Natura 2000

Trois contrats pour l’Aire marine protégée de la côte agathoise



 

 

Pour la ville d’Agde, gestionnaire du site Natura 2000 des posidonies du Cap d’Agde, son maire Gilles D’Ettore vient de signer avec l’Etat trois contrats Natura 2000 marins pour un montant de plus de 150.000 €, financés à 80 % par le ministère de l’écologie.
Il s’agit d’opérations de restauration écologique marine qui seront engagés par la direction du milieu marin de la ville en association avec d’autres services de la commune, en partenariat avec les clubs de plongée associatifs et professionnels locaux et une entreprise régionale spécialisée dans le génie écologique maritime.

Ces actions concrètes portent sur la récupération des corps-morts des bouées des 300 m abandonnés sur le littoral agathois suite aux tempêtes – et ils sont nombreux ! -, sur l’optimisation de ce balisage par la conception et l’expérimentation de modules de corps-morts/bouées faisant office à la fois de délimitation des 300 m et de micro-récif artificiel, pour les jeunes poissons notamment. Enfin le 3ème contrat concerne une série d’opérations visant à protéger et gérer durablement le coralligène du Roc de Brescou (sorte de récifs méditerranéens vivants très riches en biodiversité et ressources marines), en rationnalisant mieux l’activité plongée.


La mise en œuvre de ce plus important pack de contrats marins de ce type en France vient de démarrer avec des réunions techniques et de concertation, et les opérations seront engagées en 2017.

Des opérations qui entrent également tout à fait dans le cadre de la politique littorale de l’Agence de l’Eau, de la future Agence Française pour la Biodiversité, du Parlement de la Mer ((dont nous sommes membres) et du tout récent statut 3 étoiles de la Station Nautique du Cap d’Agde.

Renaud Dupuy de la Grandrive
Directeur du milieu marin, ville d’Agde