Bessan

Lucien Rocoblave, artiste bessanais polyvalent, à l’honneur

 

Pour son dernier goûter littéraire de la saison, la bibliothèque Renée Petit avait convié Lucien Rocoblave à présenter ses diverses œuvres, et surtout ses « Pantassaidas », une vingtaine de poésies écrites récemment et publiées sous forme de petit recueil illustré par lui-même.

Face à son public, il a parlé de son parcours, et présenté ses poèmes, tendres, malicieux, parfois un brin nostalgiques. Et les responsables de la bibliothèque, sa présidente Renée Petit en tête, en ont lu plusieurs qui ont ravi les nombreux participants.

Ce discret retraité est doué pour tous les arts : il a fait de la composition musicale, créé et dirigé longtemps la chorale de la Tucarella de Bessan, et dès sa retraite (il est âgé aujourd’hui de 88 ans) s’est passionné pour la peinture, apprenant sans cesse des techniques, en inventant d’autres, et créant son propre style fait de finesse et de légèreté. Il y a peu, il a ressenti le besoin d’écrire des poésies, et il l’a fait, avec le même bonheur et la même finesse que l’on trouvait déjà dans ses œuvres picturales.

Belle exposition de photos anciennes aux Jardins des Tuileries

 

Cette exposition, proposée par la Guilde2Bessan en hommage à André Fernandez, récemment disparu et qui devait à l’origine la présenter, a rassemblé à la maison de retraite non seulement les résidents mais aussi bon nombre de Bessanais, tous heureux de retrouver sur l’un ou l’autre des clichés un cousin, une sœur, un ancien voisin, ou… eux-mêmes, il y a parfois trente, cinquante ans ou bien davantage encore. Des souvenirs qui remontent à la mémoire, des lieux disparus que l’on retrouve ici ou là, les vendanges d’autrefois… un plaisir rare.

Et la salle d’exposition s’est trouvée presque trop exiguë pour recevoir le public lorsqu’est venu le temps de la conférence, donnée par Antoine Iniguez, en forme de promenade dans le Bessan ancien, avec son histoire, sa vie passée, son église classée, son patrimoine et ses petits trésors d’architecture.

Et les anciens, après cette présentation ouverte à tous, n’ont pas manqué durant la semaine de continuer à se remplir les yeux de tout ce passé qu’ils ont connu, de tel ou tel évènement remis en mémoire par les photos, ou de partager des souvenirs sur un personnage qu’ils ont reconnu.

Fête de la musique et mousse pour tous

 

Cette année pour la Fête de la Musique, le Comité des Fêtes de Bessan propose place de la Promenade une soirée mousse pour petits et grands, animée à la musique comme au canon à mousse par DJ Sound Light, tandis que le comité des fêtes servira au comptoir restauration rapide et boissons fraîches.

Dès 17h la mousse à leur niveau sera réservée aux enfants, et à 19h la mousse ce sera au tour des adultes et grands adolescents.

Une aide utile pour un projet de construction ou de réhabilitation

Une aide utile pour un projet de construction ou de réhabilitation Une micro-entreprise gérée par des Bessanais, « MPSA », propose ses services d’accompagnement aux particuliers ou aux professionnels dans toutes les phases de leur projet de construction ou de rénovation : démarches administratives telles les déclarations de travaux, dossiers souvent complexes des permis de construire, règlementation thermique, diagnostic de performance, normes en vigueur dans le neuf ou l’existant, réglementation phonique (plancher, fenêtres, cloisons)… avec comme objectif de contribuer pour chacun à réunir les critères nécessaires à la réalisation de la maison de ses rêves.

« MPSA » est joignable par tel au : 06 24 98 75 71, au : 06 25 17 27 63 ; ou par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., ou : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Soirée d’ouverture estivale à la base de loisirs de la Guinguette

 

Avec l’ancien gérant Laurent André aujourd’hui à la tête de l’Auberge des Ripailleurs, puis depuis l’année dernière avec Pierre Valette, la fraîche et tranquille Guinguette est devenue un lieu incontournable où déguster en toute simplicité un repas de qualité au bord de l’Hérault.

Pierre Valette, professionnel désormais bien connu, a reçu les clés de la Guinguette début juin, et dès les installations nécessaires terminées, la population a été conviée à une soirée d’ouverture qui a connu un grand succès, que ce soit pour le rendez-vous lui-même, pour l’apéritif servi à tous, où pour le repas d’ouverture.

Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, Céline Carminati-Sanchez et Marie-Christine Fabre de Roussac, conseillère départementale de l’Hérault, étaient présents. Tous trois ont souhaité une belle saison à Pierre et à son équipe. Si les deux premiers, en bons Bessanais, connaissaient déjà parfaitement la Guinguette, la dernière découvrait le lieu et, totalement conquise, affirmait qu’elle y reviendrait.

Pour tous renseignements sur les activités de la base de loisirs de la Guinguette, contacter le 04 67 77 43 93, ou le 07 71 76 37 89.

La conférence très suivie sur le taijiwuxigong

 

Une cinquantaine de personnes sont venues à Bessan écouter Maître Shen Zenyu, médecin et enseignant du taijiwuxigong. Une conférence intéressante au cours de laquelle ont été abordés tous les aspects de cette technique, donnant ainsi des réponses à tous ceux qui, déjà pratiquants ou non, souhaitaient en savoir plus ou se perfectionner.

