Très haut débit : le Maire de Lézignan monte au créneau

Living Technology


Mouse
 

Rémi Bouyala, maire de Lézignan la cèbe, dans le dernier magazine municipal déplore le retard pris pour raccorder la ville au Très Haut Débit internet. "la fracture numérique c'est chez nous" écrit-il. Subissant de longue date cette situation, le conseil municipal et la majorité des Lézignanais considèrent qu'en termes d'aménagement du territoire, l'amélioration de l'accès à un réseau internet haut débit est ici indispensable et très urgent.
Evoquant les décisions du Conseil communautaire de l'agglomération Hérault Méditerranée et celles du Conseil départemental, il déplore qu'aussi "incroyable que cela puisse paraître, voilà comment les engagements de 2 assemblées éloignent à nouveau Lézignan la cèbe du haut débit !" ....

 

Léz.Infos n° 32 - Janvier 2017

2015, la Communauté d'Agglomération s'est engagée à développer sur notre territoire un réseau ultra haut débit. Cette décision a été publiée dans la revue "LE MAG" de janvier 2016 sous le titre " La révolution numérique ".

La promesse intégrait un volet " Grand public : internet plus rapide et pour tous. 7 communes, 2500 foyers dont ceux de Lézignan la cèbe" devaient accéder à internet en haut débit.
Cette solution répondait parfaitement à l'immédiateté des attentes des Lézignanais particuliers, professionnels, à l’école et l’administration.
Nous avons approuvé cette décision que nous vous avons relayée.

Toujours en 2015, en mars, une nouvelle assemblée départementale a été élue. Son Président engage le département à déployer un réseau de fibre optique : "2015 - 2022, L'Hérault à très haut débit, partout et pour tous ".

Le magazine de l'Hérault N° 252 de janvier 2016 titre "La grosse actu : Très haut débit c'est parti ! Tout va s'accélérer...
Le Département vous apporte près de chez vous, où que vous soyez, la possibilité de vous connecter au très haut débit avec un débit minimum de 30 Mb/s".
Cet ambitieux nouveau projet a une première dommageable conséquence, il rejette la participation financière du département sollicitée par la Communauté d'agglomér ation.
De fait le déploiement prévu dès 2016 de la solution de montée en débit via le réseau téléphonique n’est plus envisagé.
En juillet 2016, M. le Président du Conseil Départemental a présenté son projet aux maires de notre Communauté d’Agglomération.

J’ai clairement contesté ce report à nouveau et j’ai sollicité un traitement prioritaire. A ce jour, je n’obtiens aucune réponse précise sur le planning de déploiement.
Je suis particulièrement ce dossier pour ne pas qu’il reste un  « Très Haut Débit de promesses »

Rémi Bouyala,
Maire de Lézignan lea Cèbe