Lézignan la Cèbe

Conseil municipal du 22 mai

Le 22 mai à 19h s’est tenu un Conseil municipal avec, à l’ordre du jour, information du Conseil sur les décisions municipales prises : location appartement B, 1 rue de l’Egalité, divers marchés de la mairie, bail commercial précaire 100 rue de la mairie, ancien local de l’agence postale.

La signature du bail du projet photovoltaïque aura lieu début juin. Lotissement du city stade, signature du compromis de vente du lot N°1 pour un montant de 128.000 euros. Lotissement du city stade, lot N°3, signature du compromis de vente pour un montant de 79.560 euros.

Budget annexe, un jeu d’écriture, mais monsieur le maire s’est transformé en professeur convaincant et il a été voté à l’unanimité.

Budget principal, la loi l’impose, mais comment s’y retrouver entre la régie des impôts de l’Agglo qui se trouve à Agde et celle de Pézenas dont dépend notre village.

CAHM, il s’agissait d’accepter l’attribution du fond de concours de 125.000 euros pour les travaux de la voie douce, terrain multisports, place des Templiers, aménagement RD 609, elle le fut.

Hérault énergies, remplacement de 7 candélabres sur l’avenue Achille Levère pour un montant de 20.290, 30 euros.

Indemnités des élus, ce fut une formalité !

Et ainsi on en est arrivé aux questions diverses : la Maison des services au public à Agde tiendra une permanence à Lézignan pour aider les personnes qui rencontrent des difficultés avec l’Administration, MSA, Pôle emploi, Carsat.

Le plan de circulation va entrer dans une deuxième phase. Installation de coussins berlinois avenue Achille Levère, chemin de Bédillières, route de Cabrières où il faudra sur cette même route améliorer la chicane. De nouveaux panneaux dans le village, arrêt minute devant la mairie.

Les travaux en cours pour faciliter l’accès à la mairie seront terminés d’ici une quinzaine. Quant au city stade, il sera inauguré le 13 juillet. Pour les travaux à venir au deuxième semestre, la fontaine de l’amour et la place des Templiers en octobre.

8 jeunes seront embauchés cet été et mis à disposition des services techniques.

Subvention de 150 euros Aux amis du poulain qui organise les 1 et 2 juillet prochain un festival des animaux totémiques où participera la Cèbe de Lézignan.

Bernard Bals

M.Serge Cros honoré lors du congrès départemental de la FNACA

 

 

Signé du Secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants auprès du Ministre de la Défense, le Diplôme d’Honneur de Porte Drapeau de la FNACA a été remis à Serge Cros, à l’occasion du Congrès départemental de la FNACA qui s’est tenu le 11 mai 2017 à Bessan. En présence de nombreuses personnalités, M. Kléber Mesquida, président du Conseil départemental, le député Denaja, les maires de Bessan, Florensac et Vias entre autres, M. Michel Martel, président départemental de la FNACA a remis le diplôme d’honneur à M. Serge Cros en présence du président de la FNACA de Lézignan-la-Cèbe ravi de cette reconnaissance.

Selon le Président Bermejo, Serge Cros est très justement récompensé de son investissement dans le monde combattant. Toujours disponible, il répond présent à la moindre sollicitation pour le meilleur et trop souvent pour le pire, lorsqu'il s’agit d’accompagner des camarades à leur dernière demeure avec le Drapeau.

L’ensemble des membres du Comité de la FNACA de Lézignan-la-Cèbe est très heureux pour l’ami Serge qui porte haut et avec fierté les couleurs de la France.

Bernard Bals

Sur les pas des Templiers

En cette belle et chaude après midi du 9 mai, 25 personnes venues de Montpellier, Agde, Pézenas, et des environs se sont retrouvées devant la mairie où les attendaient les conférenciers Didier Durand, historien local et Denis Nepipvoda pour les amener sur les pas des Templiers.

No images found.

