Montagnac

Foire chapeau et vin

Samedi 26 et dimanche 27 août, exposition "foire d’antan" proposée par M. Feugère et M. Wollensac à la Maison du Patrimoine 21 rue Malirat. Les foires Montagnacoises d’une autre époque.

Dimanche 27 août, foire au chapeau et vin. Venez chapeauté !

A la Maison du patrimoine :

16h à 17h et de 18h à 19h Atelier tissage pour enfants 

17h à 17h30 et de 19h à 19h30 Visites guidées de l’ exposition  « Foire d’antan à Montagnac »

17h30 à 18h et de 19h30 à 20h Trame d’histoires enchaînées : la laine, le fil, le tissage, le textile de l’antiquité à nos jours.

Sur l’esplanade des platanes :

18h à 21h Atelier de décoration de votre chapeau

18h à 20h Animations oenoludiques, dégustation, exposition.

20h Groupe musical swing quintet jazz manouche.

Lavagnac : importante opération de débroussaillage

Hélas, il ne s’agit pas de terrassement concernant le projet en cours, mais de l’obligation qui est faite aux propriétaires conformément aux articles L 134-6 et suivants du Code forestier du débroussaillement réglementaire qui concerne les propriétaires de terrains, constructions et d’installations situées à l’intérieur et à moins de 200 mètres de bois, forets, plantations, garrigues ou maquis, afin de limiter la propagation des incendies. Un contrôle avait été effectué en juin par les services de l’Etat. Ils s’étaient adressés à une personne prétendant être le nouveau maître des lieux ! Le temps de procéder à des vérifications, c’est toujours France Pierre qui est le propriétaire du domaine. La Solatrag a été chargée du débroussaillage des parties concernées, 3 mètres de part et d’autre des chemins privés, et dans un rayon de 50 mètres autour des bâtiments. Ces travaux sont à la charge du propriétaire de la construction ou de ses occupants ; C’est l’art. 1384 du Code civil qui prévoit que toute personne doit assumer la responsabilité des choses sous sa garde. Si sur ce domaine le problème ne se pose pas, par contre il y a des cas particuliers, notamment lorsqu’il y a superposition du débroussaillement sur une parcelle riveraine. Ces travaux doivent être réalisés avant le 30 juin, dans certains départements le 31 mai. En cas de non réalisation, l’on s’expose à une amende de 750 euros, 1500, si le terrain est implanté dans une ZAC, AFU ou lotissement. Le Tribunal peut prononcer une astreinte de 30 à 75 euros par jour et par hectare. Bien sur, en cas de sinistre, votre assureur ne couvrira pas les dégâts et la responsabilité de la personne à qui incombe le débroussaillement peut-être mise en cause.

Lorsqu’on a un doute sur ses obligations, on peut contacter la Préfecture (Direction de l’Agriculture et de la Forêt) ou éventuellement la mairie. Tous les départements ne sont pas concernés par le débroussaillage. Déjà en 2008, une telle opération avait été effectuée du temps des frères Cox, mais depuis la nature avait repris ses droits. Espérons que ces travaux portent leurs fruits et que ce domaine soit épargné au moins par les incendies.

Bernard Bals

Un container pour l’Afrique, comment ça marche ?

Le déroulement de l’envoi d’un container est long, ce n’est pas un projet facile. Tout d’abord l’association Denro en l’occurrence, décide de lancer une telle opération en fonction des promesses de dons, qui viennent souvent de mairies, industriels, associations. Mais il y a les dons des particuliers qui seront en partie revendus aux commerçants locaux et dont les recettes serviront au fonctionnement du groupe scolaire. Il faut les récupérer, c’est la première difficulté, car le donateur veut s’en débarrasser rapidement, il faut donc faire vite. Ces dons sont de toutes sortes, vaisselle, vêtements, chaussures, jouets, matériel scolaire et informatique, équipements sportifs, livres, vélos. Il faut au passage saluer la mairie de Pézenas qui a offert 60 bureaux qui accueilleront 120 élèves soit 3 classes. Il existe à ce jour des écoles où les enfants sont assis sur des planches posées sur des parpaings, le bureau, c’est 2 parpaings superposés et une planche.

