Bessan

Nouvel article de Francis Delmas sur le patrimoine

Les patientes recherches de Francis Delmas ont cette fois porté sur le moulin du mont Ramus. L'article sur ce nouveau témoignage du passé bessanais se trouve d'ores et déjà sur Agde-infos Bessan, rubrique patrimoine.

L’office de tourisme découvre le centre historique de Bessan

 

L’équipe du « Pôle Patrimoine » du tout nouvel office de tourisme « Cap d’Agde Méditerranée », reçue par la conseillère municipale Emilie Féliu, est venue visiter Bessan. L’objectif de cette journée était de faire connaître à l’équipe le centre historique, de lui présenter les actions menées par la ville et l’association locale de défense du patrimoine « La Guilde 2 Bessan », ainsi que les projets à venir.

L’attention s’est notamment portée sur l’église Saint-Pierre et son périmètre de protection, mais aussi sur la préparation des journées des moulins, les visites guidées de l’été, et les fouilles archéologiques de la Monadière. Le projet de réhabilitation de la chapelle Saint-Laurent de Touroulle, dont le chantier devrait débuter cette année, a également été évoqué.

Comme le patrimoine est au cœur de la politique bessanaise, la rencontre a été riche en découvertes et en échanges constructifs permettant de conforter la collaboration entre les différents partenaires : municipalité, pôle Patrimoine, association locale du patrimoine.

***

Tout récemment restructuré, le Pôle Patrimoine, dirigé par Sophie Banny et basé à Pézenas, se compose de Christine Catala, animatrice du pays d’art et d’histoire et directrice adjointe ; Denis Nepipvoda, Anita Franco et Arnaud Sanguy, guides-conférenciers ; Katia Capus et Cathy Dupuy de la Grandrive pour la partie administrative et communication.

Quel avenir médical pour Bessan ? Une situation préoccupante

 

Organisée par le maire Stéphane Pépin-Bonet, et ses adjointes Laurence Thomas et Gisèle Soulié-Lognos, une réunion a réuni un bon nombre des acteurs du monde médical de la ville : médecin, infirmières, orthophonistes, kinésithérapeutes, pharmaciennes, ambulanciers… Le sujet ? Celui auquel sont confrontés un grand nombre de villages et de bourgs ruraux : l’avenir médical et paramédical de Bessan, la future pénurie de médecins généralistes et celle déjà actuelle de certains soignants.

Un échange sur cette question a débuté la séance, et le « diagnostic » porté sur la situation est sans équivoque : Bessan depuis quelques années ne compte plus que trois médecins, dont l’un devrait prendre sa retraite prochainement ; les orthophonistes locales sont à la recherche -vaine - d’un confrère. Malgré l’attractivité du village, les difficultés prévisibles surviendront rapidement, d’ici quelques mois ou quelques années.

Différentes pistes ont été évoquées afin de permettre la venue d’au moins un nouveau médecin, dont la mise en place de protocoles de coopération. Le maire de son côté a décidé de saisir l’Agence régionale de santé (Ars) pour mieux appréhender la situation.

Les différents partenaires ont convenu de se réunir à nouveau au mois de mars.

Conférence sur les phénomènes météo méditerranéens

 

Loïc Spadafora, Alexandre Broussin et Christophe Ferré, formateurs en prévention secours et ingénieurs dans la gestion des risques naturels, ont rencontré à Bessan un public intéressé auquel ils ont, durant deux heures environ, donné en détail des informations sur les phénomènes météorologiques méditerranéens intenses.

Leur objectif était surtout, avec ces explications précises, la sensibilisation au nécessaire besoin d'anticiper ces phénomènes pour assurer la protection des populations lors des inondations torrentielles fréquentes à Bessan comme sur tout le bassin méditerranéen. Un message que ces trois spécialistes, très applaudis, ont su faire passer à l’assistance, séduite par leurs méthodes et leurs projets.

Ils ont présenté pour terminer « Météo Languedoc », un programme qu'ils ont créé, diffusé sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter ou Instagram) qui assure une information fiable sur ces phénomènes principalement dans l’Hérault et le Gard, et déjà suivi par plus de 100 000 personnes.

