Saint-Thibéry

Saint-Thibéry a son écurie

Etablie sur la commune de Saint-Thibéry depuis 2005, créée par Chantal Lenoir, l’écurie de compétition et loisir CSO Team Saint-Thibéry vient d’être reprise par Aurore Lenoir, un des trois enfants, cavalière et coach. Diplômée d’un BPJEPS, Aurore a la passion des chevaux depuis toujours, ce qui ravit sa mère qui a démarré cette aventure il y a 13 ans.

Mais la tête sur les épaules, elle sait que la compétition est rude, aussi s’est elle orientée vers l’élevage, le gardiennage et l’entraînement de chevaux de propriétaires. Elle mène d'ailleurs tous ceux-là vers la compétition.

Il faut voir ces box individuels qu'elle a monté elle-même pour comprendre le courage et la volonté de cette jeune femme.

Les box collectifs ne sont pas en reste, puisque, ne supportant pas de voir un cheval enfermé, ceux-ci disposent d'une porte pour aller et venir à leur aise dans la journée.

   

 

Ce qui est le plus dur pour elle? De voir ses bébés partir après les avoir dorloté pendant 4 ans minimum. Sur la photo, elle nous présente son cinquième «bébé» Flora de Laurore, magnifique et visiblement heureuse. 

 

Son écurie s’est faite remarquer aux championnats régionaux à Rodez avec une deuxième place dans l’’épreuve de vitesse et une quatrième place du championnat Occitanie pour Elsa Bierens et son poney Bambou du Patis. Elsa a commencé à l’âge de 5 ans à travailler avec Aurore. Cette cavalière est d’ailleurs qualifiée pour les championnats de France poney à Lamotte Beuvron (41).

   

L’écurie participe à de nombreux concours tout au long de l’année pour le loisir mais aussi pour la qualification à ces championnats. L’écurie dispose encore de quelques places en pension box et paddock avec cours et possibilité de faire travailler les chevaux.

Pour tout renseignement: 06 24 62 48 51 – route de Béziers-Montblanc 34630 Saint-Thibéry. Site internet: team-st-thibery.ffe.com, Facebook: team.saint.thibery. Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

F de Martino

Saint-Thibéryens en danger

Sur la route vers Florensac, à proximité du pont romain, neuf familles tremblent. Malgré une limite de vitesse fixée à 90km heure, les voitures vont bon train. Sans compter les nuisances sonores, le danger pour ces familles, mais également le personnel de la carrière qui passe par cette route, est constant. 

Une pétition a été faite, et Vincent Gaudy s'est déplacé pour constater, cependant devant un groupe d'officiels avec gilets fluo, les voitures ralentissaient.

Il y a un mois, deux voitures se sont emplafonnées. Mais ce n'est pas un cas isolé malheureusement. Sans compter le nombre d'animaux écrasés. Doit on attendre d'autres morts pour réagir?

Avec une limitation de vitesse qui va passer à 80km heure sur les routes de campagne, un panneau de limitation ne fait pas peur et ne ralentit pas les chauffards. La solution ne serait elle pas un radar ou des ralentisseurs?

Question ouverte. Espérons que la solution arrivera rapidement avant qu'un drame n'arrive à nouveau.

F de Martino

 

 

Marché aux fleurs

La 14ème édition du marché aux fleurs de Saint-Thibéry aura lieu dimanche 22 avril de 9h à 18h sur la place de la mairie.

   

Arbustes, plantes et fleurs côtoieront plants de tomates, herbes aromatiques et artisanat. En tout 36 exposants offriront au public des senteurs printanières.
Des animations pour les enfants auront lieu (fabrication de marionnettes par àbaslesmasques, de fleurs avec le Foyer rural), et un atelier maquillage est proposé aux jeunes.
Le petit déjeuner, des boissons fraîches ou chaudes, et le déjeuner, sont proposés par l’association Lou Pitchou qui oeuvre pour un petit plus pour les enfants de l’école.
L’association pour la préservation du patrimoine organise également des visites guidées du village à cette occasion (renseignements sur leur stand).
Ces 14èmes Floralies sont l’occasion de refleurir balcons et jardins Saint-Thibéryens et de concourir pour «le plus beau jardin fleuri» en 2018.
Les jeunes profiteront de cette occasion pour investir leurs deniers gagnés à force d’objets fabriqués (verres peints et pots de fleurs décorés), dans des plants de légumes.
En effet le jardin des jeunes ne tardera pas à réouvrir tous les deux jours cet été.
Le terroir sera également représenté puisque des étalages de miel, huiles d’olives, thés, bières artisanales (les 3 martyrs) , biscuits, fruits et légumes bio seront proposés.
Une belle journée festive en perspective !

