Agde

Disparition de Raphaël Mola

Disparition de l'un des co-inventeurs de l'Ephèbe d'Agde

Nous avons appris la disparition de Raphaël Mola, plongeur et ancien membre du GRASPA. Il s’est éteint à Béziers le 31 décembre dernier.

Né à Lerida (Espagne) le 29 juin 1929, Raphaël était maçon mais surtout un véritable passionné de plongée et d’archéologie sous-marine. Les pêcheurs agathois venaient souvent le solliciter pour remonter des thons et des bonites tombés accidentellement de leurs bateaux durant les déchargements. C’est avec Denis Fonquerle, alors son voisin, qu’il effectua ses premières plongées, bien avant la création du GRASPA (1960), dont il fut un des membres fondateurs.
Raphaël était présent dans l’Hérault le 13 septembre 1964 lorsque Jacky Fanjaud découvra l’Ephèbe d’Agde ; il sortit de la vase lui-même la jambe gauche du célèbre bronze, 6 mois plus tard, un peu plus en aval dans le fleuve. Il fut également l’inventeur de la tête de Silène, du plat en bronze aux têtes d’onagres et du premier dolium sorti de l’Hérault, oeuvres toujours visibles au Musée de l’Ephèbe.
Raphaël Mola continuait à plonger au large du Fort Brescou jusqu’à il y a vingtaine d’années. Ces amis et anciens collègues du GRASPA se souviendront de sa très grande timidité, de son caractère réservé et de sa gentillesse. Le musée de l’Ephèbe et la Ville d’Agde s’associent à la douleur de sa famille et lui présente ses sincères condoléances.

Marc Sauer (ville d'Agde)

Vœux aux acteurs du tourisme

No images found.

C'est en présence d'un public venu nombreux à la Bulle d’Accueil de l’Office de Tourisme au Cap d’Agdeque ce sont déroulés les vœux aux acteurs du tourisme 2016.

Le premier intervenant de cette soirée fut Christian BEZES, directeur de l'Office.
Après une rapide évocation des moyens futurs et désormais actuels, de par le Monde, en matière d'accueil robotique, il indiqua la préférence agathoise qui sera toujours de remettre l'humain au cœur des préoccupations tout en trouvant un juste équilibre entre la technologie et l'être humain.
Après une information sur les moyens nouveaux qui seront développés en matière d'accueil, ont été présentés à l'assistance deux clips vidéo réalisés grâce à des images fournies par des touristes qui ont fréquenté la cité. Leurs coups de cœur ont ainsi été montés dans ces deux clips.

L'orientation de l'Office de Tourisme, selon Christian BEZES, "sera de devenir en 2016 une sorte de metteur en scène du territoire qui va travailler sur la culture, l'identité agathoise, l'identité méditerranéenne ".
L'Office de tourisme est désormais entrée dans l'aire du Web 3.0, "ce sont des valeurs de partage, des valeurs d'expérience, des valeurs de vécus, en peu de mots , du vrai et de l'authenticité... La réussite collective, entre la cité d'Agde, le Cap d'Agde, le Grau d'Agde et La Tamarissière, on ne peut la construire que ensemble, entre les acteurs publics et les acteurs privés ".

Monsieur Gilles d'ETTORE, maire d'Agde, a pris ensuite la parole. Après avoir salué le travail sans cesse renouvelé de l'Office de Tourisme et de son directeur, il évoqua ensuite le futur de la ville.

Un projet de très grande ampleur

Le plus grand projet, depuis sa création, que va connaître le Cap d'Agde se situera près de la bulle de l'O.T.:  "Ce sera sans nul doute, le projet le plus important, en matière touristique, de toute la côte du Languedoc-Roussillon".
Ce projet sera bientôt présenté à l'ensemble de la population, après les vacances scolaires de février, le projet étant encore en train d'être peaufiné. La commission chargée de sélectionner un architecte, parmi les 50 architectes qui ont répondu à l'appel d'offre, vient de rendre son verdict.
  "Le but de ce projet est de relier tous les quartiers du Cap d'Agde au centre port, et donc ce nouveau quartier sera un véritable quartier charnière. La bulle de l'OT sera le seul élément qui restera en l'état car il fait partie de l'histoire collective de cette magnifique épopée du Cap d'Agde".

