Du Parlement.. à François LAVIGNE, attaché parlementaire du député Christophe EUZET

M. Christophe EUZET a été élu député de la 7e circonscription de l'Hérault le 18 Juin dernier. Maître de conférences en droit public à l'université de Perpignan, son choix s'est porté sur la Commission des lois.
Mais où, comment, avec qui, travaille un député pour sa circonscription ?

Tout d'abord, un petit rappel sur nos institutions... Le Parlement français se compose de deux chambres, on dit qu'il est bicaméral :

• L’Assemblée nationale, chambre des députés, dite « chambre basse », compte 577 députés, élue directement par les citoyens siège au Palais Bourbon ;
•  Le Sénat, dit « chambre haute », qui comprend 348 sénateurs, élu au suffrage indirect, siège au Palais du Luxembourg.

Les deux chambres siègent dans des lieux différents, mais elles peuvent néanmoins se réunir ensemble lors d'un Congrès : le Parlement siège alors dans la Salle du Congrès au château de Versailles.

Le Parlement rassemble des élus qui représentent les citoyens, dispose du pouvoir de discuter et de voter les lois ( pouvoir législatif ) et a aussi pour mission de voter le budget de l'Etat et de contrôler le pouvoir exécutif selon la Constitution du 4 octobre 1958. En cas de désaccord entre elles sur un projet de loi, c'est l'Assemblée nationale qui a le dernier mot et a seule le pouvoir de renverser le pouvoir. Elle est élue pour 5 ans et seul le Président de la République peut la dissoudre. Les débats sont dirigés par le président de l'Assemblée nationale, élu par les députés. Les députés disposent de la possibilité de questionner le gouvernement, de réaliser des enquêtes, de vérifier l'emploi du budget qu' ils ont voté, et de le renverser par la motion de censure, en bref a un travail de contrôle sur l'action gouvernementale aussi.

Avec le Sénat, l'Assemblée peut déposer des propositions de lois. Chaque député a choisi une commission où il siège en permanence et peut aussi participer à celles en lien avec son territoire. Avant tout passage en séance plénière, projets et propositions de lois, amendements sont examinés par l'une des 8 commissions permanentes de l' Assemblée :

  • Commission des affaires culturelles et de l'éducation,
  • Commission des affaires économiques,
  • Commission des affaires étrangères,
  • Commission des affaires sociales,
  • Commission de la défense nationale et des forces armées,
  • Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire,
  • Commission des finances,
  • Commission des lois.

Discutées, rédigées en commissions, en présence des députés et/ou de leurs collaborateurs, les lois sont proposées, l'Assemblée a le dernier mot en cas de désaccord avec le Sénat.

Qui sont donc les collaborateurs des députés...

Collaborateur parlementaire, attaché parlementaire ou assistant parlementaire, ces différents termes employés représente la même personne. C'est une personne qui travaille dans une institution parlementaire auprès d'un élu ou d'un groupe politique.. Chaque député peut en avoir plusieurs, une dotation est spécifiquement consacrée à leur recrutement, appelée « crédit collaborateur » d'un montant de 9618 € mensuel. Le député emploie ses collaborateurs dans le respect des dispositions du code du travail, en fixant lui même salaire et conditions de travail, sur la base d’un contrat de travail de droit privé. Il est directement leur employeur.

Christophe EUZET a choisi d'en avoir deux à ses côtés. Thibaut COUSSENS, juriste de très haut niveau basé à Paris, a en charge la gestion technique et politique des dossiers avant leur présentation en séance plénière. François LAVIGNE, piscénois, directeur de sa campagne pendant les législatives, est basé sur la circonscription. Gestion de l'agenda du député avec Paris, représentation du député, travail avec les élus locaux de toutes sensibilités. M. LAVIGNE part déjà à la rencontre des élus pour aborder les problématiques sur leur territoire : maires, conseillers départementaux, régionaux mais aussi à celle des acteurs économiques : chefs d'entreprise, présidents de caves coopératives... Relations publiques, préparation des dossiers pour les projets des communes ( conseils, rédaction, consultation...), remontées des propositions sont au coeur de sa mission. M. EUZET est aussi assisté par son suppléant, William NICOLAS, qui le représente lors de certaines manifestations, et qui gèrera les dossiers de l' Agglomération Sétoise, secondé par un jeune collaborateur, Enzo FERRARA.

Le souhait d' Emmanuel MACRON est de voir se développer les contacts " terrain " pour écouter afin de voir les parlementaires évoluer dans leur fonction de législateur, en réfléchissant, rédigeant, proposant et votant des lois en adéquation avec les attentes des Français et aussi d'en valider les applications et en contrôler les impacts.

La permanence du député ouvrira en septembre à Sète. Son équipe viendra chaque mois à la rencontre des habitants des 22 communes de la circonscription pour développer proximité et réactivité.

Nathalie GUSMAROLI