Calendrier de la maison des savoirs

CALENDRIER PREVISIONNEL DES ANIMATIONS à la MAISON DES SAVOIRS d'Agde

 Janvier à avril 2019 

Horaires d'ouverture : du mardi au samedi de 9h à 17h non stop, le vendredi de 14h à 17h

Fermeture les vendredis matin, dimanches, lundis et jours fériés

LA MAISON DU CŒUR DE VILLE : 04 67 94 68 50 LES ANCIENS ATELIERS MUNICIPAUX : 04 67 94 68 00

 

Janvier

 

mardi 8 janvier, 18h30: café-philo animé par Jean-Paul Colin ayant pour thème:"Chance"

 

http://cafe-philo.eu

 

salle Terrisse, sur réservation

 

  

samedi 19 janvier, la nuit de la lecture 

 

de 12h45 à 13h30

 

sieste littéraire

 

Venez écouter textes et musiques, confortablement installés, dans une ambiance chaleureuse. Poursuivre agréablement votre journée, un café vous sera offert à la cafétéria. 

salle Terrisse, sur inscription. 

 

DE 13H à 15h 

"A la verticale de soi" atelier d'écriture/lecture autour de Poésie verticale de Roberto Juarroz par Jean-Marie de Crozals, passeur de poèmes 

Suivi d'une séance de calligraphie spontanée avec la calligraphe Chantel Barlier (Maison/atelier d'Albi).

 salle Terrisse 

sur inscription 

 

de 16h à 16h30, Goûter pour le jeune public 

à partir de 5 ans – durée 30 mn 

salle Terrisse, sur réservation

 

de 16h30 à 17H30: Lecture de contes en pyjama pour le jeune public 

Théâtre Kamishibaï pour le jeune public 

Les origines du kamishibaï remontent au XIIe siècle. Les bonzes parcouraient le pays pour convertir les Japonais au bouddhisme. Ils utilisaient des illustrations, peintes sur des rouleaux de toile ou sur des planches en carton glissées dans un cadre en bois qu'ils portaient sur le dos.

 Le kamishibaï ou "théâtre d'images" signifie littéralement : "jeu théâtral en papier". Cette technique de contage d'origine japonaise s’appuie sur des images (planches cartonnées, en papier à l'origine) séquentielles défilant dans un petit théâtre en bois ou en carton. Il se rapproche du théâtre de Guignol, mais avec des images à la place des marionnettes. 

de 0 à 6 ans – durée 40 mn 

espace jeunesse 

nombre de places limité à 15 enfants

 sur inscription

  

de 18h30 à 20h: Lecture en trio issue du livre "La somme de ce que nous sommes" – Editions Lanskine et proposée par Olivier Domerg, Laure Ballester et Christophe Roque. 

Commençons par dire que cette lecture, très différente de celles que j'ai pu faire jusque-là, évoque les lieux et les paysages de l'enfance. Comme tout un chacun, j'ai été marqué tout naturellement par les paysages des lieux où j'ai vécu, entre pinèdes, collines et bords de mer. A fortiori, ma sensibilité d'écrivain c'est, sans aucun doute, formée/ forgée durant ces années d'enfance et dans ces lieux qui forcément me sont chers.

 Auteur-lecteur, Olivier Domerg pratique résolument la lecture publique et possède une longue expérience de lecture en solo ou à trois voix.

salle Terrisse 

sur réservation  

 

Février

 

samedi 2 février, à partir de 15h30, goûter histoire de l'art animé par Isabelle Mas ayant pour thème : Les châteaux (Renaissance et Classicisme)

 projection commentée suivie d'un goûter participatif 

salle Terrisse 

sur inscription

 

mercredi 6 février, de 14h30 à 17h30jeux de sociétés animés par Matthieu Métivet

 Que ce soit entre amis ou en famille, les parties de jeux de société ont toujours été à l'origine de belles soirées. De nombreux jeux très réputés ou à l'inverse peu connus, permettent de laisser totalement libre court à votre imagination.  

Etre le plus riche, avoir le plus de créativité ou être le plus stratège peu importe la finalité, le plus important c'est de participer et de passer un agréable moment avec les autres joueurs. 

 espace jeunesse 

sur inscription

  

mardi 12 février, 18h30café-philo animé par Jean-Paul Colin ayant pour thème :"Vocation"

 http://cafe-philo.eu

 salle Terrisse

 sur réservation

  

samedi 16 février, à partir de 15h30, goûter histoire de l'art animé par Isabelle Mas ayant pour thème : Le mobilier du XVII et XVIII siècles

 projection commentée suivie d'un goûter participatif 

salle Terrisse 

sur inscription

  

mardi 26 février, 10h30théâtre Kamishibaï pour le jeune public

 Une écharpe pour grand-mère 

Miko a appris à tricoter. Une écharpe pour grand-mère, une jupe pour Teko, un manteau pour maman… Déroulons le fil de l'histoire et sourions d'un clin d'œil final…

Les origines du kamishibaï remontent au XIIe siècle. Les bonzes parcouraient le pays pour convertir les Japonais au bouddhisme. Ils utilisaient des illustrations, peintes sur des rouleaux de toile ou sur des planches en carton glissées dans un cadre en bois qu'ils portaient sur le dos.

