Bessan

Le Bessanais Rémy Mouls, un chef-pâtissier hors pair

 

Rémy Mouls, chef pâtissier de « L’Atelier Nomade », un traiteur d’exception situé à Ceyras (Hérault), a participé au concours international des Pâtissiers dans le Monde, uniquement réservé aux professionnels.

Après les présélections, Rémy Mouls, retenu parmi les dix meilleurs dossiers, a pu disputer la finale qui se déroulait à Tarbes, au lycée des métiers Lautréamont, qui mettait durant l’épreuve ses locaux et le gros matériel à disposition des candidats, ainsi qu’un commis du lycée qui lui apportait une aide et le dirigeait à travers le laboratoire. Dans un temps déterminé, Rémy devait décliner son dessert en deux entremets de huit personnes et six petits gâteaux individuels positionnés sur un présentoir en sucre ou chocolat, au choix.

Ce premier concours officiel a permis au prometteur jeune pâtissier de se familiariser avec ce type d’épreuves et de rencontrer des « pointures » de la pâtisserie, tel Yves Thuries, Meilleur Ouvrier de France pâtissier et glacier. Une belle expérience pour Rémy qui remporte la 6e place avec sa superbe création « Mo’Xito », alliance subtile de citron vert, menthe et framboises. Il peut être très fier de sa prestation.

Nouvelle campagne municipale de sensibilisation aux murs non crépis

 

Des murs bien crépis qui font plaisir à voir.

Les propriétaires des murs de clôture non crépis sont, la plupart du temps, en contravention avec le code de l’urbanisme puisque les permis de construire délivrés stipulent l’obligation légale de crépir les murs des habitations. Une situation préjudiciable pour la commune et pour l’ensemble des administrés, car la qualité de vie passe avant tout par un espace public agréable.

Ceux-ci, non encore crépis, font un peu triste.

La municipalité a engagé il y a deux ans une première action pour prévenir par courrier les propriétaires concernés et leur demander d’agir dans les meilleurs délais, avec un résultat très positif, puisque de nombreux Bessanais ont réalisé les travaux nécessaires, quelquefois avec l’appui du service urbanisme, et la situation s’est améliorée. Cependant, il reste encore de trop nombreux propriétaires concernés, et la ville va prochainement les rappeler à leurs obligations… avant des actions contraignantes et pénalisantes.

Pour tous renseignements complémentaires, contacter le 06 22 44 26 90.

La Padrime poursuit son action contre le cancer

 

Paule Tissot, présidente de l’association « La Padrime », a eu le plaisir, en présence d’une nombreuse assemblée dont des élus et le maire Stéphane Pépin-Bonet, de remettre un chèque de 15 000 € à Jean-Bernard Dubois, professeur au centre anticancéreux Val d’Aurelle et président de la Ligue de l’Hérault.

Auparavant, elle a rappelé l’action régulière et sans faille tout au long de l’année des bénévoles de l’association qui réalisent des articles utiles ou décoratifs en s’inspirant des traditions bessanaises ou des diverses fêtes et évènements de l’année, mais aussi des confitures et des apéritifs toujours très appréciés, et qui les vendent régulièrement et avec succès sur le marché dominical de Bessan. La somme ainsi recueillie est reversée à des associations qui, d’une manière ou d’une autre, lutte pour la recherche et pour le bien-être des malades.

Le professeur Jean-Bernard Dubois a chaleureusement remercié l’association et ses adhérentes de ce don important, et avec des mots simples, a évoqué les avancées de la recherche, les victoires des médecins sur de nombreux cancers, et le nécessaire soutien à apporter à la recherche qui avance grandement, même si certaines maladies font encore trop de morts en France, et répondu à un grand nombre de questions par les participants.

La Guilde de Bessan et la valorisation du patrimoine

 

L’association « La Guilde », vouée au patrimoine bessanais, s’est réunie en assemblée générale dans la salle Raymond Devos.

Le maire, Stéphane Pépin-Bonet, a d’abord souligné la qualité du travail accompli par les 88 membres de l’association, présents autour de leur président, Mathieu Laval-Mas, et leur a renouvelé le soutien de la ville.