 

 

Ensuite, c’est la préparation des cartons, on ne mélange pas les différents produits. Ils sont fermés, identifiés et stockés. Le stockage est un véritable problème car on trouve peu de gens qui acceptent de recevoir une palette sur laquelle les cartons sont entassés, et cela parfois plusieurs mois. C’est pour cela qu’il faut remercier M. Claude Mialet à Lézignan la Cèbe, Mme Corinne Cambon et M. Denis Lopez à Montagnac qui ont accepté d’héberger 1 mètre cube de cartons chacun. Vient ensuite le chargement du container qui doit être rapide car l’immobilisation est facturée. Le charriot élévateur de A.H.I de Christian Delagrange fut d’une grande aide. Il faut trouver des bénévoles, ce n’est pas une mince affaire. Certains viennent de Perpignan, un seul d’un village voisin, les neveux de Denise en vacances et malheureusement peu de locaux. Les conditions météo en 2016 ont été exécrables, tout d’abord le 27 février avec des pluies diluviennes et le 27 août sous un soleil de plomb.

Le week-end du 5 et 6 août dernier, comme tous les ans, à l’intérieur du container, on relevait des températures supérieures à 50°.

L’objectif de Denro est de trouver de toute urgence un local à Montagnac ou à proximité, suffisamment grand pour entreposer au fur et à mesure les dons de particuliers, collectivités locales, sociétés.

Il faut penser aux enfants qui vont pouvoir bénéficier d’une scolarisation et recevoir un repas par jour. C’est aussi un moyen de les maintenir dans leurs pays et éviter qu’ils tombent entre les mains de marchands de rêve, passeurs et finissent dans des camps de réfugiés ou noyés en Méditerranée ou ailleurs.

Vous pouvez parrainer un enfant ou simplement vous renseigner sur le site https://denroburkina.wixsite.com/denro, vous pourrez suivre l’évolution des travaux du groupe scolaire, la vie de ces élèves sous l’œil bienveillant de Romuald Yaméogo et de Denise Fernandez présidente de Denro France.

 

 Le chargement, un art !  

 

Bernard Bals

La fête du 15 août à N. D. de la Peyrière

Comme tous les ans, la colline de la Peyrière s’anime pour fêter Notre Dame. Le rituel est immuable, la veille, des bénévoles vont installer les tables et chaises, la sono, les guirlandes et le balisage. Comme chaque année, le président et les responsables de l’association lancent un appel à ceux qui seraient disponibles pour venir les épauler. Rendez-vous sur site à 7 heures.

Le 14 août, à 21h, les fidèles se réuniront au bas du chemin de la Vierge et monterons en procession jusqu’à la chapelle. Le 15 août, messe solennelle à 11h, ensuite ce sera le repas champêtre servi sous les pins. Avec la chaleur qui persiste, certains pensent que l’atmosphère devrait être irrespirable. Il n’en est rien, il souffle toujours un petit vent qui rend ce lieu agréable. L’après midi, concours de pétanque et à 17h, grande partie de loto. Pour les vacanciers, c’est un lieu exceptionnel avec une vue de 360° sur la Séranne et le Mont Saint Baudille au Nord, les monts de l’Espinouse à l’Ouest, et bien sûr la vallée de l’Hérault et le vignoble. C’est un moment convivial où ceux qui ont dû émigrer professionnellement dans tout le pays se retrouvent en famille. Une navette assure le transport de ceux qui ont du mal à se déplacer. Le départ se fait entre les deux esplanades.

Bernard Bals

Nouvelles de l'USM

Après avoir été mis KO par un gros coup en dessous de la ceinture avec le replacement de l’équipe fanion en PHB, le président de l’USM et son équipe dirigeante relèvent la tête et sont bien décidés à poursuivre leur objectif pour faire de Montagnac un club reconnu, avec un gros effort sur l’école de foot. Pour cela l’engagement d’un directeur technique est une première pierre à l’édifice. Reste maintenant à compléter le groupe éducateur qui amènera rigueur et compétence. La mise en place sera longue mais devra se faire, c’est l’objectif premier. Pour y arriver, l’USM va avoir besoin de la confiance et la fidélité de ses sponsors ainsi que d’un gros soutien de la municipalité, rendez vous est pris ! Le club montagnacois est encore à la recherche d’éducateur pour la catégorie foot animation.

Contact : 06 01 63 88 94.

Permanences pour inscriptions au stade frutoso les vendredis d’août de 17h à 20h puis les mercredis 5, 12 et 19 septembre de 14h à 19h.

Exposition : Madame la comtesse reçoit sa modiste

"Madame la Comtesse reçoit sa modiste" est une exposition que Danièle Gressard propose du samedi 19 au mercredi 23 août au musée de la Culture et du Patrimoine, en avant-première de la foire d'antan de Montagnac.

Le vernissage de cette exposition se tiendra le vendredi 18 août à 18h dans la cour de la médiathèque - 21, rue Malirat à Montagnac.