Le taijiwuxigong, méthode d’auto-guérison efficace et simple à apprendre, a été développé par le Dr Shen Hongxun pour lutter contre les problèmes actuels de santé et de stress. Il utilise à la fois des exercices posturaux debout et en mouvement. Il a cinq fonctions principales: améliorer la santé, changer les émotions négatives, développer l' expression artistique, améliorer les performances techniques et sportives, et permettre le traitement des autres.

Il est possible d’essayer cette méthode à Bessan puisque des cours y sont donnés par Florence et Hervé Péchot. Pour les contacter, tel au 06 88 04 11 42.

Belle exposition sur le thème du tennis

Cette exposition qui sera encore visible jusqu’à ce vendredi 16 juin a rassemblé beaucoup de Bessanais durant la semaine. En premier lieu, c’est certain, les responsable du club de tennis bessanais, mais également tous ceux qui s’y intéressent.

Jean-Claude Paraskéva, passionné de sport, présente là deux années de patient travail, entre recherche, collecte, tri et découpe des images, puis collage, montage et parfois retraçage au feutre. Et le résultat, mêlant les sportifs de toutes les époques, de ceux qu’on attend à ceux moins connus, est plein de couleurs et de mouvement. A voir.

Le plan canicule du CCAS est en place

 

Comme chaque année en période de fortes chaleurs, le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) met en place le plan canicule, un dispositif spécifique pour aider les personnes vulnérables et isolées. Ce plan canicule, actif depuis le 1er juin, restera en vigueur jusqu’au 31 août, et sera renforcé en cas de déclenchement de l’alerte canicule.

Le plan canicule permet d’identifier, répertorier et sensibiliser les personnes vulnérables, c’est-à-dire : isolées, âgées de plus de 65 ans ou de plus de 60 ans si inaptes au travail, ou handicapés de plus de 18 ans. Un registre nominatif de recensement est en place : les personnes concernées ou leur voisinage sont invitées à contacter l’accueil de la mairie au 04 67 00 81 81.

Conduite à tenir en cas de fortes chaleurs : boire même sans soif, ne pas consommer d’alcool ; éviter les sorties et les activités physiques aux heures les plus chaudes ; fermer les fenêtres et volets la journée ; se rafraichir et s’humidifier le corps plusieurs fois par jour ; passer si possible 2 à 3 heures par jour dans un endroit frais ; aider, se faire aider et s’informer de l’état de santé des personnes isolées, fragiles ou dépendantes connues.

Etat civil du mois de mai 2017

Naissances : Hugo Dutka, Kenzo Dutka, Sam Simon.

Bienvenue à ces petits parmi les Bessanais !

 

Mariages : Laurent Roques et Brigitte Company ; Benjamin Auguet et Céline Miot.

Meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux époux !

 

Décès : Jean- Claude Rouanet ; André Vindigni ; Colette Bourdelois, née Tosetti ; Josette Méric, née Ayrivié.

Condoléances aux proches dans la peine !

Grand concert de musique classique dans l’église de Bessan

 

Le samedi 17 juin, à 20h30, dans l’église Saint Pierre de Bessan, la Guilde2Bessan présente un concert de musique classique de belle qualité, au profit de la réhabilitation de la chapelle St Laurent de Touroulle.

Le programme est prometteur : La méditation de Thaïs, de Jules Massenet ; Prélude en do majeur, de Jean-Sébastien Bach ; Concerto pour flûte et harpe, de Wolfgang Amadeus Mozart ; Fantaisie brillante sur Carmen, de Georges Bizet ; Liebestraum, de Franz Liszt ; Quatuor les quintes opus 76, de Joseph Haydn ; Sonate pour flûte, alto et harpe, de Claude Debussy.

Tarif, 15€ par personne, et gratuit pour les moins de 16 ans. Billetterie par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., ou par téléphone au : 06 58 82 06 06.

Miss Bessan 2017 : il est encore possible de s’inscrire

L’élection de Miss Bessan se déroulera comme chaque année le 14 juillet prochain, à partir de 21h, au cours d’une soirée-spectacle sur la place de la Promenade, et sous la présidence de Miss France 2010, Malika Ménard. La lauréate sera qualifiée pour tenter de devenir Miss Languedoc-Roussillon.

Les candidates doivent être âgées de 17 ans à 24 ans, mesurer plus d’1,70m et avoir la nationalité française. Les inscriptions se prennent sur le site de Miss Languedoc : www.misslanguedoc.fr.

Tous renseignements complémentaires peuvent être également obtenus au 06 09 31 25 96.

Les petits de la crèche et de l’école maternelle à la maison de retraite

 

En deux fois et séparés en deux groupes afin qu'ils ne soient pas trop nombreux, les enfants de l’école maternelle et ceux de la crèche « Les Bambins de Bessan » sont allés comme ils le font régulièrement rencontrer les résidents de la maison de retraite de Bessan.

Durant deux matinées ensoleillées, pour le plus grand bonheur des aînés, leur vivacité, leurs jeux, leurs chants et leurs rires joyeux ont rempli le jardin bien ombragé de gaieté. Quand ce fut le temps du « goûter-brochettes » de confiseries ou de fruits, certains des enfants sont gentiment venus en proposer aux personnes âgées qui, ravies, ne se sont pas fait prier et ont remercié les petits d’un sourire, d'un bisou ou d’une caresse.

Un grand moment de plaisir pour les anciens, et pour les petits de la crèche, une belle occasion de se familiariser avec les futurs copains de l’école maternelle et les enseignants qu’ils côtoieront l’an prochain.

