ECONOMIE

Fiscalité locale

Le Conseil économique, social et environnemental « pour une réforme globale de la fiscalité locale »

Le CESE appelle à engager rapidement une réforme ambitieuse de la fiscalité locale, pour sauvegarder l’intérêt général Souvent remanié, parfois contesté mais jamais repensé, le système de fiscalité locale est aujourd’hui très majoritairement jugé obsolète. L’ensemble des acteurs s’accorde en effet pour critiquer la complexité de la fiscalité locale et invoquer la nécessité de la réformer.

Le système de fiscalité locale est aujourd’hui inadapté. De corrections mineures en réformes partielles, aucune action globale ambitieuse n’a été menée depuis 35 ans. Il convient dès lors de réformer en profondeur un système fiscal dont l’objectif reste de financer le fonctionnement des politiques et services publics d’intérêt général (déplacements en bus ou en train, accès à l’école, au lycée, à l’université, eau potable, gymnase, théâtre, bibliothèque, ramassage des déchets ménagers ou encore couverture internet, etc.).

Evaluer – Dialoguer – Réformer, telle est la méthode que propose le CESE dans son avis « Pour une réforme globale de la fiscalité locale » afin de rétablir une fiscalité locale juste, pérenne et efficiente. Pour construire ce nouveau cadre rapidement, le CESE suggère l’organisation d’états généraux de la fiscalité locale et formule plusieurs recommandations parmi lesquelles :

  •  Simplifier et clarifier l’architecture du système
    Le CESE préconise, dans le cadre d’une réforme globale de la fiscalité nationale, de simplifier l’architecture du système de la fiscalité locale, en concentrant les ressources fiscales sur deux des quatre strates de collectivités locales actuelles. À titre d’exemple, le déplacement de la fiscalité du « bloc communal » vers le « bloc intercommunal » renforcerait la cohérence de gestion et la solidarité entre les collectivités d’un même territoire de vie, et donnerait aux élus plus de moyens au service d’une réelle autonomie d’action de leurs collectivités respectives.

  • Financer plus justement l’action des collectivités locales
    Le CESE estime que l’affectation, aux collectivités locales en fonction de leurs principales compétences, d’une part de la collecte d’impôts nationaux dits dynamiques, permettrait de remédier aux disparités de potentiel fiscal qui s’accentuent entre territoires.
    Cette meilleure répartition des recettes fiscales nationales pourrait s’exprimer concrétement par l’affectation d’une part de TVA aux régions, corrélativement à leur compétence de développement économique, ou encore par l’affectation d’une part de CSG aux départements, en lien avec leur compétence sociale.

  • Renforcer la solidarité entre les territoires
    La future loi-cadre sur la fiscalité locale devrait intégrer une réforme complète du système de péréquation. Il conviendrait d’insister sur sa simplification, de privilégier le recours à la péréquation verticale, de prévoir un dispositif d’évaluation permanente de son fonctionnement et de son efficacité, et d’instaurer une gouvernance partagée entre l’Etat et les collectivités locales.

  • Faire évoluer les rapports entre l’Etat et les collectivités locales ainsi que les rapports entre les collectivités locales et les habitants
    La Conférence nationale des territoires (CNT) pourrait initier un dialogue sur la répartition des recettes fiscales, et aurait la charge d’arrêter un accord triennal révisable annuellement. Le CESE préconise également la signature d’accords triennaux entre l’Etat et toutes les collectivités locales qui auront la responsabilité de lever l’impôt. Ils permettraient aux élus de bénéficier de lisibilité et incluraient un pacte de bonne gestion.
    Enfin, chaque collectivité en charge de lever l’impôt pourrait organiser des «Conférences citoyennes triennales sur le budget ». Y seraient associés habitants, syndicats, entreprises, associations, qui pourraient alors s’informer et s’exprimer sur les grandes hypothèses d’orientation envisagées par la collectivité.