Les lundis « Zik’N Voice » du Domaine de la Conseillère

Lundi 24 juillet, le domaine de la Conseillère organisait, pour la deuxième fois de l’été, ses traditionnels « Les lundis de la Conseillère ». Le DJ de la soirée « Zik’N Voice » a mis l’ambiance avec des chansons actuelles mais également quelques bons vieux tubes. Danses et karaoké en alternance ont amené les fêtards jusque très tard dans la nuit. Evidemment les vins du domaine ont coulé à flot pour accompagner les assiettes des producteurs locaux venus pour régaler les papilles avec de la charcuterie, des fromages, des huîtres, des moules, du poulet et des légumes à la plancha… Les enfants ont profité d’animations comme le tir à l’arc ou la trottinette électrique avec Global Aventure-la forêt d’acrobates à Montagnac.

A noter que le lundi 14 août, une soirée camarguaise aura lieu à partir de 20h, ambiance assurée et steak de taureau grillé.

Pour participer à ces lundis festifs, réservez au 09.65.38.09.46 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Corinne Cambon

Christian Del-Rey, Chevalier de l'ordre National du mérite

Samedi 22 juillet, M. André Blancher, cadre supérieur honoraire de l'administration, a remis l'Ordre National du Mérite à M. Christian Del-Rey après avoir longuement détaillé le cheminement du parcours de vie de l'intéressé. M. Blancher, avec élégance et un calme "olympien" rendait un vibrant hommage à l'ensemble de la famille Del-Rey, très appréciée à Montagnac, depuis de nombreuses générations. Il soulignait ensuite son sens inné de l'honneur et du respect des valeurs de notre République.

La pose de la médaille de l'Ordre National du mérite sur la poitrine de Christian fut un moment d'émotion intense, sachant que derrière les lunettes fumées de M. Del-Rey, une larme indiscrète avait "grand mal" à se dissimuler ! Christian remercia son épouse et ses enfants, les élus et amis présents. Il céda ensuite la parole à M. Yann Llopis, maire de Montagnac, qui a rendu un bel hommage à l'ancien combattant d'Algérie qu'est Christian Del-Rey. M. Manu Pinol, président local FNACA, est venu à son tour souligner toute l'amitié et la reconnaissance qu'il porte à son ami Christian.

Outre Monsieur le Maire, on notait la présence de M. Roger Fages, maire honoraire et ancien conseiller général, membre du comité local. M. Michel Martel, président départemental FNACA et son épouse, par leur présence, ont confirmé toute l'amitié que porte le monde combattant à cet événement et à cet homme remarquable.

Christian Del-Rey s'est marié en 1961 avec Arlette Gallego, une épouse "précieuse" à l'intérieur d'un couple uni, enrichi de trois enfants : Cathy coiffeuse à Montagnac, Carole directrice de SPA aux Canaries et Jérôme cadre de l'éducation nationale à Toulouse.

Dans sa jeunesse, Christian Del-Rey travailla dans la boulangerie de son père à Montagnac, qu'il quitta pour effectuer son service militaire en Algérie de mai 1958 à mai 1960. Le 29 janvier 1960, à la suite d'un acte courageux, il était décoré de la médaille militaire par le général de brigade Alix, commandant la 4ème division motorisée.

Admis dans l'administration des douanes en 1962, il eut plusieurs affectations dans des brigades motocyclistes ou à plusieurs reprises il se distingua dans des situations délicates et parfois fructueuses pour l'administration. Très impliqué dans le milieu associatif, il pratiqua le football, fut éducateur de tennis et fondateur de l'Union Sportive Montagnac Pétanque. Après la cérémonie, un apéritif dînatoire a été servi par les enfants et membres de la famille Del-Rey.

Joseph Bermejo

L'U.S.Montagnac sur tous les fronts

Après le parcours sans faute de sa réserve, championne de  Promotion de 1ère Division, l’équipe fanion a fini par récupérer sa place, qu’elle avait gagné de haute lutte sur le terrain, en devançant finalement Pézenas pour une accession en PHA largement méritée vu le jeu proposé par cet effectif au comportement exemplaire. Le vendredi 14 juillet, une nouvelle accession est venue compléter le tableau d’honneur du club avec la montée en 1ère division des U19 en tant que meilleur second (cette équipe étant restée la seule invaincue des 2 groupes !).

Cependant, pour le président et son comité, l’objectif  premier pour la saison à venir va être de mettre en place une école de foot reconnue et encadrée par des éducateurs diplômés. C’est vers le club voisin et ami de Pézenas que le comité a fait son marché : tout d’abord le directeur technique, Jean Pierre Ourliac amenant avec lui toute son expérience en tant qu’ancien professionnel, puis Abde Laghouati qui va coacher les U19, Gaël Le Sant, prendra en charge les U8 U9 et Anthony Portes les U6 U7. Bien sûr, place sera maintenue aux éducateurs de la saison passée, issus de Montagnac, pour les autres catégories, très motivés pour faire leur formation et obtenir, à leur tour, le diplôme.