Nouveau Casino - nouveau Palais des Congrès

Un nouveau Casino sera érigé et construit en face d'un nouveau Palais des Congrès.Ce Palais des Congrès pourra accueillir 1200 personnes, soit le double en capacité que l'actuel Palais des Congrès.
" Pour financer ce projet qui sera de l'ordre de 30 Millions d'euros, il était important de valoriser des terrains communaux... Ce sera un projet exceptionnel qui va mobiliser de l'emploi lors de sa construction, à travers toutes les entreprises qui vont y travailler, mais qui va aussi générer, une fois terminé, de l'emploi à l'année... Il s'inscrit complètement dans la politique touristique qui est la nôtre ".

Fort de Brescou

Autre point développé par Gilles d'ETTORE, le Fort de Brescou qui vient d'être inscrit à la Fondation Nationale du Patrimoine de manière à obtenir des subventions. En effet "ce monument historique nécessite, au bas mot, 15 Millions d'euros de travaux pour le remettre en état et permettre de nouveau des visites et le développement d'une base nautique".
A cet effet il va être lancé une vaste campagne de communication ainsi qu'un appel aux dons qui s'adressera au public.

Ile des Loisirs

Une autre action forte va être engagée sur l'Ile des Loisirs afin de compenser l'absence d'engagements massifs de ces dernières années. "Ce lieu va devenir plus attractif avec des cheminements piétons et avec la venue de l'aquarium dans le cadre des loisirs familiaux Le projet n'étant pas de rajouter des boîtes de nuit et de rajouter du tumulte à cet endroit là puisqu'il y en a assez comme ça...Nous serons très mobilisés sur l'ensemble de la station balnéaire".

" Autant de dossiers qui sont devant nous et qui nécessiteront, comme l'a souligné Christian BEZES, sans doute quelques robots mais aussi de l'énergie, de la volonté collective et de nous serrer les coudes . On a l'impérieuse nécessité d'aller de l'avant. C'est le devoir que nous impose, à la fois tous ceux qui ont construit cela , tous nos anciens qui ont eu le courage et l'audace de faire cette station balnéaire mais aussi nos enfants qui attendent de nous aussi que l'on ne s'endorme pas sur nos lauriers".

Pour conclure Gilles d'ETTORE eut ces mots :
" Je suis toujours très fier du travail qui est accompli ici dans cet Office du Tourisme parce que nous avons des agents qui sont remarquables et qui animent tout au long de l'année l'image et le rayonnement de cette station balnéaire. Je vous souhaite des vœux de santé et de courage aussi pour surmonter toutes les difficultés que traverse notre pays en ce moment".

Les voeux d'AGATHE

Agde AGATHE -  Les Vœux 2016 BRESCOU doit rester, dans le patrimoine AGATHOIS
NON à l’appétit féroce de Financiers sans ÂME