Mathieu Laval-Mas a dressé un bilan général des actions, initiatives et réalisations, durant l’année écoulée : visites guidées, exposition et conférence à la maison de retraite, concert de musique classique, exposition de photos durant la fête locale, loto, sortie à Avignon, journée des associations, organisation des journées européennes du patrimoine, marché de Noël... une liste impressionnante. Il a évoqué le choc du décès soudain d’André Fernandez, membre fondateur, pilier de l’association, guide et conférencier.

Après la présentation des rapports moral et financier, Antoine Iniguez et Pierre-Louis Baille nouveaux guides et conférenciers, Myriam Gély pour les journées du patrimoine, Muriel Lacroix pour la généalogie, Daniel Reynier pour le projet de la chapelle de Touroulle, Emilie Féliu pour le groupe patrimoine, les responsables de groupes, ont présenté le travail réalisé. En cloture de la séance, le président a rappelé la devise de l’association regroupée autour des valeurs suivantes : « Préservation, Promotion et Transmission du Patrimoine ».

Chacun peut y participer en contactant le 06 43 79 94 42.

Avancée scientifique majeure grâce au Téléthon

Une grande nouvelle pour les malades et leurs familles : à l’engagement des bénévoles sur le terrain et aux collectes réalisées, le laboratoire Généthon créé et financé par l’AFM-Téléthon va démarrer le premier essai de thérapie génique sur l’homme pour des patients atteints de la maladie de Crigler-Najjar, une rare maladie du foie.

***

 

D’origine génétique, le syndrôme de Crigler-Najjar se caractérise par l’accumulation anormale dans tous les tissus de l’organisme et le cerveau, de bilirubine, une substance pigmentée jaune fabriquée par le foie. Lorsque cette enzyme, chargée de l’éliminer ne fonctionne pas, la bilirubine s’accumule, provoquant une jaunisse intense et chronique. Si elle n’est pas traitée rapidement cette accumulation peut générer d’importants dommages neurologiques et devenir mortelle.

 

Aujourd’hui, le seul traitement pour les personnes concernées est la photothérapie quotidienne obligatoire durant 10 h à 12 h. L’alternative reste la transplantation hépatique, un traitement compliqué et très lourd.

Véritable espoir pour les malades, cet essai européen inclura 17 patients de plus de 10 ans, âge de maturité du foie, dans 4 centres investigateurs en Europe. Il a pour objectifs d’évaluer la tolérance du produit, de définir la dose optimale et d’évaluer l’efficacité thérapeutique du candidat-médicament. L’AFM-Téléthon a engagé près de 12 millions d’euros dans les phases de recherche et développement qui ont permis d’aboutir à cet essai. La persévérance des chercheurs et de l’équipe du Dr Federicco Mingozzi qui a développé la technologie utilisée dans l’essai, ouvre la porte du traitement : « Cet essai est rendu possible grâce au travaux pionniers menés depuis près de 20 ans par Généthon au service de la thérapie génique pour les maladies rares. Il y a aujourd’hui 7 essais cliniques en cours à travers le monde pour des produits issus de Généthon ou auquel il a été étroitement associé » précise Frédéric Revah, Directeur général de Généthon. « En 1990, nous avons créé Généthon pour comprendre les maladies génétiques qui tuent nos enfants et trouver des traitements innovants pour les guérir. Depuis de nombreuses années, notre laboratoire est l’un des leaders mondiaux dans le domaine de la thérapie génique. Alors qu’il est à l’origine de nombreux défis thérapeutiques, il démarre aujourd’hui le premier essai chez l’Homme pour cette maladie rare du foie. A cet instant précis, je pense surtout aux familles qui, depuis des mois, attendent avec impatience que le feu vert soit donné par les agences réglementaires pour débuter l’essai, je sais qu’il est synonyme de tant d’espoir pour elles », déclare Laurence Tiennot-Herment, Présidente de l’AFM-Téléthon.

L’insolite découverte des gendarmes dans le fleuve Hérault

 

Lors d’un banal exercice de plongée dans l’Hérault, à hauteur du moulin Bladier de Bessan, la brigade nautique de la gendarmerie de Marseillan a repéré par dix mètres de fond, sur un lit de sable et de galets, une roue dentée métallique d’un mètre de diamètre.

Les membres de cette brigade spécialisée dans les interventions subaquatiques ont fait part de cette découverte fortuite au maire qui, très intéressé, a souhaité pouvoir récupérer la roue, et a confié le suivi de l'opération à Emilie Feliu, conseillère municipale déléguée au patrimoine. Au cours d’un second exercice, l’équipe de gendarmes a pu récupérer cette roue d’engrenage, à l’aide d’un ballon gonflé d’air, avec l’appui d’agents des services techniques municipaux, en présence de membres de l’association « La Guilde 2 Bessan » et des élus.

