Le patrimoine architectural pomérolais au menu de l’office de tourisme

Vendredi 27 janvier, l’office de tourisme de Pézenas-Val d’Hérault avait organisé une visite guidée gratuite de Pomérols, exemple architectural d’un village viticole languedocien.

C’est à 14 h que les visiteurs s’étaient donnés rendez vous, malgré une météo peu favorable, place de la mairie, point de départ d’un après midi riche en découvertes patrimoniales, mené sous la conduite de Denis Nepipvoda, le talentueux guide de l’office de tourisme.
Le groupe a emprunté diverses rues et ruelles du village qui se serait construit à partir du personnel travaillant les terres et par la proximité de la via Domitia.
Au cours de nombreuses haltes, ponctuées par les commentaires du guide, les visiteurs sont allés à la découverte des nombreux hôtels particuliers et maisons médiévales avec leurs façades datant du XIVe siècle, XVe siècle et XVIe siècle, témoignant d’une histoire tourmentée mais qui font la richesse du patrimoine communal malgré les dommages dus à la guerre de Cent Ans ou aux guerres de religion.
L'église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte de Pomérols qui date du XIIIe siècle doit son nom à saint Cyr et à sa mère sainte Julitte, deux martyrs chrétiens du IVe siècle. Si le récit de leur vie est semi-légendaire, l'authenticité de leur martyre est certaine.
Cette église paroissiale sert d’écrin à son trésor le plus précieux : le retable baroque de Jean Cannet, en bois sculpté et doré du XVIIe siècle, classé monument historique, qui fut décrit avec beaucoup de précisions par l’accompagnateur. A cette occasion, des reliques ont été présentées au cours de la visite de la sacristie.
Le circuit s’est poursuivi par les vestiges des remparts et la montée sur le point culminent du village à l’emplacement de l’ancien château.
Cette promenade guidée à travers le patrimoine pomérolais a été prenante et enrichissante tant par l’aspect historique de la ballade que par les explications d’un guide érudit qui a su communiquer sa passion.

Claude Stekelorom