Bessan

Dimanche, la journée reine de la fête

Après l’orage et la pluie nocturnes qui ont écourté le bal du samedi soir (mais pas refroidi les festaïres bien décidés à s’amuser !), le dimanche s’est révélé agréablement frais, température idéale pour les cérémonies traditionnelles.

Le maire Stéphane Pépin-Bonet présidait les cérémonies, aux côtés du maire de Bessans Jérémy Tracq, les élus régionaux, départementaux et les maires des localités voisines, trop nombreux pour être tous nommés,

et les fidèles personnalités amies : Eric Loustau, consul de Monaco, et Thierry de Cambiaire, nouveau consul honoraire de Malte.

Devant l’église Saint Pierre, devant une foule de Bessanais et de touristes ravis, la matinée débuta par le bouquet offert au Père Jean Barthès et sa bénédiction des Ânes après leur toujours spectaculaire danse, puis l’office religieux animé par les musiciens de la Lyre Bessanaise et Biterroise.

A midi sonnant, sur la place de la Promenade noire de monde, l’Âne totémique d’abord, puis le Petit Âne, dansèrent pour tous, invités de marque et spectateurs impatients de les admirer. Les chefs de jeunesse et demoiselles d’honneur, très élégants et sérieux, suivant à la lettre le rituel, remirent les bouquets au maire puis à deux élus municipaux.

Une courte allocution du maire sur le maintien par la jeunesse de l’esprit villageois se terminait par ces mots très applaudis : « Bessanaises, Bessanais, je vous aime tels que vous êtes, surtout ne changez pas ! ». Puis, moment important, ce fut la signature par les deux maires de la partie héraultaise du serment du jumelage entre Bessan et Bessans, signature qui sera renouvelée par les Bessanaise savoyards le 15 août, jour de leur fête locale.

Comme de coutume, les cérémonies officielles se terminèrent par la « Cansou de Bessan », l’hymne national repris avec ardeur par l’ensemble des participants, sans oublier la chanson de Bessans interprétée par une délégation de Savoyards en costume traditionnel. Puis l’ambiance se fit festive et dansante avec les musiciens de La Lyre Biterroise et l'animation de Franck Bosca… jusqu’à la chanson bien connue des gens d’ici « Les Sardines », et l’entorse double que se fit le maire en la dansant !

Prompt rétablissement, Monsieur le Maire !

Quelques images du premier jour de la fête locale

La tournée de l’Âne, qui ouvre les festivités :

pour son premier arrêt, place de la République, il est entouré d’une foule considérable, joyeuse et bruyante, toute prête à faire la fête…

… et lors de sa dernière halte, à la nuit tombée, place de la Clastre,…

… alors que les festaïres sont déjà attirés par la fête foraine et ses attractions.

Enfin le bal, avec l’orchestre de Paul Selmer, et surtout, pour les Bessanais, la présence de celui qui les attire toujours, Florian Giustiniani.

 

Beaucoup de monde, et ambiance de folie, jusqu’à ce qu’une pluie orageuse ne vienne gâcher la soirée.

Gestion de la forte affluence durant les 5 jours de la fête locale

 

La réussite de la traditionnelle fête de la Saint-Laurent requiert une parfaite organisation des services de secours et de sécurité, pour garantir que cette fête demeure synonyme de moments privilégiés, conviviaux et familiaux, autour des traditions locales. Aussi, le président du comité des fêtes, les représentants des débits de boissons, les élus municipaux concernés, les représentants de la gendarmerie, les sapeurs-pompiers et le responsable de la police municipale, se sont rencontrés en présence du lieutenant de la brigade de la gendarmerie, et ont effectué un tour d’horizon des différentes actions à mettre en place pour assurer une parfaite sécurité de ces 5 jours de fête qui rassembleront un nombre important de visiteurs. On notera :

- la présence quotidienne de la police municipale, qui sera renforcée certains jours par des agents de la police municipale d’Agde, ou encore l’appui des sapeurs-pompiers volontaires de la caserne de Bessan.

- les accès à la fête qui seront renforcés cette année avec des plots bétons pour empêcher d’éventuelles intrusions.

