Des vœux qui sortent des sentiers battus

Le maire de Bessan, Stéphane Pépin-Bonet, a souhaité véritablement dépoussiérer la traditionnelle cérémonie de présentation des vœux à la population. Très classique, l’exercice consiste pour les habitants et invités à assister à un spectacle, écouter le premier magistrat et profiter d’un vin d’honneur. « Cela ne suffit pas ! » a exhorté le maire devant une halle départementale de sport archicomble. Il a poursuivi en expliquant sa démarche : « J’ai souhaité que cette cérémonie puisse mettre en avant un bel esprit de solidarité, estimant qu’elle devait aussi être consacrée à des personnes qui ne sont pas présents et qui vivent des difficultés, quelquefois terribles ». De manière originale, chaque participant a donc été compté à l’entrée de la salle et la présence de chacun, sans le savoir, allait aider une association d’envergure départementale...

 

 


Le groupe Douce France

   

Lorsque nous sommes arrivés à la Halle des Sports Jean-Louis Papin, après être passés par un service d'ordre venu en nombre, le maire Stéphane Pépin-Bonnet nous accueillit à la porte comme on accueille ses invités.

Puis la lumière s'éteint et le groupe Douce France mis le feu à la salle, en passant de bonnes chansons françaises, comme son nom l'indique, à des Jailhouse Rock et autres tubes non moins français... suivi excusez du peu, d'un French Cancan digne de l'Alaczar.

Bref, une heure de spectacle ininterrompu devant une salle comble et comblée.

Lorsque Stéphane Pépin-Bonnet monta sur l'estrade, suivi de son conseil municipal, mais également du conseil municipal des jeunes, et des maires des villages alentours, l'audience était conquise et attentive. Suivit un premier bilan des travaux d'aménagement de la commune visant à la modernisation de Bessan (plus de 5000 habitants) par l'informatisation, la télé médecine, l'aménagement de son centre de loisirs, une nouvelle classe dans l'école, l'éclairage rénové, l'armement de la police municipale...

Mais surtout une énumération des projets attaqués dès 2018 à savoir: Une nouvelle école maternelle George Bégou, le parc d'activités qui devrait amener des industries à s'implanter, une réhabilitation du centre ville, une école publique mise aux normes, et surtout les 80 ans du rosé de Bessan. Malgré une fermeture de l'entreprise Ricard, une lueur d'espoir avec peut être un repreneur en agro alimentaire se profile.

Après ce discours très concis, et efficace, puisque pas moins de 968 personnes s’étaient déplacées (un chiffre particulièrement significatif pour la population de Bessan), le Maire a remis un chèque de 968 euros à ’association « Hévaé » créant des projets pédagogiques, ludiques et thérapeutiques pour des enfants malades ou handicapés. Ses actions s’adressent à une vingtaine d’enfants par semaine (âgés de 5 à 17 ans présents dans les hôpitaux et instituts spécialisés) autour de projets alliant la culture, l’environnement ou le sport. L’association réalise aussi les rêves de ces petits malades, quelquefois en fin de vie. Christophe Batut, coordonnateur général de l’association, a reçu ce chèque non sans remercier l’heureuse initiative de la ville qui a su faire rimer vœux, solidarité et humanité !

Florence de Martino

 

 

Bessan mayor wishes

When Bessan mayor Stéphane Pépin Bonnet decides to throw a good party, he knows what he is talking about. First he shook every guest hands one by one at the entrance, just like if you were coming to his house. Then for one hour there was a  great show with a  group called Douce France that played every tune from Johnny Halliday to Jailhouse Rock. After a short speech he told us they decided to count every guest that evening and give a check corresponding to that number to an association, so that this was not just a simple party. An action that should be followed by many!