Bessan

Inscriptions 2018 - 2019 à l’école maternelle Victor Hugo

Les inscriptions pour la rentrée scolaire 2018-2019 à l’école maternelle Victor Hugo viennent de débuter. Si votre enfant est né(e) entre le 1er janvier et le 31 décembre 2015, il est nécessaire de se rendre en mairie pour l’inscrire, muni du livret de famille, du carnet de santé de l’enfant et d’un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois. Le bon d’admission qui sera remis par la mairie devra ensuite être présenté à Jonathan Mura, directeur de l’école maternelle, sur rendez-vous. Pour le contacter, tel. 04 67 77 42 74 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

L’agenda 2018 de Bessan et le Journal de la Tuque sont disponibles

 

Le numéro de janvier - février 2018 du journal de la Tuque, bulletin d’informations municipales de la mairie de Bessan, a été distribué à l’ensemble des foyers de la commune. Ce premier numéro de l’année est, comme à l’habitude, accompagné de l’agenda annuel, regroupant des informations précieuses sur la vie de la cité, ses élus, ses services, ses commerces, ses associations…

Toutes les personnes qui ne l’auraient pas reçu dans leur boite à lettres peuvent le réclamer en mairie en contactant le 04 67 00 81 89.

 

Un nouveau plan-guide pour mieux se déplacer dans la ville

Un nouveau plan-guide de la ville de Bessan vient d’être édité par la municipalité. D’un format différent du précédent, il a pris de nouvelles couleurs et un graphisme particulièrement original. Au-delà d’un simple plan de la commune (avec carte générale et carte du centre-ville), le document comprend une présentation de Bessan avec de multiples informations pratiques : adresses des restaurants, détails sur la vie quotidienne (jours de marché, services, logement…), contacts téléphoniques des services municipaux, adresses des professions médicales et paramédicales…

Conçu par le service communication de la ville, piloté par Céline Carminati-Sanchez, adjointe au maire, ce support communal a été entièrement financé par des annonceurs publicitaires locaux. Pour se le procurer, il suffit de le réclamer gratuitement auprès du service accueil de la mairie ou il est possible de le recevoir à domicile en appelant le 04 67 00 81 89.


Les élus ont récemment présenté le nouveau document offrant de nombreuses informations pratiques sur la commune.

Des vœux qui sortent des sentiers battus

Le maire de Bessan, Stéphane Pépin-Bonet, a souhaité véritablement dépoussiérer la traditionnelle cérémonie de présentation des vœux à la population. Très classique, l’exercice consiste pour les habitants et invités à assister à un spectacle, écouter le premier magistrat et profiter d’un vin d’honneur. « Cela ne suffit pas ! » a exhorté le maire devant une halle départementale de sport archicomble. Il a poursuivi en expliquant sa démarche : « J’ai souhaité que cette cérémonie puisse mettre en avant un bel esprit de solidarité, estimant qu’elle devait aussi être consacrée à des personnes qui ne sont pas présents et qui vivent des difficultés, quelquefois terribles ». De manière originale, chaque participant a donc été compté à l’entrée de la salle et la présence de chacun, sans le savoir, allait aider une association d’envergure départementale...

 

 

"Anticiper, réfléchir, agir et créer pour le bien de tous en maitrisant les finances publiques : voilà l’essence même de toutes nos initiatives" - Stéphane Pépin-Bonet.


La compagnie « Douce France » a brillamment animé la soirée avec un final consacré à Johnny Hallyday.

Stéphane Pépin-Bonet et les élus du conseil municipal des jeunes remettent le chèque à Christophe Batut.

Echanges entre personnalités politiques lors du verre de l’amitié offert par la ville à l’issue du discours du maire.

De nombreuses personnalités de l’agglomération ont rejoint le maire et le conseil municipal sur scène.

   

La halle départementale de sport n’avait jamais connu cela :
près d’un millier de personnes présentes à la cérémonie.

Lorsque nous sommes arrivés à la Halle des Sports Jean-Louis Papin, après être passés par un service d'ordre venu en nombre, le maire Stéphane Pépin-Bonnet nous accueillit à la porte comme on accueille ses invités.