Cet avis, rapporté par Jean-Karl DESCHAMPS (Groupe des Associations) et Didier GARDINAL (Groupe des Entreprises), pour la section de l’économie et des finances du CESE, présidée par Hélène FAUVEL (Groupe CGT- FO), a été présenté lors de l’assemblée plénière du Conseil économique, social et environnemental du 10 avril 2018.
L’avis a été adopté en plénière avec 141 voix pour, 27 abstentions et 3 voix contre.

Tourisme

Cap d’Agde Méditerranée présent sur les marchés de proximité immédiate

Dans le cadre de ses actions marketing, l’Office de Tourisme poursuit ses actions de promotion sur une cible particulière , celle des  clientèles de proximité immédiate de la Région Occitanie / Pyrénées Méditerranée, dont notamment celles de l’Hérault avec Montpellier, et de Haute-Garonne avec Toulouse.

Aujourd’hui, les résidents permanents occupent une place importante dans l’économie du tourisme et des loisirs des destinations balnéaires régionales. Ils contribuent à une fréquentation à l’année, et notamment au printemps et à l’automne.

Pour capter ces clientèles sur toute l’année, les actions de promotion engagées en 2018 par l’Office de Tourisme avec « Hérault Tourisme » reposent sur 9 mois de campagne en ligne.

L’objectif est de recruter de nouveaux prospects qualifiés parmi les excursionnistes, familles, couples, jeunes seniors, pour développer les courts séjours à l’année et promouvoir l’offre de loisirs.

Une campagne e-marketing

Elle se déroule de mars à novembre 2018 et repose sur un jeu-concours trimestriel intitulé « Gagnez vos loisirs » mis en place pendant ces 9 mois sur un espace dédié de www.herault-tourisme.com.

Il est mis à jour chaque trimestre avec 3 nouveaux contenus pour les 3 thématiques définies, soit 9 au total à l’issue de la campagne.

Pour le 1er trimestre (mars à mai), 3 thématiques sont mises en avant, sous forme de lots à gagner :

  • Pour la thématique « patrimoine » : « Pézenas l’espiègle » avec une découverte guidée offerte pour 2 personnes,
  • Pour la thématique « loisirs nature » : « Le Canal du Midi en bateau » avec une croisière repas sur le Canal offerte pour 2 personnes par « Les Bateaux du Soleil ».
  • Pour la thématique « bien-être » : « Massage et spa en duo », avec un massage duo et un accès au spa offerts pour la journée par « l’Archipel, la Cité de l’Eau ».

Des bons plans, des idées de sorties et des campagnes Facebook Ads complètent le dispositif de promotion de cette campagne.

 Une série d’e-newsletters sur l’année

Un accent particulier est mis le digital avec l’envoi d’e-newsletters pour toucher environ 30.000 prospects régionaux. Adaptées aux destinataires avec des idées de sorties et des bons plans loisirs et culture, elles se répartissent comme suit :

  • Le 22 mars, sur la thématique un « bol d’air en famille à Cap d’Agde Méditerranée », avec une sélection de « Bons plans et idées séjours » pour aider le lecteur à trouver son hébergement.
  • Le 26 avril
  • Le 20 août

Ces e-newsletters enregistrent généralement de bons résultats avec un taux d’ouverture moyen de 45 % (moyenne nationale dans le tourisme : 22 %) et un taux de clics générés sur les offres de 19 % (moyenne nationale : 12 %) Plus de 4.000 consultations par envoi sont ainsi comptabilisées.

 

Le Forum du Financement a attiré plus de 550 participants

A Montpellier le Forum du Financement prouve cette année encore sa pertinence pour les chefs d’entreprise ! La journée, organisée par la CCI de l'Hérault, fut dense pour reprendre l’expression des chefs d’entreprise et partenaires au sortir du Forum du Financement ce 22 mars 2018.
En effet, ce sont plus de 800 rendez-vous B to B qui ont été réalisés durant la journée. Plus de 1000 demandes avaient été enregistrées sur la plateforme d’inscription. Le succès fut tel que certains rdv n’ont pas trouvé de créneaux disponibles. Les 300 chefs d’entreprise ainsi que les 250 collaborateurs appartenant aux différentes structures de financement ont fait de cette journée un évènement incontournable pour le développement des TPE/PME. Les chefs d’entreprises ayant réussi à planifier en moyenne 4 à 5 rdv dans la journée.

