Montagnac

Carton plein pour l'USM

Si la pluie de samedi n'a permis à aucune des jeunes pousses de fouler les pelouses, le soleil du dimanche a admis à l'USM de briller tout au long de la journée.
En effet, les U19 continuent à faire parler d'eux, sur le plan sportif uniquement et c'est déjà une belle victoire pour le club. Ils n'ont laissé aucune chance à leur adversaire de Servian l'emportant haut la main 3-0. 
L'équipe réserve recevait ses voisins de Saint Pargoire dans un derby, ce qui est à souligner, on ne peut plus exemplaire. Si la machine a mis du temps à se mettre en route ( 1-0 à la mi-temps) la 2ème partie a vu un onze montagnacois dominateur emportant tout sur son passage 5-0 à la fin du temps réglementaire. Onzième victoire en autant de match ! Les dirigeants les ont félicité ! 
L'équipe fanion, qui entamait ses matchs retour très handicapée, n'avait pas le droit de faillir et prenait d'entrée les commandes avec 2 buts dans le 1er quart d'heure. Trop facile par la suite et surtout trop joueuse elle donnait l'occasion à Florensac de revenir dans la partie 2-1, mais la réaction fut immédiate avec un 3ème but de belle facture avant la mi-temps. 
En confiance, cette équipe même sans ses leaders est capable de beau jeu et si la deuxième partie du match fut jouée sur un ton plus décontractée, elle a plu au public toujours aussi nombreux et un 4ème but est venu conclure cette belle journée montagnacoise. 
Trois dimanches de repos ne seront pas de trop pour retrouver les forces vives. En perspective, un sprint final excitant avec d'entrée une vrai finale contre le leader magalassiens.

Corinne Cambon

Fnaca : Assemblée Générale du Comité Local

C'est sur une chanson de Serge Lama que l'Assemblée Générale de la Fnaca a commencé vendredi 20 janvier dans la salle A. Sambussy.
Les adhérents et sympathisants locaux de la Fnaca ont honoré nombreux cette réunion et le président, M. Manuel Pinol, après avoir souhaité une bonne année 2017, a remercié Mme Barattini, représentante du maire, M. Fages, conseiller départemental et adhérent au comité, M. Martel, président Fnaca du département, M. Redo, président Fnaca Pinet, M. Combeau, président Fnaca Marsillargues et représentant du département à Paris d'avoir répondu présent. Excusé, M. Berméjo, président Fnaca Lézignan-la-Cèbe, était retenu pour les vœux du maire de sa commune.

Depuis le 22 janvier 2016, le comité Fnaca de Montagnac est présidé par M. Manuel Pinol et les membres de son bureau sont : Franck Barattini, André Blancher, Christian Delrey et Christiane Cassin nouvellement nommée au bureau du conseil départemental de l'Hérault.
Après toutes les discussions d'usage, la soirée s'est prolongée par un apéritif dînatoire et le royaume dans une ambiance festive accompagnée par les belles sérénades concoctées et établies spécialement par Franck Barattini.

Après une pensée pour les disparus de l'année, le président a déclaré : "Chaque jour qui passe compte double, la vie passe extrêmement vite actuellement, ceci dû à nos 20 ans passés ! Les souvenirs sont de plus en plus loin et nous ne voulons pas qu'ils soient effacés, oubliés ou mal traités... Heureusement, nous pouvons compter sur nos nombreux sympathisants et nous leur rendons bien en organisant de belles soirées "

 

 

Corinne Cambon

 