Puis la lumière s'éteint et le groupe Douce France mis le feu à la salle, en passant de bonnes chansons françaises, comme son nom l'indique, à des Jailhouse Rock et autres tubes non moins français... suivi excusez du peu, d'un French Cancan digne de l'Alaczar.

Bref, une heure de spectacle ininterrompu devant une salle comble et comblée.

L'audience était conquise et attentive lorsque Stéphane Pépin-Bonnet monta sur l'estrade, suivi de son conseil municipal et de nombreuses personnalités de l’agglomération mêlant maires, conseillers départementaux, vice-présidents et partenaires de la ville comme de l’agglomération, l'audience était conquise et attentive. Suivit un premier bilan des travaux d'aménagement de la commune visant à la modernisation de Bessan (plus de 5000 habitants) par l'informatisation, la télé médecine, l'aménagement de son centre de loisirs, une nouvelle classe dans l'école, l'éclairage rénové, l'armement de la police municipale...

Mais surtout une énumération des projets attaqués dès 2018 à savoir: Une nouvelle école maternelle George Bégou, le parc d'activités qui devrait amener des industries à s'implanter, une réhabilitation du centre ville, une école publique mise aux normes, et surtout les 80 ans du rosé de Bessan. Malgré une fermeture de l'entreprise Ricard, une lueur d'espoir avec peut être un repreneur en agro alimentaire se profile.

« Vous le constatez, Bessan se développe en gardant son âme. Nous apportons la preuve que nous pouvons grandir, améliorer notre qualité de vie, tout en conservant notre forte identité et nos traditions ».

Stéphane Pépin-Bonet

Après ce discours très concis, et efficace, puisque pas moins de 968 personnes s’étaient déplacées (un chiffre particulièrement significatif pour la population de Bessan), le Maire a remis un chèque de 968 euros à ’association « Hévaé » créant des projets pédagogiques, ludiques et thérapeutiques pour des enfants malades ou handicapés. Ses actions s’adressent à une vingtaine d’enfants par semaine (âgés de 5 à 17 ans présents dans les hôpitaux et instituts spécialisés) autour de projets alliant la culture, l’environnement ou le sport. L’association réalise aussi les rêves de ces petits malades, quelquefois en fin de vie. Christophe Batut, coordonnateur général de l’association, a reçu ce chèque non sans remercier l’heureuse initiative de la ville qui a su faire rimer vœux, solidarité et humanité !

Florence de Martino

 

 

Bessan mayor wishes

When Bessan mayor Stéphane Pépin Bonnet decides to throw a good party, he knows what he is talking about. First he shook every guest hands one by one at the entrance, just like if you were coming to his house. Then for one hour there was a  great show with a  group called Douce France that played every tune from Johnny Halliday to Jailhouse Rock. After a short speech he told us they decided to count every guest that evening and give a check corresponding to that number to an association, so that this was not just a simple party. An action that should be followed by many!

 

Ensemble pour Bessan

Le billet bimestriel de l’équipe municipale

Une nouvelle année débute. 2018 est là, et avec elle, l’activité municipale est particulièrement chargée. Le maire et son équipe municipale mettent en œuvre les engagements développés lors de la campagne électorale de mars 2014. La moitié du mandat est désormais atteinte, même s’il demeure une incertitude sur la tenue des élections municipales en 2020, le gouvernement ayant émis l’idée de les décaler à 2021.

Quoi qu’il advienne sur ces échéances, les principaux projets seront engagés ou réalisés dont la nouvelle école maternelle, la réhabilitation de la salle des fêtes, la requalification du centre-ville, la concrétisation du technoparc de la Capucière, la création de logements, la maîtrise de la fiscalité… Faire ce que l’on a dit : voilà la seule politique que les élus de l’équipe « Ensemble pour Bessan » souhaitent mettre en place. Et cela, en conservant leur indépendance, tout en travaillant avec les institutions de quelque nature qu’elles soient !

Il en va de la crédibilité de l’action publique, sans oublier la  proximité avec toutes les forces vives de la commune. Des partenaires que l’équipe municipale a eu à cœur d’accueillir samedi dernier lors de la cérémonie traditionnelle des vœux à la population. Un millier de personnes s’est déplacé à la halle départementale de sport pour échanger sur l’avenir de Bessan. Une belle année 2018 qui commence avec bonheur, santé et réussite !