Renseignements: 04 67 77 80 57, ou sur le site de la mairie: www.ville-saint-thibery.fr.

Du nouveau chez les pêcheurs

 Depuis des années, l’association des Amis Pêcheurs de Saint-Thibéry a pour but la gestion et la protection des milieux aquatiques: surveillance des pollutions, nettoyage de berges, alevinage et re empoissonnement.


Mais au-delà de cela, leur but est aussi de promouvoir le loisir de la pêche, notamment en encadrant des ateliers d’initiation pêche et de sensibilisation à la protection des milieux aquatiques pour les jeunes, et ce en partenariat avec la Fédération de Pêche de l’Hérault, les écoles, et le centre aéré de la municipalité de Saint-Thibéry.


Un stage de pêche (coup, carpe et quiver) aura lieu le 26 avril avec les amis pêcheurs de Saint-Thibéry et les animateurs de la fédération de pêche de l’Hérault, de 9h00 à 16h30 au bord de l’Hérault et de la Tongue.
Une participation de 5 euros est demandée. Le matériel et les appâts sont fournis.
Renseignements: Henri Subias au 04 67 77 96 29.

Pêcheur de truite de ruisseau

Saint-Thibéry remporte le tournoi régional de tir à l'arc

Dimanche 8 avril avait lieu le critérium Régional de Tir à l’arc organisé par le CDSMR34 et le Foyer Rural de Saint-Thibéry.

59 Archers étaient inscrits sur le pas de tir (équipes + individuels confondus). 4 équipes se sont disputées le titre sur toute la journée (une série de tirs le matin et une l’après midi).

Cette année, le Champion Régional est l’équipe d’archers du Foyer rural de Saint-Thibéry ( qui font le doublé : Champion Départemental et Régional ).

Ils détrônent le Club de la Félinoise d’archerie qui finit deuxième. L’équipe d’archers du Foyer Rural de Vailhauques complète le Podium avec une très belle troisième place. Le Comité Départemental en Sport et Milieu Rural a tenu à remercier tous les archers des autres équipes présents (équipes et individuels) sur le pas de tir : les Foyers ruraux de Lignan Sur Orbe, de Poilhes, et de Saint Georges d’orques, ainsi que le Club de Villeneuve les Béziers ( prochainement Sauvian).

Prochain Rendez vous : dimanche 06 Mai pour la rencontre amicale de Saint Georges d'Orques ( ouverture des inscriptions prochainement sur le site de la CDSMR34). 

Grand nettoyage à Saint-Thibéry

Samedi 7 avril, dès 8h du matin, les bénévoles venus participer à l’opération Saint-Thibéry propre affluaient au Boulodrome pour la constitution des équipes.

Quelques 80 bénévoles de tous âges avaient en effet décidé de sacrifier leur samedi pour nettoyer les alentours du village, le long de la voie qui mène à Pézenas, Nézignan-l’Evêque, mais également le bord de l’Hérault et la Thongue. Cette opération lancée par la mairie et coordonnée par Marie Romain et des membres du conseil, a lieu tous les deux ans.

Elle est nécessaire plus pour avertir les jeunes générations et les sensibiliser, que pour le nettoyage en lui même.

 

 

   

Cependant près de 16 tonnes de déchets (4 containers pleins) furent récoltés lors de cette matinée, ce qui prouve qu’il y a encore du travail pour changer les mentalités et les automatismes qui consistent à jeter ses déchets par la portière de sa voiture. Les jeunes présents, eux, l’ont sans doute déjà assimilé et étaient révoltés.

Il ne reste plus qu'à espérer ne pas à avoir à refaire cette opération chaque année. Cela voudrait dire que les gens deviendraient un peu plus des citoyens responsables.

Florence de Martino

Premier Atelier de Scrapbooking à la MDJ

La Maison des Jeunes de Saint-Thibéry, qui dépend du Foyer rural, propose une nouvelle activité en accueillant une créatrice de talent, Marie Figueras.

Le premier atelier de scrapbooking aura lieu mercredi 4 avril de 15 à 16h à la Maison des Jeunes de Saint-Thibéry, 3 rue de l’ancienne mairie.

Pour cette occasion, venez créer une carte avec le matériel de Marie, pour la modique somme de 9€. Cet atelier est ouvert aux autres villages, et aux jeunes à partir de 6 ans. Le scrapbooking est un faux anglicisme, et signifie Loisir créatif qui consiste à personnaliser, notamment par collage, un album de photos, de souvenirs, un journal intime.

