Cette fois, je vote !

La politique est noble et peut changer le cours des choses.
Les gilets jaunes reprochent aux politiques leur prétendue corruption, leur absence de sens moral, leur carriérisme et bien d’autres tares mais n’est-ce pas notre effacement, notre perte d’illusion, notre désenchantement qui en est la cause? N’est-ce pas la désaffection des électeurs qui ouvrent la voie à une classe politique sans morale?
Il est troublant de constater que plus l’abstention monte, plus la politique devient un monde d’ambitieux, d’opportunistes, de démagogues et de cyniques. C’est quand on ne vote plus que les aventuriers prennent le pouvoir.
Le système c’est nous, il reflète nos comportements. Notre rejet de la chose publique traduit notre égoïsme et notre désintérêt pour autrui.
S’abstenir est contre productif. Croire qu’en s’abstenant on va inciter les politiques à changer de comportement est bien naïf. Croire qu’en ne votant pas on va contribuer à l’effondrement du système pour en bâtir un conforme à nos attentes est encore plus utopique, voire idiot. La seule façon d’influencer le système c’est de voter.
Ne pas voter c’est laisser le pouvoir aux autres et dans ce cas on ne peut s’en prendre qu’à soi même pour les conséquences. L’abstention ou le votre sanction pour les extrêmes n’est pas la conséquence d’une piètre classe politique, elle en est la cause.
Voter sans illusion et...

» suite de l'édito

Bessan : un budget ambitieux mais sans hausse de fiscalité

Il y a quelques jours, les membres du conseil municipal étaient invités à adopter le budget primitif de l’année 2019, moment annuel toujours marquant, d’autant qu’il s’agissait de voter le dernier budget du mandat municipal en cours. Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, a présenté un budget total de plus de douze millions d’euros, dont près de huit millions en investissement. Après avoir rappelé les grands chantiers ouverts par la municipalité, il a mis en avant la bonne santé financière de la ville, présentée en détail, il y a quelques semaines, par le trésorier public.
Les orientations budgétaires de l’année sont particulièrement ambitieuses : fin de la construction de l’école maternelle Georges Bégou, acquisition du site Ricard en vue d’y créer la future salle polyvalente, requalification du centre-ville avec la première tranche de travaux concernant la place de la Promenade, aménagement du chemin de la Renga et de nombreuses voiries, rénovation du gymnase Jules Ferry, poursuite de la rénovation de l’éclairage public…

» Echos / Bessan

POMEROLS : Mise en place d'un radar pédagogique

La municipalité par sa Police Municipale, a mis en place un radar pédagogique. Celui-ci a été financé à 100% par la commune. Il sera utilisé sur différents points du territoire communal afin de ne pas banaliser l’affichage.
Cet équipement de prévention, implanté en bordure de chaussée, informe les conducteurs de leur vitesse sans les sanctionner et affiche un message d’alerte si la vitesse est supérieure à celle autorisée. Le radar pédagogique permet une prise de conscience des risques encourus, des dangers que las automobilistes, lorsqu’ils sont en infraction, font prendre aux usagers du domaine public, piétons, enfants, vélos, motos.
En plus d’être un outil de prévention, le radar pédagogique permet de réaliser des statistiques sur la circulation : savoir combien de véhicules sont passés, à quelle vitesse et à quel moment !
Ces précieuses informations permettront d’analyser les comportements et les habitudes de conduites pour par la suite, mettre en place des actions d’amélioration de la sécurité ou de vrais contrôles radar par la Police Municipale...

» Echos / Pomerols

Les Romains chassaient-ils la baleine en Méditerranée ?

La chasse commerciale à la baleine, jusqu’ici considérée comme ayant commencé avec les baleiniers basques vers 1 000 après J.-C., a entrainé la disparition des baleines franches (Eubalaena glacialis) et des baleines grises (Eschrichtius robustus) dans l'Atlantique Nord-Est.
Une équipe internationale, impliquant des chercheuses du CNRS et de l’université de Montpellier, a utilisé de nouvelles techniques d’analyses...

» Culture / Sciences

Saint Guilhem le magnifique

upload-PCULAR0340000031-2.jpg

S'il existe un seul village à absolument découvrir en Occitanie, ce serait Saint Guilhem le désert, membre des sites d'exception. La magie de cet endroit vous emporte. Son Abbaye de Gellone, joyau du premier art roman Languedocien, son Abbatiale du XIème, sa crypte préromane, l'orgue de 1782, mais surtout son cloître et ses jardins apaisants, vous transportent. Tout a commencé en 804 avec l'arrivée de Guilhem au val de Gellone. Petit fils de Charles Martel, cousin de Charlemagne, Guilhem s'illustra dans de nombreuses campagnes militaires qui le conduisirent jusqu'en Espagne. Cependant Guilhem décide de déposer les armes après l'Espagne et guidé par Saint Benoît, il se retire à Gellone et y fonde le monastère Saint Sauveur. Il y instaure la vénération d'une relique de la vraie croix offerte par son cousin Charlemagne. Dès le..