- la charte des conduites à tenir les soirs de fête signée par les débits de boissons et le comité des fêtes afin de continuer à améliorer la sécurité des habitants et des touristes présents pour les festivités.

- l'organisation de contrôles routiers tous les soirs autour de la ville.

Autour de la fête de Bessan 2017

Les préludes de la fête locale de la Saint Laurent, point d’orgue de la vie bessanaise, commencent. Notez ci-dessous le programme pour ces jours d'avant fête mais aussi les informations pratiques concernant le parking et la sécurité.

A noter donc :

  • Mardi 1er août, dès 19h, sur la place de la Promenade, rendez-vous pour « Le Premier, c’est le Rosé » organisé par le comité des fêtes : dégustation de Rosé de Bessan, tapas et animation musicale avec Move Flamenco et Duo Elégance. Renseignements, tel : 06 03 13 07 18.
  • Jeudi 3 août, à partir de 19h30 : 2e soirée dégustation à la cave coopérative « Le Rosé de Bessan ». A l’entrée, un verre sérigraphié est offert : buffet et dégustation avec animation musicale par Dj Seb. Réservations au caveau, tel : 04 67 09 02 63.
  • Vendredi 4 août, à partir de 20h : repas géant du comité des fêtes sur la place de la Promenade : jambon à la broche, animation par le Duo Sylvie Maubert, et élection de Mister Bessan. Renseignements et inscriptions au 06 03 13 07 18.
  • Lundi 14 août, à 20h, à l’initiative de la paroisse : concert et cérémonie à l’église Saint Pierre. A 21h15, au départ de l’église Saint Pierre, procession nocturne de la Vierge de Bessan vers Notre-Dame des Vignes dans les rues du village, rendez-vous populaire et traditionnel animé par les musiciens locaux. Renseignements, tel : 04 67 94 89 10.

Pendant la durée de la fête, tous les soirs de 18h à 22h, salle Saint-Louis, place de l’Hôtel de Ville, l’association « La Guilde de Bessan-Patrimoine et Traditions » propose une exposition de photos anciennes. Renseignements complémentaires, tel : 06 58 82 06 06.

 

Infos pratiques pour la fête locale

  • La fête foraine avec de nombreux manèges, située en centre-ville, est ouverte tous les jours à partir de 17h.
  • Tous les soirs de la fête, les bals organisés par le comité des fêtes sont gratuits et débutent à 22h sur la place de la Promenade. Pour tous renseignements, tel : 06 03 13 07 18.
  • Un grand parking de plus de 300 places, surveillé en soirée, est ouvert en libre accès en centre-ville (accès par le chemin de Saint-Bernard près de la maison de retraite).
  • La jeunesse locale se mobilise afin de proposer une fête populaire et de qualité. Les chefs de jeunesse et les demoiselles d’honneur 2017 sont : Thomas Bosc, Clément Blin, Aude Soliva, Alexia Pueyo et Anaïs Soliva. La population est appelée à les soutenir dans toutes leurs actions : ainsi, pour plus de sécurité à l’occasion de la vente des fougasses, ces jeunes invitent les Bessanais à remettre leur argent uniquement aux responsables de caisse.
  • Un point sécurité est assuré tous les soirs de la fête locale par les sapeurs-pompiers de Bessan, et une présence policière sera permanente afin que les festivités se déroulent dans de bonnes conditions.
 

Incendies : l’emploi du feu interdit jusqu’à fin septembre

La préfecture de l’Hérault rappelle que durant la période qualifiée de « très dangereuse », soit jusqu’au 30 septembre, faire du feu (barbecue, feux de camps,…), jeter des objets en ignition, incinérer des végétaux coupés, ou fumer, est interdit dans les zones exposées (bois, forêts, plantations, reboisements, landes, garrigues et maquis) et ce jusqu’à une distance de 200 mètres de celles-ci, en application de l’arrêté préfectoral du 25 avril 2002, relatif à la prévention des incendies de forêt.