Elections législatives à Bessan (1)

 

Résultats définitifs du premier tour :

Inscrits : 3680.     Votants : 1760.      Participation : 47,83 %.      Nuls et blancs : 64.      Exprimés : 1696.

 

Myriam Roques : 489 voix - 28,83 %.

Christophe Euzet : 301 voix - 17,75 %.

Sébastien Denaja : 270 voix - 15,92 %.

Marie-Hélène Leclercq : 217 voix - 12,79 %.

Laurence Magne : 151 voix - 8,90 %.

Jean-Luc Bou : 126 voix - 7,43 %.

Christophe Panis : 26 voix - 1,53 %.

Virginie Angevin : 23 voix - 1,36 %.

Magali Richaud : 18 voix -1,06 %.

Agnès Gizard-Carlin : 17 voix - 1,00 %.

Bruno Luigi : 16 voix - 0,94 %.

Igor Kurek : 14 voix - 0,83 %.

Daniel Pilandeau : 14 voix - 0,83 %.

Jean-Claude Martinez : 10 voix - 0,59 %.

Guy Pagès : 4 voix - 0,24 %.

« Les pantaissadas de Lucien » au goûter littéraire de la bibliothèque

 

Mardi 13 juin, à 15h, dans la salle des fêtes, la bibliothèque clôture sa saison avec le dernier goûter littéraire autour des œuvres picturales et poétiques du Bessanais Lucien Rocoblave. Il commentera ses travaux en en parcourant l'exposition et dévoilera ses multiples inspirations, ses diverses méthodes, son immense patience et sa profonde passion des arts.

Thème: « Les pantaissadas de Lucien », ou en français : ses rêveries.

Voici l’une de ses poésies, pour un court aperçu de son talent :

Le rêve est une friandise

Qu'il faut savourer sans méprise

Car il est aussi la cerise

Sur le gâteau des soirées grises

La discussion pourra se poursuivre autour d'un goûter convivial pour ceux qui le souhaitent.

Nettoyage de printemps aux abords du village

 

Durant la semaine dédiée au développement durable, deux séquences de nettoyage ont, comme chaque année, été effectuées, avec l’appui des élus, du Sictom et de l’agglo.

Ce sont d’abord les bataillons de 180 enfants de l’école élémentaire, soit sept classes, dûment équipés, de parents volontaires, et des enseignants, qui ont participé durant toute une matinée au nettoyage des abords de Bessan. Ces écoliers, déjà fortement sensibilisés au respect de l’environnement et au tri nécessaire des déchets, ne se sont pas fait prier pour participer à cette opération d’envergure. Mais, regrettent certains de ces futurs citoyens responsables : « Ce serait mieux si personne ne jetait ses ordures n’importe où ! ».

Quelques jours plus tard, ce fut au tour de l’ensemble de la population de « retrousser les manches ». Ils étaient trop peu nombreux, sans doute, à peine plus d’une grosse vingtaine et peu de représentants d’associations, mais ils avaient du courage et de l’énergie à revendre. Et ils l’ont amplement démontré, ramassant une énorme quantité de déchets les plus divers, depuis les bouteilles et les bidons plastique jusqu'aux matelas et aux fenêtres.

Ce qu'ils ont fait représente une goutte d'eau dans un océan, certes, mais un travail qui a le mérite d’être fait et de provoquer (espérons-le) des prises de conscience, bien que la tâche soit immense, et les incivilités sans fin !

La prévention des risques au menu des seniors bessanais

 

Organisée par le centre communal d’action sociale, avec le « Clic Le Fanal », une journée créée par un pompier à la retraite, intitulée Passs (Prévention, Anticipation, Sécurité, Secours et Santé), a été consacrée aux seniors, afin de les informer sur ce qui est prévu pour leur sécurité dans tous les domaines, avec l’aide d’un pompier, Philippe Marty, de la coordinatrice du Clic de Clermont l’Hérault, Fabienne Langin, et d’une spécialiste du don d’organes, Françoise Coste.

Au cours de la journée, tous les sujets pouvant poser problème aux aînés ont été abordés, d’abord en théorie : comment appeler les secours, qui appeler en priorité et les moyens pour le faire, comment organiser son domicile pour diminuer les risques de chute, comment faire valoir et respecter ses volontés en cas de maladie ou de fin de vie par des directives anticipées, qui peut donner des organes pour des greffes et jusqu’à quel âge… Et les questions ont fusé, montrant l’intérêt des participants pour ces sujets.

Après le repas que pouvaient prendre en commun ceux qui le désiraient, ce fut la partie pratique encadrée par Philippe le pompier. Compétent et pédagogue, il a informé son auditoire sur les gestes de premier secours, et la trentaine de seniors a découvert qu’en les utilisant, eux aussi pouvaient aider et participer à sauver des vies ; certains se sont essayé à mettre une personne malade ou blessée en position latérale pour sa sécurité, à pratiquer un massage cardiaque (sur un mannequin !) et même à utiliser un défibrillateur.

Une journée qui n’aura pas été inutile, de l’avis de tous, d’autant que chacun est parti avec un petit livret d’information qui rappelle l’essentiel avec beaucoup de clarté.

Rappel des modalités de vote pour les élections législatives

 

Les dimanches 11 et 18 juin prochains, les quatre bureaux de vote de Bessan seront ouverts de 8h à 18h, sans interruption.

Les électeurs du bureau de vote n°2 se rendront à la salle Raymond Devos, au centre social municipal, rue des Anciennes Ecoles. Les trois autres bureaux restent inchangés : le n°1 à la salle des fêtes, les n°3 et n°4 au gymnase Jules Ferry, rue du Château d’eau.

