La source de Fontcouverte


Daniel Arnaud

 

Elle coule au milieu des bois la source je vous le demande, s’il faut croire à cette légende d’une fille qu’on y trouva. Mais là, point de fille, mais  un homme, Daniel Arnaud, un amoureux de la nature. Né à Nizas, il connait cette source depuis son enfance. La vie professionnelle comme bon nombre d’entre nous l’a éloigné de ce lieu. Tous les étés, il participe aux patrouilles pédestres du Comité Communal des Feux de Forêts (CCFF). Avec sa tenue orange, pendant les périodes caniculaires, il arpente à pied les points hauts du canton afin de prévenir les services incendies d’un départ de feu et sensibiliser les personnes qu’il rencontre aux risques d’embrasements de la nature. Il vit à Lézignan la Cèbe où il est impliqué dans le monde associatif. Lors d’une sortie, il a retrouvé la source de Fontcouverte envahie par les ronces, les murets qui délimitent  le canal de fuite étaient écroulés. Alors il a retroussé les manches, et petit à petit, il a transformé cet « armas » en un lieu paisible. Il a refait les murs de soutènement en pierres sèches,  aménagé des escaliers pour s’approcher au plus près de l’eau qui jaillit sous un rocher. Il a amené depuis l’ancienne  carrière de Lézignan la Cèbe du gravier. Un travail qui en aurait rebuté plus d’un. Il taille et protège les arbres aux alentours. Hélas, il enlève trop souvent des déchets jetés par des promeneurs indélicats. Il y vient pour trouver le calme et passer un moment entre vignes et garrigue se remémorant au passage ses souvenirs de jeunesse. Mais il a des projets à venir, consolider, aménager, protéger. Pour ce comportement au service de la nature, tu mérites toute notre admiration.

On ne peut s’empêcher de se souvenir de ce feuilleton télévisé dont le titre était Fontcouverte qui fut diffusé pour la première fois en 1955 et qui comportait 52 épisodes. Le thème était le tarissement successif des sources autour du village ce qui eu pour conséquence  le départ de la population. L’ultime fontaine venant de se taire, les derniers habitants décident de partir sauf Balthazar (Lucien Barjon) sa fille Blanchette (Danielle Evenou) et Pierre Massimi. Mais  quel est le Fontcouverte qui a inspiré ce feuilleton? Dans l’Aude, le petit village des Corbières près de l’Alaric tient la corde à cause de sa source de Fontcalel qui est protégée par des grilles comme les lingots d’or de la banque de France.

Bernard Bals


Elle sort sous la roche