Cette année, les conditions météorologiques dans la région méditerranéenne et notamment dans l’Hérault, alliant forte chaleur, vent et sécheresse, favorisent particulièrement la propagation et la reprise d’incendies de végétation.

Conduite à tenir en cas de départ de feu, par la préfecture de l’Hérault : « Chaque personne ayant connaissance d’un départ de feu doit contacter sans délai les sapeurs-pompiers au 18 ou au112 pour faciliter l’intervention des pompiers. Il faut aussi en donner l’emplacement exact, indiquer si c’est boisé, si des habitations sont proches, etc… Puis attendre l’arrivée des premiers pompiers pour éventuellement les guider ».

La cellule technique de recherche des causes des incendies a identifié l’imprudence et la négligence comme étant les causes les plus fréquentes des incendies involontaires, avec en tête le jet de mégots. Cette cellule de recherche est intervenue sur les récents feux de végétation importants, dont l’un de ceux de Bessan, qui a dévasté une centaine d’hectares de garrigue, de pieds de vignes, de broussailles, de chaume, entre Bessan et Vias, et a pu déterminer son origine accidentelle.

Reste que d’autres départs de feux dans un triangle formé par les communes de Montblanc, Bessan et Saint-Thibéry, dans les zones boisées proches de la RD 18, sont qualifiés de suspects, voire de volontaires. Des enquêtes sont menées par les gendarmes de la compagnie de Pézenas.

Le programme de la fête locale de Bessan

 

 

La légende de l’Âne de Bessan
et la tradition de sa présence à la fête locale

La légende de l’Âne explique l’attachement des Bessanais à cet emblème de la ville, et à la fête locale qui le met à l’honneur, ainsi d’ailleurs que bien d’autres manifestations dans la région et à l’étranger (Espagne, Luxembourg, Belgique…).

La municipalité, très attachée à la valorisation de l’animal totémique bessanais, et depuis quelques temps du Petit Âne qui l’accompagne, suit avec intérêt toute initiative le mettant en valeur : outre une aide financière aux associations chargées d’organiser l’évènement, elle représente l'un des acteurs principaux de ce rendez-vous cher à la population, le soutient et l’encourage.

» en savoir plus en page Histoire de Bessan

 

   

Samedi 5 août.

  • 17h : au départ de la place de la Mairie, sortie dans les rues du village de l’Âne de Bessan, accompagné du Petit Âne, des Farfelus de la Tuque, et de la Peña del Sol.
  • 18h30 : place de la Promenade, apéritif concert avec l’orchestre Paul Selmer.
  • 22h : bal avec l’orchestre Paul Selmer.

Dimanche 6 août.

En matinée : dans les rues du village, vente de fougasses par la jeunesse bessanaise.

  • 10h : église Saint-Pierre, accueil de l’Âne et du en Petit Âne. Bénédiction par le Père Jean Barthès, curé de la paroisse, et remise du bouquet. Messe animée par la Lyre Biterroise et la Lyre Bessanaise.
  • 12h : place de la Promenade, réception de l’Âne par les élus, en présence du Petit Âne. Remise des bouquets par les chefs de Jeunesse et les demoiselles d’Honneur. Remise de distinctions en présence de personnalités. Signature du Jumelage avec Bessans en Savoie. Interprétation de la chanson de Bessan.
  • 17h : place de la Promenade, loto de l’ASB Football.
  • 22h : bal avec l’orchestre Les Méditerranéens.

 Lundi 7 août.

  • 11h30 : devant le caveau de la cave coopérative, apéritif de l’Âne organisé par les commerçants, avec la participation de la société Ricard, de la cave « Le Rosé de Bessan » et de la municipalité, en présence du Petit Âne et des Farfelus de la Tuque.
  • 15h : au terrain des Peupliers, concours de pétanque « Grand Prix de la Ville » en triplettes, organisé par La Boule Bessanaise.
  • 18h30 : place de la Promenade, apéritif concert avec Pat’ Cryspol.
  • 22h : bal à papa avec l’orchestre Pat’Cryspol.

Mardi 8 août.

