Pomerols

"Faim d'Histoires", une exposition photos de Marc Déotte

"Faim d'Histoires", une exposition photos de Marc Déotte 
tout au long de la quinzaine du 4 au 19 octobre à Pomérols au  5 rue des pompes

 

Marc DEOTTE est un photographe à 2 casquettes

D’un coté, il est photographe voyageur entre Afrique, Amériques, Caraïbes, Europe pour photographier entre autre des gens, des rencontres. 

De l’autre, il est photographe urbain : architectures industrielles telles les coopératives viticoles du Languedoc, coins de villes, petits détails insignifiants en couleur et en noir et blanc. 

Depuis 50 ans, il utilise Nikon, Leïca et ne fait QUE de la photo argentique sans aucune retouche ou recadrage.

 Ecole de photo de la ville de Paris, Club des 30 X 40, 1° prix national photo Noir et blanc, concepteur de festivals et d’associations photographiques. 

De nombreux carnets ont été tirés de son travail. Tous sont classés par thème ou par pays.

Si vous souhaitez faire davantage connaissance avec Marc, cliquez sur ces liens : 

https://youtu.be/cvPhdsLe-24

 

www.marcdeottephotographe.fr


Réservation conseillée au 0668431921 

 

 

 

Les quatre voûtes présente

Reprise : "Paris-Bruxelles et autres Histoires", texte de Lou Brigaud
le 18 et 19 Octobre à 20h30 :
 

De la lecture au théâtre : 5 histoires 


1 - Pierre ramène à Lise de Bruxelles les émotions qu'ils ont vécues avant qu"elle ne puisse plus se déplacer

2 - Jacqueline s'épile les jambes son mari Lucien fait du vélo indifférent à ce nouveau paysage

3 - André raconte comment il a choisi le sens qu'il donnait à sa vie

4 - Dans "les Pivoines" une jeune fille convoque ses parents pour leur annoncer une grande nouvelle

5 - Dans "Le déménagement " un couple improbable tente de communiquer

 Leur page FB.

"Une Vie bien ordinaire", un seul-en-scène de/et par Chantal Ferrier 

 

le 4 Octobre à 20h30 

 

Chantal Ferrier joue ses spectacles partout en France, et une Vie Ordinaire a été représentée à Avignon cet été.  

Neuf tranches de la vie d'une femme pas si ordinaire que ça !

 

la quinzaine des quatre voûtes du 4 au 19 Octobre 2019 au 5 rue des pompe à Pomérols

L'association "Les Quatre Voûtes" du 5 rue des Pompes à Pomérols, qui a deux ans d'existence, organise du 4 au 19 Octobre "la quinzaine des Quatre Voûtes" avec le programme suivant : 
- le 4 Octobre : "une Vie bien ordinaire", un stand up de/par Chantal Ferrier,
- le 11 Octobre : une conférence du Docteur Romain Gire, ex-chef de service du service de pédiatrie de l'hôpital de Villeneuve-Saint-Georges. Cette conférence accessible au grand public parlera des répercussions du dérèglement climatique sur nos existences.
- le 18 et 19 Octobre : une reprise de la pièce de théâtre "Paris-Bruxelles et autres histoires" de Lou Brigaud (jouée par Gilbert Grossmann et l'auteure, mise en scène de Christine Garin),
- A l'occasion de ces manifestations : le photographe Marc Déotte, qui a longtemps eu une galerie à Pézenas, présentera son exposition de photos intitulée "Faim d'Histoires".
 
Présentation de la conférence du Docteur Romain Gire 
le 11 Octobre 2019 à 20h30 :  
 
 
EFFETS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE SUR LE VIVANT    
 
(Arguments pour un principe de précaution)
 
L’homme vit dans une interdépendance avec le monde végétal et animal qui l’entoure et avec lequel il a évolué. Changer la température, c’est perturber tout l’équilibre du vivant.
 
Quelles vont être les conséquences des modifications du monde micro-bactériologique qui nous entoure ? Le Calamar pourra t’il encore effacer son ombre grâce au plancton ?
 
 

Des jeunes Pomérolais à l’Assemblée nationale

A l’initiative du maire, Laurent Durban, 25 jeunes Pomérolais de classe de CM2 ont visité l’Assemblée nationale, jeudi 18 avril, à l’invitation du député de la 7e circonscription, Christophe Euzet.