L'USM reste au contact

Le week-end des 21 et 22 janvier a vu la reprise des plateaux chez les tous jeunes, les U6 U7 continuent sur leur lancée ne laissant que des miettes à leurs adversaires du jour. 
Les U8 et U9 ramènent à eux deux 3 victoires 3 nuls pour une seule défaite en U8. 
Les U10 U11 n'ont pu présenter qu'une équipe, faute à la grippe, ramenant un nul pour une défaite. 
Les U13 continuent leur apprentissage au niveau supérieur en concédant leur 2ème nul en autant de rencontres, montrant malgré cela beaucoup de qualité, seules des fautes d'inattention leur coûte la victoire. 
Pour les U15 et U17 le chemin de croix continue avec 2 lourdes défaites. 
La satisfaction venant des U19 qui, après avoir dominé le leader Méze le week-end précédant, ont ramené un bon nul de Pézenas (1-1). 
Chez les seniors, la réserve continue son "sans faute" avec un 3-0 net sur leur poursuivant Canet ; dix victoires en autant de match. Les félicitations des dirigeants sont de rigueur !
L'équipe fanion, après avoir tenu le leader Pézenas en échec la semaine dernière chez eux, n'a pas pu confirmer à la maison, se faisant rejoindre dans les arrêts de jeu par Alignan, après avoir pourtant montré de très belles choses. Mais la réussite n'était pas au rendez-vous. Il suffira de répéter ce genre de match et de ne rien lâcher pour espérer une fin de saison très prenante. Il faut y croire !
Le président, M. Jacques Bautès, remercie Bricomarche Pézenas, sponsor des équipes de jeunes.

Corinne Cambon

Alerte sonore : savoir réagir

 La mairie de Montagnac, conformément aux engagements du maire, poursuit l’amélioration de la sécurité collective.
Le village dispose aujourd’hui d’un nouveau système, complémentaire à ceux existant : la sirène. Celle-ci permet d’ informer toute la population, de la survenance d’un événement majeur. Elle est connectée aux cellules préfectorales de préventions des risques.
Lundi 23 janvier à 16h30, les montagnacois ont entendu deux essais sonores. Ensuite, elle sonnera tous les 1er mercredis du mois à midi, et ce pendant 1 minutes et 41 secondes.
Être citoyen, c’est agir. Vous aussi, soyez prêts !

Corinne Cambon

 

Signal alerte rougesignal d'alerte rouge
cliquez sur l'image pour en savoir plus

Assemblée Générale de l'association Arts et loisirs

Vendredi 13 janvier, l'association Arts et Loisirs a tenu son assemblée générale annuelle, à la maison des associations Vincent Diaz, en présence d'une cinquantaine de personnes dont de nombreux adhérents et de la représentante de la municipalité Mme Barattini.
Après une vidéo sur le voyage dans la Drôme, le président, M. André Jourdan, a présenté le bilan moral de l'année écoulée ainsi que le bilan financier positif, ce qui leur permet d'aborder la nouvelle saison d'une manière sereine.
M. Jourdan a passé en revue les différentes manifestations de l'année écoulée, le Salon des Arts 2016 qui dure une semaine, le super voyage de la Drôme durant quatre jours, la sortie à l’automne dans la région de Rivesaltes avec la forteresse de Salses et son Mémorial ainsi que les participations à des concerts à l’opéra de Montpellier.

 

 

 Le programme des activités pour 2017 :

- le salon des arts du 06 au 14 mai prochain avec la chorale « A ma soeur » et Mme Derue qui sera l'invitée d’honneur. Les animations sont en cours de préparation.
- du 06 au 09 juin, le voyage découverte de région et département de France : l’Ardèche. Les personnes intéressées peuvent se faire inscrire dés maintenant et jusqu’au 23 février au prix de 450 euros par personne tout compris.
Pour l'année 2017, la cotisation est inchangée (7 euros) car la trésorerie le permet.
Cette sympathique réunion s'est terminée avec le verre de l'amitié et la galette.

 

 

Corinne Cambon

 

Séance mensuelle du cercle littéraire Kaf'kali

Le cercle littéraire Kaf’kali a tenu sa séance mensuelle le jeudi 12 janvier à la maison des associations.

Sur le thème des « Civilisations disparues » c’est un voyage chez les Perses, les Egyptiens ou les Harappéens qui a passionné nos participants.
Les réunions mensuelles de Kaf’kali sont ouvertes à tout public même comme auditeur, elles « revisitent » chaque mois un thème servant de base à la découverte de toute la littérature classique ou contemporaine.