En matinée : dans les quartiers, vente de fougasses avec l’Âne, le Petit Âne, la municipalité, les Amis de l’Âne, les Farfelus de la Tuque, les chefs de Jeunesse et les demoiselles d’Honneur.

  • 10h : visite guidée de Bessan organisée par l’Office de Tourisme. Départ parvis de la Citoyenneté, place de la Mairie. Inscriptions au 04 67 98 36 40.
  • 16h30 : place de la Promenade, loto du Comité des Fêtes.
  • 17h30 : à la Guinguette, joutes organisées par le Sport Nautique Bessanais, en association avec les jouteurs de la SNJA d’Agde. Renseignements : 06 67 23 14 78. Restauration possible sur place. Réservation conseillée : 04 67 77 43 93. Au terrain Ernest Coste, route d’Agde, match de tambourin.
  • 22h : bal avec l’orchestre Trait d’Union Eric Perrier.

Mercredi 9 août.

  • 9h : place de la Promenade, pêche à la truite organisée par la Gaule Bessanaise.
  • 12h : apéritif offert par La Gaule Bessanaise, suivi du tirage de la tombola.
  • 15h : aux Peupliers, concours de pétanque en doublettes masculin-féminin, Prix See Llari, organisé par La Boule Bessanaise.
  • 18h30 : place de la Promenade, apéritif concert avec Cocktail de Nuit.
  • 19h45 : apéritif de clôture offert par les forains, le Comité des Fêtes et la Municipalité en présence du petit âne et des Farfelus de la Tuque. Tirage de la tombola des chefs de Jeunesse et des demoiselles d’Honneur
  • 22h : bal de clôture avec l’orchestre Cocktail de Nuit.

Bonne fête locale à toutes et à tous !

L’église Saint Pierre désormais reconnue monument historique

L’église Saint Pierre, en plus du symbole religieux qu’elle représente, est un élément central et l’image même de la richesse patrimoniale de Bessan.

Jusqu’à présent, le bâtiment faisait l’objet d’une inscription aux monuments historiques, mais seulement sur l’abside romane et sur une grille en fer forgé dans la seconde chapelle Nord. Or, l’église recèle bien d’autres richesses.

Une des premières est la charpente peinte surplombant la nef et datant probablement du XIVe siècle. Restaurée dans les années 1990, elle présente d’anciens éléments qui seront datés prochainement par une dendrochronologie sur des fragments de chevrons.

Le deuxième est la base du clocher, dans la partie occidentale, une des parties les plus anciennes de l’édifice, datant du XIIe siècle, et présentant les caractéristiques de l’architecture romane. Sur la partie extérieure, on aperçoit des bandes lombardes qui se retrouvent à l’intérieur de l’édifice derrière l’orgue et sur lesquelles on perçoit des traces d’une arcature aveugle légèrement en surplomb avec des décors de têtes.

Avec la collaboration de différentes instances, Emilie Feliu, conseillère municipale déléguée au patrimoine, a proposé l’extension de la protection de l’ensemble de l’église Saint-Pierre au titre des monuments historiques. Cette demande vient de recevoir un avis unanime de la commission régionale compétente et va permettre d’identifier aux yeux de tous, la réalité d’une richesse patrimoniale, mais aussi d’en assurer la subsistance au travers de possibles financements de travaux de réfection ou de mise en valeur.

Ce projet a vu le soutien du service conservation de la direction régionale des affaires culturelles, de l’architecte du patrimoine du conseil départemental de l’Hérault, et du service patrimoine de l’office de tourisme.