Partis de bon matin, les écoliers, une fois arrivée, ont pris le métro, une première pour certains, en direction des Champs Elysées qu’ils ont remontés à pied, jusque l’Arc de Triomphe, puis ils ont pris la direction des jardins des Tuileries pour la pause déjeuner.

La visite s’est poursuivie au Champ-de-Mars, au pied de la tour Eiffel où les jeunes élèves ont été émerveillés par la grandeur de l’édifice. « C’est grand, a commenté un jeune garçon, on est vraiment tout petit à côté ». Il est vrai que du haut de ses 324 mètres de hauteur, antennes comprises, la Dame de fer a de quoi impressionner !

Puis, le groupe s’est rendu au Palais Bourbon. « Je tenais à amener les jeunes Pomérolais à l’Assemblée nationale, confie Laurent Durban. Nous avons fait la visite de l’hémicycle, des différentes salles ainsi que de la bibliothèque de l’Assemblée, ce qui est une chose rare, car la bibliothèque n’est pas ouverte tout le temps, mais nous avons eu le privilège d’y accéder. » La visite avait été organisée par François Lavigne, l’attaché parlementaire du député.

Après une journée bien remplie, les enfants sont rentrés, des images plein la tête, ravis de leur escapade Parisienne prise en charge et financée par la municipalité.

Claude Stekelorom

Une rencontre amicale réussie

Les associations "les trois pommes d’or" et "la pétanque Pomérolaise" se sont retrouvés dernièrement pour une rencontre amicale de pétanque au boulodrome de Pomérols.

Cela faisait longtemps que cette idée trottait dans la tête de Bernard Gayraud, le président de la pétanque Pomérolaise. Mais à chaque fois, à cause de petits problèmes mineurs, ce rendez-vous été reporté ou annulé. C’est finalement lundi 15 avril, conjurant le mauvais sort, qu’une petite centaine d’adhérents des deux associations se sont enfin retrouvés pour passer un bon moment de détente et de convivialité.

Ce fut un véritable plaisir de partager le casse-croûte de bienvenue, faire quelques parties de pétanque avant de se retrouver devant une succulente paella et consacrer l’après midi à terminer le tournoi.

Cette journée s’est achevée par la remise des coupes aux vainqueurs, scellant ainsi une solide amitié qui ne demande qu’à s’étendre afin que toutes les associations Pomérolaises puissent mieux se connaitre, se compléter et envisager des partenariats constructifs permettant aux habitants de participer plus encore à l’animation du village. Une belle initiative à renouveler sans modération.

Claude Stekelorom

Sécurité : une convention signée entre la commune et l’Etat

Mardi 16 avril, en salle du conseil de la mairie de Pomérols, le maire Laurent Durban et Christian Pouget, sous-préfet de Béziers, se sont rencontrés, en présence des représentants de la gendarmerie et de la police municipale, afin de signer une convention communale de coordination de la police locale et des forces de sécurité de l'État.

Cette convention précise, après avis du procureur de la République, que la police municipale et les forces de sécurité de l’État ont vocation, dans le respect de leurs compétences respectives, à intervenir sur la totalité du territoire de la commune.

Un état des lieux établi à partir du diagnostique local de sécurité a fait apparaitre les priorités et besoins suivants : la sécurité routière ; la prévention de la violence dans les transports ; la prévention des vols ; la lutte contre la toxicomanie et les atteintes aux mœurs ; la prévention des violences scolaires ; la lutte conte les constructions illicites ; la lutte contre les pollutions et les nuisances ; les manifestations festives et la détection des habitants vulnérables ou en détresse sociale.

En résumé, La convention détermine la nature et lieux d’intervention, les modalités de la coordination et précise la coopération opérationnelle renforcée ainsi que diverses dispositions. La mise en œuvre de la convention sera examinée par une commission d’évaluation.

Claude Stekelorom

Conseil municipal : un budget raisonné et parfaitement maîtrisé.

Lors du dernier conseil municipal qui s’est tenu mardi 9 avril en mairie, les élus ont voté à l’unanimité le budget d’investissement qui est et restera probablement le plus gros budget de l’histoire de la commune.

Même si les sommes en jeu seraient susceptibles de donner le frisson à certains, il n’en reste pas moins que ce budget, raisonné et parfaitement maîtrisé, reflète bien le désir de la municipalité en place d’améliorer le cadre de vie des Pomérolais et de présager avec lucidité l’avenir, sans être obligée d’augmenter les impôts dont les taux votés restent identiques.

