Les secrets de La Palourdière

 

L'équipe gagnante

 

Bruno Vitalis 

 

 

L'équipe (presque) au complet
de gauche à droite : Michel, Korkaeo, Freddy, Frédéric, David,Asrid, Alex, Nelly

 

Alex, le globe-trotter de l’équipe
Originaire de l’île de Mayotte,  le séduisant Alex a travaillé en Irlande et en Angleterre après ses études au lycée hôtelier de Grenoble

Astrid, la belle sétoise
Astrid, a fait son BTS à Perpignan, mais c’est une authentique sétoise,  ravissante et  attentif aux clients

Aurélie, la reine des glaces
La pétillante Aurélie, née dans une famille de restaurateurs, tient le poste des glaces, toujours artisanales à La Palourdière.

Damien, la classe du barman pro
Damien a connu  l’expérience des grands établissements, à Courchevel et autres endroits branchés avant de rejoindre La Palourdière.

David, brillant second
David, second de cuisine, gère la composition des entrées avec goût et efficacité.

Freddy, l’expérience d’un chef
Dans le métier depuis l’âge de 15 ans, Freddy, originaire de Royan, est  un as de la cuisine traditionnelle. le travail du poisson et des fruits de mer n’a plus de secret pour lui.

Frédéric, à l’écoute des clients
Le sympathique Frédéric, toujours attentif  aux moindre désir des clients, est toujours disponible 

Héloïse, le sens du contact
La plaisante Héloïse, spontanée et peine de vie, insuffle bonne humeur et  convivialité.

Korkaeo
La gracieuse Korkaeo, a quitté sa Thaïlande natale pour les beaux yeux d’un royannais établi dans le midi. Elle tient la plonge, un poste stratégique à La Palourdière qui érige le respect des règles d’hygiène en dogme.

Laurent, le grilladin polyvalent
Laurent sait tout faire depuis qu’il a commencé au service des glaces et dessert mais c’est aux grillades qu’il donne aujourd’hui la mesure de tout son talent.

 Michel, l’écailler virtuose
A la Palourdière depuis 1998, Michel, efficace et discret écailler, est un des piliers de la maison

Nelly, le sourire de l’Aveyron
Cette charmante aveyronnaise installée à Loupian est la gentillesse même. Attentionnée et adorable.

Sabine, l’indispensable
Sabine veille, entre autres, à la bonne préparation des entrées chaudes. Elle est aussi au four et au moulin. Difficile de la voir tant elle est discrète. Mais sans elle la Palourdière ne serait pas ce qu’elle est. 

 

   

Année après année, La Palourdière, à Bouzigues, s’affirme comme l’une des tables les plus recherchées du pays de Thau. Nombreux sont les connaisseurs, d’ici et d’ailleurs, qui y ont leurs habitudes. Il n’est pas rare à présent d’y rencontrer aussi des personnalités et des célébrités. Encore récemment nous  y avons croisé Francis Perrin venu en toute discrétion y savourer un moment de détente avec sa famille.
Mais quel est le secret de cet établissement dont la réputation  se fait de bouche à oreilles plus encore que par les guides ? 

 
  Caché aux confins de Bouzigues et de Loupian et surplombant l’étang de Thau, La Palourdière offre à ses convives un cadre exceptionnel. C’est un réel atout, certes, mais l’explication du succès est ailleurs.

La Palourdière doit sa réussite d’abord à une équipe d’hommes et de femmes passionnés par leur métier. A commencer par Bruno Vitalis, le patron, qui a pris les rênes de l’établissement en 2001 avec une idée toute simple : donner à chaque client un choix qui corresponde à ses envies. Et si le client aime un plat, il lui suffit de demander la recette, on lui donne avec plaisir et de façon détaillée.

Pour Bruno tout ce qu’il propose doit être bon et les produits doivent donc être de premier choix . Ici pas de soucis pour les poissons ou les fruits de mer : ils sont  sont sélectionnés avec soin auprès de fournisseurs éprouvés. Les entrées comme les desserts sont fait maison et les glaces sont artisanales.

L’hygiène et la qualité sont aussi des obsessions de l’établissement.  Bruno Vitalis  fait lui-même appel régulièrement à des contrôleurs indépendants pour s’assurer de la conformité de son laboratoire. Et le respect scrupuleux des normes est intégré aux procédures de travail

Dans la restauration il est toujours plus difficile de trouver du personnel compétent mais ce n’est pas impossible. Ici des jeunes motivés et bien formés ont rejoint l’équipe des professionnels qui accompagnent Bruno aux postes clé depuis des années. Et là est le secret principal : une équipe soudée et impliquée qui a le souci du client et du travail bien fait. Tout ne s’apprend pas à l’école et la compétence s’exprime avant tout sur le terrain. Ici jeunes et « vieux » sont complices et s’enrichissent mutuellement de leurs savoir-faire et de leurs différences. 

Pour finir ce qui ne gâte rien, les prix de La Palourdière sont très raisonnables comparés aux restaurants de plage qui à Sète connaissent des sommets. Comme quoi la qualité et l’attention au meilleur rapport qualité-prix est toujours apprécié, surtout à l’heure actuelle !

Freddy, l’expérience d’un chef


Laurent,
le grilladin polyvalent

 


Nelly,
le sourire de l’Aveyron


Michel, l’écailler virtuose



de gauche à droite : Alex, Nelly, Astrid, Laurent, Freddy, Korkaeo, Frédéric, David, Michel