Tennis club Bessan : beau succès du Tournoi Jeunes Lorbarelo

Durant une semaine, le Tournoi Lorbarelo a réuni sur les courts du club de Bessan plusieurs dizaines de joueurs et joueuses venus de toutes les régions françaises, mais également de Guadeloupe et d’Argentine. Ils se sont rencontrés afin de disputer jour après jour, en toute sportivité, des matchs dont l’enjeu était chaque fois un pas de plus vers les finales, divisées en 4 catégories (garçons 11-12 ans, 13-14 ans, 15-16 ans, et filles11-15 ans), qui se sont déroulées devant un nombreux public, séduit par la qualité des matchs et le niveau des joueurs. Résultats par catégories :

  • Filles : Nina Joachim (Guadeloupe) a gagné la Coupe face à la finaliste Carla Cazes (TC Marseillan).
  • Garçons, 11-12 ans : le vainqueur est Joseph Quiroz (Argentine) face au finaliste Lilian Olivier (TC Firminy).
  • Garçons, 13-14 ans : vainqueur Alec Lacanau (TC Chateaurenard), devant le finaliste Clarens Castillo (TC Sérignan).
  • Garçons 15-16 ans : vainqueur Axel Ferry (TC Chateaurenard) face au finaliste Mattéo Suard (Guadeloupe).

Après la remise des coupes bien méritées par les jeunes sportifs, la soirée s’est clôturée par le verre de l’amitié, réunissant organisateurs, joueurs et public dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

 

***

Le Tennis-Club Bessanais continue sur sa lancée avec l’organisation, du vendredi 4 au dimanche 13 août, de son Tournoi Adultes 4e série, poule de NC à 30/5. Juge-arbitre René Ribes.

Inscriptions et renseignements sur le site de la FFT, ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., ou encore par tel au 06 60 44 50 55. Présentation de la licence et du certificat médical obligatoires. 

Soirée à succès autour des vins de la cave coopérative

Les deux soirées « Dégustation » de la cave coopérative Le Rosé de Bessan sont deux moments forts de l’été. Deux soirées précédant tout juste les deux grandes manifestations estivales de la ville : la Fête Nationale en juillet, et la fête locale de la St Laurent en août.

Deux belles occasions pour des centaines de personnes, Bessanais, habitants des villages voisins et touristes, de se retrouver pour passer un moment convivial et familial en dégustant des nourritures solides accompagnant la variété des vins de la cave coopérative. A noter que les enfants ne sont pas oubliés puisque des boissons sans alcool leur sont proposées.

Pour cette première dégustation de la saison, Dj Seb, l’incontournable animateur, connaissant bien son public, a su cette fois encore, et avec talent, proposer à chaque moment les airs qui transportent les participants. Preuve en est une fois de plus avec la musique entraînante qui a incité les amateurs à danser avec entrain, jusque tard dans la nuit.

Et parce que la fête se passait à Bessan, un village qui apprécie la fête mais où boire doit rester un plaisir, comme à l'ordinaire, aucun débordement n’a été constaté.

La prochaine soirée dégustation de la cave coopérative aura lieu le jeudi 3 août, à partir de 19h30. Réservations conseillées. Pour tous renseignements, tel au : 04 67 09 02 63.

La Bibliothèque Renée Petit prend ses vacances

 

Avant de fermer les portes pour son congé d'été, après la dernière permanence du mercredi 26 juillet, la bibliothèque a le plaisir de donner le résultat de son Concours Littéraire 2017, sur le thème de «150 ans de littérature».

Le classement final des participants est le suivant: 1 - Le livre des Baltimore , de Joël Dicker ; 2 -Jean de Florette, de Marcel Pagnol ; 3 -Une vie, de Guy de Maupassant 4 ; -La maison de Claudine, de Colette.

Les gagnantes : Huguette Polidoro , Suzanne Colony, Joëlle Vilaro, Valérie Mahdjouba et Roselyne Teychenne, recevront leur récompense lors du premier Goûter Littéraire 2017/2018, lors de la présentation du prochain concours.

Réouverture de la bibliothèque le mercredi 30 août.

Bessan, plébiscité l’an dernier, a organisé son deuxième National de pétanque

 

La Boule Bessanaise, club local de pétanque présidé par Bernard Llari, a organisé pour la deuxième fois un grand National de pétanque sur le boulodrome ombragé des Peupliers, route de Marseillan. Une expérience ambitieuse, puisque seuls cinq autres concours de ce niveau existent actuellement dans l’Hérault : Agde, Bessilles, Palavas les Flots, Pézenas, et Sète ; et un investissement humain et financier important.