La municipalité a remercié vivement l’équipe de gendarmes dont le professionnalisme est à souligner D’après les premières analyses, cette pièce, découverte à une vingtaine de mètres du moulin datant du XIIIe siècle, semblerait avoir fait partie d’un système d’engrenage de celui-ci, et dater de la fin du XIXe siècle, époque où le moulin était en fonction et servait à moudre le soufre importé de Sicile afin de traiter la vigne contre l’oïdium.

Un prochain examen et un nettoyage minutieux permettront peut-être d’en savoir plus sur son origine, grâce peut-être à une inscription, une marque une date. Même si cette roue est relativement récente par rapport à l’histoire du moulin, elle n’en reste pas moins un élément patrimonial lié à l’histoire du territoire bessanais.

Quatre Femmes… le retour sur les planches

 

Après le succès remporté le 12 janvier dernier par cette pièce, la troupe du Théâtre Illustré invite ce samedi 17 février, à 16h, dans la salle des fêtes de Bessan, tous les amateurs de théâtre à venir (ou revenir) assister au spectacle « Quatre Femmes ».

Ce message s’adresse à ceux qui préfèrent venir l’après-midi, à ceux qui n’ont pas pu venir à la précédente représentation, à ceux qui ont déjà vu le spectacle mais qui, d'après leurs commentaires enthousiastes, en reprendraient bien une pincée…

Après la représentation, une rencontre avec les artistes se fera autour d’un goûter offert par la bibliothèque Renée Petit et les Ainés de la Tuque.

Important, à noter : le spectacle prévu à 20h30 ce jour-là est annulé, la troupe invitée étant dans l'impossibilité de venir jouer.

Le Sourire des Tuileries, un plus pour les résidents de la maison de retraite

 

L’association présidée par Elise Abella, et composée d’une équipe d’une quinzaine de bénévoles, apporte au quotidien une présence familière aux résidents de la maison de retraite de Bessan, « Les Jardins des Tuileries ». Elle en soutient l’animation, assure sorties, animations musicales, offre goûters, cadeau ou fleurs pour les fêtes et anniversaires.

Comme tout cela, réalisé pour le bien-être des 56 pensionnaires, a un coût, l’association organise un grand loto et une tombola pour recueillir les moyens nécessaires à son action. Cette année, ce loto aura lieu le dimanche 18 février, à 16h30, dans la salle des fêtes, et les billets de tombola seront en vente sur le marché dominical ce même jour.

Quand la gym du collège de Bessan montre ses muscles

 

Ce mercredi 14 février, au championnat de gymnastique de Béziers, quinze équipes étaient en lice pour le podium, dont cinq du collège de Bessan. Et pour leur plus grande fierté, ainsi que celle de leur entraîneur, pour la 6e année consécutive, Bessan remporte le championnat et conserve le titre. Cerise sur le gâteau, l’entraînement suivi avec plaisir mais sérieux a payé, et les cinq équipes engagées se trouvent toutes dans les huit premières places !

Un grand moment de bonheur et d’émotion partagé par cette grande famille des gymnastes de Bessan, et plaisir de voir combien le travail réalisé a payé !

Podiums, et résultats bessanais :

1er : 228,7 pts, BESSAN 1.

2e : 216,9 pts, Vendres 1.

3e : 210,9 pts, Béziers 1.

 

4e : 210,7 pts, BESSAN 2.

5e : 206,8 pts, BESSAN 4.

7e : 205,7 pts, BESSAN 3.

8e : 201,3 pts, BESSAN 5.

 

Le comité de jumelage Bessan-Remich en assemblée générale

 

Un des aspects du jumelage entre Bessan et Remich: la venue des écoliers luxembourgeois au mois de juin.

Né en 2003, et actuellement présidé par Robert Raluy, le comité de jumelage anime avec dynamisme les relations entre Bessan et sa cité jumelle de Remich, située au Luxembourg.