Agde AGATHE -  Les Vœux 2016

Communiqué

L’Association de défense du Grand Agde, Touristes et Habitants Ensemble (A.G.A.T.H.E.), dont l’objet consiste à défendre et promouvoir l’intérêt général, la protection de l’environnement et la qualité de la vie, souhaite à tous ses adhérents et à l’ensemble de la population de joyeuses fêtes de Noël et leur présente à l’occasion de la nouvelle année, ses vœux les plus sincères de santé et bonheur, et tout ce qu’ils peuvent espérer
Si nous devions formuler un vœu parmi tant d’autres, ce serait qu’AGATHE étende et améliore son action. Pour cela AGATHE fait appel à toutes les bonnes volontés, de toutes sensibilités politiques, philosophiques et religieuses pour oeuvrer en son sein, avec la même foi, la même idéologie, la plus parfaite cohésion, afin qu’elle demeure une Association Efficace et Fraternelle pour le seul intérêt de l’ensemble des habitants.
Nous souhaiterions aussi et surtout que notre action soit ressentie par nos Élus comme une aide complémentaire dans la gestion du Grand Agde et non comme une ingérence dans leurs affaires, qui sont malgré tout, les nôtres aussi
Nous rappelons à tous les Agathois, que nous tenons une permanence à notre siège social, 2 rue de la Poissonnerie (vers le Musée Agathois) tous les samedis matins de 10 H 30 à 12 heures.
Nous remercions les personnes, adhérents et sympathisants, qui viennent nous rendre visite à notre siège social lors de la permanence du samedi matin, afin de débattre de leurs problèmes.
A ce sujet, nous vous informons que nous n’assurerons pas de permanence à notre siège social les samedis 26 décembre 2015 et 2 janvier 2016, ce qui n’empêchera pas les responsables de suivre attentivement l’évolution de toute situation.

Pour le Bureau
Le Président Jacques Treille

l’âge d’or de l’architecture agathoise

 

Denis Népipvoda, historien de l’art, travaillant sur les artisans et artistes languedociens du XVIIème siècle du service patrimoine de l’Office de Tourisme Pézenas-Val-l’Hérault est venu récemment parler de « l'art de bâtir au XVIIème siècle » à Agde.
Un public nombreux et attentif a suivi sa conférence, mezzanine du Patrimoine à l'îlot Molière. Une conférence, organisée par la Mission Patrimoine, qui était agrémentée par de nombreuses diapositives sur les particularités architecturales agathoises.

« Au XVIIème siècle la ville d'Agde était un chantier permanent, tout le monde souhaitant embellir la ville .
Cette volonté d'embellissement se retrouve dans toutes les couches de la société, du clergé au Consul en passant par la bourgeoisie locale.
 Marchands et artisans entreprennent eux aussi des travaux de modernisation de leurs maisons ».

Denis Népipvoda au grès d'une recherche sur un retable du XVIIème siècle n'a pu que constater la richesse de l'architecture de la ville. Il s'est alors rendu compte qu'il y avait un ensemble du XVIIème siècle exceptionnel. De ce constat est née cette recherche qui s'est élargie au fil des découvertes.
Il a très tôt commencé à dépouiller les minutes notariales. Il en est actuellement au 2/3 de ce dépouillement avec l'aide d'Irène Dauphin du service des archives de la ville.
Cette conférence qu'il proposait n'est en fait que le début de son long travail de recherche.
Une conférence riche en informations et en anecdotes qui ont fait revivre un temps où les artisans embellissaient la ville.. Une époque durant laquelle le caractère rural de la ville va s'estomper.

Denis Népipvoda a profité de son passage pour lancer un appel aux habitants de la ville qui auraient chez eux des décorations de cette époque pour qu'ils le signale. Il reste persuadé que des éléments restent encore à découvrir.
Nous relayons donc son appel ici.

 

 

Retrouvez la page Facebook de la Mission du Patrimoine sur Facebook:
https://www.facebook.com/lapasserelleagde1/

Mouillages écologiques du Cap d'Agde

Prix national Innovation-Environnement par France Station Nautique !

 

Communiqué de Renaud Dupuy de la Grandrive
Directeur de la Gestion du Milieu Marin Ville d'Agde

