SPORT

Tambourin : 13ème journée des championnats en Salle de l'Hérault

Le championnat de France est en ligne de mire à deux journées de la fin des Championnats de l’Hérault alors que tout semble joué sauf la place de champion de l’Hérault.

Championnat Hérault 1 Masculin :
Florensac s’est facilement débarrassé de Paulhan (13-2). Cournonterral-Fabrègues n’a pas non plus tremblé contre Lunel (13-6). Florensac et Cournonterral-Fabrègues restent donc à un point d’écart en tête. La rencontre de la 14ème journée sera décisive pour la place de Champion de l’Hérault.
En bas du tableau Bessan et Paulhan II sont condamnés à la descente. La 14ème journée sera leur baroud d’honneur en série H1M.

Championnat Hérault 1 Féminin :
Poussan I reste en tête du classement à une journée de la fin et ne pourra plus être inquiété par Notre-Dame-de-Lon
dres pour la place de Champion de l’Hérault.Jacou est définitivement condamné à la descente en Hérault 2 Féminin la saison prochaine.

Tambourin : Coupe de l’Hérault

Magnifique demi-finale entre Poussan et Notre-Dame-de-Londres

Après deux rencontres très serrées en championnat de l’Hérault pour les équipes féminines de Notre-Dame-de-Londres et Poussan il fallait s’attendre à une demi-finale de qualité en demi-finale de Coupe. En championnat les deux équipes s’étaient séparées sur les scores de 13 jeux à 11 et 13-12 toujours en faveur de Poussan.

La demi-finale s’est déroulée dans le gymnase de Poussan où les Poussanaises en rose recevaient les Londraines en bleu.
Dès le début de la rencontre les représentantes du Tambourin Club Londonien (TCL) indiquaient quelles étaient leurs intentions en menant 2-1 puis 4-2 lors des six premiers jeux. Les filles de l’US Poussan (USP) se ressaisissaient et s’accrochaient pour revenir à un point (5-4) puis d’égaliser dans la mène suivante (5-5). Revenu à hauteur par un jeu plus rigoureux alternant balles longues et courtes Poussan continuait sa marche en avant en passant en tête pour la première fois de la rencontre (6-5). Notre-Dame-de-Londres marquait le pas et concédait encore des points (7-5). Pour remettre du sang neuf du côté TCL, Coralie Barral cédait le poste latéral gauche à Chloé Alignan.
Dans les échanges suivants le TCL trouvaient des solutions avec des balles rasantes qui mettaient en difficulté l’USP. En même temps la tactique de Poussan qui consistait à priver la centre Londraine Nadège Charles s’avérait inefficace. Les latérales du TCL jouaient parfaitement leurs rôles. L’USP perdait son avance (7-6 puis 7-7) avant que les bleues de Notre-Dame ne repassent devant (8-7). Mais les roses de Poussan ne s’avouaient toujours pas battues et revenait à 8 jeux partout en remportant le service de leurs adversaires.


Les Poussanaises avançaient bien sur les balles et forçaient le TCL à reculer et défendre. L’équipe de Marion Cazzani repassait devant (9-8). Son équipe étant en difficulté, Nadège Charles délivrait de puissants services sur la latérale gauche de l’USP, Sylvia Pourtier, qui avait beaucoup de mal à les négocier. Cette technique permettait au TCL de revenir à 9 jeux partout.

Après le changement de camp l’USP se retrouvait à cour de solutions. Elles étaient aussi certainement émoussées par l’énergie déployée pour revenir dans une partie mal entamée. Le TCL en profitait pour prendre ses 10ème puis 11ème jeu (11-9).

Les Poussanaises jetaient leurs dernières forces dans la partie mais se heurtaient à une défense intraitable. Les Londraines défendaient sur les balles d'attaques et étaient en place sur les tentatives de lobs.
L'USP concédait logiquement un jeu supplémentaire (12-9) puis sauvait deux balles de match dans le jeu suivant pour revenir à 2 jeux d'écart (12-10). Les roses jouaient à nouveau mieux. Sylvia Pourtier lisait mieux les services de Nadège Charles. Marion Cazzani se projetaient en avant pour permettre à son équipe de revenir à un jeu (12-11).

