Le ramassage des escargots est soumis à une réglementation

Lors des dernières pluies dans notre région on pouvait voir au bord de la route des ramasseurs d’escargots mais il faut savoir que le ramassage des escargots est soumis à une réglementation stricte.


 

On ne ramasse pas librement les escargots, que se soient l’hélix pomatia, l’hélix aspersa ou le Zonite algirius. Un arrêté ministériel de 1979 instaure pour eux un cadre précis : lorsque leur coquille a un diamètre inférieur à 3 cm, le ramassage de l'escargot est strictement interdit. Lorsqu'il excède cette taille, l'interdiction ne couvre que la période du 1er avril au 30 juin. De plus ramasser des escargots avant le 30 juin appauvri la ressource, c’est leur période de reproduction (quelques fois la période va jusqu’à fin aout…) Le petit gris pond une moyenne de 85 œufs dans un petit trou creusé 4 à 8 cm sous terre, il est adulte à 2 ans mais peut vivre plus de 5 ans s'il n'est pas dévoré par un prédateur.
Alors si vous voulez en ramasser encore l’année prochaine, abstenez-vous à ces périodes, il en va de nos prochaines « cueillettes »… Et puis n’oubliez pas qu’en cas de contrôle et d’amende, il s’agit d’infractions au code de l’environnement, des délits d’atteinte aux espèces animales ou végétales sont passibles de 6 mois de prison et jusqu’à 9 000 euros d’amende… De quoi vous donner une « indigestion d’escargots » !
A noter que cette réglementation peut être renforcée par un décret préfectoral ou communal.

  • Hélix pomatia (escargot de bourgogne)
  • Hélix aspersa (escargot petit gris)
  • Zonite algirius ou escargot peson ou plus trivial « mange-merde »

Georges Cantin

Plus d’info sur :  www.legifrance.gouv.fr et sur Thau-info en rubrique sciences