L’équipe d’une cinquantaine de bénévoles, menée par Richard Loubet et Bernard Llari, a mis tout en œuvre pour que ce rendez-vous soit à la hauteur des attentes. 260 terrains ont été aménagés poue les 200 triplettes engagées, et le coup d’envoi officiel a été donné le soir du 14 juillet, en présence d’officiels de la fédération de pétanque, d’élus locaux dont Laurence Thomas, André Albertos, et départementaux comme Sébastien Frey.

A l’issue des éliminatoires, les vainqueurs de l’épreuve sont la triplette de Brayan Durk, Maison Durk et Serge Lacroix, qui, ayant remporté les finales face à Florian Saint-Machin, Yannick Bors et Joseph Brandani, ont reçu leurs prix des mains des officiels en présence de la toute récente Miss Bessan, élue le soir du 14 juillet.

Un numéro d’astreinte au service de l’eau et de l’assainissement

 

Depuis le 1er janvier 2017, l’eau et l’assainissement, bien que en restant toujours en régie publique, sont gérés par la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, avec des agents sous son entière responsabilité.

Un centre technique a été créé à Bessan, pour les communes de Bessan, Saint-Thibéry, Florensac et Pomérols, et un service d’astreinte mis en place en cas de besoin des usagers, à la fois pour le service de l’eau et celui de l’assainissement.

En cas de problème technique, composer le : 06 28 53 48 85. Un agent réglera le problème ou assurera un suivi.

Miss Bessan 2017 a été élue devant un vaste parterre de spectateurs

 

Chaude ambiance lors de cette soirée du 14 juillet consacrée à l'élection de Miss Bessan 2017, la cinquième du nom. La chaleur de la nuit n’en était pas la seule raison car enflammé par la musique, les chants et la grâce des jeunes femmes, le public (la place de la Promenade était bondée) a très vite participé sans retenue.

Le jury a lui aussi participé grandement à cette ambiance de fête. Le maire, Stéphane Pépin-Bonnet, n’a pas été en reste, exécutant un pas de danse avec Malika Ménard, élue Miss France 2010, qui présidait la soirée, et le jour-même, fêtait son 30e anniversaire.

Comme à chaque élection, une tradition maintenant rodée, le spectacle magnifique, avec toute la féérie des lumières, de la musique, de l’ambiance tonique mise par le chanteur Sébastien Lorca, et des tenues resplendissantes des six jeunes filles en compétition, ont conquis sans peine le public de Bessan.

Les membres du jury, en accord avec le sentiment du public, ont élu trois jeunes filles de 18 ans : Anouk Chardon, Miss Bessan 2017, qui participera aux elections régionales ; sa 1ère Dauphine, Shérazade Bourdier ; et sa 2e Dauphine, Lauriane François. Encore une magnifique soirée organisée par la ville de Bessan, son comité des fêtes, avec le soutien de Brigitte Juana, la déléguée locale des Miss Languedoc-Roussillon.

A l’année prochaine, sans aucun doute.

Pour le 14 juillet, la cérémonie officielle et les festivités purement bessanaises

 

Les diverses facettes des festivités nationales 2017 semblent avoir séduit un grand nombre de Bessanais et de touristes.

Certaines, qui animent le 13 juillet, sont traditionnelles à Bessan, comme le loto du comité des fêtes sur la place de la Promenade, la danse du soufflet par des jeunes en tenue blanche et ceinture tricolore guidant le public vers le stade et le feu d’artifice, puis le bal populaire qui termine la soirée.

D’autres, le 14 juillet, tendent à devenir rituelles tant elles sont attendues : les jeux pour enfants devant les arcades de la mairie, le matin ; la présence des voitures militaires des années 40 et de leur équipage assorti à l’époque ; et surtout, clou de la journée, l’élection de Miss Bessan, qui réunit place de la promenade tous les amoureux de grands spectacles.

 

***

La cérémonie, place de la République.

La cérémonie officielle commémorant le 14 juillet s’est déroulée sur la place de la République, au pied de la statue de Marianne,où se trouvaient aussi, aux côtés du maire Stéphane Pépin-Bonet et son équipe municipale, le tout nouveau député Christophe Euzet, le conseiller départemental Sébastien Frey, et le chef de centre des pompiers volontaires Ludovic Foulgat.