Côté financeurs, la mobilisation n’a pas failli non plus : plus d’une cinquantaine de structures et experts ont honoré les nombreux rdv planifiés et spontanés : banques, assurances, cabinets de conseil, institutions, plateformes crowdfunding, business angels… répondant à des projets très qualifiés de croissance, d’innovation ou encore d’export.
Au-delà des conseils et contacts obtenus sur les stands, les chefs d’entreprises et dirigeants ont pu interagir lors d’ateliers participatifs traitant de thèmes d’actualités comme le crowdfunding, le financement par les fintechs ou encore la pertinente d’un avocat pour une levée de fonds. L’ensemble des ateliers a affiché complet ! La digitalisation de l’événement a également été appréciée des participants. Nombreux sont ceux qui se sont inscrits sur l’application du Forum et son social network, développant ainsi leur business de façon innovante.
L’édition 2018 a donc été un succès. Mais l’accompagnement ne s’arrête pas là. Les conseillers-experts CCI Hérault restent disponibles tout au long de l’année pour des rendez-vous individuels afin d’accompagner les chefs d’entreprises et les dirigeants tout au long de leur démarche de financement.

A propos de l’appui aux entreprises de la CCI Hérault La CCI Hérault soutient les entreprises en développement au travers d’un processus d’accompagnement transversal et personnalisé :

  • Formalisation d’une feuille de route
  • Identification des opportunités de business
  • Anticipation des mutations du marché
  • Optimisation de la compétitivité
  • Elaboration de la stratégie financière Chaque année, c’est : - 3 000 participants aux rencontres B to B, ateliers et petits déjeuners d’informations organisés par la CCI
  • 1 300 projets de développement et de croissance accompagnés
  • etc.

LA CCI Hérault soutient le tourisme héraultais à l’assemblée nationale

 

Mercredi 21 mars, André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie était à Paris en vue d’une audition par la Commission Tourisme de l’Assemblée nationale.

Une audition à l’initiative du député Christophe Euzet (7ème circonscription de l’Hérault) afin de prendre connaissance des actions menées en terme de tourisme sur le département et des projets portés par la CCI Hérault.
Accompagné d’une délégation d’élus de la CCI Hérault, du député Euzet et la sénatrice de l’Hérault Marie-Thérèse Bruguière, André Deljarry a pu exposer devant les membres de la commission sa vision à long terme en faveur de l’attractivité du territoire et les initiatives innovantes portées par la chambre de commerce de l’Hérault.

Economie bleue et nautisme : le projet de la Zone Economique Nautique en fer de lance C’est bien la création d’une Zone Economique Nautique sur le littoral languedocien qui a intéressé la Présidente de la Commission Tourisme de l’Assemblée Nationale, Pascale Fontenel-Personne, députée LERM de la Sarthe.

Projet inédit et prometteur pour le tourisme, la Zone Economique Nautique (ZEN) a pour objectif de créer une structure d’accueil des entreprises du nautisme et des sports nautiques légers de type pépinière : bureaux et ateliers, hôtel d’entreprises, pouvant même aller jusqu’à l’accueil et l’accompagnement individualisé des porteurs de projets de ce secteur. Cette zone d’activités pourrait ainsi répondre à la demande de professionnels locaux qui souhaitent développer leur activité. L’enjeu est important : sur le territoire héraultais 250 entreprises font partie du secteur du nautisme. Le projet Sealab, en lien avec la ZEN Dans la continuité, le Président Deljarry a pu exposer le projet Sealab dont la vocation est d’être un véritable observatoire de tendance des pratiques aquatiques sur notre littoral : zone de tests de nouveaux produits, collaboration entre les acteurs du territoire (Entreprises, usagers, laboratoires...), avec une forte intégration du numérique (collecte des données, analyse, stockage…). Il s’agit là aussi de fédérer l’écosystème et de donner les outils nécessaires pour anticiper les futures attentes des besoins des pratiquants. Une reconnaissance pour la CCI Hérault qui voit ainsi son rôle d’expert affirmé, impliquée au premier plan sur les questions touristiques.

