Castelnau-de-Guers

La destruction partielle des moulins de Castelnau de Guers

M. Noël Houlès président de l’association pour la sauvegarde du patrimoine archéologique et historique de Castelnau de Guers (ASPAHC) avait convié à la maison du peuple la population et les amis du patrimoine à une réunion sur les circonstances de la destruction partielle de ce moulin qui se situe sur la rive gauche de l’Hérault.

Le public était venu très nombreux, de Pézenas, Paulhan, Montbazin, Bessan…

Cet édifice du XIIIème siècle comprenait 3 usines à 6 paires de meules, on pouvait y lire sur des pierres des marques de tacherons et des noms de meuniers. Il a appartenu à un privé M. Muret qui a été exproprié. On trouve sur le site de la mairie de Pézenas un appel d’offre pour ces travaux à effectuer sur les communes de Pézenas et de Castelnau.

C’est un membre de l’ASPAHC qui avise son président en août que l’usine N°1 a été rasée et les autres descendues à hauteur d’homme.

Interrogée, l’entreprise Buesa ne répondra pas. Le supposé donneur d’ordres, la CAHM ne répond pas sur le sujet, la mairie de Pézenas indique que c’est de la compétence de l’Agglo.

Les travaux envisagés prévoyaient de boucher les pertuis pour rehausser le niveau d’eau en amont et de faire une passe à poissons.

Il est question d’entourer le site par un grillage de 2 mètres.

Les courriers vont se succéder en direction des administrations concernées, les réponses sont évasives, on retrouve l’Administration dans toute sa splendeur.

Le responsable du dossier à la DRAC a changé ! Une campagne de presse a été lancée. On envisage avec la fédération des moulins de France une action en justice. Pour l’avenir, il s’agit de reconstruire ces moulins comme avant les travaux.

C’est ensuite les questions diverses, M. le maire de Castelnau, Paul Yvorra président de la SPNP, Sylvain Durand archéologue, Thierry Jam, président de l’association des moulins du Languedoc, Jérôme Yvorra, une association de Montbazin, des particuliers s’expriment.

C’est la colère qui l’emporte, comment un patrimoine peut-il être détruit sans que les procédures soient respectées! Claude Alrancq faisait remarquer qu’il s’agissait d’un patrimoine, mais aussi d’une valeur existentielle, que ce site faisait partie de notre paysage affectif, combien de gamins de nos villages ont appris à nager et à plonger dans le  «tempo».

Après le moulin de Conas privatisé, les locaux sont dépossédés de ce patrimoine qu’elle qu’en soit la raison. Puis demain ce sera d’autres lieux qui seront détruits comme le château de Lavagnac.

Une affaire loin d’être terminée.

Bernard Bals

CASTELNOTES, c'est reparti !

Castelnotes reprend ses activités. Cette association basée à Castelnau de Guers vous propose une saison de 4 concerts "Castel'Jazz Club" et un festival "Castel'Notes de Jazz" entre octobre 2018 et mars 2019.

Pour le 1er Castel'Jazz Club, c'est le 4tet du trompettiste Jacques Adamo qui se produira à la Maison du Peuple de Castelnau de Guers.
* Un repas sur réservation uniquement vous est proposé par Régina (du Chapiteau Gourmand) à 19h30.
* Le concert débutera à 20h30.

Tarifs :
Repas : 15€ (formule plat-dessert) / 13€ (formule tapas-fromage-dessert)
Concert : 12€ / 10€ adhérent Castelnotes / gratuit -14 ans

RÉSERVATION REPAS : 06 25 50 51 21
RÉSERVATION CONCERT : 06 37 93 81 67 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le scandale du moulin de Castelnau

Les travaux sur le fleuve Hérault au lieu-dit le Tempo sur la commune de Pézenas ont été entrepris pour la réhabilitation du seuil, la construction d’une passe à poisson et comme indiqué sur les panneaux qui ont été apposés à proximité du site pour la confortation de l’ancien moulin. C’est en effet à cet endroit-là que se situe le moulin de Castelnau qui appartenait aux seigneurs De Guers.

Un des membres de l’ASPAHC (+) a signalé le 24 août dernier à son président Noël Houlès que l’un des trois bâtiments constituant l’ensemble des trois usines du moulin du 13ème siècle avait été arasé (++).

Les services de la DRAC ont été aussitôt alertés par l’ASPAHC et la DRAC a immédiatement ordonné à l’entreprise en charge des travaux de stopper le chantier en attendant la venue sur le site des agents du service régional de l’archéologie. Ce que n’a pas fait l’entreprise qui a continué la destruction de l’édifice en arasant d’une hauteur de deux mètres les deux autres bâtiments.

