AG du parti de gauche de Montagnac

Communiqué

Le Parti de Gauche 34 a tenu son assemblée générale départementale à Montagnac samedi 20 janvier dans la salle Sambussy (REX) en présence de la députée Muriel Ressiguier de la France Insoumise.

C’est donc plus de 60 adhérents venus de l’ensemble du département qui ont participé à cette réunion.

Huit mois après l’élection du Président Macron, c’était le moment d’un premier bilan de l’action gouvernementale. Ordonnances aggravant le démantèlement du Code du Travail et la protection des salariés, hausse de 1,7% du taux de la CSG (en fait une augmentation de 20%) qui va entraîner une diminution de pension pour les retraités, suppression de l’ISF, hausse des tarifs du gaz, du forfait hospitalier et par voie de conséquence hausse des tarifs des mutuelles, réforme de l’assurance chômage, poursuite des suppressions de postes de fonctionnaires et dans les services publics, renforcement de la sélection à l’entrée à l’Université, politique migratoire…

Le PG fait sien le slogan Macron Président des riches . Les faits sont là et chacun commence à le voir dans sa vie quotidienne.

Pour le Parti de Gauche, la politique de Macron n’est pas et de droite et de gauche, elle est d’inspiration profondément libérale d’où la grande satisfaction du MEDEF et des patrons du CAC 40 qui applaudissent des deux mains.

Le recul sur le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes dont le PG se réjouit montre que la résistance citoyenne peut mettre en échec des projets contradictoires avec l’intérêt général et les enjeux de la transition écologique.

Le PG réaffirme son engagement au sein de la France Insoumise pour construire une alternative politique de progrès social, démocratique et écologique face à ce gouvernement.

Au plan départemental, le PG va s’efforcer de construire avec les élus locaux les déclinaisons des valeurs contenues dans le programme L’Avenir en commun. Tous les participants ont souligné la nécessité d’informer les citoyens des conséquences néfastes de la politique actuelle afin de pouvoir la combattre.

L’Assemblée générale a élu un nouveau Bureau départemental dont les deux co-secrétaires sont Franck Fiandino et Zohra Dirhoussi en remplacement de Muriel Ressiguier, nouvelle députée France Insoumise de l’Hérault et Joël Vezinhet .