De Montbazin aux collines de la Moure

Prenez ce chemin, coupez la route qui se trouve à gauche et prenez le chemin en face. Peu de temps après il se transforme en sentier. Cette randonnée est très bien balisée avec sa signalisation en jaune soit au sol soit sur les cotés du chemin.

Dans cette randonnée la végétation est pour la plupart basse, on y rencontre beaucoup de chêne Kermès, mais aussi des cistes cotonneux ou de Montpellier, des orchis aussi, chèvrefeuille des Baléares, beaucoup de genets, salsepareilles, liserons. Un grand nombre d’insectes aussi, et parmi eux des sauterelles, des chenilles de machaons, et des éphippigères mais il y a de quoi observer ces mangeuses de pucerons.


sauterelle

éphippigère

Vous pourrez aussi admirer sur le trajet 2 capitelles, ces petites cabanes en pierres sèches sont en cour de restauration, elles permettaient de s’abriter, et d’entasser les pierres que l’on trouvait aux alentours. Quelques lavognes (creux permettant de recueillir l’eau de ruissellement pour abreuver les animaux) à sec en ces périodes de sècheresse.


capitelles (détails)

calme et nature

Sur un des sommets une vue sur 360° permet aussi de mesurer la beauté du paysage du pic Saint loup à Sète.

Au retour et s’il vous reste un peu d’énergie et de temps, faites la visite du village de Montbazin, charmant village de l’Hérault il vaut la peine que l’on s’y arrête avec sa chapelle St Pierre,  chapelle romane construite aux XIe et XIIe siècles…

Petit rappel des balises de randonnées



Lavogne à sec

 

A lire : L'Hérault à pied : 54 promenades & randonnées

 

Les balises