Le jour de l'évaluation

 




   


La région se défend pas mal en terme de théâtre. Voici une troupe de Pomérols qui s'active.

Le jour de l'évaluation de Mathias Lair, leur dernière création, sera jouée les 27 et 29 Avril ( 20h30 et 16h) aux quatre voûtes à Pomérols 5 rue des pompes, le 26 Avril 20h30 à Florensac à la salle de spectacle domaine du Bosquet , le 28 Avril 20 h 30 à Bessan salles des fêtes et du 6 au 20 Juillet dans le off d'Avignon au Theâtre Le Castelet.

La pièce:

Louis a rendez vous avec Robert pour son entretien annuel de performance, sa prime en dépend. C'est un ancien chauffeur devenu " dispatcher ", Robert, son supérieur, est récemment monté en grade chez Brother's France. Dans le bureau du manager, scène de théâtre improvisée, résonne la voix off du big boss. Flexibilité et mobilité forcées, violence des rapports au travail, les deux personnages s'affrontent.
Mais quand l'intime fait irruption, la mécanique de l'entretien se dérègle et le réel s'estompe. La résistance confuse de Louis – « moi, j'veux pas bouger, j'ai pas de clause de mobilité » dit-il – peut-elle faire vaciller Robert ? À la fin de l'épreuve y aura t-il un vainqueur ?

Ce qu'en dit leur metteuse en scène, Christine Garin:

Robert et Louis n’ont pas le même rapport au langage. Sous le regard impitoyable du boss, le vrai maître du jeu, Robert récite sa leçon, exhibe son art de l’entretien, se repaît de mots techniques tandis que Louis est presque toujours en panne de mots, en manque de langue. S’il a « comme un manque à respirer » comme il le dit lui même, c’est qu’il cherche les mots et que sa parole se dérobe. A l’arrogance du discours de Robert, plein à ras bord, Louis n’a comme réponse qu’une parole fragmentée, constituée de creux et de bosses, ou l’intime domine toujours, dont le rêve est la vraie clé.
C’est ce qui donne à la pièce sa densité poétique et son aspect tragique. Sa dimension universelle aussi : cette incapacité des personnages à parler le même langage, à se rejoindre sur un terrain commun malgré leur ancien compagnonnage. C’est ce qui la fait décoller du réel, de sa signification politique, évidente mais qui ne la résume pas. C’est en tout cas cette alternance de réel et de décrochage du réel qui m’a donné l’envie de la mettre en scène.
La violence surgit, réelle où fantasmée, peu importe au théâtre. Quand le spectacle commence, Robert est seul, un peu hagard, dans son bureau dévasté. À la fin de la pièce, Louis est seul aussi, sur le plateau débarrassé de ses accessoires de bureau et il mime « la correction qu’il administre à Robert ». La première image de la pièce s’éclaire ainsi par la dernière. Et le jour de l’évaluation est comme un serpent qui se mord la queue, car à ce jour là succéderont d’autres jours et à ce Louis, d’autres Louis. Ce début et cette fin, le ressaisissement de Robert après le dérapage qui l’a dévasté, le soudain envol de Louis, ces deux scènes nous disent que finalement l’homme résiste, toujours, un peu.

Contact: Gilbert Grossmann
Directeur artistique des quatre voûtes (association loi 1901)
5 rue des pompes 34810 Pomérols
Téléphone : 0668431921

 

 Le jour de la évaluation de Mathias Lair sera joué

  • le 26 Avril à 20h30 à Florensac - salle de spectacles Domaine du Bosquet
  • Les 27 à 20h30 et le 29 à 16 h à Pomérols - aux quatre voûtes, 5 rue des pompes
  • le 28 à 20h30 à Bessan à la salle des fêtes

Durée 1h15 entrée gratuite libre participation.
Une rencontre avec les acteurs de la pièce est prévue un verre à la main .

Le jour de l'évaluation est une coproduction du Théâtre illustré et du Théâtre des quatre voûtes.

Le 27 Avril, les quatre voûtes, salle dédiée au théâtre mais aussi à toutes autres activités artistiques, sera inaugurée par Le jour de l'évaluation, dans un cadre associatif du même nom . Les quatre voûtes ne pourront pas recevoir plus de 50 spectateurs.