Le prochain atelier aura lieu le 2 mai aux mêmes horaires, et il s’agira cette fois de créer des marque pages en scrapbooking. Et bien entendu de passer un bon moment de convivialité ensemble, avec cette créatrice qui tenait à partager sa passion.

Pour vous inscrire, contactez la via sa page Facebook ou son site mariescrapoune.com.

Ateliers premiers secours

La micro crèche Coccinelle et Escargot et l’association Bulles de bébé vous proposent un atelier premiers secours pour les 0-3 ans. Cet atelier est ouvert à tout le monde. Pour vous inscrire ou pour tous renseignements n’hésitez pas à les contacter.

Chaque atelier a une capacité de 10 places, deux ateliers sont prévus le samedi 10 mars, un le matin de 9h30 à 12h30 et un autre de 14h à 17h au sein de la micro crèche Coccinelle et Escargot de Saint Thibéry.

Réservations 07 68 40 64 95 ou par courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Aide à la personne: un métier difficile

L’ADMR, siégeant à Saint-Thibéry, 1 rue de l’ancienne mairie, joue un rôle fondamental dans le maintien à domicile des personnes âgées. Dans une société où les hôpitaux refusent des patients faute de place, le maintien à domicile est une des solutions envisageables pour la plupart des familles éloignées, soucieuses du bien être de leurs anciens. Le rôle des auxiliaires de vie et celui des aides à domicile ne s’arrête pas à la livraison des repas, le ménage, le repassage, il est surtout un soutien moral, une écoute pour ces personnes seules souvent, mais également une aide aux aidants, un soulagement dans leur journée.

Le 30 janvier dernier, la mobilisation des personnels des Ehpad et de l’aide à domicile a été largement suivie sur un plan national (en photo Incarnation auxiliaire de vie de l'ADMR et une résidente en colère). A l’appel du Syndicat Départemental de l’Action Sociale Force Ouvrière, des salariées de l’Admr de Saint Thibéry se sont joint au mouvement. Cette mobilisation avait pour but d’alerter sur les conditions de travail des salariés, et des conditions d’accueil et de soins des résidents en structure, mais aussi à domicile. Les logiques d’économies et de restrictions budgétaires n’épargnent plus le secteur de l’aide à domicile et la qualité des services et la prise en charge des personnes âgées s’en ressent.

Interviewée, Geneviève Debilliers, Déléguée Syndicale SDAS FO s'explique: "Si la situation est à peine meilleure que dans les structures, c’est essentiellement grâce au dévouement des salariés et bien évidemment au détriment de leurs conditions de travail, de leur vie de famille et au détriment de leurs conditions de rémunération. En effet, le fonctionnement de l’aide à domicile dépend essentiellement de financement public et les politiques d’austérité impactent gravement les salaires au point que les employeurs n’arrivent pas à respecter les simples mesures conventionnelles en matière de rémunération:

-- la totalité des kilomètres effectués ne sont pas remboursés

-- les temps de déplacement entre deux domiciles ne sont pas comptabilisés au réel

-- aucune augmentation de salaire si ce n’est l’augmentation annuelle du smic

-- aucune augmentation de l’indemnité kilométrique qui plafonne à 0,35 centimes depuis plus de 8 ans malgré les hausses du prix des carburants et celles des assurances

-- les trajets des interventions du début d’après-midi ne sont même plus pris en compte.

Rien que sur les temps de déplacement, qui sont considérés comme du temps de travail, c’est un manque à gagner en moyenne de plus d’un tiers par rapport au temps qui est décompté. Sans parler du fait que le manque de budget empêche toute augmentation de salaire ou avancées sociales que tous les autres secteurs d’activité obtiennent. A cela s’ajoutent des conditions de travail de plus en plus pénible, des- difficultés d’organisation qui impactent la qualité des services, un- isolement des salariés dits de terrain qui n’ont parfois de contact avec leurs collègues qu’au niveau administratif,- peu ou pas de coordination entre salariés pour la prise en charge des personnes et des horaires de travail qui changent sans arrêt d’un jour à l’autre et qui ont des répercussions sur la vie privée et sur la prise en charge des bénéficiaires. L’articulation entre vie professionnelle et privée est difficile dans ces métiers, les temps partiels favorisant des amplitudes horaires conséquentes et des interruptions d’activités journalières fréquentes.