Gilles D'Ettore, maire d'Agde, et l'équipe de la direction du milieu marin de la ville qui gère l'Aire Marine Protégée de la côte agathoise, sont heureux de vous annoncer que notre opération d'installation de 42 mouillages écologiques autour de Brescou et des Tables dans le site Natura 2000 marin, vient de recevoir le Prix national "Innovation - Environnement" du réseau France Station Nautique. Cette installation prenant en compte protection de la biodiversité marine et développement durable local, est de loin la plus importante de la région Languedoc-Roussillon.
Grâce à un dossier monté en commun par l'AMP de la côte agathoise avec Laurent Bourriquel, directeur du Centre Nautique du Cap d'Agde, ce prix nous a été remis par Bernard Faucon, Président de ce grand réseau (dont la Station Nautique du Cap d'Agde est membre), ce samedi 5 décembre au siège du Comité Olympique Français à Paris.
Ce Prix, nous le partageons volontiers avec tous les acteurs maritimes locaux qui nous ont permis de construire cette action dans la concertation depuis plusieurs années, ainsi des clubs associatifs et professionnels de plongée, des représentants des plaisanciers, bateaux promenade, pêcheurs de loisirs et professionnels...
Un projet possible par l'implication efficace des chevilles administratives que sont la Préfecture maritime de Méditerranée et la DDTM-34, et le soutien financier de partenaires de la Ville d'Agde: le Ministère de l'écologie avec un Contrat Natura 2000 marin conséquent, l'Agence de l'Eau et l'Agence des aires marines protégées.
Un projet possible aussi avec l'implication technique d'autres services de la ville (littoral en particulier) et de la Sodéal.

Pour suivre l'actualité de l'Aire marine protégée de la côte agathoise n'hésitez pas à nous rejoindre sur notre toute récente page Facebook !

Passion chocolat



Pour une première édition ce fut une réussite.
Il n'y eu qu'à constater la file d'attente du public devant l'entrée au Moulin des Evêques.
Pas moins de 28 exposants ont présenté leurs productions, de chocolats bien évidemment, mais aussi de nougats et de gâteaux tous aussi délicieux les uns que les autres.
Il y en eu pour tous les goûts, des expositions, des conférences animées, entre autre, par Mickaël Azouz qui remporta en 1989 la première édition de la Coupe du Monde de la Pâtisserie, des ateliers pour enfants et naturellement des dégustations devant chaque stand.
Sans trop pouvoir se tromper on peut légitimement penser que les agathois, et leurs voisins, seront présents à la prochaine édition de « Passion chocolat ».

 

Cliquez sur une image pour l'agrandir

« 1914-1918 : les hommes, les mots, la guerre » par Alain D'Amato

 

L'auteur dédicacera son ouvrage sur l'histoire de la Grande guerre le jeudi 11 novembre sur le site du bunker de la Tamarissière, le siège social de l'association « Agde Histoire 39-45 ».
Spécialiste de la colorisation de photos anciennes, Alain D'Amato, également auteur de plusieurs ouvrages historiques, a décidé de redonner de l'éclat à des clichés de la Grande Guerre et de les regrouper dans un livre.
C'est un remarquable panorama en couleur de quatre années de combats acharnés, de désastres et de souffrances qui ont sonné le glas de la Belle Epoque et emporté le monde dans le tourbillon des Années folles.

Cette dédicace se fera de 9h30 à 17h30.
Cet ouvrage a, volontairement, été limité à 1918 exemplaires, numérotés et signés.

Pour l'association « Agde Histoire 39-45 » c'est une première au sein du bunker, qui accueillera tout au long de l'année, des manifestations culturelles. 
Cet espace sera entièrement dédié à l'histoire et donnera la possibilité à divers auteurs de faire connaître leur travail.