Pour voter, il est indispensable de se munir d’une pièce d’identité. Pour tous renseignements complémentaires, contacter la mairie au 04 67 00 81 80.

Se protéger du moustique tigre par la prévention

 

         

Le moustique-tigre est de petite taille (moins de 1cm), rayé noir et blanc, il est particulièrement nuisible car il pique principalement le jour. Envahissant, il a élu domicile dans tout le sud de la France, mais s’implante dans de nombreuses régions, et il est de retour dès la fin du printemps.

Comme tous les moustiques, la femelle pond ses œufs dans les eaux stagnantes (piscines non entretenues, récipients divers, coupelles de fleurs, seaux, récupérateurs d’eau, flaques d’eau…) où ceux-ci éclosent au bout de 5 jours, vivent à l’état de larves, puis de nymphes avant d’atteindre l’âge adulte où les femelles se nourriront de sang pour le développement de leurs œufs. Et le cycle peut recommencer. Il est donc indispensable d’éliminer toutes les eaux stagnantes près des habitations.

Trois maladies, encore rares en métropole, mais très présentes dans les pays tropicaux, et pouvant être ramenées par les voyageurs, sont transmises par le moustique-tigre : la dengue, le chikungunya et le zika. Pour se protéger des piqûres, il est conseillé de porter des vêtements couvrants, d'utiliser des moustiquaires ou des répulsifs contre les moustiques.

Les conseils départementaux financent les démarches de surveillance et de prévention, et en Occitanie ils en ont confié la mise en œuvre à l’EID Méditerranée (Entente Interdépartementale pour la Démoustication du littoral méditerranéen).

Exposition haute en couleur sur le tennis

 

Du 11 au 16 juin, dans l’ancienne salle du conseil de l’hôtel de ville, l’Agathois Jean-Claude Paraskéva présentera une exposition consacrée au tennis. Cet amoureux du sport réalise des collages mettant en scène les différents acteurs du monde sportif.

Il y a deux ans, il proposait une expo sur le rugby, et cette année c’est le tennis qui sera à l’honneur dans une expo intitulée « Les amoureux du tennis ». Il y montrera de superbes clichés de joueurs ou d’actions de jeu découpés et conservés au fil du temps et mis en scène afin de retracer l’histoire de ce sport. Une occasion pour Jean-Claude Paraskéva de faire partager sa passion au public.

Le vernissage aura lieu le vendredi 9 juin, à 17h30, sur le lieu de l’expo.

Anniversaire « Chez Jo » : 8 ans de fêtes, ça se fête !

 

Jo fait depuis 8 années déjà partager son goût des soirées festives familiales à tous ses clients et amis. Ce samedi 10 juin, date importante, il fêtera dès 20h le 8e anniversaire de son installation à Bessan au domaine Sainte Véziane. Au programme : apéritif, buffet, dessert, « bulles », soirée dansante avec Gérôme Animation.

Réservation conseillée au 06 17 01 69 54.

La Guinguette de Bessan entame sa nouvelle saison d’été

 

Après une saison 2016 réussie, Pierre Valette s’est vu attribuer deux saisons estivales supplémentaires pour continuer son activité de restauration et de loisirs à la Guinguette, puisque  le conseil municipal a adopté à l’unanimité la reconduction de cette gérance estivale.

Menée avec un grand professionnalisme par Pierre et son équipe, la Guinguette, appréciée pour sa fraîcheur et sa tranquillité, est devenue le lieu incontournable pour partager un repas de qualité élaboré avec originalité.

La municipalité est heureuse de convier la population le vendredi 9 juin, à 19h, à l’ouverture officielle de cet espace saisonnier. Un apéritif sera offert avec la présentation des travaux réalisés et des nouveautés de la saison.

Les participants pourront s’ils le désirent poursuivre la soirée autour d’un repas pris sur place, à la charge de chacun. Pour les réservations (conseillées), contacter le 04 67 77 43 93, ou le 07 71 76 37 89.

Exposition de photos anciennes à la maison de retraite

 

La Guilde 2 Bessan, association qui œuvre en faveur du patrimoine, organise une exposition de photographies anciennes de la commune dans l’enceinte de la maison de retraite Les Jardins des Tuileries, du 6 au 11 juin. A destination des résidents mais aussi de tous les Bessanais, elle sera visible toute la journée dans le hall d’entrée de l’établissement. Une belle initiative permettant à chacun de se remémorer et de partager des souvenirs, de retrouver des personnes ou des lieux connus autrefois, de se reconnaître peut-être sur certains clichés, ou de parler ensemble de l’histoire de Bessan.

Afin de compléter ce long travail de recherches et d’embellissement des photographies, une conférence menée par Antoine Iniguez sera proposée le mercredi 7 juin, à 11h, en ces mêmes lieux. Une occasion de rendre un hommage plein d’émotion à André Fernandez, enfant de Bessan amoureux de son village, revenu y vivre après sa retraitet, s’impliquant dans la vie de la commune, membre très actif de la Guilde2Bessan, et récemment disparu.

Treize couples pour des noces d’or, de diamant, et même de platine

 

Tous les ans, depuis une vingtaine d’années, le club du 3e âge « Les Aînés de la Tuque » propose aux couples bessanais de repasser symboliquement devant le maire pour célébrer leurs cinquante, soixante ans et plus… de mariage. Un moment plaisant, plein de souvenirs et toujours émouvant.

