Nina Padilha : une romancière agathoise à suivre

L'Empreinte de Yarka
Antoine de Saint-Mareux, écrivain sans grande notoriété, ne se doutait pas de ce qui l'attendait, une fois publié son dernier opus, La Violence du miel. Sa rencontre avec Manon allait entièrement bouleverser sa vie.

 

L'agathoise Nina Padilha vient de publier son second roman, "L'empreinte de Yarka". Un ouvrage de science fiction, avec une belle intrigue qui mêle amour et suspens mais qui pose aussi des questions importantes pour la maîtrise de notre futur.  Un livre qui donne à réfléchir et à agir.
Avec son autre livres "destins croisés ", un imbroglio génétique sur fond de généalogie et une belle claque au racisme, Nina Padilha s'affirme comme une vraie romancière de talent qui n'a pas fini de nous surprendre.

» pour commander L'empreinte de Yarka (format papier ou numérique).

 

Nina Padilha

Nina Padilha est multiculturelle de par sa naissance loin de France et ses nombreux voyages qui vont lui permettre d'acquérir un bagage intellectuel conséquent.
Bien qu'ayant dépassé le demi-siècle et vécu plusieurs tranches de vie, parfois difficiles, elle affiche toujours le sourire éclatant d'une éternelle optimiste et ce malgré les aléas.
Elle écrit, depuis toujours, des poèmes au vocabulaire très riche. Elle est aussi auteur de chansons, en français et en brésilien, s'est essayée à de tout petits contes pour bambins…
Variant sa plume, elle s'est plongée dans l'écriture de romans avec enthousiasme.
Paraphrasant Fernando Pessoa, elle aime à dire « J’écris parce que la vie ne suffit pas ».