De beaux succès pour le B-100 Boxing

 

Au championnat régional d’Occitanie de boxe, à Lodève, les résultats des sportifs bessanais, coachés par leur président Eric Millan, ont été excellents, récompensant leur travail sérieux à l’entraînement :

Vétérans : Yves Pallarès, champion d’Occitanie, a sorti en demi-finale le champion de France en titre, et est qualifié ainsi pour les phases finales du championnat national en mars prochain ; Pascal Perrin est vice-champion.

Seniors ; Thomas Vidal ne s’est incliné qu’en demi-finale, face à un adversaire plus expérimenté.

Minimes ; Lysa Carda est vice-championne d’Occitanie ; Thomas Louis a perdu aux points après un très beau combat ; Alison Papin, faute d’adversaire, s’est qualifiée directement pour les France.

Rendez-vous est pris, dans un mois, pour le championnat de France à Melun.

Le premier conseil municipal de l’année

Ce fut une courte séance dont le sujet principal a été les travaux entamés à la salle des fêtes Aimé Péret.

Le chantier en effet suit son cours, mais a nécessité l’attribution d’un lot jusqu’ici infructueux : l’attribution du lot revêtements durs a été validée au bénéfice de l’entreprise Andréo Carrelage de Colombiers pour un montant de 8 764 €.

D’autres questions ont également été traitées, comme la validation du tableau des effectifs du personnel municipal, la modification d’un poste suite à un départ en retraite, et une extension de la délégation des pouvoirs du conseil municipal donnés au maire (cette dernière question ayant reçu l’opposition du groupe minoritaire).

L'équipe de la jeunesse, élément incontournable de la fête locale

 

La fête locale de Bessan, qui aura lieu du samedi 5 au mercredi 9 août prochains, se prépare dès maintenant. Cela commence traditionnellement avec le lancement de l’élection des chefs de jeunesse et des demoiselles d’honneur, représentant la jeunesse durant la fête, et qui sont entre autres chargés de la préparation de l’Âne totémique. Cette élection, organisée avec la coopération de la ville de Bessan, l’association « Les amis de l’Âne » et le comité des fêtes, se déroulera le samedi 25 février, à 18h30.

Pour se présenter, les garçons et filles intéressés sont invités à se faire connaître auprès de Christophe Hyché (tel. 06 31 26 35 39) ou de Robert Guichou (tel. 04 67 77 48 23).

Les stages de l’association Terres de Touroulle.

Le premier stage de perfectionnement organisé par l’association est terminé... Encadré bénévolement par l’artiste biterrois Gérald Vié, il à duré une semaine, et cette belle expérience a permis d’initier les stagiaires à la technique de la craie noire sur papier dessin grand format, et le sujet, apprécié car très typé, était un portrait de Fernandel.

Le prochain stage, durant la semaine du 13 février, s’adressera aux enfants de Bessan ; et la semaine suivante ce sera le tour d'une formation de modelage pour adultes, encadré par une artiste agathoise.

Les adhérents de la Gaule Bessanaise en réunion annuelle

 

L’assemblée générale de la Gaule Bessanaise, association présidée par Patricia Tchappsky, s’est tenue en présence de l’ensemble de son bureau et du maire Stéphane Pépin-Bonet.

A travers ses bilans moral et financier, l’association a souligné ses actions de l’année : investissement en matériels divers, pêche à la truite lors de la fête locale, stand au forum des associations, dons à l’Afm Téléthon et à la ligue contre le cancer… Les discussions de l’assemblée ont ensuite porté sur les projets à venir et la nécessaire défense du milieu naturel local. André Tchappsky, le garde pêche, a renouvelé le souhait de l’association de disposer au bord de l’Hérault d’un poste de pêche pour personnes à mobilité réduite.

Le bureau actuel, pour finir, a été reconduit à l’unanimité.

Les Rois Mages ce jour-là étaient de passage à Bessan

Pour l’Epiphanie, les Rois Mages sont venus admirer la crèche vivante installée « Chez Jo », sur le site de sainte Véziane, apportant avec eux la galette traditionnelle dont se sont régalés au dessert les convives venus ce soir-là, attirés par l’esprit festif qui règne toujours dans ce restaurant. Ci-dessous, une belle preuve du passage de Gaspard, Melchior et Balthazar.

Etat civil de janvier 2017

Naissances : Kenzo Thieule, Myra Bourakba, Tiago Dupont, Clémence Nespoulous.