Dans le jeu suivant, menées 30 à 0, les féminines de Poussan appelaient leur dernier temps mort sur un total de trois. Mais au retour sur le terrain les Londraines s’offraient deux nouvelles balles de match et concluaient par un échange tout en puissance. Sous une pluie de balles tendues du TCL les Poussanaises finissent par envoyer la balle hors des limites du terrain et par mettre ainsi un terme en leur espoir de figurer en finale de Coupe de l’Hérault (13-11).

Notre-Dame-de-Londres se retrouvera en finale le dimanche 26 février à 14h30 au Gymnase Bernard-Jouannique de Montpellier.

12ème journée des championnats en Salle de l'Hérault

Plus que trois journées pour connaître les vainqueurs des championnats 2016
Championnat Hérault 1 Masculin :
Florensac et Cournonterral-Fabrègues restent collés au classement à un point l’un de l’autre. L’avantage est en faveur de Florensac avec un seul point de plus mais la dernière journée de championnat, avec la rencontre entre ces deux équipes, devrait décider du vainqueur 2016-2017. Cela fait bien longtemps que le championnat de l’Hérault en salle n’avait pas été aussi serré.

Championnat Hérault 1 Féminin :
Poussan I n’a pas forcé son talent pour battre Florensac sur le score de 13 à 7. Paulhan a encore engrangé des points contre Jacou (13-7) pour assurer définitivement sa 3ème place en championnat et sa place en championnat de France. Notre-Dame-de-Londres reste accrochée à la 2ème place grâce à une victoire plutôt tranquille sur Poussan II.

La tournée « Joue partout » se prépare

Le Comité Sport Tambourin Hérault continue l’élaboration du programme de découverte de sport-tambourin « Joue partout » à destination des communes de l’Hérault.

La tournée devient tous les jours plus concrète. Plusieurs mairies et associations se sont montrées intéressées pour accueillir une étape de la tournée 2017. Destinée avant tout à sensibiliser les enfants et leurs parents, les initiations seront adaptées au public et au format de chaque manifestation.

Un reportage vidéo permet de comprendre le déroulé pédagogique :

Les communes ou les associations organisatrices de festivités peuvent contacter le Comité de l’Hérault pour se porter candidates : 04 67 67 49 76 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

11ème journée des championnats en Salle de Sport Tambourin

Plus que trois journées pour connaître les vainqueurs des championnats 2016

Championnat Hérault 1 Masculin : Première victoire de la saison pour Bessan
Bessan a remporté la première victoire de sa saison en s’imposant sur Paulhan I avec le bonus offensif (13-10). Une victoire qui permet aux Bessanais de revenir à un point de Paulhan II et d’envisager de ne pas terminer dernier du championnat.
Cournonterral-Fabrègues reste dans la course après une victoire logique sur Mèze (13-8). Mais Florensac I est toujours devant après s’être imposé 13 jeux à 4 sur Paulhan II. Lunel s’est fait peur mais a pris le meilleur sur Florensac II tout en laissant le point de bonus défensif au rouges et blancs (13-12). Lunel devrait être la 3ème équipe, avec Florensac I et Cournonterral-Fabrègues, à se qualifier pour le championnat de France.

Championnat Hérault 1 Féminin :
Notre-Dame-de-Londres est passé en tête à la faveur de la journée de repos de Poussan. Les Londraines auraient pu faire mieux face à Paulhan mais elles n’ont remporté la victoire que d’un jeu (13-12) laissant un point de bonus défensif à Paulhan. Elles ne se donnent pas autant de marge de manœuvre par rapport à Poussan I leur adversaire direct.
La rencontre la plus équilibrée de la 11ème journée opposait Poussan II à Florensac. Les équipes étaient respectivement 4ème et 6ème avant cette journée. Florensac a fait mentir les pronostics en s’imposant 13 jeux à 11. Le résultat ne change rien au classement pour les Florensacoises mais fait chuter Poussan II à la 5ème place au bénéfice de Mèze.

Tambourin

 10ème journée des championnats en Salle.

Il y a nouveauté pour la saison 2017 du Championnat de France.

Cette saison trois équipes féminines de l’Hérault (alors qu’il n’y en avait que deux jusqu’à présent) seront qualifiées pour les Championnats de France.

Championnat Hérault 1 Féminin : Poussan I reste en tête avec 34 points pris en neuf rencontres sur 36 possibles. Notre-Dame-de-Londres est deuxième avec une rencontre de retard. Notre-Dame-de-Londres compte 28 points sur 32 possibles. L’équipe de Paulhan est 3ème et est en bonne voie pour valider son ticket pour les championnats de France.