Les premières traces de pierres taillées découvertes sur le causse datent de 1,2 million d’années environ. Lors de fouilles récentes, d’autres ont été datées des IVème et IIIème siècle avant J-C. Ce site découvert en 2008 est le site archéologique daté le plus ancien de France. C’est Laurence Bourguignon, native de Lézignan-la-Cèbe, Chevalier des Arts et des Lettres, ingénieur de recherches à l’INRAP, qui est responsable des sites de fouilles du plateau de l’Arnet. Il semble acquis que ces lieux abritaient au premier ou deuxième siècle de notre ère une villa romaine fondée par Licinus, d’où peut-être l’origine du nom Lézignan.

Pendant le premier millénaire, on a peu d’éléments sur le village. Il faut attendre 1050 pour qu’un dénommé Rambert lègue aux bénédictins d’Aniane une partie du castrum de Lézignan. En 1146 une bulle du Pape mentionne pour la première fois l’église Sainte Marie. En 1177, Pierre de Pézenas lègue tous ses biens du village aux Templiers. Il faudra attendre 20 ans pour qu’ils entrent en possession de l’héritage car s’ils acceptent les biens, ils refusent les dettes ! Vers 1218 ils ont fortifié le village. Deux portes existent encore. Les chevaliers de Saint Jean de Jérusalem, puis l’ordre de Malte se maintiendront dans le village jusqu’à la Révolution. Pendant cette visite, il sera question des guerres de religions, de la famille de Ribes, Jean-François, puis Victor Etienne feront reconstruire N.D de Lézignan.

Martine Moreno, conseillère municipale nous a ouvert les portes afin de poursuivre la visite. Après les commentaires de Denis Nepipvoda sur les particularités de cette église récemment rénovée, c’est la montée au clocher par petits groupes. Avec ce beau temps, c’est une vue magnifique sur 360° qui s’offre à ceux qui ont accédé à cette terrasse. Bien évidemment le château attire l’attention. Ce patrimoine est en vente, pourvu qu’il le soit rapidement avant que le temps poursuive son œuvre destructrice. Des ouvrages sur le village sont en cours de préparation, Didier Durand sur l’histoire locale et Ramon Capdevilla sur les découvertes archéologiques. Ces visites se font tous les 3 mois environ, elles sont gratuites.

Bernard Bals

 

Un bol d'air marin pour les membres de la FNACA

Mardi 9 mai, une quarantaine de personnes, membres de la Fnaca et amis de Lézignan-la-cèbe, se sont retrouvés au "Coqui Thau" à Marseillan, prés de l'étang pour y déguster brasucade et sardinade, dans une ambiance très conviviale. Hélas, Pierre Ollier, vice-président du Comité, n'a pas pris part à ces réjouissances car il est hospitalisé, après un accident qui nécessita l'intervention de l'hélico du SAMU. Les nouvelles de sa santé sont bonnes, mais une forte pensée pour lui fut exprimée à cette occasion !

La logistique fut menée de main de maître par Françoise et Valérie du Comité Fnaca qui accueillaient, à partir de 11h, les invités devant le monument aux morts de Lézignan. De là, un cortège de quelques véhicules se rendit à Marseillan pour midi. Une météo favorable accompagnait les convives pour leur permettre dans les meilleures condition, une super- dégustation ! Une initiative bienvenue après un hiver qui a été assez sombre pour certains.

 

 

32ème Salon des Arts Plastiques

 

 

 

 

 

Samedi 27 mai à 18h30 aura lieu le vernissage du 32ème salon des Arts Plastiques Lézignanais à la salle polyvalente.

L'invité d'honneur sera M. Christophe Vivant, sculpteur sur bois et Pierre, né en 1963 à Strasbourg, est un passionné de sculpture. Autodidacte, il sculpte en taille directe selon l’inspiration du moment. 

Le salon sera ensuite ouvert du 28 mai au 5 juin tous les jours de 15h à 19h. Le samedi et dimanche de 14h à 19h. Entrée libre.

 

 

 

 

Manifestations prévues pour cette année

Le Foyer rural de Lézignan la Cèbe propose de nombreuses activités et manifestations.