La ZEN et le projet Sealab seront exposés mardi 27 mars, dans le cadre du Festival Escale à Sète, lors d’une conférence dédiée à l’économie bleue et les propositions CCI pour l’avenir économique du Bassin de Thau (mardi 27 mars à l’Espace Partenaires du Festival de 14h à 15h30, Quai du Maroc à Sète).

Les chefs d’entreprise élus de la CCI Hérault membres de la délégation : Monsieur Guillaume ABELLO, 1er Vice-Président Monsieur Jean-Marie SEVESTRE, Vice-Président Commerce Tourisme Culture Mécénat Monsieur Patrick CECCOTTI, Vice-Président Industrie Monsieur Samuel HERVE, Vice-Président Services.

Le projet "Littoral+" de la Région Occitanie sélectionné par l'Etat

C’est le Premier ministre qui l’a annoncé le 4 janvier. La candidature « Littoral+ » de la Région fait partie des 24 lauréats - sur 117 candidats - de l’appel à manifestation d’intérêt « Territoire d’innovation de grande ambition », lancé en mars 2017 par le Secrétariat Général à l’Investissement. L'objectif de ce programme est d'améliorer la compétitivité de l'économie et le cadre de vie des habitants dans un souci d'excellence environnementale et de la résilience écologique.

Mobilisée pour la croissance bleue, la Région Occitanie, après avoir annoncée ses ambitions devant le Parlement de la Mer en avril 2017,  a rassemblé 250 entrepreneurs et chercheurs en juillet à Gruissan pour faire émerger des projets innovants sur l’attractivité et la protection du littoral.
« Littoral + » se focalise sur le golfe d’Aigues-Mortes, les lagunes du bassin de Thau et du Narbonnais, et le parc naturel marin du golfe du Lion, territoire pilote pour l’éolien flottant.

"Nous confirmons notre ambition pour la croissance bleue et la mise en œuvre du Plan Littoral 21 lancé l’an dernier, souligne Carole Delga. Nous voulons aller plus loin dans le financement de projets collaboratifs et innovants pour améliorer la qualité de vie des habitants et la durabilité des territoires."

La sélection assure à « Littoral+ » un accompagnement et un appui financier jusqu’à 400 000 € pour l’ingénierie de développement de projet. La collaboration se poursuit avec les chercheurs, entreprises, associations et collectivités impliqués pour affiner la réponse à l’appel à projets annoncé mi-2018. L’enjeu est important : l’appel à projets, qui doit retenir une dizaine de lauréats, est doté par l’Etat de 450 M€ sur 10 ans dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir.

Thau vu de haut 2018 (détail en page photographie)

Deux nouveaux projets autorisés par la CDAC

La Commission Départementale d’Aménagement Commercial (CDAC) s’est tenue à la Préfecture de l’Hérault le vendredi 12 janvier 2018.

1. Le projet d’exten sion de 520,10 m² de surface de vente d’un hypermarché à l’enseigne « INTERMARCHÉ » portant sa surface totale de 3 165,06 à 3 685,16 m², ainsi que la création d’un drive composé de 3 pistes de ravitaillement de 61,50 m² d’emprise au sol situé Lieu - dit La C roix à GIGNAC (34), a recueilli un avis favorable à l’unanimité.

2. Le projet d’extension d’un ensemble commercial par création d’un magasin spécialisé dans l’équipement de la maison à l’enseigne « DARTY » de 554,12 m² de surface de vente, situé 1 Rue de la Clairette à Clermont - l’Hérault a recueilli un avis favorable à l’unanimité.