La cérémonie, face au maire Stéphane Pépin-Bonet qui a eu un mot pour chacun, s’est tenue dans la salle du conseil et des mariages de la mairie en présence de la présidente du club, Dany Cambra, entourée de son équipe, d’élus municipaux et des familles des nouveaux « re-mariés », et a réuni treize couples, dont l’un a fêté ses noces de platine: une belle longévité. 

Les nouveaux re-mariés :

70 ans, noces de platine : Fernand Sofio et Solange Cayla ;

60 ans, noces de diamant : Lucien Barthélémy et Colette Marhuenda, Roland Saunal et Michèle Lopez, Jean Platet et Liliane Rosas ;

50 ans, noces d’or : Francis Artero et Chantal Bassand, Gaby Tissot et Paule Sospedra, Robert Raluy et Jeanine Fabre, Jean-Pierre Caussat et Marie-Jeanne Druilhe, Pierre Diaz et Claudette Rudelou, Franck Vinciguerra et Marie Hidalgo, Ginès Gimenez et Antoinette Cruz, Jean Gayan et Annie Bellmunt, Louis Barthès et Marie-Thérèse Paleau.

Chaque couple a reçu de Gisèle Soulié-Lognos, adjointe au maire, un coffret contenant des flûtes à champagne gravées au logo de la ville, tandis que le club du 3e âge leur offrait un très joli bouquet, avant que tous se retrouvent pour la traditionnelle photo de famille.

 

 

Un championnat départemental a ouvert la saison de pétanque

 

Le championnat départemental de triplettes seniors, qualificatif pour le France, a démarré les compétitions prévues pour la saison estivale.128 équipes masculines et 84 équipes féminines s’y sont affrontées sur le site bien adapté et ombragé des Peupliers.

Chez les hommes, la triplette de Bruno Gimenez, Ludovic Milhano et Jean-Raymond Cohen, de Lattes, a gagné le tournoi face à l’équipe de la Boule du Cap d’Agde.

Du côté des féminines, la triplette de Marie-Christine Virebayre, Anaïs Lapoutge et Karine Toussaint, de Palavas, a brillamment remporté la finale devant l’équipe de Valras.

Le comité héraultais de pétanque a remercié Bernard Llari, président de la Boule Bessanaise, pour son organisation.

Deux jeunes karatekas Bessanais sont désormais « ceinture noire »

 

Les 2 jeunes karatekas ont réussi leur passage de ceinture noire compétition, 1er dan, à Juvignac, au comité départemental Hérault Karaté.

C’était un objectif que Naïs Khattab, 14 ans, cadette, qui a commencé le karaté à l’âge de 7 ans, avait à cœur d’atteindre pour couronner ses années de pratique. Plusieurs fois championne de région, ayant connu de beaux succès au niveau national, ayant toujours fait preuve de qualités de compétitrice et de combattante, elle a décroché cette ceinture noire dans une logique de continuité sportive et martiale.

Sami El Mansouri, lui aussi cadet et âgé de 14 ans, vice-champion Combat de l’Hérault, un jeune karateka plus effacé, mais volontaire et paré d’un flegme légendaire, a su se surpasser et s’est fait violence pour atteindre cette ceinture noire si convoitée au cours de cette épreuve déterminante.

Les deux jeunes karatekas, entraînés et coachés toute l'année par Didier Postiaux, achèveront leur saison sportive en participant à la Coupe de France Sud qui se déroulera les samedi 10 et dimanche 11 juin à Montpellier, palais des sports René Bougnol.

Gym artistique, les benjamines vice-championnes régionales

 

Dix équipes en tout étaient qualifiées pour cette compétition, dont deux de Bessan, ce qui est exceptionnel. Les benjamines du collège de Bessan 1 ont décroché le titre de vice-championnes régionales en gymnastique artistique avec 207 pts, à un tout petit point de la 1ère, Avignon (208), et ex-aequo avec Montpellier. Bessan 2 a terminé 7e sur le score de 195 pts.

L'équipe Bessan 1 qui a brillé hier : Emma Laguna (capitaine), Aliya Zornio, Julie Desprez, Neslisah Eker, et Camille Taragnat, fille de l’entraîneur Bruno Taragnat, qui ne peut cacher sa fierté.

Le collège compte maintenant plus d'une centaine de gymnastes licenciés à l'association sportive. Les années passent, les gymnastes se succèdent, les équipes se renouvellent et continuent de briller parmi les élites régionales et même nationales. La nouvelle génération s’inscrit dans les pas de ses aînées et s’il y a beaucoup de travail derrière leurs victoires, il y a aussi beaucoup de plaisir partagé. Et des titres comme s’il en pleuvait : championnat de Béziers, titre départemental, titre régional des minimes, vice-champion régional pour les garçons, 8e place au championnat de France…

***

Bruno Taragnat et ses équipes de gymnastes tout aussi passionnés que lui préparent maintenant le Spectacle de fin d'année, « Forever Young », qu’ils présenteront sur le plateau Jules Ferry, vendredi 23 juin à 18h30, en clôture de la Journée Porte Ouverte du collège. Ce sera comme chaque année grandiose, gratuit, et ouvert au public.

Pour la première fois, Bessan bénéficie d'un restaurant labellisé

 

L’Auberge des Ripailleurs, bien connue et appréciée d’une clientèle locale et touristique fidèle, vient d’obtenir le label « Tables & Auberges de France » (une vraie référence en terme de qualité) pour son professionnalisme, ses installations, son savoir-faire et la qualité des produits utilisés pour sa cuisine. Ce label est une véritable reconnaissance pour Laurent André, à la fois chef cuisinier et gérant de l’auberge, qui propose parmi ses spécialités viandes et poissons grillés au feu de bois, gambas et seiches à la plancha, ou encore foie gras maison.