Bienvenue à ces nouveaux petits Bessanais !

***

Décès : Dolorès Fortassier, née Clemente ; Michel Moulins ; Michelle Couturier.

Condoléances aux proches dans la peine !

Associations et demandes de subvention

Les responsables associatifs de la commune ont récemment reçu les dossiers de demande de subvention au titre de l’année 2017. Ils sont invités à les ramener à la mairie, dûment complétés, avant le 15 février, dernier délai.

Les associations qui n’auraient pas reçu les imprimés ou celles qui souhaiteraient des informations complémentaires, peuvent contacter Eric Millan, adjoint au maire chargé de la vie associative, au 06 16 63 68 34.

L’Ane de Bessan à la fête du mimosa de Roquebrun

 

L’après-midi de ce dimanche 12 février, les Ânes totems de Bessan seront à Roquebrun pour la grande fête annuelle du mimosa ! Corso, chars, groupes musicaux, buffatière, les traditions seront respectées.

Ainsi, après son trophée « Best Europe » reçu à Badalona, en Catalogne espagnole, et remis à l’association des « Amis de l’Âne » pour l’implication des Bessanais dans le maintien et le développement de cette tradition majeure de la commune, véritable pilier des festivités du mois d’août lors de la Saint-Laurent, l’Âne de Bessan poursuit ses pérégrinations et est demandé partout où se déroule une fête occitane.

Nombreux chantiers pour l’amélioration de la vie des Bessanais

 

Les travaux engagés se poursuivent dans l’ensemble de la commune de Bessan. On ne peut pas manquer les plus importants, mais d’autres, plus discrets, sont cependant en cours pour améliorer la vie quotidienne.

-La réhabilitation complète de la salle des fêtes, au centre ville, fait partie des plus visibles. Les très importants travaux à réaliser, débutés en décembre, progressent à une allure soutenue. Il faut dire que la grande salle intérieure, bureau de vote, doit impérativement être terminée avant le 23 avril prochain, date du premier tour de l’élection présidentielle. Elus et services techniques municipaux y veillent avec attention.

-A deux entrées de ville, sur les routes départementales allant vers Agde et vers Béziers, travaux considérables également. Côté route d’Agde, pour la sécurité de tous les usagers, c’est le dangereux carrefour Fournier qui sera remplacé à terme par un giratoire déjà bien avancé. L’organisation des travaux permet la circulation des véhicules. Côté route de Béziers, c’est la réalisation double d’un giratoire et d’un demi-échangeur, dont le résultat le plus apprécié par les riverains sera que les poids-lourds ne traverseront plus le village.

-Le terrain de tambourin Ernest Coste est en cours de réfection. Les services techniques municipaux ont engagé les premiers travaux, qui seront suivis par des interventions d’entreprises. L’enrobé sera repris et muni de fondations anti-racines, un mur périphérique et une barrière anti-intrusions mis en place, et un éclairage adapté au sport tambourin installé.

-L’éclairage public enfin (968 supports lumineux) entre dans l’ère du développement durable et des économies. Un diagnostic sur l’éclairage public a été réalisé et un plan de modernisation et de mise en sécurité validé. Ce nouveau dispositif va permettre à la ville d’éclairer la voirie avec de l’énergie dite « verte », et d’économiser environ 20% sur sa facture. Sa participation au Syndicat mixte Hérault Energie et à son groupement d’achat favoriseront également les économies financières sur le matériel.

La confrérie bessanaise à l’honneur parmi ses pairs

 

Sous la houlette du grand maitre Gaby Tissot et en présence de Laurence Thomas la représentante du maire, excusé, les membres de la confrérie de la Croustade et du Rosé de Bessan se sont réunis en assemblée générale.

Dans la salle, exposé aux regards des participants, trône un trophée inattendu : le Glaive de la Défense du Vin (*), confié par l’Ordre Universel des Chevaliers du Cep à la confrérie de Bessan, qui a ainsi la fierté de le conserver durant l’année 2017. Ce glaive sera exposé pendant toute l’année dans l’ancienne salle du conseil de la mairie. Lors de sa prochaine mise en place en présence de personnalités dont le Grand Maitre des Chevaliers du Cep, la plaque de cuivre marquant l’honneur fait à l’action de la confrérie locale sera apposée par Gaby Tissot.