Pour plus de renseignements : http://kafkali34.blogspot.fr/

 

Corinne Cambon

 

Les vœux du maire

Dans la salle A. Sambussy, presque trop petite en cette soirée du 11 janvier, M. Yann Llopis, maire, entouré de ses conseillers municipaux, saluait les personnalités invitées présentes : sénateur, parlementaires, conseillers territoriaux (région et département), maires des communes voisines et conseillers d'agglomération adjoints. Sans oublier un mot pour les décédés en 2016, dont M. Louis Delfo et pour les absents retenus chez eux par l'âge ou la maladie. 
Après avoir félicité les bénévoles du tissu associatif pour leur engagement, les viticulteurs, les artisans, les commerçants pour leur dynamisme, et l'ensemble du personnel communal pour leur implication, M. Llopis a mis à l'honneur 6 personnalités du village. 
Tout d'abord, Josette Pinchard pour ses nombreuses années à la tête de l'Age Vermeil et ensuite Muriel et Olivier Fury du Domaine des Augustins, pour la rénovation de l'ancienne chapelle des pénitents. Mme Barattini a remis les trophées sculptés par Nicolas Berdeguer. Puis M. Ladislas Lopez, dernier vétéran montagnacois de la guerre 39-45 et Mme Fernandez, centenaire ont reçu respectivement un coffret de vin et un bouquet de fleurs. Deux autres bouquets de fleurs ont été livrés à Mme Martinez et Mme Boudet, centenaires et absentes toute deux. 
En préambule de cette soirée de vœux, il a été présenté une vidéo, premier épisode d'une trilogie, consacré à l'œnotourisme et à l'environnement qui est visible dans notre article ci-dessous ou en cliquant sur ce lien.

Une importante foule attendait ce moment d'après discours pour rencontrer voisins et amis, nouveaux habitants ou élus du territoire, un verre à la main avec les toasts et autres gourmandises préparés par de fabuleuses cuisinières.

Corinne Cambon

Reconquête des friches et futur hameau agricole

Plus que des vœux pour 2017, ce sont des propositions bien concrètes que la Mairie de Montagnac a présenté mardi 10 janvier aux agriculteurs qui avaient répondu présents à la réunion d’information à l’initiative de la cave coopérative. 


Premier sujet abordé, la reconquête des friches : 
Du 11 au 25 janvier, à la Maison des Associations Vincent Diaz, s’ouvre la dernière consultation publique (avant l’Enquête Publique) pour recevoir les avis des propriétaires fonciers concernés. 
Attention aux heures d’ouverture ! Le mardi de 13h à 17h. Le mercredi de 9h à 12h et de 13h à 17h et le vendredi de 13h à 17h Tél : 04 67 24 19 43
Porté par le Conseil départemental et la Commission Communale d’Aménagement Foncier (CCAF) c’est plus d’un tiers de la surface agricole de la commune qui a la possibilité d’être restructurée et qui dit exploitation restructurée dit meilleure compétitivité et donc meilleure rentabilité : une façon d’assurer la pérennité des exploitations et par voie de conséquence de la cave coopérative ou des caves particulières. 
Cet Aménagement Foncier Agricole et Forestier (AFAF) permet, outre les aménagements structurels (nouveaux chemins, nouvelles parcelles), l’exonération totale des droits de passation. 
Francis Pallas, géomètre du cabinet Valoris, Bruno Chabbert et Sophie Peis du Conseil départemental, chevilles ouvrières de ce projet sont à votre écoute. 
Pendant la durée de l’enquête les plans peuvent être aussi consulté sur le site de la mairie www.ville-montagnac.fr