Sous l’impulsion du nouveau maire, Laurent Durban, en place depuis un an et dans la continuité de la politique d’investissement de Robert Gairaud, premier magistrat pendant 23 ans, le nouveau quartier de Marche Gay a été créé. Une résidence senior pour les revenus moyens, des logements sociaux et un lotissement d’une cinquantaine de lots devraient sortir de terre prochainement.

Quant à la salle polyvalente, tant attendue, elle devrait être lancée vers la fin de l’année, affirmant avec force sa vocation culturelle, mais aussi sportive en procurant toutes les ressources nécessaires aux actuelles et futures associations qui ne manqueront pas de mettre à profit cette opportunité pour valoriser la jeunesse sportive Pomérolaise.

 

                                                                                                                                                                                   Claude Stekelorom

Pomerols : Le patrimoine Pomérolais mis en lumière

L’association Marseillan Patrimoine Environnement était en visite à Pomérols mardi 9 avril à l’invitation de l’historienne Catherine Ramouillet, suite à la conférence donnée cet automne à Marseillan, au sujet du gros travail de recherche effectué dans les archives pour son livre "Pomérols entre sel et terre".

Au programme de cet après-midi dédié au patrimoine Pomérolais : visite guidée des trois places du village, théâtralisée par des enregistrements sonores avec quelques croustillantes anecdotes des temps anciens, reconstituées sous forme de dialogues par les archives, au son des cloches ou du bruit du canon.

Une pause fut faite dans une annexe de l’hôtel de ville où le maire, Laurent Durban, a très amicalement reçu les 22 membres de l'association, venus admirer quelques belles pièces d'archives, dont l'un des quatre compoix de Pomérols. La visite de l'église fut l'occasion d'admirer le début du travail de restauration de l'orgue baroque puis, exceptionnellement, fut présentée la fresque de la chapelle des pénitents.

Au moment de se quitter, l'idée faisait son chemin, dans l'enthousiasme général des participants, que cette manifestation soit reproduite pour des journées du patrimoine avec, pourquoi pas, le son du canon !

                                                                                                                                                                       Claude Stekelorom

Pomérols : mise en place d'un radar pédagogique

La municipalité par sa Police Municipale, a mis en place un radar pédagogique. Celui-ci a été financé à 100% par la commune. Il sera utilisé sur différents points du territoire communal afin de ne pas banaliser l’affichage.

Cet équipement de prévention, implanté en bordure de chaussée, informe les conducteurs de leur vitesse sans les sanctionner et affiche un message d’alerte si la vitesse est supérieure à celle autorisée. Le radar pédagogique permet une prise de conscience des risques encourus, des dangers que las automobilistes, lorsqu’ils sont en infraction, font prendre aux usagers du domaine public, piétons, enfants, vélos, motos.

En plus d’être un outil de prévention, le radar pédagogique permet de réaliser des statistiques sur la circulation : savoir combien de véhicules sont passés, à quelle vitesse et à quel moment !

Ces précieuses informations permettront d’analyser les comportements et les habitudes de conduites pour par la suite, mettre en place des actions d’amélioration de la sécurité ou de vrais contrôles radar par la Police Municipale…

Cela permet également d’apporter des éléments très précis aux riverains en réponse à leur ressenti.

                                                                                                                                                      Claude Stekelorom

Pomerols : Mise en place des comités de quartier

La ville est divisée en 5 quartiers : Le cœur de ville puis quatre autres quartiers délimités par les axes Florensac / Mèze et Marseillan / Pézenas / Agde.

Lundi 22 octobre, à la salle des fêtes, le maire, Laurent Durban, et les membres de la commission municipale ayant travaillé sur l’élaboration des comités de quartier, avaient réuni les personnes inscrites, désireuses d’en faire partie.

Cette première réunion concernait uniquement la mise en place par tirage au sort de 10 titulaires par quartier. Dans les rues n’ayant qu’une seule candidature, le candidat a été désigné d’office.

Les comités étant formés, il a été procédé au sein de chacun, à la désignation d’un référent qui sera le lien avec la municipalité pour l’organisation des réunions. Quinze jours avant la date de celles-ci, le référent fera part à la municipalité des questions qui seront évoquées afin que la municipalité puisse préparer ses réponses sur les points qui peuvent être résolus ou ceux qui doivent être consultés avec des services extérieurs.