Depuis le décret 2015 - 165 du 12/02/2015, la CDAC, dont le secrétariat est assuré par le bureau de la réglementation générale de la préfecture, est chargée d'étudier les dema ndes d'implantation ou d'extension des surfaces commerciales. Elle est composée de 7 élus locaux et de 4 personnes qualifiées dont 2 en matière de consommation et 2 en matière de développement durable et aménagement du territoire.

Lancement du fonds Occitanie-Transmission

 

Le réseau Initiative

Trois grands axes d’intervention :

  • Le prêt d’honneur à 0% et sans garanties personnelles, qui permet le renforcement des fonds propres des futurs entrepreneurs pour faciliter l’accès à un financement bancaire.
  • Une expertise financière du projet : Construire ensemble un plan de financement réaliste et ambitieux en adéquation avec les besoins du projet au démarrage, en évaluant les risques, et identifiant les aides complémentaires potentiellement mobilisables .
  • L’accompagnement des nouveaux entrepreneurs par des pairs, marraines et parrains issus du monde de l’entreprise. Associations loi de 1901, les réseaux régionaux fédèrent des acteurs publics (collectivités locales en tête) et privés (entreprises et banques), des représentants des assemblées consulaires et des réseaux d'experts. Ils s'appuient sur des équipes permanentes et sur des bénévoles qui apportent à la fois leurs compétences et leur engagement.
   

Soutenu par la Région Occitanie, la Caisse des Dépôts et le Crédit Mutuel, le réseau Initiative Occitanie vient de lancer le fonds Occitanie – Transmission, fonds régional de prêts d’honneur destiné à faciliter les reprises d’entreprises à potentiel.

Premier réseau associatif de financement des créateurs, repreneurs, et développeurs d’entreprises, le réseau Initiative Occitanie qui regroupe 21 plateformes en région, initie ainsi sa première mesure depuis la fusion en 2016 des réseaux Initiative Midi-Pyrénées et Initiative Languedoc Roussillon à l’occasion de la réforme territoriale.
L’expérimentation d’un fonds dédié à la reprise d’entreprises ayant été testé avec succès pendant 5 ans par Initiative Languedoc Roussillon, il a été décidé d’étendre le dispositif à la nouvelle grande région et de le faire monter en puissance.

Ensemble pour faciliter la transmission d’entreprises

C’est à l’Hôtel de Région de Toulouse en présence de Madame Nadia Pellefigue pour la Région, Mme David pour la CDC, Mr Bontoux pour le Crédit Mutuel, Mr Worms, Mr Morange et Mr Rouch pour le réseau Initiative, que le fonds Occitanie-Transmission a été officiellement lancé ce 28 novembre. Ce fonds régional de prêts d’honneur a pour vocation de renforcer les fonds propres des repreneurs, facilitant ainsi la transmission d'entreprises "clés" génératrices de richesse, emploi et activité sur l'ensemble de la région Occitanie.

Le Réseau Initiative Occitanie en quelques chiffres clés (2016) :

  • 21 plateformes couvrant 100 % du territoire
  • 57 salariés permanents,1206 bénévoles
  • 1 226 projets financés (dont 35% correspondant à des reprises d’entreprises)
  • Près de 13 millions d’euros de montant de prêts d’honneur
  • 3 561 emplois créés ou sauvegardés

vœux de la CCI Hérault

1500 personnes présentes lundi soir à Montpellier !

Entrepreneurs, ambassadeurs du territoire, collectivités ainsi que de nombreux maires du département, tous étaient présents à la traditionnelle cérémonie des vœux de la CCI Hérault pour la cérémonie des vœux qu’André Deljarry, Président de la CCI Hérault et 1er Vice-Président de la CCI Occitanie, a souhaité présenter cette année sur le thème : « Entreprenons et Innovons durablement »

 

 

En 2018, entreprenons, innovons, durablement !