» Sortir / Balades

Importante rencontre parlementaire sur la viticulture

Une réunion délocalisée de l’Assemblée nationale sur le thème de la viticulture a été organisée dans la salle des fêtes de Bessan, à l’initiative de Christphe Euzet, député de la 7e circonscription de l’Hérault, avec Marie-Christine Verdier-Jouclas, co-présidente de l’assemblée et députée du Tarn, et les membres du groupe d’études « Vigne, vin et œnologie », en présence des représentants de la profession viti-vinicole et d’élus locaux originaires d’Agde, Bessan, Marseillan, Puissalicon, Sète, Tourbes, Vias, Valros. Une réunion avec des députés vraiment motivés, lucides, sans parti pris politique, dans les lieux où vivent et travaillent les professionnels...

» Terroirs / Vigne

La fibre se déploie dans l'Hérault

Le Département déploie la fibre dans 286 communes à compter de fin mai. Comme annoncé, un site dédié est lancé pour permettre à chaque foyer ou entreprise de connaître la date de son éligibilité à la fibre optique. Une information sera également adressée dès le 28 mai à tous les habitants des communes concernées par ce grand projet.
Mis en ligne par le Département le 23 mai, heraultnumerique.fr permet à chaque domicile et entreprise de tester l’éligibilité de sa commune au Très Haut-Débit. Il est ainsi possible de connaître la date du raccordement à partir de son adresse postale (les habitants n’ayant pas de numéro dans leur adresse postale sont invités à se rapprocher de leur mairie). En 5 ans, jusqu’en 2022, date à laquelle les 286 communes seront connectées, ce réseau fibre va équiper environ 15000 foyers pour 2018, puis 60 000 par an de 2019 à 2022...

» Bon à savoir 

prix des villages fleuris

La Salvetat sur Agout - Villes et villages fleuris

41 communes récompensées en 2018

Depuis 40 ans le programme Plus belle ma commune accompagne les villes héraultaises pour améliorer leur cadre de vie et contribuer ainsi à l’attractivité du territoire. Une démarche qui peut également leur permettre l’obtention du premier niveau du label « Villes et villages fleuris ». Deux nouvelles communes ont ainsi été proposées au label « Une fleur » cette année, les résultats régionaux sont attendus prochainement. Depuis 2003, 53 % des villes héraultaises se sont inscrites au programme « Plus belle ma commune ».
Dans ce cadre un concours est organisé chaque année par le Département afin de récompenser les travaux et embellissements réalisés par les villes et villages accompagnés...

» Echos /Hérault

L'Hérault premier département touristique d'occitanie

Navette vers Saint Guilhem le Désert © OTISGVH

Le budget consacré au tourisme par le Département de l'Hérault est de 6,34 millions d'€ dont 3,6 millions d'€ à Hérault Tourisme, organisme associé. Aujourd'hui, l’Hérault est le 1er département touristique d’Occitanie et le 4ème département touristique de l'Hexagone : 1,7 milliard d'€ de chiffre d’affaires et 41.000 emplois directs ou indirects.

Le Département peut vous aider si vous êtes Porteurs de projets touristiques : informations, analyses de faisabilité, études de marché, aides financières, contacts, recherche de site...

L’ambition du nouveau schéma pour le Département est construite autour de trois enjeux majeurs, à savoir... 

» Echos / Hérault

Les moules farcies à l’agathoise

La recette personnelle de Pascal Schultz, vainqueur du championnat du monde de moules farcies à l'agathoise, catégorie amateur :

Il y a différentes manières de les cuisiner (les moules) dont celle des restaurants qui vont les farcir et les mettre dans un poêlon puis de mettre la sauce par-dessus en y ajoutant un poids pour ne pas qu’elles bougent ….. Moi je travaille différemment, je les attache et je les passe l’une après l’autre dans un poêlon huilé pour les dégraisser et je les laisse de côté. Cela permet de saisir la chair, de la cuire uniformément tout autour. Cela décolle aussi les sucs qu’on récupère dans la poêle et que l’on déglace et cette sauce je la remets ensuite dans ma tomate. Mais certes, c’est plus long et c’est plus de travail...

 

» Gastronomie

Participez à la base de données sur les soldats de l’Hérault

Grand Mémorial

À l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale et à compter du mois de janvier 2018, les Archives départementales de l’Hérault proposent à tous les internautes de contribuer à la création d’une grande base de données sur les soldats du département. Cette base nominative s’enrichira avec les données saisies par les internautes à partir des registres matricules militaires* mis en ligne sur le site des Archives. L’indexation portera sur les classes 1887 à 1921. Ce projet d’indexation collaborative est gratuit et ouvert à tous. Il permettra de relever les noms des 137.000 soldats originaires de l’Hérault et du sud Aveyron.  Le fruit de cette immense collaboration complétera le Grand mémorial, base de données des soldats de la Guerre 1914-1918...

» Echos / Hérault

Club de l'amitié de St Thibéry

le Club de l’Amitié s’est déchaîné aux rythmes du Carnaval. Sur 130 adhérents, 90 avaient joué le jeu et s’étaient déguisés.
Tout le monde s’est bien amusé et ils ont même fait une parodie du mariage du siècle avec maire et cardinal très réussie. Ces éternels jeunes gens se sont déchaînés sur des rythmes endiablés.
A noter la participation active de Claude Feytes, très en forme en petit gars de la marine. Comme d’habitude la décoration des tables, créée par une équipe de bénévoles dirigée par la présidente Lilou Feytes, était très réussie, bariolée et gaie aux accents de carnaval.
En Avril...

» Echos / St Thibéry

L'abonnement à l'infolettre est gratuit !
Facebook

Suivez-nous !

Twitter

Suivez-nous !