L’association tiendra son assemblée générale annuelle ce vendredi 16 février, à 18h, dans la salle des fêtes Aimé Péret. Toutes les personnes intéressées sont invitées à assister à cette réunion. Au programme : rapport moral, rapport budgétaire, rapport d’activités, projets de l’année à venir et questions diverses. Les membres sont conviés à profiter de cette rencontre pour retirer leur carte d’adhésion et payer la cotisation annuelle de 12€ par personne ou 20€ par couple.

Pour toutes questions sur la vie du jumelage, tel. 04 67 77 52 37.

Des parcelles encore disponibles aux jardins familiaux

 

Le bureau de l’association des jardins familiaux de Bessan informe la population qu’il reste encore quelques parcelles disponibles au sein des jardins, situés au chemin de Saint-Bernard, à deux pas du centre-ville, près de la maison de retraite.

Les personnes intéressées sont invitées à se rapprocher des responsables, en contactant Sylviane De Jesus Roque au 06 63 42 95 47.

L’avenir de la Gaule Bessanaise se décidera à l’AG

L’année 2018 ne ressemblera pas aux autres pour la Gaule Bessanaise, association locale de promotion de la pêche, qui parmi ses activités en a une particulièrement appréciée de tous, la pêche à la truite, qui ravit parents et enfants le dernier matin de la fête locale.

Après de très nombreuses années d’activités intenses, les responsables ont décidé, d’un commun-accord, de passer le relais à des personnes plus jeunes, à la fois sérieuses et motivées. Pour aider cette nouvelle équipe, tous sont prêts à la suivre et l'aider pendant la première année si nécessaire.

L’assemblée générale validant cette situation et décidant de l'avenir de la Gaule Bessanaise aura lieu ce vendredi 16 février, à 19h, à la salle des fêtes (premier étage). Les candidatures sont ouvertes ! Une équipe de repreneurs se présentera-t-elle afin que l’association et ses actions devenues traditionnelles perdurent ?

Renseignements au 04 67 77 52 17.

Le Stade Bessanais en confiance remporte la victoire

 

Ce dimanche, les joueurs du président Grégory Vigne recevaient l’entente Cers-Portiragnes, en match en retard.

La première mi-temps est largement dominée par les locaux qui récitent leurs gammes. Les avants, liés et soudés, font un bon travail de sape, offrant à leurs arrières des ballons d’essai. Le centre, Valérian Roques, ouvre très vite le score, suivi par le jeune ailier, Rémy Cousin. Les Bessanais sont confiants et offrent un beau spectacle aux supporters, puisque c’est au tour de l’arrière, Rémi Giner de voler en terre promise. Avant la pause, Dorian Izard, encore un trois quart, franchit l’en-but. La marque affiche alors 29 à 3.

La deuxième mi-temps sera moins dynamique, plus hachée. Les Bleu et Blanc ont un passage à vide. Les visiteurs en profitent pour inscrire un essai non transformé. Malgré tout, le Stade Bessanais l’emporte 36 à 8 avec un cinquième essai, aplati par Adrien Barthes. Cette victoire bonifiée rassure les troupes et les remet en course pour la suite du championnat.

L’ensemble du Staff donne rendez-vous à ses supporters, dimanche 18 février, à 15h, pour affronter le RCO Salagou. Le lieu du match, Lodève ou Clermont-l’Hérault, n’est pas encore connu.

Campagne de stérilisation des chats errants

 

Afin de stopper la prolifération des chats errants, la population bessanaise est informée d’une prochaine campagne de stérilisation des chats errants sur l’ensemble du territoire communal, en lien avec la fondation « 30 millions d’amis » qui finance l’opération, et avec la participation logistique du comité de soutien à la cause animale de Béziers qui procèdera également au déparasitage et au vermifuge des animaux, et du Sivom du canton d’Agde (fourrière animale).

Les signalements de chats errants sont à faire auprès de Gisèle Soulié-Lognos, tel : 06 23 02 60 93, ou de Michèle Perlini, tel : 06 26 03 79 36.

Premier forum des associations vouées au patrimoine : un succès indubitable

 

L’association « La Guilde de Bessan » a organisé durant deux jours dans la salle des fêtes locale un premier forum regroupant des associations du patrimoine. Preuve de l’intérêt d’un Tel évènement, la présence de quinze associations patrimoniales des environs : Agde, Castelnau-de-Guers, Caux, Lézignan-la-Cèbe, Marseillan, Nézignan-l'Evêque, Nizas, Pézenas, Saint-Pons-de-Mauchiens, Saint-Thibéry, Vias,… saluées en ouverture par les responsables dont Mathieu Laval-Mas, président de la Guilde, Sophie Banny, représentante de l’office de tourisme et Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan.