 

Le maire, dans son discours, a rappelé : « …l’importance de trois mots placés sous le signe de nos trois couleurs… Trois mots qui sont gravés sur tous nos édifices publics…trois symboles, trois valeurs et surtout trois objectifs… Liberté-Egalité-Fraternité…(Trois mots qui) sont aujourd’hui, plus que jamais, avec la laïcité, des conditions à remplir pour éviter la décomposition de notre société ».

Puis des distinctions ont été décernées à des pompiers volontaires : Christophe Manceau a été promu sergent et a reçu son nouveau grade des mains de Christophe Euzet ; la médaille d’honneur des sapeurs-pompiers, échelon argent, pour 20 ans d’ancienneté, a été remise à Christophe Foulgat par Sébastien Frey, et à Laurent Soulié qui l’a reçue avec émotion de Gisèle Soulié-Lognos, adjointe au maire, et aussi maman du récipiendaire.

 

 

Une journée sur place pour visiter les fouilles de la Monédière.

 

Une journée « portes ouvertes » est organisée le samedi 22 juillet, de 13h à 18h, pour faire partager et expliquer les travaux qui s’y déroulent. Pour participer, il faut s’inscrire, au 07 85 16 33 91, ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

***

Le site de la Monédière, bien connu des initiés, a déjà été fouillé partiellement en 2014 dans le cadre de fouilles préventives liées à la création de logements.

A nouveau dirigées par Alexandre Beylier, archéologue et membre de l’unité de recherche « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes » de l’université de Montpellier, de nouvelles fouilles actuellement en cours sont, cette fois-ci, d’une portée différente puisqu’elles vont s’inscrire dans un schéma de programmation scientifique pluriannuelle.

Le projet est soutenu par différentes instances faisant autorité dans le domaine de l’archéologie (Service régional de l’archéologie, CNRS, Université Paul Valéry Montpellier 3…) qui financent, aux côtés du département, de la région et de l’agglomération, une partie de l’opération.

Ces nouvelles recherches, auxquelles participent des étudiants en archéologie originaires de toute la France, correspondent à la volonté affichée de la municipalité de poursuivre ce travail scientifique, dans le but de dévoiler un peu plus l’histoire du site de la Monédière. La ville a d’ailleurs fait l’acquisition d’une parcelle de terrain jouxtant le précédent lieu de fouille, afin de le vouer entièrement à cette fin.

Les recherches de 2014 avaient permis d’étudier tout un quartier d’habitat de l’âge du Fer, occupé aux VIe et Ve siècle avant J-C, et de mettre au jour un imposant fossé défensif. Une des entrées de la cité a été trouvée dans la partie occidentale de la zone de fouille, ainsi qu’une fosse de très grandes dimensions qui fut le réceptacle de dépôts rituels uniques en leur genre, laissant soupçonner la présence sur place d’une population grecque, mêlée à des autochtones.

Un ensemble de maisons implantées de façon structurées ont été également découvertes. Ces habitations, tantôt absidiales, tantôt quadrangulaires, à soubassement en pierres basaltiques et élévation en briques crues renvoient à différents modèles, qui attestent d’influences multiples (méditerranéennes, celtiques…). De plus, la présence d'un bâtiment de plan circulaire, jusqu’alors inconnu dans le Midi de la France pour ces périodes, contribue à souligner le caractère exceptionnel du site et laisse présager de nouvelles découvertes d’envergure dans les mois à venir.

Le Point Jeune pour les adolescents

 Le Point Jeune, accueil de loisirs sans hébergement, est ouvert aux CM2, collégiens et lycéens de 11 à 17 ans. Il est situé dans le complexe Jules Ferry, et est ouvert toute l’année.

Durant les mois de juillet et d’août, il accueille les adolescents le matin de 10h à 12h ; propose de 14h à 17h des activités culturelles et sportives, comme des sorties à la piscine du centre de loisirs (prévoir dans ce cas un sac avec slip de bain, serviette et crème solaire). Le short de bain est interdit.

