Sortants et entrants

L’été venu, la politique se met en vacances. Finis les affrontements entre élus en place et candidats à leur remplacement. Seule exception : à Sète, Philippe Sans qui ne cesse de taquiner François Commeinhes sur Facebook et Twitter. Sur le reste du Pays de Thau, c’est le calme plat mais, cela ne saurait tarder, on fourbit les armes en vue de la rentrée qui sera à la fois scolaire et politicienne.

Par contre, si les postulants à l’écharpe tardent à se manifester, les maires sortants décidés à ne pas se représenter commencent à faire connaître leur décision. C’est le cas du recordman régional de présence en Mairie : Max Serres, adjoint puis maire de Balaruc le Vieux depuis 40 ans ! Toute une vie au service de ses concitoyens qui l’auraient réélu sans problème en 2014. Pour le remplacer, son premier adjoint, Norbert Chapelin, était tout indiqué mais voilà que l’idole des joutes Aurélien Evangelisti se met sur les rangs. Un candidat de poids !

A Villeveyrac, retrait définitif du maire Alain Jeantet qui laisse sa place au conseiller général du canton de Mèze, le très actif Christophe Morgo. Mais l’ex-adjoint José Martinez voudrait bien revenir en Mairie.

Autre élu chevronné qui se retire après 5 mandats : Jean-Pierre Deneu à Vic la Gardiole. Ses adjoints Jean-Louis Bourmans et Magalie Ferrier se disputeront son fauteuil. Trois mandats encore à l’actif de Francis Foulquier à Mireval que trois élus souhaitent remplacer.

Tous ces maires sortants qui se sont dévoués durant tant d’années méritent bien la reconnaissance de leurs administrés et une paisible retraire.   

Bernard Barraillé