La destruction de ce patrimoine vieux de 800 ans a été effectuée sans qu’une enquête publique préalable soit effectuée, sans permis de démolition, sans consultation des services compétents de l’architecture et du patrimoine à la DRAC. 

Par ailleurs les arrêtés préfectoraux d’autorisation requise au titre de la législation de l’eau et de déclaration publique ne mentionnent pas la nécessité de détruire les bâtiments.

L’ASPAHC a alerté les médias régionaux et nationaux, et à l’occasion d’un reportage réalisé par FR 3 le journaliste Stéphane Taponier a interrogé par téléphone Alain Vogel maire de Pézenas qui a évoqué que la décision de destruction du moulin a été prise par la CAHM avec l’accord de la ville de Pézenas (cf. article de Midi libre du 28 août) pour raison de sécurité.

Ce à quoi l’ASPAHC répond aux intéressés qu’il eut été plus judicieux (comme cela a été fait sur la commune d’Agde pour le site du Fort de Brescou) d’interdire l’accès du public au moulin par arrêté municipal et de rechercher des financements pour restaurer ce bel édifice médiéval. Cette affaire a provoqué l’émotion chez bon nombre de piscénois et de castelnaulais habitués à fréquenter le lieu.

L’ASPAHC demande qu’à minima les deux derniers bâtiments encore en élévation soient remis dans l’état d’avant travaux, c’est-à-dire que les murs soient remontés d’une hauteur de deux mètres. Sur les réseaux sociaux un site dédié au moulin a été créé, la mobilisation pour demander la réparation du préjudice s’amplifie et l’ASPAHC organise une réunion publique d’information pour la poursuite de l’action le mercredi 3 octobre 2018 à 18h à la Maison du peuple de Castelnau de Guers. Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Danielle Guiraud

+ Association pour la sauvegarde du patrimoine archéologique et historique de Castelnau de Guers

++ Araser: verbe transitif

  1. 1.
    TECHNIQUE
    Mettre de niveau, mettre à ras.
  2. 2.
    GÉOLOGIE
    User (un relief) jusqu'à le faire disparaître.
     

Un patrimoine vivant à Castelnau

Les journées européennes du patrimoine ont été l'occasion de rencontres entre la démarche historique et scientifique de l'Aspahc (Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Archéologique et Historique de Castelnau de Guers) et des démarches plus créatives et imaginatives du CPCG (Club Photo de Castelnau de Guers) et de la Tropa del Garrigo qui anime cinq visites guidées et théâtralisées du village pendant l'été. 

Le samedi, l'Aspahc présentait son dernier livret sur les croix de chemin avec balade dans le village et projections de diaporamas.

Le Club Photo de Castelnau de Guers célébrait par une exposition photo l'art du partage, thème des journées du patrimoine cette année.

  

   

 

Le dimanche après midi, la dernière visite guidée et théâtralisée de la saison a permis à de nombreux visiteurs de découvrir le village médiéval typique de l'incastellamento' au XIème siècle avec sa première enceinte autour du château et son enceinte de ville autour du village.

Le village est resté pratiquement enclavé et isolé sur son piton rocheux jusqu'au XIXème siècle, ce qui explique que sa structure et ses maisons Renaissance soient encore bien visibles.

Ainsi sa petite place de ville (aujourd'hui 'Place du Beffroi') regroupe la maison consulaire, le puits commun, le four banal et l'hôpital.

Alternant avec les commentaires historiques des deux guides, une douzaine de comédiens amateurs ont joué des saynètes très librement inspirées d'éléments historiques du XVIIème siècle. 

Au son du fifre, les visiteurs se sont ensuite rendus à la salle polyvalente où ils ont pu compléter la visite par l'achat d'un ouvrage sur le château publié par l'Aspahc. Sans oublier le vin de l'amitié offert par la municipalité.

 Danielle Guiraud

Aspahc 

Tropa del Garrigo (Visites Théâtralisées) 

Les photos ont été prises par le CPCG

 

 

Castelnau de Guers, Village des associations

 

Castelnau pavoisera tout l'été avec quinze kakémonos représentant chacun une association différente du village. Cette initiative du nouveau Club Photo de Castelnau de Guers a été soutenue par la municipalité qui considère que la vitalité du village est étroitement liée à sa vie associative.
Récemment, les peintres amateurs d'Arts au Château ont clos leur 23ème salon, Générations Castelnau a célébré l'Occitanie par un Total Festum qui a vu défiler les animaux totémiques des villes et villages avoisinants, et le Club Photo a organisé une Fête de l'Image avec une exposition photo du 15 au 18 juin et une soirée Image et Jazz le samedi 16 juin.