 


 

 

 

 

Accompagné sur scène des 80 chefs d’entreprise élus de la CCI Hérault, André Deljarry a rappelé combien l’année qui arrive s’annonce importante pour le développement économique du territoire :

En partenariat avec l’ensemble des collectivités, Région, Département, Métropole, les 4 Agglomérations et les 11 communautés de communes, la CCI Hérault doit appréhender les enjeux de notre époque : sauver les centres-villes et les centres bourgs qui font l’identité de notre territoire, miser sur les nouveaux métiers grâce au numérique et à l’industrie du futur ou encore accélérer la mise en œuvre des infrastructures du territoire.

Autant de challenges à relever pour favoriser l’emploi, l’entrepreneuriat et l’innovation.

Des investissements réaffirmés 

Le Président Deljarry a également réaffirmé sa feuille de route :

  • Les travaux de modernisation du Parc Expo de Béziers, avec la Région, le Département et la Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée
  • La rénovation du CFA Sud Formation de Béziers, avec la Région
  • La réhabilitation de l’ancien hôtel d’application de Béziers pour accueillir les services de la CCI
  • Le ravalement de façade de l’Hôtel Saint-Côme
  • Le campus de Montpellier Business School qui génèrera plus de 200 millions d’euros de retombées économiques en Occitanie

Au total, 100 millions d’euros auront été investis sur 5 ans, au service de l’attractivité du territoire.

 

Finale du quinzième prix de la TPE

La cérémonie de la finale de la 15ème édition du prix de la TPE s’est déroulée ce vendredi 8 décembre au Corum de Montpellier en clôture de la Place Créative organisée par la CCI Hérault. Sur les 123 entreprises participantes à cette édition, 12 ont été nominées sur chacun des 4 territoires concernés par le concours : l’Est Hérault, le Coeur d’Hérault, l’Ouest Hérault et le Gard.
A la clé pour les finalistes : 4 trophées ETRE (mise en avant du parcours et de l’initiative du chef d’entreprise), FAIRE (récompense le produit ou le service proposé) & PILOTER (distingue l’ensemble des ressources mises en oeuvre pour rendre l’entreprise performante) ainsi qu'un prix Engagement Durable. Les dotations allaient de 1 000 à 2 000 €.

Les  lauréats récompensés, avec des dotations allant de 1 000 à 2 000 € :

  • Dans la catégorie « Être » (mise en avant du parcours et de l'initiative du chef d'entreprise) : Pierre Bardina, Nino Robotics, à Clermont-L'Hérault (conception et fabrication de transporteurs personnels assis électriques pour faciliter le déplacement des personnes à mobilité réduite).
  • Dans la catégorie « Faire » (récompense le produit ou le service proposé) : Nancy Aghilone, BIMP'Air, à Béziers (capsules de gaz haut pression nomades et rechargeables pour gonfler sans effort les pneumatiques et suspensions de vélo, moto ou voiture).
  • Dans la catégorie « Piloter » (distingue l'ensemble des ressources mises en œuvre pour rendre l'entreprise performante) : Jérôme Lancelot, ASG 34, à Saint-Thibéry (fabrication, vente et location de structures de jeux et châteaux gonflables d'animation).
  • Trophée des TPE : Nicolas Senlanne, Ski Discount à Balaruc-le-Vieux (vente de matériel de ski et équipements de grandes marques à prix discount).
  • Prix « Engagement durable » : Thibaux Piroux, Locavorium, à Saint-Jean-de-Védas (1e boutique de produits alimentaires 100 % d'origine locale, commerce solidaire et qualité agro-écologique).
  • Prix « Coups de cœur du jury » : William Bertache, Roller Dance, à Clermont-l'Hérault (plus grande piste de roller indoor de France, cours de roller, équipe de cheerleader,...) ; Cédric Aime et Elie Dacenko, Metal Sounds, à Saint-André-de-Sangonis (création de percussions mélodiques en métal).
Coup METAL SOUNDS, Cédric AIME Elie DACENKO
RROLLER DANCE, William BERTACHE.