Le bureau a présenté le bilan de l’année écoulée : les Bessanais ont participé à 17 rassemblements de confréries ; Jean-Claude Laurent, ambassadeur, et son épouse Claudine, ont participé à 21 rendez-vous, dont 5 en Belgique, portant le renom du village à l’étranger ; le 16e chapitre annuel, en octobre, a réuni autour des 31 membres locaux 105 confrères et consœurs de 23 confréries. A la fin de l’assemblée, les projets pour 2017 ont été évoqués, et tous ont pu partager la succulente croustade aux noix et le fameux vin rosé de la cave coopérative, les spécialités défendues avec ardeur et passion par la confrérie.

(*) Le glaive a été créé en 1954, par la confrérie « Les Chevaliers du Cep ». Il est passé par de nombreuses confréries vineuses aussi bien françaises qu’étrangères. En 1955-1956, c’est la Jurade de Saint Emilion qui l’a détenu. En 2016-2017 c’est le tour de la Croustade et Rosé de Bessan d’avoir cet honneur.

« Parti de la Foire Internationale de la Vigne et du Vin de Montpellier et y revenant tous les ans, ce glaive symbolique détenu chaque année par une confrérie vineuse nouvelle, ira de par le monde affirmer la volonté de la viticulture d’assurer contre tout et contre tous son destin. »

Project Rescue Ocean, des actions et des soutiens de poids

Benoît Schumann, Bessanais, pompier, passionné depuis toujours de la mer et de sa protection, a créé il y a un peu plus d’un an l’association « Project Rescue Ocean ». Depuis, il a multiplié les actions : sensibilisation des écoliers à la fragilité des océans et à la nécessité de respecter la nature puisque tout ce qu’on y jette se retrouve à plus ou moins long terme dans les eaux marines et… les animaux qui y vivent ; nettoyage des plages avec les publics les plus divers ; ventes de sweat-shirts siglés…

L’association de Benoît commence à être connue, reconnue et soutenue. Des personnalités engagées comme lui dans la préservation des océans et de la nature en général apprécient son combat, le partagent, et le disent en public : entre autres le Prince Albert II de Monaco, Paul Watson de Sea Sheperd, puis récemment les acteurs Guillaume Canet et Marion Cotillard.

Et ce n’est qu’un début : beaucoup de personnes prennent conscience, grâce à des associations comme  Project Rescue Ocean, que la mer n’est pas une poubelle !

Une nouvelle fois, les « gyms » du collège ont brillé

Salle Marty, Béziers, 16 équipes en compétition, dont 5 du collège Victor Hugo de Bessan. Pour la troisième année consécutive, le collège de Bessan a remporté le titre de Champion du district.

Les équipes présentées sont un mélange des « anciennes » et des « nouvelles » de la relève, fortement motivées. Et les résultats sont à la hauteur : largement 1e, Bessan 1s’est posée en haut du tableau, avec 226,7 ; Bessan 2 (213 pts, 3e) est également montée sur le podium ; Bessan 5 (6e avec 201,4) Bessan 3 (7e avec 200,3) ; Bessan 4 (10e avec 197,4). Les cinq équipes se trouvent donc dans la première moitié du classement, et quatre d’entre elles réussissent des scores très élevés situés entre 200 et 240 points.

Quelques noms parmi ceux des jeunes gymnastes qui ont brillé dans cette compétition : Emma Davit, Emma Laguna, Inès Gimeno, Astrid Lange... , et pour la première fois Camille, la fille de Bruno Taragnat, entraîneur des équipes et papa très fier…

« Garçons et filles sont plus d'une centaine, cette année, à faire de la gymnastique au collège, à l'Association Sportive : je ne cache pas que c'est dur, mais ça crée quelque chose d'unique dans l'histoire de notre collège ».

Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour le Championnat de l'Hérault le 15 mars prochain, le Régional le 29 mars, et, si on se met à rêver, aux championnats de France, en mai, cette fois-ci à Limoges. A la question: Toujours gagner, ça ne perd pas un peu en surprise ? , l'entraîneur répond, avec un large sourire : « Ben non, à force, ça ne lasse toujours pas ! Je savoure ces résultats, et je suis fier de ces petites Bessanaises et Viassoises ! ».