Les manifestations :

Vide grenier les 14 mai, 25 juin, 10 septembre et 8 octobre au lotissement le Bellevue. Réservation au 06.23.82.93.78

  • Marché de Noël, la date n’est pas encore fixée, il sera organisé en même temps que la bourse aux jouets des Amis de l’Ecole.

Les activités :

  • Le Yoga accessible à tous au tarif de 5 euros la séance. Celle du 15 mai est gratuite afin de découvrir cette activité, ensuite ce sera le lundi, salle des Baumes de 18h45 à 20h15.

Le 17 juin journée pêche réservée aux adhérents. Rdv devant l’Algéco à 9h.

Randonnée VTT, le 1er dimanche du mois de janvier à mai et de septembre à décembre. 

Peinture, 1er et 3ème mercredi de chaque mois de 14 à 16h à l’Algéco qui se trouve près du jeu de boules. (Réservé aux adhérents)

Crochet, point compte, canevas, patchwork. Chaque vendredi après midi de 14 à 17h à l’Algéco.

Beaucoup de personnes se mettent au service de l’association pour satisfaire les besoins des jeunes et des moins jeunes. Vous souhaitez pratiquer une ou plusieurs activités, alors renseignez vous et adhérez au Foyer Rural : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bernard Bals

 

Présidentielle 2017 à Lézignan : résultats du premier tour

 

   
Nombre

% Inscrits  % Votants
  Inscrits  1099      
  Abstentions  153  13,92    
  Votants  946  86,08    
  Blancs ou nuls  20  1,82  2,11  
  Exprimés  926  84,26  97,89  

 

 
Candidats

  Nombre de Voix %  Exprimés
 
           
  Arthaud    3  0,32  
  Asselineau    13  1,40  
  Cheminade    0  0  
  Dupont-Aignan    43  4,64  
  Fillon   131  14,15  
  Hamon    41  4,43  
  Lassalle    6  0,65  
  Lepen    354  38,23  
  Macron    158 17,06  
  Mélenchon    164  17,71  
  Poutou    13  1,40  

Réunion de préparation pour la fête de la musique

Le vendredi 7 avril à 18 h, s’est tenue à la Maison des Associations une réunion à laquelle assistaient des responsables d’associations afin de mettre en place les modalités de cette fête. 
Animée par Nelson Cruz, chargé de la coordination, c’est le vendredi 23 juin au soir qu’aura lieu cet événement à Lézignan la Cèbe. 
Fabrice Morras, conseiller municipal, représentait la municipalité, alors que l’on notait la présence de M. Marc Sicard, président du comité des fêtes, Joseph Bermejo, président de la FNACA, Didier Durand du SAL, Marlène Gimenez du comité des fêtes ainsi que Dominique Montagne, Yvon Yzard président du Club des séniors, David Caron, conseiller municipal, représentait le Foyer rural. 
Après quelques hésitations, concernant le lieu des festivités, c’est la place du jeu de ballons qui a été choisie. L’orchestre NONEM animera la soirée. Autour du bar, grillades et paninis régaleront le public. 
Le projet est lancé, il ne reste plus qu’à harmoniser les attributions des uns et des autres pour que la fête soit belle et réussie. 

Cette fête de la musique a lieu généralement le 21 juin, ce qui correspond au solstice d’été. Elle est célébrée dans plus de 115 pays. On cite souvent le ministre de la Culture de l’époque Jack Lang comme étant le créateur. C’est une pratique courante des hommes politique que de s’octroyer les idées des autres. En réalité, c’est Maurice Fleuret, compositeur, journaliste qui en est à l’origine. 
Cette manifestation a pour vocation de promouvoir la musique sous toutes ses formes, elle encourage les musiciens amateurs à se produire dans les rues et lieux publics. 

Alors, jeunes et moins jeunes, préparez vous pour cet événement. 