Le kamishibaï ou "théâtre d'images" signifie littéralement : "jeu théâtral en papier". Cette technique de contage d'origine japonaise s’appuie sur des images (planches cartonnées, en papier à l'origine) séquentielles défilant dans un petit théâtre en bois ou en carton. Il se rapproche du théâtre de Guignol, mais avec des images à la place des marionnettes.

 de 0 à 6 ans – durée 40 mn

 espace jeunesse 

nombre de places limité à 15 enfants

 sur réservation

 

 mercredi 27 février, 10h30théâtre Kamishibaï pour le jeune public

 Une écharpe pour grand-mère

 de 0 à 6 ans – durée 40 mn 

espace jeunesse 

nombre de places limité à 15 enfants

 sur réservation

  

Mars  

 

mardi 5 mars, 10h30, théâtre Kamishibaï pour le jeune public 

La soupe des trois ours 

C'est l'histoire des trois ours, un grand, un moyen, un petit. Trois ours dans une maison, qui vont à la pêche. C'est l'histoire de trois poissons pour nos amis les ours. Qui pêchera le plus gros ? Les trois ours portent trois chapeaux. Ils vont ramasser des carottes, chercher de l'eau au puits. Que vont-ils faire avec ces ingrédients ? Une soupe ! Et qui mangera le plus gros bol de soupe ? 

Les origines du kamishibaï remontent au XIIe siècle. Les bonzes parcouraient le pays pour convertir les Japonais au bouddhisme. Ils utilisaient des illustrations, peintes sur des rouleaux de toile ou sur des planches en carton glissées dans un cadre en bois qu'ils portaient sur le dos. 

Le kamishibaï ou "théâtre d'images" signifie littéralement : "jeu théâtral en papier". Cette technique de contage d'origine japonaise s’appuie sur des images (planches cartonnées, en papier à l'origine) séquentielles défilant dans un petit théâtre en bois ou en carton. Il se rapproche du théâtre de Guignol, mais avec des images à la place des marionnettes.

de 0 à 6 ans – durée 40 mn

 espace jeunesse

 nombre de places limité à 15 enfants

 sur réservation

 MERCREDI 6 mars, 10h30théâtre Kamishibaï pour le jeune public

 Une écharpe pour grand-mère 

Miko a appris à tricoter. Une écharpe pour grand-mère, une jupe pour Teko, un manteau pour maman… Déroulons le fil de l'histoire et sourions d'un clin d'œil final… 

Les origines du kamishibaï remontent au XIIe siècle. Les bonzes parcouraient le pays pour convertir les Japonais au bouddhisme. Ils utilisaient des illustrations, peintes sur des rouleaux de toile ou sur des planches en carton glissées dans un cadre en bois qu'ils portaient sur le dos.

Le kamishibaï ou "théâtre d'images" signifie littéralement : "jeu théâtral en papier". Cette technique de contage d'origine japonaise s’appuie sur des images (planches cartonnées, en papier à l'origine) séquentielles défilant dans un petit théâtre en bois ou en carton. Il se rapproche du théâtre de Guignol, mais avec des images à la place des marionnettes.

 de 0 à 6 ans – durée 40 mn 

espace jeunesse

nombre de places limité à 15 enfants

sur réservation 

 mercredi 6 MARS, de 14h30 à 17h30, jeux de sociétés animés par Matthieu Métivet

Que ce soit entre amis ou en famille, les parties de jeux de société ont toujours été à l'origine de belles soirées. De nombreux jeux très réputés ou à l'inverse peu connus, permettent de laisser totalement libre court à votre imagination. 

 Etre le plus riche, avoir le plus de créativité ou être le plus stratège peu importe la finalité, le plus important c'est de participer et de passer un agréable moment avec les autres joueurs. 

 espace jeunesse 

sur inscription

  

mardi 12 mars, 18h30, café-philo animé par Jean-Paul Colin ayant pour thème :"Féminisme"

 http://cafe-philo.eu 

salle Terrisse 

sur réservation

 

samedi 30 mars, à partir de 15h30, goûter histoire de l'art animé par Isabelle Mas ayant pour thème : Femmes peintres du XXe siècle : Marie Laurencin et Sonia Delaunay

projection commentée suivie d'un goûter participatif 

salle Terrisse 

sur inscription  

 

Avril 

 

mercredi 3 avril, de 14h30 à 17h30, jeux de sociétés animés par Matthieu Métivet

 Que ce soit entre amis ou en famille, les parties de jeux de société ont toujours été à l'origine de belles soirées. De nombreux jeux très réputés ou à l'inverse peu connus, permettent de laisser totalement libre court à votre imagination.  

