Burkina Faso : Un container pour l’éducation.

   

Le 10 février, un container a été rempli et envoyé au Burkina Faso par Denro. L’association est installée à Koudougou, ville située à l’Ouest de la capitale Ouagadougou.

Le but poursuivi est l’éducation des enfants à travers le sport et le football en particulier. Il permet de motiver les enfants à se rendre à l’école. Romuald Yaméogo le président parti de rien a concrétisé ce projet. Il a fallu tout construire, les bâtiments scolaires, la cantine, effectuer un forage, élever un château d’eau. Mais il reste beaucoup de choses à réaliser. Pour cela, plusieurs moyens de financement, les dons, la vente des appareils électroménagers, vaisselle, petits meubles, outillage, vendus à des artisans. Les bureaux, vélos, équipements sportifs, électriques, sanitaires, livres, encyclopédies sont directement utilisés par le groupe scolaire. Le chargement provient d’associations, de particuliers, de la municipalité de Pézenas, de la médiathèque de Lézignan la Cèbe, école primaire de Bélarga, Arts et loisirs et école de Puységur de Montagnac, collège de Poussan, Croix rouge Béziers, Lion’s club et Perce neige Pézenas, mairie de Vilette d’Anthon (38) sans oublier Michel Boudet, José Cardénas et Jean-Claude.

L’éducation est une priorité pour le continent africain. Le président Macron s’est rendu au Sénégal pour parler surtout de l’éducation. Les 2 chefs d’Etats en ont fait une priorité. Ils sont soutenu par la chanteuse Rihanna, ambassadrice du PME « Partenariat Mondial pour l’Education ». Mais les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Force est de constater que les choses n’évoluent guère. Problèmes récurrents, les fonds sont détournés ou mal employés.

Au Burkina Faso, depuis le début de l’année scolaire le 2 octobre, aucune évaluation ne s’est déroulée dans les écoles primaires et dans le secondaire. Fin janvier, un accord a été trouvé. Quatre revendications ont été satisfaites: Adoption d’un statut valorisant les personnels. Amélioration de l’accès à l’éducation. Amélioration des conditions de travail. Valorisation de la fonction enseignante.

Pendant cette période, Denro a fonctionné normalement. Le chargement d’un container est très difficile, il faut faire vite, cela rappelle les imbrications du jeu de Tetris. Lorsqu'on charge des armoires, elles sont immédiatement remplies de cartons, pièces de meubles. Malheureusement c’est la main d’œuvre qui manque le plus. Il y a la collecte du matériel, le stockage à l’abri en attendant l’arrivée du container.

Les bénévoles viennent parfois de très loin, Perpignan, Michèle de Nîmes, le directeur de l’école de Bélarga avec un collègue, André Jourdan et son épouse et la présidente de Denro France, Denise Fernandez. Les donateurs et autres peuvent se rendre sur le site de Denro afin de suivre l’actualité en temps réel.  

Bernard Bals