Deux thèmes seront abordés lors de ces séances. Le premier concernera la vie quotidienne où il sera question de la propreté, des espaces verts, de la voirie, de la signalisation et la sécurité… 

Le second thème abordera les gros travaux sur l’ensemble de la commune ou ceux qui pourraient impacter un quartier en particulier. La municipalité communiquera sur les futurs chantiers qui seront mis en place et l’état d’avancement des travaux en cours de réalisation.

Il est prévu deux réunions par an, une en automne dont la première sera organisée rapidement et l’autre au printemps. Lors de ces assemblées seront présents le maire, les élus de la commission, le policier municipal et, dans la mesure du possible, les représentants de l’Agglo Hérault Méditerranée et du Sitcom Pézenas / Agde.

Claude Stekelorom

Pomérols : Après 23 ans de mandat, le maire, Robert Gairaud va passer le flambeau

Le premier magistrat abandonnera ses fonctions au printemps en faveur de Laurent Durban, l’actuel premier adjoint.

Les vœux de la municipalité à la population sont toujours un grand et fort moment comme ce fut le cas, samedi 6 février, dans une salle des fêtes résolument trop petite, probablement délaissée fin 2019 au profit d’une nouvelle salle polyvalente.

L’édile, après quelqRobert Gaitaudues mots de bienvenue en présence du conseiller départemental et maire de Florensac, Vincent Gaudy ainsi que de Jordan Dartier, maire de Vias, a fait le bilan de l’année écoulée, énumérant les grands chantiers réalisés dans la commune par les entreprises ou en régie par le personnel communal. Il s’est exprimé, entre autre, à propos du projet pédagogique envisagé sur l’ancienne décharge de la Dent, ainsi que du bien vivre au village avec les grandes festivités autour des vingt ans du comité de jumelage avec Aiseau-Presles et du second Festipom, remerciant au passage,  toutes les associations Pomérolaises et tous les bénévoles qui œuvrent pour ce bien vivre.

Les projets 2018 qui s’annoncent d’importance, ont été détaillés avec précision par Laurent Durban, déjà très largement impliqué dans les réalisations passées, qui en assurera la réalisation, car le maire a exprimé son désir de passer la main.

« Quand je regarde en arrière ce qui a été fait depuis 1995 pendant ces 23 années de mandat, a déclaré Robert Gairaud, il a fallu déployer beaucoup d’énergie et de dynamisme. Je me dis qu’il va falloir en dépenser encore beaucoup et, avec l’âge et le temps, cette énergie s’érode chez moi. J’ai donc décidé de passer le flambeau, de passer le relais, pour que cette même équipe se redynamise. Dans l’intérêt de ma santé, mais surtout dans l’intérêt des Pomérolais, la commune a besoin de sang neuf. Je resterai à leurs côtés poursuit Robert Gairaud. Je garderai mes responsabilités à la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée avec l’accord de son président. En fait, on change juste le capitaine, l’équipe reste inchangée, cette décision sera effective fin avril, début mai, encore tous mes vœux à tous. »

Le conseiller départemental Vincent Gaudy souligna : « Robert je ne peux qu’approuver tes propos. Oui, il faut énormément d’énergie et tu l’as eu toutes ces années passées au service de tes concitoyens. Tu as pris une sage et noble décision qui te grandit encore plus. Je vous souhaite pour l’avenir beaucoup d’énergie et comme le chantait Johnny “L’envie d’avoir envie”, tous mes meilleurs vœux à tous. »

Il ne sera probablement pas aisé pour Robert Gairaud, qui restera vice-président de l’Agglo, de trouver ses nouvelles marques, lui qui a assuré la gestion du village pendant presque un quart de siècle en œuvrant dans l’intérêt de ses concitoyens avec bienveillance et équité, même si certains moments ont été plus difficiles que d’autres, comme la dernière élection municipale, avec son flot d’attaques démesurées et infondées, qui a marqué les esprits de ce village paisible, loin des enjeux politiques.

Il est évident que la gestion des communes va devenir de plus en plus difficile avec les baisses de dotations de l’État. Mais Pomérols a la chance d’avoir un conseil municipal responsable qui saura poursuivre raisonnablement les investissements nécessaires et souhaités derrière son nouveau maire.

La cérémonie s’est terminée par la remise des médailles de la Ville à la championne de France de tir à l’arc en 3 D et sur cible, Mathilde Guerre, et au champion de France de pétanque, Serge Paillarès.