Championnat Hérault 1 Masculin : Les deux équipes de Paulhan (Paulhan I et II) se retrouvent 6ème et 7ème après leurs défaites lors de la 10ème journée. Mèze a battu Paulhan I (13-10) et Paulhan II est tombé aux mains de Cournonterral-Fabrègues (13-4). Lors de la saison précédente Paulhan s’était qualifié pour le Championnat de France.

Avec seulement quatre journées avant la fin du Championnat de l’Hérault cette perspective semble s’éloigner. Bessan est toujours dernier. Une belle prestation contre Lunel n’a pas suffi. Les Bessanais se sont inclinés 13 jeux à 7 sur leur terrain. Dans le duel fratricide entre les deux équipes de Florensac qui évoluent en championnat Hérault 1 c’est l’équipe de Florensac I qui imposée (13-4).

Florensac I reste premier. Cournonterral-Fabrègues est à un point derrière.

Bilan encourageant de l'USM Foot à la trêve

En effet l'équipe fanion, de par sa victoire arrachée à Lamalou (1-2), se replace en 3ème position et compte bien ainsi se mêler à la course à l'accession.
L'équipe réserve ainsi que les U19 restent toujours sur un sans faute dans leur championnat (8 victoires sur 8).
Chez les U17, on sent un frémissement depuis le changement d'éducateur et le maintien peut être envisagé.
Pour les U15, la rigueur a été de mise et les résultats commencent à venir. Parcours sans faute des U13 (4sur4) qui accèdent au niveau 2 pour la 2ème phase.
Bravo aux tout-petits U6 U7 qui se sont bien comportés lors du tournoi en salle organisé par le RCOAgde (2 équipes ont participé). Enfin pour essayer de rassasier ce gros appétit de football qu'ont les jeunes montagnacois les éducateurs et les dirigeants ont organisé, sur 2 jours, un tournoi multi-catégories dans le gymnase, mis à la disposition par la mairie avec la bénédiction du club de handball et de son président, M. Penco.
Le président de l'USM Foot, Jacques Bautès félicite les organisateurs, Yann, Brice, Jean-Pierre et Hamid, qui ont fait que tout se passe dans l'esprit d'équipe et la bonne humeur !
Rendez-vous est pris pour une 2ème partie de saison que les dirigeants espèrent tout aussi bénéfique.

Corinne Cambon

Rugby Olympique Agathois

En 1969, au Café du Commerce, une bande de copains lançait l'idée de créer en Agde une équipe de rugby. Les premiers entraînements se feront dans les bois de la Tamarissière et c'est sous l'appellation RCMJC, Rugby Club de la Maison des Jeunes et le la Culture d'Agde, que l'on assistait aux premiers balbutiements du Rugby en Agde.
Inscrit en Championnat de 5e Série, le RCMJC, démontrait à tous les détracteurs que le ballon ovale avait sa place dans la ville et aux rugbymen en déplacement, que les confrontations à Agde n'étaient pas synonymes de vacances.
Sous l'impulsion des Grimal, Pourthié, Rouquet, Millet, Pacull et bien d'autres, naîtra l'Ecole de Rugby. Sortirons de cette école bon nombre de jeunes qui porteront les couleurs de clubs évoluant en première division, Papy Lafaille, Didier Saignes, qui revêtira le maillot prestigieux des Barbarians et notre Yannick Nyanga qui, d'Agde, en passant chez nos voisins et amis Biterrois, partira pour plusieurs saisons au Stade Toulousain. Son premier maillot d'international, il l'offrira à son club. Placardé dans le bureau, il rappelle à tous les jeunes de l'Ecole qu'eux aussi peuvent prétendre, avec du travail et beaucoup d'abnégation, embrasser à leur tour, une carrière d'international.
La demande étant de plus en plus forte et les strucutres de la MJC étant trop petites, les dirigeants décidèrent de partir sous une autre bannière, celle qui aujourd'hui passionne une foule de supporters, qui anime une ville de 25000 âmes : Le RUGBY OLYMPIQUE AGATHOIS.
Comment mettre en forme en quelques lignes 40 années de passions et d'histoires, 40 ans où les femmes et les hommes de ce club, attirés par la cité, venus des quatres coins de l'hexagone, ont décidé de poser leurs crampons ici, de vivre ici et de travailler dans ce paradis méditerranéen, pour forger une attitude "Rugby Agathoise".