L’accueil de son équipe est chaleureux, et les installations prévues permettent d’accueillir tous les publics : une salle climatisée et une grande terrasse ombragée pour profiter des beaux jours, une aire de jeux pour les enfants, une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite… De plus, on y accepte les animaux de compagnie, et il est possible de payer par chèques vacances.

Ouverte du mardi midi au dimanche soir inclus, l’Auberge des Ripailleurs propose également un service traiteur. Réservations au : 04 67 77 55 80.

Conférence sur les arts énergétiques

 

Ce vendredi 2 juin, à 19h, à l’étage de la salle des fêtes de Bessan, place de la Promenade, aura lieu une conférence sur les arts énergétiques initiée par l’association loi 1901 ATCC34. Entrée libre.

Contact : 06 88 04 11 42.

Actions pour le développement durable et l’environnement

 

Les bons comportements en matière de développement durable sont mieux intégrés s’ils sont mis en place dès l’enfance. Partant de ce principe de base, des actions sont régulièrement menées en direction des plus jeunes, notamment les écoliers, très sensibles à ces sujets. C’est ainsi que, lors du séjour des Jeunes Luxembourgeois à Bessan et des rencontres entre écoliers Remichois et Bessanais, les jeux de société proposés sur les économies d’énergie et le respect de l’environnement les ont à la fois informés et passionnés.

Par ailleurs, le jeudi 1er juin, les élèves (plus de 200) de l’école élémentaire participeront avec leurs professeurs, des parents et des élus concernés, à un nettoyage de printemps dans des secteurs déterminés. Le Sictom d’Agde-Pézenas fournira les équipements de protection et évacuera les déchets récoltés.

Le samedi 3 juin, à 9h30 sur le parvis de la Citoyenneté devant la mairie, rendez-vous est donné à l’ensemble de la population bessanaise pour un nettoyage des abords du village en compagnie des chasseurs et pêcheurs locaux. Au retour, un petit déjeuner sera servi aux participants.

Pour tous renseignements, contacter Marie-Laure Lledos, au 06 60 04 43 97.

Défi des familles à énergie positive, le résultat

 

La clôture du défi départemental des familles à énergie positive s’est tenue à Celles, au bord du lac du Salagou. Représentant les 29 familles de leur équipe, une dizaine de participants bessanais avait fait le déplacement, découvert en direct les résultats, et apprécié les animations instructives du Gefosat (agence pour la maîtrise de l'énergie et la lutte contre la précarité énergétique), qui organisait l’événement.

Avec 17% d’économies réalisées, l’équipe bessanaise intitulée en hommage à son capitaine emblématique brutalement disparu « Bruno Thomas, en Bessan sa conso », première équipe nationale en nombre de familles, a pris la 3e place de ce concours départemental, derrière celle de Marseillan et les Colibris d’Agde.

Malgré ce beau résultat, l’équipe bessanaise est déçue, car le défi auquel elle est attachée risque de ne pas être reconduit l’an prochain au niveau national, faute de budget suffisant.

Un spectacle et de vrais talents au service du Téléthon

 

Comme elle le fait chaque année à Bessan, bien avant la date officielle du Téléthon, Danièle Nicolas a organisé avec une rare énergie une spectacle réellement superbe réunissant des artistes professionnels et amateurs, offrant tous bénévolement leur temps et leur talent pour que cette après-midi au bénéfice du Téléthon soit une réussite.

Il y avait là l’orchestre de l’Ecole de Musique et ses musiciens capables de passer sans problème d’un instrument à l’autre au gré des morceaux joués, un accordéoniste circulant entre les spectateurs tout en jouant avec entrain des airs dansants durant les intermèdes, la chorale Rémilasido chantant joliment un répertoire varié de chants populaires mais n’hésitant pas à en aborder d’autres réputés plus difficiles, Danièle Nicolas elle-même dans l’interprétation sensible d’airs assez peu faciles comme l’Aigle Noir de Barbara, et le dynamique Jean-Pierre Torrent, ténor bien connu offrant un magnifique éventail des diverses facettes de son talent dans des airs d’opérettes, genre que les Bessanais apprécient tout particulièrement.

Il y avait aussi le groupe Tangomio dont les costumes en rouge et noir magnifiaient la liberté de pas des tangos argentins que chaque couple sur scène dansait à sa manière « comme dans un bal », et, changeant de temps et de lieu, les passionnés de beaux costumes anciens et de danses oubliées d’Agde Belle Epoque, transportant le public dans le monde révolu  des danses galantes d’autrefois tout en légèreté et insouciance. Et pour la première fois dans ce spectacle on a pu rire avec un sketch des vamps revisité, mais toujours aussi drôle.

A la fin de la représentation, après les résultats de l’entrée « au chapeau », les diverses ventes de tickets de tombola, de boissons, gâteaux et gourmandises diverses, Danièle a pu annoncer fièrement la somme recueillie : 1000 €uros, remis immédiatement à Isabelle, la trésorière bessanaise du Téléthon 2017.

Convivialité de mise à Bessan pour la fête des voisins

 

Chacun sait que les Bessanais apprécient avant tout de faire la fête entre amis et de se rencontrer autour d’un verre ou d’une bonne table. La preuve, s’il en fallait une, en est faite à chaque fête des voisins, dont on constate régulièrement le succès populaire.

