La sophrologie et la philosophie peuvent être utiles aux enfants

 

Hélène Labrousse

 La sophrologie, une vocation

​Hélène Labrousse est diplômée de l'Ecole Française de Sophrologie de Montpellier et de la F.E.P.S., titre inscrit au R.N.C.P. Elle est également titulaire du titre de sophrologue délivré par la Fédération des Ecoles Professionnelles en Sophrologie (FEPS) et de la certification code R.N.C.P.
Hélène Labrousse est aussi une animatrice "atelier philosophie et pratique de l'attention" de la fondation SEVE (Frédéric LENOIR) ​. Enfin Hélène Labrousse est titulaire du Diplôme Universitaire "Cancer et qualité de Vie". ​

La profession de sophrologue n'étant pas réglementée, bien que la certification nationale code RNCP, reste une garantie, il existe toutes sortes de formations à ce métier. Il est donc essentiel de s'informer précisément de la formation suivie par le sophrologue que vous souhaitez consulter afin de s'assurer que sa formation correspond bien à vos attentes : - Programme de la formation, qualifications des formateurs, nombre de journées de formation, etc. La formation que j'ai suivie à l'Ecole Française de Sophrologie, organisme de formation professionnelle continue, membre de la Fédération des Ecoles Professionnelles en Sophrologie, garantit plus de 1000 heures de formation sur 2 années avec un minimum de 400 heures présentielles (critères propre à la FEPS). Cette formation garantit également que j'ai signé un code d'éthique et de déontologie que je m'engage à respecter. ​

 

   

Un entretien avec Hélène Labrousse, animatrice des ateliers "Philosophie et pratique de l’attention" destinés aux  enfants.

Sophrologue diplômée et ancienne auxiliaire de vie, Hélèbe Labrousse est une personne particulièrement formée à l'écoute, l'empathie et l'accompagnement. Elle livre à Agde-infos quelques éléments  sur ce que sa discipline peut apporter dans le domaine de l'éducation.

Agde-infos : pourquoi la philosophie pour enfants?

Hélène Labrousse : Tout d’abord, il s’agit d’une pratique assez ancienne qui aura bientôt 50 ans. Elle est présente sur tous les continents. Mise en place par les philosophes Matthew Lipman et Ann Margaret Sharp, elle permet d’entrevoir des changements importants dans le monde de l’éducation.
Elle permet à l’enfant d’apprendre à penser dans un effort de cohérence rationnelle, de construire une argumentation à travers la confrontation d’idées et de penser ce qu’il dit.
Frédéric LENOIR, philosophe, à l’initiative de la formation que j’ai suivie, a lui-même animé des ateliers au sein de l’école Jacques Prévert de Pézenas s’inscrivant dans la dynamique de la ville sur les Bien-vivre, Bien-grandir  et Bien-être ensemble .

Agde-infos : d'où vous vient cet intérêt pour cette discipline?

Hélène Labrousse : La fondation SEVE (Savoir Etre et Vivre Ensemble) a pour vocation de soutenir et développer ce « savoir être et vivre ensemble ». Et, c’est alors que j’animais un atelier de Sophrologie au Lieu ressources de Pézenas que j’ai découvert cette formation. Il est évident que le « Savoir Etre et Vivre Ensemble », doit trouver sa source chez les enfants !

Agde-infos : Alors, pourquoi un débat à visée philosophique ?

Hélène Labrousse : Il permet à l’enfant d’organiser sa pensée, d’oraliser, d’écouter, d’argumenter, de conceptualiser. Il redonne sa place à l’enfant, lui permet de comprendre la pensée complexe, l’altérité, de prendre du recul, de trouver du sens et de créer une société démocratique. L’enfant développe ainsi une pensée personnelle rationnelle et non pas une pensée basée sur des croyances ou des opinions (ce qui d’après Frédéric LENOIR permettrait peut-être de lutter contre l’intégrisme !)

Agde-infos : comment se déroulent de ces pratiques?

Hélène Labrousse : Cet atelier appartient aux enfants, je ne fais que les accompagner ! Par exemple, j’ai mis en place dans mon cabinet le mercredi matin une séance pour enfants entre 7 et 10 ans et nous avons déjà débattu autour de "Qu’est-ce qu’un ami ?" et "Quand on se trompe est-ce que ça veut dire que l’on est bête ? " Mercredi prochain la question sera : Quand on grandit on change ou on reste pareil ? Voici l'affiche dessinée par Camille, une des participantes :

» pour en savoir plus : www.cabinetdesophrologiehelenelabrousse.com


Ce n'est qu'un début
- film réalisé par Jean-Pierre Pozzi et Pierre Barougier
à l'école maternelle Jacques-Prévert de Le Mée-sur-Seine.