Transports propres : recharge par induction

Le déploiement d'infrastructures publiques de recharges constitue une nécessité pour favoriser l'usage de véhicules électriques tout en assurant un niveau de sécurité optimale aux usagers.

Dans ce contexte, l'infrastructure de recharge solaire par induction, testée en Alsace à Haguenau, pourrait connaître un essor important.

Le principe est d'utiliser l'induction électromagnétique entre deux bobines. pour le rechargement des batteries Ce champ magnétique rend la circulation du courant électrique possible, la deuxième bobine devant être située sous le châssis du véhicule.

Pour les vélos électiques, dans le système testé à Hagueneau, les panneaux solaires de l'abri du parking des deux roues assurent la production d'électricité tandis que, comme pour les voitures, les batteries des vélos sont rechargées sans aucun branchement grâce à un champ magnétique émis depuis une plaque au sol. De quoi garantir une recharge "zéro carbone" en l'absence totale de risque d'électrocution même par temps de pluie.

Notre région est une des plus ensoleillée de France, elle devrait donc connaître un avenir prometteur pour le développement de l'énergie solaire et de ses applications, riche en emplois de bonne qualité, pour peu qu'une politique régionale la favorise comme c'est le cas en Alsace, une région pourtant moins ensolleillée que la nôtre.