Dix-neuf points de rencontres dans tous les coins du village, réunissant en tout des centaines de personnes de tous âges, de toutes conditions et de toutes origines. c’est ce qu’on a pu voir (et entendre !) de nouveau cette année, pour peu que l’on soit peu sorti ce soir là, ou mieux encore, qu’on ait participé à l’une de ces agapes où l'amitié, la musique et la bonne humeur étaient de mise, jusqu’à « point d’heure » parfois, comme le dit si joliment l’humoriste local connu de tous Daniel Villanova.

Les musiciens de la Peña del Sol allaient de place en place pour offrir quelques minutes bien agréables d’animation musicale aux participants, mais il y en avait tant que malgré leur bonne volonté, ils n’ont pu se rendre dans tous les quartiers. Le maire Stéphane Pépin-Bonet, les élus municipaux, le conseiller départemental Sébastien Frey, appréciant particulièrement ces rencontres renforçant ou créant des liens entre voisins, ont passé également quelques instants avec les habitants dans pas mal des lieux de fête.

A la fin de cette magnifique soirée, chacun pensait avec impatience à la prochaine, et des idées fleurissaient déjà pour la rendre encore plus belle…

Les écoliers luxembourgeois ont passé quelques jours à Bessan

 

Selon une habitude désormais bien établie, une vingtaine d’écoliers âgés de 11 à 13 ans, de la ville de Remich (Luxembourg) jumelée avec Bessan, sont venus avec leurs enseignants et leurs accompagnateurs passer une semaine à Bessan, à la rencontre de leurs correspondants de l’école élémentaire.

Le comité de jumelage avait concocté un programme chargé, à la hauteur des attentes des jeunes remichois : découverte de Bessan, excursion à Aigues Mortes, moments de détente sur les plages du littoral, et une grande journée d’échanges avec les écoliers bessanais. Les écoliers luxembourgeois sont repartis vers Remich, la tête pleine de souvenirs inoubliables, après un dernier repas partagé avec le maire et les responsables du comité des fêtes, repas au cours duquel ils ont remercié tous ceux qui leur avaient permis de passer un si agréable séjour.

Le service de téléalarme s'améliore

 

La téléalarme, déjà bien présente à Bessan où elle a fait preuve de son utilité, est un service d’assistance d’urgence, favorisant l’amélioration de la qualité de vie des personnes âgées ou a mobilité réduite, et permettant leur maintien à domicile dans des conditions de sécurité optimale. En effet, en cas de problème, les personnes disposant de ce système peuvent alerter immédiatement les secours par simple pression sur un pendentif ou un bracelet. Ce service est désormais assuré par le prestataire Mondial Assistance, qui propose un dispositif amplifié assurant une sécurité accrue.

Les conditions : un dossier à retirer et à ramener rempli à l’accueil de la mairie de Bessan, un abonnement mensuel de 10,92 € par appareil, tout compris ( frais de dossier, service d’écoute 24h/24h, location d’un transmetteur de téléassistance, installation et maintenance). Ce service donne de plus droit à un avantage fiscal de 50 % des dépenses facturées.

Pour tout complément d’information, contacter le centre communal d’action sociale(CCAS), à la mairie ; tel : 04 67 00 81 81.

Devenir sapeur-pompier volontaire, pourquoi pas ?

 

Le centre de secours des sapeurs-pompiers de Bessan recherche des personnes motivées pour s’engager en tant que sapeur-pompier volontaire.

Les candidatures sont à déposer dans la boîte aux lettres de la caserne. Une lettre de motivation ainsi qu’un curriculum vitae sont nécessaires pour la prise de rendez-vous avec le chef de centre, Ludovic Foulgat.

Les principales conditions d’engagement sont d’être âgé de 17 à 55 ans, de jouir de ses droits civiques, de ne pas avoir fait l’objet d’une peine afflictive ou infamante, d’être en position régulière au regard du service national, de remplir les conditions d’aptitude physique et médicale, et de résider sur la commune. Il convient également d’être un maximum disponible pour les formations qui se déroulent principalement en soirée et le week-end.

En France, quelque 193 700 hommes et femmes vivent un engagement quotidien au service des autres, en parallèle de leur métier ou de leurs études. Chaque jour, ils démontrent que solidarité et altruisme ne sont pas de vains mots.

On n’oublie pas les anciens combattants de la maison de retraite

 

Sébastien Frey, conseiller départemental du canton d’Agde, est venu comme chaque année à la résidence pour seniors « Les Jardins des Tuileries », et, en présence de Laurence Thomas, première adjointe au maire, a remis un présent de la part du département à cinq pensionnaires. En leur honneur, les porte-drapeaux des associations patriotiques et leurs représentants respectifs étaient là en grande tenue, dans la grande salle commune décorée aux couleurs nationales.

Les différents intervenants ont chacun rendu hommage à ceux qui, âgés maintenant, se sont battus dans leur jeunesse pour que la France reste libre. Beaucoup d’émotion chez ces anciens, surtout au moment de l’hymne national.

La rencontre s’est terminée pour tous autour du traditionnel (et très attendu par les pensionnaires) verre de l’amitié.

Le terrain de tambourin Ernest Coste est officiellement inauguré

Belle ambiance conviviale et sportive pour l’inauguration du terrain de jeu de balle au tambourin rénové, éclairé et sécurisé après une cure de jouvence réussie.

Après un match opposant les féminines de Bessan et de Florensac, les nombreux Bessanais présents ont pu découvrir le nouveau terrain en présence d’Angel Millan, adjoint chargé des travaux, Eric Millan, adjoint aux sports, et Sébastien Frey, conseiller départemental.