Mademoiselle Languedoc

Agde et plus particulièrement le bar le « B 37 » ont accueilli tout récemment l'élection de « Mademoiselle Languedoc » qui est une élection qualificative pour l'élection de « Mademoiselle France ».
Soirée Mademoiselle Langueoc 2015 animée par MarcianoLes six candidates présentes ce soir là ont été maquillées par Nutrimétics, partenaire national sur ce type d'événements.
Ce concours d'adresse aux jeunes filles de 16 ans révolus jusqu'à celles de 19 ans non révolu et il ne prend pas en compte les critères de taille et de poids des candidates. Ce qui permet à toutes les jeunes filles de participer et de se faire plaisir.
Les candidates présentes ce soir là sont venues de tout le Languedoc, de Frontignan, de Saint Jean-de-Védas, de Montpellier .......
Les organisateurs de cette manifestations sont affiliés au comité « Mademoiselle France ». Et, de ce fait, des passages sont « imposés », celui en tenue de ville, celui en short et tee-shirt, celui dénommé « passion » où les candidates parlent justement de leur passion dans la vie courante et enfin le dernier passage en robe de soirée.
Ces jeunes filles ont été soutenues dans leur présentation par deux lauréates 2014, Amandine, « Mademoiselle Languedoc 2014 » et Manon, 1ère « Demoiselle 2014 ». Ces deux lauréates 2014 ont participé à l'élection de « Mademoiselle France 2015 » et Amandine a fait partie des 10 finalistes pour ce concours.
Ce sont des jeunes filles qui, si elles le souhaitent, pourront continuer dans cette voie là et briguer d'autres récompenses régionales ou nationales.
A l'issue du concours, il a été délivré 4 écharpes récompensant les meilleures passages.
Un jury de 9 personnes a eu la « lourde » tâche de noter les candidates. Voici les noms des lauréates  :

Nommée « Mademoiselle Languedoc  » :
Alexy Gaudimier

Viennent ensuite les « Demoiselles  » :
1ère « Demoiselle » : Laury Planchette
2ème « Demoiselle » : Emma Gueye
3ème « Demoiselle » : Alicia Douat

Toute cette soirée s'est déroulée dans une agréable ambiance, en toute convivialité.

Cliquez sur une image pour l'agrandir
Could not load widget with the id 1317.

Le vin, la vigne en pays agathois

Une manifestation organisée par la Mission Patrimoine de la ville d'Agde.

Pour débuter cet hommage au vin nouveau, les agathois ont eu droit à une causerie sur le riche passé viticole du pays agathois et de ses alentours. La Mezzanine du Patrimoine, réservée pour cette occasion, était comble.
Michel Adgé, historien bien connu sur Agde, un grand spécialiste du Canal du Midi, ancien professeur de Sciences-Physiques et un curieux de « tout », a déroulé devant un auditoire attentif l'histoire des découvertes. De nombreuses fouilles ont mis au jour des restes de poteries servant au vin ainsi que des traces d'installations viticoles antiques. Ce qui laisse supposer que la grande région de Béziers a été le premier site en France en plantations de vignes.
Une exposition riche en informations est venue compléter cette conférence. Cette exposition est visible à l'îlot Molière à la Galerie du Patrimoine jusqu'au 5 janvier 2016, ouverture du lundi au samedi 9h-12h / 14h-18h
Michel Adgé est le président de « l'Escolo Dai Sarret », une association qui « oeuvre » depuis de nombreuses années pour la sauvegarde du patrimoine agathois. Cette association est intimement liée au Musée Agathois Jules Baudou qu'elle a aidée à fonder. Les buts de l’association sont de “préserver les coutumes et les costumes agathois, dont le sarret, le tout grâce aux bénévoles, sans qui il n’y aurait pas de Musée”.
Puis, le dimanche suivant malgré une météo qui se voulait incertaine, le public a pu suivre, entraîné par la « Pena del Sol » et « Li tambourinaire de l'estang de l'ort », un cortège à travers les rues de la ville avec de petits arrêts dédiés à des danses et musiques traditionnelles. Egalement présents durant ce défilé le groupe des Agathoises en costume traditionnel.
Tout ce petit monde s'est ensuite retrouvé à la cathédrale Saint Etienne pour une messe et un hommage au vin nouveau. Un public nombreux a assisté à l'office, la cathédrale était emplie de monde.
La fête s'est ensuite terminée devant l'Office de Tourisme avec des danses folkloriques puis par une distribution de raisin offert au public, ce qui a clos cette matinée toute destinée au vin nouveau.