Ecoliers bessanais et éco-citoyenneté

 

Acteur référent expert du monde de l’énergie, GRDF (Gaz Réseau Distribution France) s’est engagé dans une action qui lui tient à cœur : l’éco-citoyenneté à destination des écoliers, citoyens de demain. André Sautet, directeur territorial régional et Karine Faessel, conseillère auprès des collectivités, ont rencontré à Bessan le maire, Stéphane Pépin-Bonet et son conseiller municipal délégué aux énergies, Philippe Marin, et ont remis aux élus une mallette destinée à sensibiliser les élèves de Ce2, Cm1 et Cm2 aux économies d’énergies.

Intitulé « Devenir éco-citoyen », le kit d’animations pédagogiques permet aux écoliers, pendant le temps d’activités périscolaires, d’acquérir les bons gestes pour préserver les ressources. Six séances le composent : la première consiste à sensibiliser l’enfant à sa consommation d’énergie, la seconde à sa maîtrise et à son économie, la troisième aux traques et pertes énergétiques, la quatrième et la cinquième à l’environnement de l’enfant, son école, son village ; la dernière séance permet de faire le bilan sur l’ensemble du parcours.

Puzzle, jeu de pastilles à placer, construction d’une éolienne, livret de jeux, un panel d’activités ludiques favorisant la mise en place des éco-gestes est proposé, respectant une thématique hebdomadaire différente pendant six semaines. Les enfants, grâce aux objets qu’ils emporteront chez eux chaque semaine, pourront partager et sensibiliser leurs proches aux éco-gestes.

Ecologie et solidarité, du nouveau pour les bouchons en plastique

 

L’atelier thérapeutique occupationnel de Montflourès, à Béziers, accueille des adultes dont le handicap mental ne permet pas d’exercer une activité professionnelle, même en milieu protégé, mais pouvant toutefois exercer des activités diverses.

Laurent Feur, Bessanais en contrat de professionnalisation d’aide médico-psychologique au sein de cet atelier, s’appuyant sur le succès de la collecte des bouchons d’amour dans la commune depuis des années, propose un projet original à ces personnes handicapées : récolter, trier et recycler une partie de ces bouchons déposés par la population dans le hall de la mairie. Un projet intelligent qui présente beaucoup d’avantages, comme de valoriser ces personnes, de donner un but à leur activité, de créer des liens sociaux…

Une telle action est la preuve qu’avec un peu d’inventivité on peut faire beaucoup pour aider ces personnes à s’épanouir.

Pour mieux comprendre le phénomène des pluies méditerranéennes

 

Les épisodes méditerranéens ou cévenols se produisent essentiellement en automne, période où la Méditerranée est la plus chaude, et leur caractéristique consiste en de violents orages et de pluies intenses, l’équivalent de plusieurs mois de précipitations en quelques heures ou quelques jours. Ces phénomènes sont parmi les plus redoutables que l'on puisse rencontrer en France métropolitaine

Afin de mieux interpréter ces épisodes, d’en comprendre la formation et l’évolution, une conférence, en entrée libre et ouverte à tous, est proposée le samedi 4 février, à 17h30, dans la salle Raymond Devos du centre social. Les intervenants seront des ingénieurs en gestion de risques naturels et des formateurs en prévention et secours. Créateurs du réseau « Météo Languedoc » comptant plus de 95 000 abonnés, ils auront à cœur de faire partager leur passion.

Une campagne de sensibilisation des populations aux 8 bons comportements à adopter en cas de pluies méditerranéennes intenses ou d’inondation a été mise en place. Cette campagne a été diffusée dans la presse et reste consultable sur le site : www.developpement-durable.gouv.fr.

***

Les 8 points de la gestion individuelle du risque.

1. S’informer en écoutant la radio.

2. Ne pas prendre sa voiture voiture et reporter ses déplacements.

3. Ne pas s’engager sur une route inondée, en voiture comme à pied.

4. S’éloigner des cours d’eau, et ne pas stationner sur les berges ou sur les ponts.

5. Ne pas sortir en cas d’orage.

6. Ne pas descendre dans les sous-sols, se réfugier en hauteur, dans les étages.

7. Se soucier des personnes proches, des voisins et des personnes vulnérables.

8. En cas d’inondation ne pas aller chercher ses enfants à l’école, où ils sont en sécurité.