Durant l’été, le Point Jeune travaille avec le centre de loisirs de la Police Nationale d’Agde, organisant diverses sorties et échanges : aviron, accrobranche, voile, beach volley, Aqualand...

A noter :  Pour une sortie, la demande d’autorisation parentale devra avoir été retournée au préalable.

Pour plus de renseignements, contacter le 04 67 00 15 A note22 ou consulter le blog du service jeunesse : servicejeunessebessan.midiblogs.com.

Triste spectacle

L’image contient peut-être : arbre, ciel, plein air et nature

Triste spectacle après le nouveau feu survenu dans la commune de Bessan, en limite de Vias et d'Agde causant de nombreux dégâts matériels et des dizaines d'hectares touchés. Aucune victime humaine n'est à déplorer grâce à l'intervention efficace des secours. Un taureau est toutefois malheureusement mort dans une manade.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, plein air et natureL’image contient peut-être : ciel, arbre, plein air et nature
source : page Facebook du maire de Bessan, Stéphane Pépin-Bonet

Romain Cambra, le parcours d’un jeune footballeur talentueux

Issu d’une famille bien connue à Bessan pour son implication dans la vie locale, Romain Cambra, âgé de 19 ans, a commencé à jouer au football à Bessan, dès l’âge de 4 ans et jusqu’à ses 7 ans.

Très tôt remarqué par le club de Montpellier (MHSC), il est intégré dans son école, et durant 10 années, il vit une belle aventure dans le club de Loulou Nicollin, pleins de souvenirs ineffaçables, dont il dit : "Des moments inoubliables ! Avec mon équipe, nous sommes allés en Afrique du Sud disputer la coupe du monde. Nous avons représenté la France avec le club".
A l’âge de 15 ans, il est sélectionné pour jouer avec l’équipe du Languedoc-Roussillon, à Clairefontaine. Il signe un contrat d’aspirant, et ce fut une période difficile car le football de haut niveau nécessite du talent certes, mais aussi beaucoup de sacrifices, personnels et familiaux.
Après 10 ans passés au MHSC, il revient à Bessan, en profite pour obtenir son bac et valider une première année de BTS comptabilité. Mais il ne quitte pas le foot pour autant, et il joue pour le club d’Agde, en CFA 2, ce qui lui permet d’acquérir de l’expérience dans la catégorie senior et de progresser grâce à Philippe Viguier.

Après des essais infructueux avec différents clubs (Guingamp, Evian, Dijon ou Ajaccio) et des périodes de blessures aux adducteurs, Romain fait un essai qui s’avère concluant au club espagnol de Ténérife, 2e division, où il vient de signer un contrat de 3 ans en semi-professionnel. Le jeu espagnol semble bien lui convenir, et il a bénéficié de l’aide de Didier Amiel pour apprendre l’espagnol et se sentir tout de suite à l’aise dans son nouveau club.

S’il lui reste encore beaucoup de travail pour décrocher un contrat professionnel, les Bessanais comme sa famille sont d’ores et déjà très fiers de lui.

Le Stade Bessanais Rugby repart pour une belle saison

Après une année blanche causée par un nombre insuffisant de joueurs, le club local de rugby, ayant enregistré depuis cet été suffisamment de nouvelles adhésions, reprend déjà ses entraînements. Philippe Nespoulous, le président, qui croyait fermement à cette reprise, s’en est montré satisfait.

Le Stade Bessanais a donc réuni son assemblée générale, en présence du maire Stéphane Pépin-Bonet et du conseiller municipal Marc Llari. Après les différents votes, Philippe Nespoulous a annoncé qu’il ne souhaitait pas se présenter de nouveau à la présidence. Il a proposé la candidature à son poste de Grégory Vigne-Almuzara, un ancien joueur bien connu à Bessan. Candidature acceptée par l’ensemble des participants. Grégory est donc dès à présent le président du Stade Bessanais.

Pour tous renseignements sur les activités de l’équipe, contact : 06 46 18 77 21.