Exposition à ne pas manquer : Catherine C.

Du 16 février au 4 mars, Catherine C. et son invité Patrick Georget exposent sur le thème de poésies urbaines à l'hôtel des barons Lacoste à Pézenas. Une exposition tout en finesse.



 

You really should visit this exhibition!

If you're interested by Pezenas, I believe these pictures by Catherine will touch your heart! Exhibition starts on february 16th until march 4th, hôtel des Barons Lacoste in Pézenas, tuesday to sunday 3pm to 7pm, saturday 10am-1pm, closed on sundays. 

 
 

Les "hasards" de la vie font que vous rencontrez une personne fascinante, qui vous parle d'une autre personne fascinante, et au final tout se recoupe et vous faites une belle rencontre.

Catherine C. me fascine. Ses photos sont empreintes de poésies, et c'est à juste titre que son exposition s'appelle Poésies urbaines. Pardon, pas son puisqu'elle a invité Patrick Georget dans cette aventure.

Voici comment elle explique cette passion et son cheminement:

Je suis une grande obsessionnelle de la ponctualité: j’arrive toujours en avance dans les gares, les aéroports, chez le médecin… Alors, je passe le temps en regardant les gens et en leur inventant une vie, je me laisse aller à des rêveries dans lesquelles ils vivent des histoires lumineuses ou sombres selon mon humeur.
Lorsque je me demande pourquoi je fais des photos, la réponse est évidente : pour me raconter des histoires. J’ai toujours eu un rapport « littéraire » aux images. Sans doute ce rapport est-il né des romans-photos que je lisais en cachette chez ma grand-mère. A 19 ans, avec mon premier salaire, je me suis offert un appareil photo et un petit labo de développement: mon goût pour la photo noir & blanc vient sans aucun doute de là. Ensuite, durant toute ma carrière d’enseignante, j’ai toujours demandé à mes élèves, petits, grands ou très grands, d’inventer des histoires à partir de photographies, de leurs photographies ou de celles des grands photographes de rue: Robert Doisneau, Willy Ronis, Henri Cartier-Bresson.... Je crois que c'était surtout parce que j’aimais découvrir leurs histoires et l’immensité de leur imagination.

Lorsque j’ai eu le coup de foudre pour Pézenas et que j’ai décidé de venir m’y installer, son architecture tortueuse, ses ruelles secrètes et ses pavés luisants m’ont immédiatement inspiré plein d’histoires. C’est ce rapport « littéraire » avec les instants de vie que j’aime capter à Pézenas que j’ai eu pour la première fois envie de partager en exposant mes photos. " 

Partager, voici le maître mot. Chère Catherine, merci de partager ces beaux clichés de poésie urbaine. Nous serons ravis de les découvrir dès le 16 février.

Florence de Martino

Poésies urbaines: 16 février au 4 mars,
hôtel des Barons Lacoste à Pézenas,
du mardi au dimanche de 15h à 19h
samedi 10h-13h, fermé le dimanche.