L’épuisement physique et moral des salariés est grandissant. Les accidents de travail et arrêts maladie dans ce secteur sont une fois et demie supérieur aux autres secteurs. Ces pratiques engendrent fréquemment des accidents de travail, parce que bien souvent, les salariés ignorent les gestes techniques de manipulation des personnes et se font mal en effectuant de faux mouvements tout en portant du poids. Cela génère aussi un stress énorme, peur de faire mal, de mal faire, d’être face à des situations qu’on a pas appris à gérer, maladie, fin de vie, handicap... C’est pourquoi, outre les maladies professionnelles inhérentes à ces métiers, on fait face aujourd’hui à des troubles liés au stress, burn-out, dépressions, ainsi qu’à une extrême démotivation. Tout cela participe de la dévalorisation de nos métiers et des personnes qui les exercent, et de leur manque d’attractivité. A l’heure où le secteur des services à la personne est en pleine expansion, il peine à recruter. Il est temps de renverser la vapeur. Les métiers de l’aide à domicile sont des métiers magnifiques et les revaloriser par une reconnaissance financière et un plan réel de formations qualifiantes seraient une première étape vers la normalisation de la profession, encore trop souvent considérée comme marginale. C’est pourquoi d’autres mouvements pour dénoncer le manque de moyens sont prévus, et les salariées espèrent une participation grandissante de tous les acteurs concernés, salariés, bénéficiaires, employeurs, élus, syndicats."

En activité depuis 34 ans, cette structure emploie entre 50 et 99 salariés, et en fait un des plus gros employeurs du village. L’ADMR de Saint-Thibéry intervient sur plusieurs communes: Florensac, Montblanc, Nézignan-l’Evêque, Pinet, Pomérols. Elle est animée et gérée par une équipe de bénévoles qui encadrent des salariés.

Coordonnées de l'ADMR: Tél: 04 67 77 95 46. 1 rue de l’ancienne mairie.

Geneviève Debilliers Déléguée Syndicale SDAS FO : 06 47 58 20 57

F de Martino

Le club fait son carnaval

 

   

 

Les 20 adhérents du club de l’amitié rentrent de 4 jours d’escapade aux carnavals de Vendrell- Cunit de Barcelone et de Tarragone en Espagne. 

Ils ont pu assister au défilé du carnaval à Vendrell, puis visite guidée à Barcelone et défilé du carnaval à Cunit. Le 3e jour, découverte du marché de Santa Margarida i els Monjos et enfin le Carnaval de Tarragone dans une ambiance festive avec le soleil mais aussi de la fraîcheur. 

Le soir toute l’équipe se retrouvait sur la piste de danse pour passer une soirée de folie comme ils savent le faire si bien. 

Et au retour sur Saint-Thibéry un arrêt à la Jonquera s’imposa.

Contact André Jolly. Tél: 07 68 67 60 09.

 (c) Photos Bernadette Zoppis.

   

 

 

Saint-Thibéry attire de nouveaux commerces

Dans un pays où il y a 61000 faillites de micro entreprises et PME par an, saluons le courage de deux entrepreneurs ayant décidé de s’installer à Saint-Thibéry, village de 2700 habitants.

Le cocoon des coquettes: A la place de la rue pavée, place Francis Laurent, s’installe le 1er mars Noémie, âgée de 21 ans. Diplômée dans le métier de la beauté et du bien-être, elle a eu l’opportunité de créer sa première entreprise à 20 ans en tant qu’esthéticienne à domicile et aujourd’hui elle ouvre son premier institut de beauté à Saint-Thibéry grâce au soutien de sa famille et de ses proches. Pourquoi Saint-Thibéry? Parce que c’est un village que j’adore, la mentalité des habitants, les animations, c’est un village qui bouge! Et d’ailleurs je vais bientôt y emménager afin de me rapprocher de mon travail et ma famille qui vit sur Saint-Thibéry, Nézignan-l’évêque et Pézenas.

Tél: 06 46 75 16 44. Ouverture le 1er mars. Le coccon sera ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 19h.

Les trois Pâtes: Ouvert mardi 6 février, à l’emplacement de la boucherie Nardini 3 rue de la Porte-de-Béziers à Saint-Thibéry, Thierry Roque a ouvert un service de restauration à emporter. Des pizzas tout d’abord mais par la suite il cuisinera ses spécialités un jour par semaine. Sur la photo il pose fièrement lors de l’ouverture aux amis et à la famille venus nombreux tester ses pizzas. Il est vrai que depuis le départ à la retraite de Mr Nardini, peu de plats à emporter sont proposés sur la commune.

 

Horaires: du mardi au dimanche de 11h à 14h et 17h30 à 22h. Téléphone:06 40 38 20 33.

 Bonne chance à tous deux..