Importante rencontre parlementaire sur la viticulture



 

Une réunion délocalisée de l’Assemblée nationale sur le thème de la viticulture a été organisée dans la salle des fêtes de Bessan, à l’initiative de Christphe Euzet, député de la 7e circonscription de l’Hérault, avec Marie-Christine Verdier-Jouclas, co-présidente de l’assemblée et députée du Tarn, et les membres du groupe d’études « Vigne, vin et œnologie », en présence des représentants de la profession viti-vinicole et d’élus locaux originaires d’Agde, Bessan, Marseillan, Puissalicon, Sète, Tourbes, Vias, Valros…

Une réunion avec des députés vraiment motivés, lucides, sans parti pris politique, dans les lieux où vivent et travaillent les professionnels, premières personnes concernées, et cela dans un village viticole de l’Hérault, est assez rare pour être noté ; d’autant que ces parlementaires, qui connaissaient parfaitement leur dossier, faisaient montre d’une véritable envie d’écouter les professionnels et élus locaux confrontés à de multiples problèmes, et du désir de faire tout leur possible pour faire avancer les choses par tous les moyens en leur pouvoir.

Après le mot d’accueil de Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, le groupe d’études a présenté ses principaux objectifs, scindés en trois parties pour la commodité des échanges ; c’est ainsi qu’ont été abordés de nombreux sujets, entre autres : le foncier, les assurances, la loi littoral, les constantes modifications des lois et des normes, la commercialisation et l’étiquetage, les stratégies d’exportation, l’installation « parcours du combattant » des jeunes viticulteurs, la diminution de l’usage des pesticides, le développement de l’œnotourisme…

La réunion, basée sur des discussions et des échanges nourris entre tous les participants, professionnels et élus, a été intéressante et riche, et a touché toutes les problématiques actuelles que le monde viticole doit surmonter. 

Le groupe d’études, très concerné et bien décidé à faire avancer les choses, fera remonter auprès des ministères l’ensemble des points soulevés par les interventions, les propositions concrètes et les besoins essentiels de la profession, les présentera dans le but de les faire aboutir, et communiquera ensuite sur les avancées obtenues.

A l’issue du débat, ont été mis à l’honneur les deux produits phares du tourisme héraultais : les vins (ceux de la cave coopérative de Bessan) et la production conchylicole (celle de la Ferme Marine de Marseillan). Patricia Mirallès, députée de la circonscription de Montpellier et Frédéric Lacas, président de l’agglomération de Béziers, y ont rejoint les participants afin de poursuivre les échanges de façon informelle mais conviviale.

Monique Joly