L’équipe municipale  « Ensemble pour Bessan »

Les travaux se poursuivent au Technoparc de la Capucière

Engagés depuis quelques mois, les travaux de création du technoparc de la Capucière vont bon train. Les entreprises s’affairent pour réaliser un des plus grands parc d’activités économiques de la région. Avec sa pépinière d’entreprises Héliopôle, le site bessanais accueillera de nombreuses activités commerciales, tertiaires, de services ou de logistique.

Rappelons que le site, sur une superficie d’environ 35 hectares, se situe à l’entrée nord de Bessan, à proximité de deux axes importants : sortie de l’autoroute A9 et liaison avec l’A75 par la route départementale n°13. Par sa situation géographique, il constitue un espace d’articulation et de représentation du territoire suscitant l’intérêt de nombreuses entreprises commerciales de dimension locale, régionale et nationale.

Les travaux d’aménagement, portés par la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, devraient durer encore plusieurs mois. Pendant ce temps, la commercialisation a été lancée et de nombreux contacts vont permettre l’installation d’activités économiques porteuses d’emplois. Pour tous renseignements sur la commercialisation, contacter l’agglomération au 04 99 47 48 61.

 Le parc comprendra des activités commerciales, tertiaires, de services ou de logistique, avec également la pépinière d’entreprise Héliopôle.

Deux sociétés de services cherchent un nouveau local pour se développer

Les entreprises « Locavaisl » et « Locanappe » s’adressent aux particuliers, aux professionnels et aux associations. Basées à Bessan, au n° 26 de l’avenue de la Victoire, elles proposent deux types de services. D’abord des locations de vaisselle et de tout ce dont vous avez besoin pour un repas, du simple diner entre amis au mariage. Verreries, assiettes, couverts, plats, matériels, mobiliers, linge de table, accessoires… Karine Nogier, la responsable, possède une gamme impressionnante de produits en location. Par ailleurs, la société assure le nettoyage des grosses pièces en blanchisserie, de type couettes, clic-clacs, oreillers…

Ces entreprises cherchent à se développer et recherchent actuellement un local plus grand, d’environ 100 m² avec une ouverture de 3 mètres de haut pour y installer son matériel. Pour ses services ou pour son développement, n’hésitez-pas à solliciter Karine Nogier : tel. 09 81 17 27 12 ou 06 59 52 19 68, ou mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Consultez également son site internet à l’adresse suivante : www.locavaisl.com.

 

 Louer de la vaisselle pour préparer de belles tables fait partie de l’activité de ces sociétés implantées avenue de la Victoire.

Le compte à rebours a commencé pour la fête locale d’août

La fête locale de Bessan, moment festif et fédérateur de l’année, se prépare dès maintenant. En effet, le compte à rebours a commencé avec le lancement de l’élection des chefs de jeunesse et des demoiselles d’honneur, lesquels représentent la jeunesse durant la fête et sont chargés de la préparation de l’âne totémique. Cette élection se déroulera au début du mois de mars prochain, en coopération entre la ville, l’association des amis de l’âne et le comité des fêtes.

Pour se présenter, les garçons et filles intéressés sont invités à se faire connaître auprès de Christophe Hyché (tel. 06 31 26 35 39) ou de Eric Millan (tel. 06 16 63 68 34). Pour rappel, la fête locale 2018 aura lieu du samedi 4 au mercredi 8 août prochains.

 Les chefs de jeunesse et les demoiselles d’honneur de l’année dernière avec les autorités lors de leur élection.

La charpente de l’église Saint-Pierre se dévoile aux historiens

La municipalité, représentée par la conseillère municipale déléguée au patrimoine, Emilie Feliu, a récemment commandé une étude de dendrochronologie sur la charpente peinte de l’église Saint-Pierre. La dendrochronologie est une méthode scientifique permettant notamment d’obtenir la datation de pièces de bois, à l’année près, en comptant et en analysant la morphologie des anneaux de croissance (ou cernes) des arbres, ici utilisées pour la confection de la charpente.