Deuxième sujet abordé : hangar agricole, c'est le moment !
Montagnac est un village typique du Bas Languedoc où l’agriculture occupe une place prépondérante et spécialement la viticulture avec sa cave coopérative.
Cette activité agricole reste encore aujourd’hui le socle de la vie économique mais aussi de la vie sociale du village. 
Or, l’accroissement du nombre et surtout de la taille des engins agricoles sont de moins en moins compatibles avec les locaux exigus des « Maisons vigneronnes » du début du Xème siècle. 
D’autre part, l’entretien du matériel voire son utilisation très matinale en période de traitement pose aussi certains problèmes de voisinage. 
Dès 2007, M. Roger Fages alors Maire de la commune, conscient de cette évolution inéluctable, réservait une zone dédiée à l’activité agricole dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU).
Aujourd’hui, la mairie recense suffisamment de demandes pour justifier la création d’une zone d’activité économique agricole du même type que celle qui a été réalisée par la Communauté d’agglomération Hérault Méditerranée (CAHM) à Saint Thibéry. 
Ces zones, plus connues sous le nom de Hameau Agricole, permettent à tous les agriculteurs, qu’ils soient viticulteurs, maraîchers, céréaliers, etc., d’utiliser un terrain viabilisé où ils peuvent construire leur hangar et même leur maison d’habitation s’ils le souhaitent. 
L’acquisition du terrain passant par un bail à construction dont les conditions sont bien définies. 
Afin d’éviter toute pollution de l’environnement une aire de lavage sera mise en place. 
En conséquence et compte tenu des compétences exercées par la CAHM eu de domaine, Monsieur le Maire en a officiellement informé son Président Gilles D’Ettore pour que s’amorce la concertation nécessaire à la mise en œuvre de cette réalisation. 
Agriculteurs intéressés, faites-vous connaitre en mairie ou contactez Jean-Yves Gener, adjoint chargé du projet, au 06.70.71.18.63.

Corinne Cambon

Patrimoine : glacières en ruines




 

Sur le domaine de Lavagnac subsiste encore deux glacières. 
L’une près de la bergerie, semi-enterrée avec une structure voutée et l’autre au Sud du domaine, de forme cylindrique et enterrée. 
Les premières ont été construites il y a plus de 3.000 ans en Perse. En Occident il faudra attendre le XVIème siècle pour qu’elles se développent. A partir du XVIIème, leur nombre va augmenter considérablement. Elles étaient destinées à stocker la glace ou la neige hivernale. Elles servaient à conserver les aliments, les boissons au frais, mais la glace servait aussi fin XIXème à soigner les malades. Elles sont généralement enterrées, mais Versailles fait exception, et comme un défi, elles sortent de terre pour montrer que même le soleil n’affectera pas le plaisir du Roi. 
C’est une industrie qui va se construire autour de ces édifices. Il y a la construction, elles se trouvent en hauteur afin que les eaux de fonte puissent s’évacuer. Pour les cylindriques, leur diamètre variait de 4 à 5 mètres, et leur hauteur de 6 à 10 mètres. Une dalle sur le dessus fermait le tout, elle était recouverte de terre pour assurer l’étanchéité. Pour introduire ou retirer les produits, un passage, une porte se situait sur la paroi face au Nord pour réduire l’entrée d’air chaud. Ensuite vient la préparation, il faut mettre des branchages au fond, puis de la paille avant de commencer le chargement en glace ou en neige. La glace pouvait être récupérée sur place, mais aussi descendre des monts de l’Espinouse. Le transport se faisait dans des charrettes tirées par des chevaux que l’on remplaçait dans des relais. Plus tard on utilisera le Canal du Midi et le chemin de fer. La glace ou la neige compactée était protégée avec des bâches et de la paille. On construira par la suite des cylindres métalliques pour éviter une fonte prématurée. Ces convois s’effectuaient de nuit. La société des Glacières de Paris avait acheté une concession à Chamonix pour exploiter la glace du Glacier des Bossons.
Le chargement était un moment très important qui nécessitait beaucoup de main d’œuvre. Il fallait transporter l’or blanc à dos d’homme ou dans une brouette, ensuite on pilait la glace avant de la compacter par couche. 

Les glacières cessèrent de fonctionner autour de 1910. Celle qui se trouve près de la bergerie sera en partie transformée en réservoir d’eau qui alimentait la source de la coquille qui se trouve sur la grande terrasse. En France, bon nombre ont été sauvées après restauration. La plus importante se trouve à Chantilly, une autre dans Paris à l’hôtel Matignon, à Versailles. 
Les glacières de Lavagnac pourraient être encore sauvées, mais lorsqu’on observe l’état du château où des personnes ont allumé récemment des feux à l’intérieur, l’optimisme n’est pas de rigueur.

C.C.