Été festif

La crise ? Pas dans le Pays de Thau pour les festivités en tous genres ! Pas moins de 86 soirées sont programmées au Théâtre de la Mer et autour de Mèze pour le Festival de Thau. S’y ajouteront les nombreuses fêtes en tous genres organisées dans les communes et d’autres animations telles que le Repas des Voisins et les traditionnelles fêtes de quartier dont la première à Sète (nous vous la recommandons chaleureusement) se tiendra à la Plagette avec une nuée de plasticiens. Suivra l’emblématique Fête de la Pointe-Courte qui donne le top-départ aux joutes languedociennes.

Cette avalanche de spectacles, musicaux en majorité, a entre autres mérites celui d’attirer au bord de Thau une foule d’estrangers du dehors qui apportent ainsi, oh les braves gens, leur obole à la prospérité économique de notre territoire.

La Saint-Louis, fin août, constituera le point d’orgue de cet été festif. Souhaitonns que, comme toutes celles qui l’auront précédé, elle se déroule sans violences. Car, on l’a vu récemment au Carnaval de Mèze, il y a toujours le risque que ces rassemblements populaires suscitent des vocations de violence et d’imbécillité. 

Bernard Barraillé

 

Anciens éditos