Cette demande a été programmée suite à la venue d’un collège d’experts du patrimoine et des plafonds peints, composé de Christine Catala et Denis Népipvoda (pôle patrimoine de l’office de tourisme Cap d’Agde Méditerranée), Monique Bourin (présidente de l’association internationale de recherche sur les charpentes et plafonds peints médiévaux) et de Frédéric Mazeran (architecte du patrimoine du conseil départemental). Ainsi, lors de leur venue, ils ont mis en évidence l’aspect très ancien de solives situées à l’entrée de l’édifice bessanais.

Frédéric Guibal a été détaché par l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine pour faire une série de prélèvements sur la partie retenue de l’église Saint-Pierre et fut aidé dans ses investigations par des employés des services techniques. Les résultats de cette analyse permettent aujourd’hui d’affirmer que les parties les plus anciennes de la charpente peinte de l’église datent de la fin du XIIe siècle, ou au plus tard des toutes premières années du XIIIe siècle. Une heureuse nouvelle qui vient renforcer la valeur historique du bâtiment et qui invite à de nombreux questionnements. Les recherches sur l’iconographie et la concordance des données historiques vont donc se poursuivre. A suivre...

La magnifique charpente de l’édifice religieux de Bessan, lequel porte déjà la plus vieille cloche du département.

Les travaux se poursuivent dans les lieux emblématiques de Bessan

 

Au centre social, rue des Anciennes Ecoles.

En quelques mois, le centre social a vécu une transformation sans précédent : suppression de la véranda devenue obsolète et création à sa place de la salle Raymond Devos ; et tout récemment création d’un véritable parc de stationnement, derrière le monument du Souvenir, œuvre des services municipaux avec le soutien d’entreprises locales. Ces travaux d’aménagement ne sont pas pour autant terminés, et le bâtiment poursuivra sa mise aux normes et son agrandissement dès les prochains mois.

Le nouveau parking est doté d’une quarantaine de places pour voitures et deux roues, ses accès sont sécurisés et une caméra de vidéo-protection installée. Les bâtiments situés au rez-de-chaussée disposeront de places de stationnement spécifiques aux personnes à mobilité réduite. La suppression des arbres sur l’ancien espace peu adapté sera compensée par l’implantation prochaine de nouveaux espaces verts, opération déjà mise en route par la communauté d’agglomération Hérault-Méditerranée qui en assurera ensuite l’entretien.

Ces aménagements extérieurs devraient être inaugurés en février prochain.

Avenue Condorcet, clôture du stade Francis Casalta

La clôture du stade municipal Francis Casalta, ancienne et en triste état, est sécurisée par les services techniques de la ville en attendant sa réfection complète, qui se fera dans le cadre de l’aménagement de l’avenue Condorcet, depuis le giratoire de la cave coopérative jusqu’à la placette (avec création de trottoirs, de voies douces, de zones de stationnement, d’éclairage public, d’espaces verts et de réseaux), projet étant en partie de compétence départementale, et validé lors d’une récente séance du conseil municipal.

Le coût des travaux est évalué à 136 000 €. Une demande de subvention a été faite auprès du conseil départemental de l’Hérault. Dès réception de la réponse, travaux sur l’avenue et réfection de la clôture auront lieu, laissant entrevoir une entrée et un pourtour du stade de meilleure qualité.

Accessibilité du centre de loisirs Emile Lognos

Tous les bâtiments communaux font l’objet d’opérations programmées d’investissement pour leur mise aux normes d’accessibilité, pour les personnes handicapées, mais aussi pour les mamans avec des poussettes. Certains sont d’ores et déjà conformes aux règles en la matière, comme l’hôtel de ville, les écoles, la salle des fêtes, la bibliothèque et les locaux de la police municipale.

Durant les vacances de Noël, c’est au centre de loisirs Emile Lognos que les services techniques municipaux ont réalisé des travaux en ce sens : un sanitaire pour handicapés a été créé dans un local de stockage reconstruit derrière le bâtiment, et le bureau d’accueil du public a été agrandi sur un patio jusqu’alors inutilisé. Les finitions seront réalisées dès les prochaines semaines avec une nouvelle rampe accessible aux personnes à mobilité réduite.