La plaque inaugurale a été dévoilée par le maire Stéphane Pépin-Bonet, accompagné par le député Sébastien Denaja, et Henri Coste, fils d’Ernest Coste, ancien maire de Bessan de 1971 à 1977, dont le terrain porte le nom. Sébastien Denaja a été très touché d’y voir son figurer son nom (il a participé financièrement à ce renouveau du terrain de tambourin avec sa réserve parlementaire). Comme le maire, en remerciement, il a reçu un tambourin, et promis de venir prochainement s’essayer à ce sport traditionnel.

Les nouveaux responsables du club et leur président, Kévin Bourdelois, ont remercié les élus d’avoir tenu leur promesse de rénovation, et également tenu à remercier et féliciter Isabelle et Bernard Mouls, les anciens responsables, pour avoir su faire grandir le club sans lui faire perdre son esprit familial.

Bessan bien représenté à Vinocap

 

Le jeudi 25, le vendredi 26 et le samedi 27 mai, sur les quais du centre port du Cap d’Agde, se déroulera la 8e édition du salon Vinocap « Tous les vins du Sud à découvrir » : une occasion unique pour rencontrer la centaine de producteurs du territoire, les spécialités gourmandes et les vins les plus prestigieux de l’Ouest héraultais et du Languedoc-Roussillon.

Bien sûr, le terroir bessanais y sera présent avec plusieurs stands tenus notamment par le Moulin à huile du Mont Ramus et la cave coopérative « Le Rosé de Bessan », sans oublier la présence, lors de la cérémonie d’ouverture, le jeudi 25 mai à partir de 10h, de la confrérie « Croustade et Rosé de Bessan ». Les Bessanais, n’en doutons pas seront nombreux à se déplacer pour cet évènement toujours très prisé.

Le bilan très positif des 7es journées Haroun Tazieff

Présenter au travers de trois axes principaux une partie de l’histoire géologique agathoise et raconter l’utilisation du basalte tout au long des 2500 ans d’occupation humaine, tels étaient les objectifs de l’Association Protection Nature des Hauts Cantons (APHNHC), du Groupe de Recherches Archéologiques d’Agde (GRA), du Centre Haroun Tazieff, et de l’Association Volcanique Européenne.

Des expositions dans la galerie marchande du magasin Hyper U ont présenté divers volcans, à l’aide de maquettes du fond Tazieff, ainsi que les travaux du club volcanisme du collège de Bessan.

En allant faire leurs courses, les adultes pouvaient ainsi discuter avec les spécialistes des volcans, regarder les présentations et lire les panneaux, tandis que les enfants étaient attirés par la fiche du volcan Erébus ou une jeune fille broie du blé à la façon des romains avec des meules en basalte. Des ateliers ludiques ont permis à ces jeunes visiteurs de fabriquer des volcans et des coulées de lave en ketchup, de découvrir l’utilisation du basalte depuis la période grecque et romaine, de retrouver son magnétisme au microscope, et de fabriquer de la farine grâce à des maquettes de meules.

Quatre conférences étaient données durant la semaine : en avant-première, celle de Jacques-Marie Bardintzeff sur « Les risques volcaniques » ; celle de Jean Marie Dautria qui a décrit « La ligne volcanique de l’Hérault »(*) ; puis celle de Céline Pardiès sur « Le basalte et les hommes », et enfin celle de Frédéric Lavachery, le fils d’Haroun Tazieff, sur des épisodes marquants de la vie de son père.

Deux sorties sur le terrain ont clôturé ces journées : la première, à laquelle participaient une soixantaine de personnes dont Yvonne Keller, adjointe au maire d’Agde déléguée à la culture, était commentée par Arnaud Sanguy, Bernard Halleux et Céline Pardiès. « Les rues d’Agde ont parlé de géologie et d’histoire » grâce aux regards croisés de ces trois spécialistes d'histoire, d’archéologie et de géologie. La seconde emmenait les promeneurs au mont Saint Loup, sur le Pioch, et, plus curieusement) au magasin Bricocash qui possède une belle coupe stratigraphique qui montre l’alternance d’éruptions de type strombolien et d’autres survenues en milieu aqueux.

Rendez-vous en 2018 pour les 8es journées Haroun Tazieff.

***

(*) Dans la basse vallée de l’Hérault, de belles traces ont été laissées par la courte vie des volcans du Languedoc, tels les orgues de St Thibéry, les plateaux suspendus du Salagou, les falaises de tufs de la grande conque et du Mt Ramus.

Une journée pour se préserver des accidents de la vie quotidienne

 

Le lundi 29 mai, de 10h à 16h, dans la salle des fêtes de Bessan, une formation gratuite est proposée à tous les seniors. Pour 10 €, il sera possible de prendre le repas de midi sur place.

Des professionnels, Philippe Marty, pompier, Françoise Costes, et le CLIC Accord, apporteront les réponses à des questions importantes que chacun peut se poser : Comment mieux se préserver des accidents de la vie quotidienne ? Qui et comment appeler au secours si mon conjoint est victime d’un malaise ou d’une chute ? Quels sont les bons gestes à avoir en cas d’accident ? Comment faire valoir et faire respecter mes volontés ?

Chaque participant recevra à la fin de la journée un livret attestant de sa participation et permettant de conserver toutes les informations reçues au cours de la journée.

Renseignements et inscriptions avant le 22 mai, à l’accueil de la mairie, au 04 67 00 81 81, ou au 06 22 44 26 99.