 

Bernard Bals

La Cèbe de sortie à Loupian

 

Après les pluies de la fin de semaine, elle était en grande forme la Cèbe de Lézignan. Tout le monde sait qu’elle aime l’eau, c’est de là qu’elle tire sa douceur, et lorsqu’elle tombe du ciel, c’est une véritable bénédiction. 
Ce dimanche 26 mars, elle était de sortie, invitée par la ville de Loupian à l’occasion de la traditionnelle foire et du défilé des animaux totémique. 
Elle a fait sa première sortie le 4 juillet 2015 à l’occasion de la fête de l’oignon à Lézignan la Cèbe. 
Puis intronisée lors de la fête locale le 15 août 2016 dans la confrérie des animaux totémiques, mais au fait, n’est-elle pas un légume ? 
Si, elle est même le seul, c’est en cela qu’elle est originale et remarquée. La plupart des animaux ont leur musique, la Cèbe cherche des musiciens pour l’accompagner lors de ses sorties, en particulier des joueurs de tambours, de fifres, clarinettes… 
Dans l’année, elle participe à une dizaine de manifestations. Quant aux danseurs, ils sont nombreux, certainement attirés par leur superbe tenue ! C’est le symbole de notre commune, alors renseignez-vous et n’hésitez pas à aller la soutenir, c’est une façon ludique de passer aussi une belle journée. 
Beaucoup de monde pour cette manifestation, une super ambiance entretenue par les différents groupes musicaux. 
Les participants de la Cèbe remercient la municipalité de Loupian pour son accueil et à l’an prochain, que si on n’est pas plus, on ne soit pas moins.

Bernard Bals

Conseil municipal : un budget au carré sans hausse d'impôts

Au-delà des chiffres souvent arides, le budget de la commune traduit des choix d'investissement et de politique fiscale qui impactent très concrètement la vie et le porte-feuille des habitants. Par ces temps de disette budgétaire et de réduction des dotations de l'Etat Lézignan-la-Cèbe réussit le périlleux exercice de maintenir une dynamique positive sans accroître la pression fiscale. Le budget a donc été adopté sans surprise à l'unanimité.

Conseil-municipal-Lézignan-la -cèbeAvant la séance du 20 mars, s’est déroulée une cérémonie bien sympathique dont l’objet était la remise des écharpes aux élus du Conseil des enfants. 
Le Conseil municipal qui s’est tenu ensuite est celui le moins prisé du public car c’est celui du budget de la commune. 
Des chiffres, des sigles, des bilans, des subventions. 
Pourtant il s’agit de la vie du village, un exercice difficile depuis la baisse des aides de l’Etat. 
C’est une occasion de constater ô combien la fonction de maire, d’adjoints, conseillers, est plus difficile qu’il n’y parait. 
Alors on peut toujours faire appel à des cabinets comptables, à des sociétés de gestion, mais cela à un coût et nos villages n’ont plus les moyens ou alors gare aux augmentations des contributions directes. 
Monsieur le maire n’a pas manqué de remercier Marc Kaufler 1er adjoint, Marina Jacquet, Directrice générale des services, Magali Malafosse pour la gestion des finances de la commune.
Commençons justement par deux bonnes nouvelles. 
Dans l’ordre du jour N°6, le taux des contributions directes sera maintenu à savoir : taxe d’habitation 12,80%, taxe foncière sur le bâti 17,80% et 75,05% pour le non bâti et en N°8, les associations verront leurs subventions maintenues. 
Une somme de 500 euros a été provisionnée, en effet il y a une possibilité de relancer la course pédestre du 14 juillet. 
On est revenu sur les travaux en cours du bâtiment de la mairie et sur les entreprises qui œuvrent en ce moment, les travaux doivent être terminés pour la fin avril. 
Dans le budget principal, on note une masse salariale de 607.092 euros. 
M. Bouyala est conscient que cette somme est importante, mais la qualité du service public à un coût. Il faut savoir que parmi le personnel, il y a des emplois aidés qui allègent cette masse. 
Concernant le budget de l’eau, désormais cette prestation est transférée depuis le 1er janvier 2017 à la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée. 
Participation aux séjours des élèves du primaire, des collégiens et lycéens : pour ces derniers, l’aide est de 70 euros par étudiant, l’école communale bénéficie d’une somme de 1500 euros. 
Participation au centre de loisirs de Pézenas, l’aide est de 3,90 euros la demi-journée et 7,80 euros la journée. 
Observatoire fiscal, il s’agit d’autoriser la commune à adhérer à cet organisme de la CAHM. Il est chargé de mettre fin aux infractions fiscales comme l’absence de déclaration d’une piscine. Il y en aurait 11 sur le village, mais aussi les logements vacants et autres dissimulations. Cela permet aux communes de percevoir de nouvelles recettes. Sur Pézenas, ces régularisations se sont élevées à plus de 100.000 euros. Mais cela à un coût de 220 euros par jour. Pour Lézignan la Cèbe, il faut compter 20 journées pour enquêter, instruire les dossiers et les transmettre à la DGFIP. 
Lotissement du City stade, le maire sollicite l’autorisation de signer un compromis de vente d’une parcelle à M. et Mme Bourhaleb. 
Vente d’une parcelle pour 440 euros suite au déplacement d’un compteur d’eau. Autorisation de signer le bail emphytéotique de 30 ans avec la SAS, Centrale photovoltaïque du plateau de l’Arnet. 
Droit de préemption urbain suite à l’entrée en vigueur du PLU et pour finir, liste des marchés conclut en 2016. 
Le Conseil Municipal s’est terminé par la séance des questions diverses. 

