Pose de la première pierre de l’école maternelle Georges Bégou

 

Pour cette cérémonie qui intervenait 82 ans après la création par Louis Gleizes, maire de l’époque, des écoles primaires (élémentaire et maternelle) actuelles de Bessan, les habitants se sont retrouvés très nombreux près du chantier de construction, face au maire Stéphane Pépin-Bonet, au sous-préfet de Béziers Christian Pouget, du député Christophe Euzet, au conseiller départemental Sébastien Frey et à François Roux et son équipe du cabinet montpelliérain d’architecture « Imagine ».

Très symboliquement, une vingtaine d’enfants actuellement en petite section de maternelle ont présenté à la foule les panneaux colorés, fruits d’un travail collectif, où figurait en grandes lettres majuscules le nom « ECOLE MATERNELLE PUBLIQUE GEORGES BEGOU ». Jonathan Mura, leur directeur d'école, a choisi à dessein ces tout jeunes écoliers parce qu’ils seront encore là, en grande section, lors de l’ouverture de l’école, à la rentrée de septembre 2019. Geneviève Vaguer, sœur de Georges Bégou, s’est montrée très émue de cet hommage à son frère.

Dans une courte allocution, le maire a rappelé l’historique du projet de cette école voulue lieu de vie, proche de la halle de sport, du complexe sportif et du collège. Les autres intervenants sont allés dans ce même sens, Christian Pouget soulignant notamment l’aide significative de l’Etat méritée par la qualité du projet et le fort investissement de la commune. Le sous-préfet et le maire, truelle à la main ont posé ensemble la première pierre du futur édifice, sous les applaudissements des Bessanais présents.