BBIMP’AIR, Nancy AGHILONE

 


ASG 34, Pauline Hedouin
 
LOCAVORIUM_Thibaud PIROUX
 

 

Félicitations aux heureux gagnants!

Florence de Martino

Les CCI d’Occitanie soutiennent la réalisation des LGV régionales

Les CCI d’Occitanie votent une motion de soutien en faveur de la réalisation des LGV d’Occitanie
Face à la récente mise en cause par l’Etat de la réalisation des projets LGV Bordeaux-Toulouse et Montpellier-Perpignan, les élus des CCI d’Occitanie soutiennent sans réserve la démarche régionale pour la défense de ces équipements ferroviaires structurants. Une motion de soutien a été votée le 23 novembre dernier au cours de l’Assemblée Générale de la CCI d’Occitanie.
Ces nouvelles lignes à grande vitesse s’avèrent indispensables au développement économique et territorial de la région,

  • pour faciliter l’implantation, le développement et la croissance des entreprises, en équipant les territoires des moyens de transport modernes et adaptés.  pour soutenir la compétitivité de nos territoires à l’échelle européenne - pour renforcer l’activité économique régionale et la croissance
  • pour répondre à l’exceptionnelle croissance démographique de l’Occitanie Pyrénées-Méditerranée, région la plus attractive de France, accueillant plus de 52000 habitants supplémentaires chaque année. - pour connecter les métropoles régionales de Toulouse et Montpellier, et ainsi consolider les coopérations opérationnelles et les dynamiques territoriales nécessaires à la construction de l’avenir régional
  • pour respecter l’équité territoriale, la région Occitanie Pyrénées-Méditerranée restant la dernière grande région tenue à l’écart des aménagements LGV alors que la croissance économique s’y avère la plus forte du territoire national. Les CCI d’Occitanie réaffirment la nécessité des investissements ferroviaires intra-régionaux pour contribuer au désenclavement de l’ensemble du territoire régional.

« L’Occitanie a la première balance commerciale des régions françaises, la deuxième croissance en termes de PIB, la deuxième croissance démographique… Nous sommes, en termes de dynamisme et de performance, un TGV (Territoire à Grande Vitesse) ! Aujourd’hui, l’annonce faite sur la suspension de ce projet revient à nous dire que sur les 66 millions d’habitants que compte notre pays, seuls les 6 millions d’Occitans seront à plus de 4 heures de train de Paris. Ce n’est pas l’idée que nous nous faisons de l’égalité des chances pour les territoires et c’est la raison pour laquelle nous encourageons tous les habitants d’Occitanie à se rassembler le 29 novembre prochain à Perpignan pour une nouvelle journée de mobilisation.» - Alain Di Crescenzo, Président de la CCI Occitanie Pyrénées-Méditerranée.

La Nuit des Territoires : la transition numérique

E-SignDécouvrez comment les entreprises et les collectivités s’approprient les nouveaux usages numériques et intègrent ces technologies sur les territoires de l’Hérault et de l’Occitanie. Les enjeux de l’e-tourisme, l’e-commerce et l’e-santé... sont abordés avec les témoignages de chefs d’entreprise et de collectivités qui misent sur cette transition numérique.
Quelles infrastructures sont nécessaires pour optimiser les usages numériques dans les entreprises et les collectivités ? Haut débit, très haut débit ou simplement l'accès à internet et au réseau mobile ? Quelles sont les opportunités du numérique pour les territoires ruraux ? Le tourisme, la santé, le commerce ... des secteurs clés sur notre territoire dont le numérique est aujourd'hui totalement intégré dans leur développement.
La CCI Hérault organise la 4éme Nuit des Territoires en partenariat avec le Conseil départemental de l’Hérault, l'Agglomération Béziers Méditerranée et l'Agglomération Hérault Méditerranée

La Nuit des Territoires 2017
Mardi 05 décembre 2017 de 18h00 à 20h00 - Moulin des Evêques, avenue du 8 Mai 1945, 34300 Agde
La participation est gratuite mais l'inscription est obligatoire.  Cliquez ici pour vous inscrire !