Bernard Bals

55ème anniversaire du cessez-le feu en Algérie


http://agde-infos.fr/images/Corinne-C/2017-01-LEZIGNANCEBE/2017-03-55emefnacalez0006.jpg
 

En ce 19 mars, la section locale de la FNACA commémorait le 55ème anniversaire du cessez-le feu en Algérie. 

C’est en cortège que les anciens combattants, suivi des lézignanais, se sont rendus aux monuments aux morts du village. M. Rémi Bouyala, maire de la commune a pris la parole, puis ce fut au tour du président Bermejo, de prononcer un discours empreint d’émotion,
se souvenir pour comprendre :
inexorablement, le temps s’enfuit et nous échappe. 
Avec le temps va, tout s’en va, on oublie les visages et l’on oublie les voix... 
Il arrive que les souvenirs les plus sensibles à notre quotidien s’estompent lentement. Notre mémoire fragilisée se rappelle des moments forts et des combats meurtriers qui firent perdre la vie à 30.000 de nos camarades. Cette guerre n’avait pas de nom et ne fut reconnue que 37 ans plus tard. Parlons vrai, transmettons notre savoir, notre vécu en y associant toutes les victimes de ce conflit. On pourrait déplorer l’incohérence idéologique de certains en campagne électorale qui créent et ouvrent un débat stérile chez tous les témoins et acteurs de l’histoire ancienne de l’Algérie. Face à une forme d’immaturité, triste et silencieux, notre drapeau piétiné, maltraité essuie ses larmes et s’incline devant le souvenir de tous ceux qui sont morts pour défendre la France. 
Le discours se termine avec les remerciements à monsieur le maire, à tous les présents d’être ici avec nous, les humbles mais fidèles ambassadeurs d’une paix devenue de plus en plus fragile.

Lors de la cérémonie, Serge Sihol ancien combattant d’Algérie a reçu la Croix du combattant, bien méritée, de la part du président du Comité FNACA de Lézignan la Cèbe, Joseph Bermejo, au nom du Ministre de la Défense. Cet ancien appelé que fut Serge Sihol a servi dans une unité combattante où il a vécu toute l’ambiguïté de ce qu’était cette guerre. Serge ne veut se souvenir que des moments les plus agréables partagés avec ses camarades. 
Moment émouvant, que celui d’entendre la chanson de Gilbert Bécaud qui commence par un roulement de tambour : C’était mon copain, c’était mon ami…. en le tuant, on m’a aussi tué. 
Après l’hymne national, le maire a invité les participants à un vin d’honneur. Profitant de cette journée printanière, ce moment de convivialité a eu lieu en plein air à proximité du terrain de boules. 

Bernard Bals