La Grande Lessive de l'école Louis Pasteur

La classe CM1-CM2 d'Anne-Catherine Poussard de l’école élémentaire Louis Pasteur a décidé de participer cette année au projet de «la Grande Lessive», initié en 2006 par la plasticienne Joëlle Gonthier.
Ce projet consiste à participer à une exposition artistique internationale et éphémère, qui se déroule deux fois dans l’année sur un thème donné.
Après avoir créé son œuvre sur une feuille A4 dont le format est universel, chaque participant va l’accrocher à l’aide de pinces à linge sur un fil, en un lieu choisi pour que cette action soit partagée avec le plus grand nombre.
L’objectif est de développer l’éducation artistique, de rendre accessible cet élan créatif au plus grand nombre, de favoriser la rencontre et l’échange dans ce grand mouvement auquel participe plusieurs centaines de milliers de personnes dans 92 pays.
Pour l'édition du jeudi 13 octobre 2016, le thème était : matière à penser.
Les 27 élèves ont donc réfléchi avec leur enseignante à tout ce qui peut être pensé sur ce thème, explorant la matière, essayant de libérer la créativité de chacun au fil de l’utilisation du sable, de la terre, du coton, des épices, du bois, des feuilles, des pétales, etc., de tout ce que les élèves ont collecté et eu envie d’utiliser.
Pour vivre le sens de l’échange auquel invite cette action internationale, un partenariat s’est noué avec les résidents de l'Ehpad l’Oustalet, et même des Sénoriales.


Les élèves se sont rendus trois fois à l’Oustalet pour partager un moment de création avec leurs aînés. Jeudi 6 octobre, dans le cadre de la semaine bleue, ils ont également partagé une lecture préparée en classe autour de l’œuvre d’Yves Heurté, le livre de la lézarde. Ce magnifique album interroge la place de l’art dans la société et a permis un moment d’échange intéressant entre générations.

Mardi 6 décembre, les résidents de la maison de retraite ont rejoint les élèves dans la cour de l'école pour enfin suspendre les dessins de La Grande Lessive. Prévue le jeudi 13 octobre, cette manifestation internationale n'avait pu avoir lieu à cause de la vigilance orange déclenchée par la préfecture et invitant les parents à ne pas amener leurs enfants dans les établissements scolaires.
Pour clôturer cette rencontre, tous ont partagé petits gâteaux et jus de fruits.

C.C.