Idée originale et inédite, ce forum, « Historiae Nostrae », ou « Notre Histoire », avait pour objectif de rassembler les acteurs associatifs du patrimoine des communes environnantes afin de se rencontrer, se découvrir et de créer du lien. De nombreuses activités ont été proposées à une assistance passionnée par le sujet : tables rondes, causeries, mises en pratique, visite guidée du centre historique de Bessan et conférences, ainsi qu’une initiation à la gastronomie locale avec la présentation et la dégustation du rosé et de la croustade de Bessan par la sympathique confrérie du même nom.

Le bilan particulièrement passionnant et positif laisse présager une deuxième édition de grande qualité.

« Portez-vous bien », aide à l’autonomie des retraités

En partenariat avec les caisses de retraite de l’inter-régime, le Clic du Fanal et la mairie de Bessan, une information sur le thème « Santé-vous bien » a été présentée par l’association « Ma Vie » et Isabelle Pollet à destination des retraités.

Le conférencier, Pierrick Bernard, a su parler simplement et clairement des clés d’un vieillissement réussi, qui sont prioritairement une activité physique adaptée et régulière, une alimentation équilibrée, mais aussi la nécessaire stimulation du cerveau.

Toutefois, comme il n’est pas toujours facile de mettre cela en œuvre, Isabelle Pollet propose à chaque personne retraitée, si elle le souhaite, de participer à une session d’évaluation de ses capacités physiques, à des ateliers d’activité physique adaptée, ou encore à des ateliers autour de l’alimentation assurés par un diététicien.

Les dates et horaires suivants ont été déterminés et des flyers comme celui qui suit seront mis à disposition à l’accueil de la mairie de Bessan, aux jours et heures d’ouverture.

 

Etat civil du mois de janvier 2018

Naissance :

  • Guilian Manaigo.

    Bienvenue, à ce petit parmi les Bessanais !

Mariages :

  • Michel Quilis et Caroline Garcia ;
  • Sébastien Pesme et Carine Fiallon.

Félicitations et meilleurs voeux de bonheur aux nouveaux époux !

 Décès :

  • Bruno Renzi ;
  • Ascension Garcia de las Bayonas, née Huertas ;
  • Michel Biguet ;
  • Jacqueline Schneiter, née Fagnou ;
  • Julien Lagarde ;
  • Pierre Trichon.

Condoléances aux proches dans la peine !

Collecte de sang avec l’équipe de l’EFS

 

Les Bessanais sont invités à donner un peu de leur temps, un peu de leur sang, pour sauver des vies. Une collecte organisée par l'Etablissement Français du Sang avec l'aide des Donneurs de Sang bénévoles de Bessan, aura lieu ce vendredi 9 février dans la salle des fêtes, de 15h à 19h30.

Il y a quelques jours, le 4 février, c’était la journée mondiale de lutte contre le cancer ; une occasion de rappeler que les produits sanguins sont indispensables pour de nombreux malades du cancer. Cela passe par la mobilisation de tous pour le don de sang, geste de solidarité qui contribue notamment à améliorer la qualité de vie des personnes touchées par cette maladie.

Les patients souffrant d’un cancer sont les premiers receveurs de produits sanguins labiles. En effet, les traitements intensifs par chimiothérapie ou radiothérapie détruisent les cellules cancéreuses, mais également les cellules de la moelle osseuse, qui ne sont alors plus en capacité de fabriquer de nouvelles cellules sanguines en nombre suffisant. Durant cette période, des transfusions de globules rouges peuvent être nécessaires pour lutter contre l’anémie, ou des transfusions de plaquettes afin de prévenir le risque hémorragique ; le rôle du don de sang dans le traitement des patients est donc essentiel.

La rue Barnabo a une histoire

Elle peut être découverte dès aujourd’hui sur Agde Infos Bessan, rubrique Patrimoine et Histoire de Bessan.

Il est toujours intéressant de mieux connaître l’origine des noms donnés aux rues du centre historique de son village, et parfois de découvrir, comme c’est le cas ici, une personne actuellement vivante, demeurant ailleurs, mais toujours attachée à son origine bessanaise, tel que l’italien Pietro Bernabo.