Trafic record au port de Sète

En cumulé à fin août, le trafic connait une croissance de + 17% et atteint un record historique depuis la reprise en gestion du Port de Sète par la Région en 2007.

Cette évolution est d’autant plus intéressante qu'elle n’est pas liée à une situation exceptionnelle sur un trafic type campagne céréalière. A l’exception des engrais, trafic sur lequel le Port a perdu quelques parts de marché, les différentes filières du Port sont en progression que ce soit les vracs agro-alimentaires, les vracs industriels, les vracs liquides, le bétail, les véhicules neufs, les éoliennes, etc. Cette progession est également liée au développement de nouvelles lignes, avec l’escale hebdomadaire EKOL en connexion avec le Port d’Izmir en Turquie (10 000 remorques / an) et la connexion régulière mensuelle proposée par GRIMALDI sur l’Afrique du Nord et l’Afrique de l’Ouest. Le trafic passagers sur le Maroc est à la reprise sur la base de 150 000 passagers par an, suite à une belle saison estivale, qui compense un premier semestre à la baisse, et l’activité croisière est en très forte hausse avec 35 escales (20 000 passagers) contre une vingtaine en 2014.
Cette évolution doit se confirmer dans les prochains mois avec des prévisions intéressantes pour le trafic de vracs agro-alimentaires, dans la dynamique du développement des établissements SAIPOL qui sont en cours de réception de travaux sur leur site sétois d’un montant de 30 M€.
Les travaux sur le quai H, sous maîtrise d’ouvrage Région, se poursuivent pour une livraison prévisionnelle été 2016, avec 467 m de linéaire de quai à fort tirant d’eau, ce qui offrira de nouvelles opportunités de développement pour le Port.
source : www.sete.port.fr