Un très gros effort sur la discipline et les incivilités va être mis en place en collaboration avec la mairie, la Police Municipale, la gendarmerie et le service jeunesse de la ville afin que le club s’ouvre à toute la jeunesse montagnacoise et que l’USM soit un club où il fait bon vivre ensemble ! Voilà ainsi défini la priorité des dirigeants du club.

Inscription AVANT le 1er septembre :  licence à 100 euros pour le foot animation ( U6 à U11), à 120 euros des U12 à U17 et 150 euros pour les seniors et U19. L’USM recherche encore un éducateur pour le foot animation, contact : 06 18 97 75 47 ou mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les novices entre cours et jardin

Les Assomptionnistes en formation sont venus, mercredi 12 juillet, depuis le Vigan marcher sur les pas de leur fondateur le P. Emmanuel d’Alzon à Lavagnac. Mais voilà, les orages des 27 et 28 juin dernier ont provoqué la chute de pans de toitures. A l’intérieur, dans certains endroits, c’est le chaos. Il en est de même pour la cave et au domaine.

Les plafonds tombent les uns après les autres.

Quelle image nous donnons à ces jeunes venus du monde entier de notre patrimoine local ?

Heureusement la vie de cet homme hors du commun est riche à Lavagnac comme ailleurs, on a aucun mal à trouver les témoignages et récits pour raconter son enfance, ses vacances dans ce parc qu’il aimait tant, cette garrigue où il allait chasser et faire du cheval. Puis son départ pour le séminaire et les nombreux séjours en famille, ses convalescences et les visites qu’il faisait dans sa propriété de Montmau, tout en étant logé dans cette demeure parentale. De l’avant cour à la petite cour, puis en coupant par l’orangerie on se rend sur la petite terrasse d’où l’on aperçoit la chambre que le prélat a occupée toute sa vie au deuxième étage. Ensuite on se rend devant la chapelle, on ne peut l’observer que de l’extérieur, car l’on constate deux trous béants dans la toiture. A travers la végétation, on peut encore se rendre dans l’allée des platanes ou du bréviaire. Désormais les visites sont symboliques, mais pour ces postulants elles sont importantes. Mais un jour qui n’est venu, il faudra bien trouver les responsables de ce gâchis, à travers les discours et autres déclarations. Le Connétable de Montmorency fut la cause de la destruction de cette demeure qui appartenait à la famille Mirman, qui désormais, sera affublé du titre de Connétable du déclin.

Bernard Bals

La Folle Nuit du Vin

Vendredi 7 juillet avait lieu La Folle du Vin de la cave coopérative "Les Vignobles Montagnac". Cette 8ème édition coïncide avec le 80ème anniversaire de la cave. 

Le temps extrêmement doux a favorisé le déplacement d'une nombreuse population venue pour passer un bon moment et déguster les huîtres, brasucade de moules, saucisses-frites, paëlla, desserts pâtissiers proposés par les associations montagnacoises. Plus de 700 repas ont été servis à table et il y avait foule autour du bar où le rosé, le blanc et le rouge ont coulé à flot. 

Le millier de personnes était dépassé au plus chaud de la soirée lorsque les danseuses de l'orchestre Paul Selmer ont débuté leur spectacle.

Cette fête incontournable est l'occasion de rassembler les montagnacois, de faire la promotion des vins de la cave coopérative et de faire bénéficier les clients d'une réduction de 20% sur l'ensemble des vins pendant la durée de la fête. 

 

Un peu d'histoire :

Situé au cœur historique du Languedoc, les Vignobles Montagnac sont producteurs de vin depuis 1937, 500 vignerons issus de 8 communes cultivent 2 000 ha de vignoble.
Les Vignobles Montagnac sont bordés au sud par l'étang de Thau, célèbre pour la finesse de ses huîtres et la mer méditerranée, des reliefs calcaires au nord dans lequel le fleuve Hérault a creusé des gorges profondes.
Le vignoble s'étend au sud de Montpellier, sur les coteaux qui dominent la vallée de l'Hérault et le littoral méditerranéen.

Les vins étaient exportés vers la Rome antique comme en atteste le sceau MAF retrouvé sur les amphores de la Villa Loupian dont les mosaïques antiques sont exposées dans un musée de site situé au coeur des Vignobles Montagnac.
Les vignerons perpétuent la mise en valeur de leur patrimoine viticole ancestral par la mise en place de statues monumentales au coeur des vignes et des paysages à découvrir lors de visite dans leurs chais.

Corinne Cambon