Etre le plus riche, avoir le plus de créativité ou être le plus stratège peu importe la finalité, le plus important c'est de participer et de passer un agréable moment avec les autres joueurs. 

 espace jeunesse 

sur inscription

 

mardi 9 avril, 18h30, café-philo animé par Jean-Paul Colin ayant pour thème :"Perfection"

 http://cafe-philo.eu 

salle Terrisse 

sur réservation

  

vendredi 12 mars, 18h30, café-philo animé par André Comte-Sponville ayant pour thème :"Amour"

 http://cafe-philo.eu

 Ancien élève de l'École normale supérieure (promotion 1972 Lettres), institution où il a été l'élève et l'ami de Louis Althusser, agrégé de philosophie, il a soutenu en 1983 une thèse de doctorat intitulée "Éléments pour une sagesse matérialiste" à l'Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne. C'est Marcel Conche qui a été son directeur de thèse. 

À sa sortie de l'École normale supérieure, il enseigne une année la philosophie au lycée Adolphe Chérioux de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), puis deux ans au lycée de Landrecies (Nord), deux ans au lycée Joseph Fourier d'Auxerre (Yonne), enfin trois ans à l'École normale d'instituteurs de Melun (Seine-et-Marne).

Il est ensuite pendant quatorze ans assistant puis maître de conférences à l'Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne. Il y enseigne jusqu'en 1998, date à partir de laquelle il se consacre exclusivement à l'écriture et aux conférences qu'il donne en dehors de l'université.

En 1996, il est lauréat du Prix La Bruyère de l'Académie française pour son livre "Petit traité des grandes vertus", vendu en France à 300 000 exemplaires (hors poche), et traduit en 24 langues.

Il est membre du comité d'honneur de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité, et déclare en 2007 : "La liberté de choix est une valeur plus haute que la vie." Il est également docteur honoris causa de l'université de Mons-Hainaut, en Belgique.

Il est membre du Comité consultatif national d'éthique de mars 2008 à mars 2016.

En 2012, il confie : "En quarante ans de vie adulte, je n’ai vécu célibataire qu’un an. Je crois à l’amour conjugal. Ce que je partage avec ma femme depuis vingt-quatre ans est ce que j’ai pu vivre de meilleur."

Il pratique la méditation assise et silencieuse en tant qu'exercice "indissociablement corporel et spirituel".

Dans son livre "L’inconsolable et autres impromptus", il parle notamment de son expérience de la perte de son premier enfant, une petite fille emportée à six semaines par une méningite foudroyante.

 salle Terrisse 

sur réservation 

samedi 20 AVRIL, à partir de 15h30: goûter histoire de l'art animé par Isabelle Mas ayant pour thème : La photographie 1900/1930 projection commentée suivie d'un goûter participatif

 salle Terrisse 

sur inscription

 

mardi 23 avril, 10h30 théâtre Kamishibaï pour le jeune public

 Une taupe très très myope 

C'est l'histoire d'une taupe, myope comme toutes les taupes, d'autant plus myope qu'elle a cassée ses lunettes. Alors, elle part faire remplacer ses verres mais, comme elle est très myope, elle ne voit pas le danger… Une histoire complètement loufoque mais si drôle ! 

Les origines du kamishibaï remontent au XIIe siècle. Les bonzes parcouraient le pays pour convertir les Japonais au bouddhisme. Ils utilisaient des illustrations, peintes sur des rouleaux de toile ou sur des planches en carton glissées dans un cadre en bois qu'ils portaient sur le dos. 

Le kamishibaï ou "théâtre d'images" signifie littéralement : "jeu théâtral en papier". Cette technique de contage d'origine japonaise s’appuie sur des images (planches cartonnées, en papier à l'origine) séquentielles défilant dans un petit théâtre en bois ou en carton. Il se rapproche du théâtre de Guignol, mais avec des images à la place des marionnettes. 

de 0 à 6 ans – durée 40 mn 

espace jeunesse 

nombre de places limité à 15 enfants

 sur réservation

  

mercredi 24 avril, 10h30 théâtre Kamishibaï pour le jeune public 

Une taupe très très myope 

de 0 à 6 ans – durée 40 mn 

espace jeunesse 

nombre de places limité à 15 enfants 

sur réservation 

 

mardi 30 avril, 10h30 théâtre Kamishibaï pour le jeune public

 L'énorme crocodile

 "Rien n'est plus délicieux qu'un enfant ! " dit l'énorme crocodile. Heureusement, ce n'est pas facile pour un crocodile de trouver un enfant à manger lorsque les autres animaux de la forêt s'en mêlent…

 Les origines du kamishibaï remontent au XIIe siècle. Les bonzes parcouraient le pays pour convertir les Japonais au bouddhisme. Ils utilisaient des illustrations, peintes sur des rouleaux de toile ou sur des planches en carton glissées dans un cadre en bois qu'ils portaient sur le dos.

 Le kamishibaï ou "théâtre d'images" signifie littéralement : "jeu théâtral en papier". Cette technique de contage d'origine japonaise s’appuie sur des images (planches cartonnées, en papier à l'origine) séquentielles défilant dans un petit théâtre en bois ou en carton. Il se rapproche du théâtre de Guignol, mais avec des images à la place des marionnettes.

 à partir de 5 ans – durée 40 mn

 espace jeunesse 

nombre de places limité à 15 enfants 

sur réservation