Avec une population de 1 200 habitants, Castelnau de Guers compte plus de vingt associations (cf. la page du site de la mairie  ).

  • Il y a bien sûr les grandes associations comme le Club 3ème Age et le Club Omnisport Castelnaulais qui a obtenu cette année que "le jeu de balle au tambourin" retourne à Pézenas sur la place du 14 juillet.
  • Mais aussi deux associations de théâtre: les Rosses Moustiques qui montent des comédies qu'ils représentent sur les scènes alentour et La Tropa Del Garrigo qui organise pendant l'été des visites guidées et théâtralisées du village;
  • L'ASPAHC, depuis vingt-cinq ans, défend le patrimoine archéologique, historique et géologique de Castelnau et au-delà;
  • Le Loup et la Fée fait vivre l'animal totémique de Castelnau;
  • l'Attrappe Livres a ouvert et fait fonctionner deux bibliothèques de rue où chacun peut emprunter des livres en toute liberté.
  • deux associations de couture, une de randonnée, deux de chasseurs, Le Club Occitan Joseph Michel, Les Chats Libres de Castelnau... et d'autres encore....
   

Cet inventaire à la Prévert a de quoi surprendre. Comment expliquer un tel dynamisme ? S'appuie-t-il sur une tradition locale ?
Jusqu'au milieu du XIXème siècle, Castelnau vivait presque en autarcie (pas de pont vers Pézenas ni de route vers Florensac) et on peut imaginer l'importance que la vie communautaire revêtait alors. Mais depuis, les choses ont tellement changé!
De plus, la population de Castelnau est devenue un vrai 'melting pot' où les Castelnaulais 'de souche' côtoient les nouveaux venus, pour qui ces associations sont des moyens d'intégration.
Les jeunes retraités mettent leur savoir-faire et leur énergie à disposition de tous.
Il y a aussi l'engagement de la municipalité et des élus aux côtés des associations.

Ceci suffit-il à expliquer cela?

Toujours est-il que Castelnau fait montre d'un beau dynamisme associatif!Dans une certaine mesure, on peut considérer que, en s'investissant autour d'une activité et de projets communs dans le cadre associatif, les castelnaulais permettent à ce petit village situé à 3 km de Pézenas de préserver son histoire et son âme propre et d'affirmer son identité.

 Danielle Guiraud

Expo du Club photo de Castelnau de Guers

Pour les membres du Club Photo de Castelnau-de-Guers (CPCG) la photo est un plaisir et un moyen d'expression, mais elle est aussi ouverture sur le monde et un moyen de communication qui favorise les échanges et les partages. C'est pourquoi, pour célébrer sa première année d'existence, le CPCG propose une fête à facettes multiples : photographies sur kakemono célébrant la vitalité associative dans les rues du village, exposition photo du 15 au 18 juin à la Maison du Peuple, soirée Images et Jazz le samedi 16 juin.

 

» Club Photo de Castenau de Guers
» page Facebook

3, rue des Jasses - Castelnau-de-Guers
Téléphone : 04 67 98 88 19
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

   


Du 15 au 18 juin 2018
Maison du peuple de Castelnau de Guers
Entrée libre : 10h30 - 12h et 14h30 - 18h30
Vernissage le vendredi 15 juin à 18h30

Le pot de l'amitié sera offert à cette occasion par la mairie de Castelnau de Guers

 

Soirée Images et Jazz

Samedi 16 juin à partir de 19h
à la salle polyvalente de Castelnau de Guers

Vidéoprojection de diaporama

  • la première année du Club Photo de Castelnau de Guers (CPCG)
  • les associations de Castelnau de Guers
  • Autres diaporamas dont certains primés des meilleurs clubs français

Orchestre OENO JAZZ Be bop, New Orleans

Petite restauration : taboulé, assiette composée (meon, charcuterie, brie), gâteau. Réservation jusqu'au 11 juin. Participation : 10 euros.

06 51 48 19 68 et 06 68 89 88 83
Epicerie "Les Courses du jour" salle attenante à la mairie :
mercredi 6 juin de 11h30 à 12h30 / vendredi 8 juin de 16h à 19h

 

Castelnau-de-Guers fait son cinéma

Tambourin : les joueurs de l’équipe Hérault 1 de Castelnau-de-Guers se sont prêtés au jeu du tournage en nocturne pour les besoin d’une vidéo réalisée à le demande de « la Fabrik » entreprise de production de vêtements et d’accessoire installée à Pézénas.
Cette vidéo servira à la promotion du prochain Trophée Chris Allemand. Après le succès des finales sur la place du 14 juillet le Trophée reviendra à Pézénas l’année prochaine.