Jean-Marc Roger.

cliquez sur une image pour l'agrandir

Le Salon de l'Association des Artistes Peintres fait salle comble

 Simone Cozzoli  grand prix de la ville d’Agde
pour son buste d’Alexandre.

L'Association des Artistes Peintres Indépendants Agathois expose du 3 au 29 octobre 2015 une trentaine d'artistes une soixantaine d'oeuvres . La soirée de vernissage à fait salle comble et, pour la remise des prix difficile de s'approcher  tant le public se pressait autour du podium.


François AMOROS, président de l'AAPIA, a remercié les services techniques , les élus, les artistes exposants et présenté les jurés chargé de noter les artistes sur la qualité et l'originalité des pièces présentes . Madame Yvonne KELLER, adjointe au maire en charge de la culture félicita elle aussi les organisateurs et les artistes. Elle insista sur l'importante implication de l'AAPIA dans la vie culturelle de la cité en encourageant le président Amoros à poursuivre dans cette voie.
Vint ensuite la proclamation du palmarès suivi bien entendu d'un verre de l'amitié particulièrement convivial.

Exposition salle Molière en Agde du 3 au 29 octobre
Ouverture de 10 à 18 h fermé le dimanche.
www.peintresagathois.com

Le musée Jules Baudou fête ses 80 ans

Depuis sa création en 1935, le musée est un musée municipal d'arts et de traditions populaires qui n’a jamais cessé de s’agrandir et d’enrichir ses collections, et ce grâce aux dons d'agathois. Il est installé dans l'ancienne « Maison de la Charité » fondée en 1699 par François Fouquet, évêque d'Agde. Et en 2005 il a été classé « musée de France ». Ce musée créé par l'association l'Escolo dàu Sarret", à l'initiative de Jules Baudou, retrace la vie de la cité de l'Antiquité à nos jours : activités maritimes et viticoles, vie quotidienne, joutes, costumes traditionnels, maquettes de bateaux, vigne et vin, mobilier Art Nouveau, arts d'Extrême-Orient... Une partie du mobilier de la Villa Laurens est actuellement hébergée au musée et devrait y retourner à la fin de la restauration du château Laurens.

Au cours de cette année commémorant ses 80 ans, il a été décidé qu'une animation mensuelle se tiendra chaque 3ème samedi du mois, l’après-midi, et ceci au coeur des collections.

Samedi 17 octobre, 15h et 16h : Thèâtre avec "Les années Charleston"
"La folie Guitry" avec la compagnie du Cheval Marin. Une adaptation d'après les comédies des années 30 de Sacha Guitry, mise en scène par Martine Bastouil.

Samedi 21 novembre, à 15h : Conte - Rêver la mer "Cristal marin"
Depuis toujours, les hommes parlent d’elle. Depuis toujours, la mer boit les paroles des hommes. Alors, paroles après paroles, la mer s’est peuplée d’une multitude de créatures. Mystérieuses. Merveilleuses. Mer - veilleuses. Avec la conteuse Pascale Rouquette et la musicienne Françoise Prud’hon qui joue d’un instrument rare : le cristal Baschet.

Samedi 19 décembre, de 14h à 17h30 : Traditions de Noël avec "Les secrets du santonnier"
Entre art et artisanat, le savoir-faire du santonnier est le fruit d’une longue expérience portée par une tradition ancestrale. Dans son atelier, il crée, façonne, modèle, sculpte parfois, ces  figurines d’argile, peintes ou habillées, naïves ou réalistes et qui représentent tantôt un saint, tantôt un meunier ou une poissonnière…, ou encore des animaux. Voici une invitation à découvrir les aspects les moins connus des santons de crèche, de leur origine historique aux mystères de leur fabrication.

Sur 3 étages, le musée Jules Baudou vous ouvre les portes de ses 27 salles de collections. N'hésitez pas à les pousser.

Jean-Marc Roger

Musée Jules Baudou - 5 rue de la Fraternité - AGDE - Téléphone : 04 67 94 82 51

cliquez sur une image pour agrandir l'image