Hérault

La grande tournée Ap’Hérault Plage

La grande tournée Ap’Hérault Plage

De juillet à septembre, le Département organise une  grande tournée Ap’Hérault plage dans les 18 communes du littoral et du bassin de Thau pour sensibiliser les vacanciers (Héraultais et touristes)  à adopter des petits gestes pour de grandes vacances.

L’objectif ? Mobiliser le plus grand nombre de personne pour assurer un développement harmonieux du littoral Héraultais de manière ludique et pédagogique.

Sensibiliser au tri des déchets plastiques et à l’économie d’eau douce, lutter contre les mégots abandonnés, encourager le sport et la culture, prendre de soin de sa santé … De nombreux « petits gestes » sont déclinés par le Département cet été avec plus de 50 animations Ap’Hérault Plage.

Les petits gestes pour de grandes vacances

Geste n°6 : 100% sport avec la tournée d’été Hérault Sport

Ø  Du 8 juillet au 23 août, les vacanciers de tout âge bénéficient d’activités physiques et sportives gratuites sur l’ensemble du territoire départemental avec la Tournée d’été d’Hérault Sport.

Ø  Dans 31 communes héraultaise des animateurs qualifiés proposent gratuitement des initiations à de multiples sport comme l’escalade, le volley...  ainsi que des animations environnement, prévention santé, sécurité…tout savoir sur la Tournée Hérault Sport

Ø  Depuis le 17 juillet, les ambassadeurs «Hérault Littoral » ont rejoint la tournée d’été Hérault Sport. Présents sur 17 étapes dans les communes du littoral, ils complèteront les animations en diffusant les messages de sensibilisation et le kit Ap’Hérault Plage.

Chiffres clés : L’Hérault, 1er département pour les sports de nature

  • ·         500 km de pistes cyclables ;
  • ·         3 200 km de sentiers de randonnée ;
  • ·         3 580 km d’itinéraires VTT ;
  • ·         1 596 voies d’escalade ;
  • ·         2 500 clubs sportifs dans l’Hérault et 236 680 licenciés ;
  • ·         3 700 journées d’animation par an organisées par Hérault Sport.

 

À venir : geste n°7/7 : 100% hydratation avec l’eau de source héraultaise

 

Un marché de l'immobilier contrasté en 2018

La Chambre des Notaires de l’Hérault viennent de présenter les premiers chiffres de l’immobilier pour l’année 2018.
Ce bilan est toujours très attendu car les statistiques utilisées proviennent du fichier Perval, la base de données de la profession que les notaires sont obligés d’abonder après chaque vente. Ils correspondent donc aux prix réels et sont plus fiables que ceux fournies par les agences immobilières qui ont une vue plus partielle et plus localisée sur leur zone de chalandise et leur type de clientèle.

L’Hérault reste un département attractif. Sa qualité de vie attire toujours beaucoup de retraités et les seniors qui représentent un quart des acheteurs. L’économie touristique et le développement de Montpellier et des pôles urbains entrainent également l’arrivée de jeunes actifs en mobilité professionnelle. Le littoral reste le marché le plus porteur avec 70% des ventes.
Dans l’ancien, les ventes des appartements sont en hausse de 1,1% tandis que les maisons sont en baisse de 1,4% ce qui reflète une tendance qui se fait jour vers un regain d’intérêt pour la ville au détriment des banlieues et des villages.
Au global, le volume des transactions est néanmoins en baisse de 5,1% en 2018 par rapport à 2017 du fait d’un fort recul des terrains et du logement neuf.
Le département héraultais affiche un prix au m2 médian de 2 600 euros avec un pic à 3 150 euros sur les zones du littoral. Palavas-les-Flots, le Grau-du-roi ou la ville d’Agde et ses alentours représentent les zones les plus cotées.

Remise des prix des villages fleuris

terre18_12_13_prix_departementaux_VVF

Jean-Luc FALIP, Vice-président du Conseil départemental délégué à l’aménagement rural, à l’agriculture, à la viticulture, à la pêche et à la forêt, Christophe MORGO, Vice-président du Conseil départemental délégué à l’environnement, Claude BARRAL Vice-président de Conseil départemental délégué au développement économique et au tourisme, Président d’Hérault Tourisme, Marie-Pierre PONS, Vice-présidente déléguée aux relations extérieures, Jacques RIGAUD, Vice-président délégué aux bâtiments départementaux et aux moyens opérationnels, ont procédé aujourd’hui à la remise des prix du jury départemental Villes et Villages Fleuris – édition 2018.

41 communes récompensées en 2018

Depuis 40 ans le programme « Plus belle ma commune » accompagne les villes héraultaises pour améliorer leur cadre de vie et contribuer ainsi à l’attractivité du territoire. Une démarche qui peut également leur permettre l’obtention du premier niveau du label « Villes et villages fleuris ». Deux nouvelles communes ont ainsi été proposées au label « Une fleur » cette année, les résultats régionaux sont attendus prochainement. Depuis 2003, 53 % des villes héraultaises se sont inscrites au programme « Plus belle ma commune ».

Dans ce cadre un concours est organisé chaque année par le Département afin de récompenser les travaux et embellissements réalisés par les villes et villages accompagnés. Un jury d’experts visite les communes et conseille les maires sur des thématiques aussi variées que le paysage, l’horticulture, l’aménagement urbain, la propreté, la gestion de la ressource en eau, la biodiversité et le tourisme.

41 communes ont reçu ce jeudi un prix départemental sous la forme d’un bon d’achat à valoir chez un professionnel du paysage, ou de livres (selon la taille de la commune). Dans un souci de préservation de la biodiversité, les 77 villes engagées dans ce programme ont également reçu un abri à chauves-souris.

Le Département s’engage pour la qualité de vie dans l’Hérault

En 2018, le Région Occitanie s’est structurée afin d’assumer pleinement sa compétence sur le concours « Villes et villages fleuris ». Dans ce contexte et dans le cadre de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République), le Département a décidé de se centrer sur ses compétences obligatoires, notamment les solidarités territoriales et d’accompagner les communes en proposant des dispositifs nouveaux et cohérents avec les projets départementaux.


La création d’un comité stratégique dédié aux paysages

Dans le cadre de la mise en œuvre du schéma départemental de développement du tourisme et des loisirs 2018-2021, un comité stratégique va être mis en place dès 2019. Il prendra en compte la dimension paysagère du territoire et aura pour objectif de valoriser les efforts réalisés par les communes en matière de paysages.

« Avec la création d’un comité stratégique dédié aux paysage, le Département continuera plus que jamais à œuvrer avec les Maires pour la qualité de vie dans l’Hérault, tant pour les Héraultais que pour les touristes.» Jean-Luc FALIP Vice-président du Département de l’Hérault, délégué à l’aménagement rural, à l’agriculture, à la viticulture, à la pêche et à la forêt

Passerelles et Compétences à Montpellier

L'association "Passerelles et Compétences" crée une nouvelle antenne régionale à Montpellier

Passerelles et Compétences, une association d’intérêt général régie par la loi 1901, exerce depuis plus de 15 ans. Elle s’étend progressivement sur tout le territoire national à partir de son siège Parisien. Après la création de 22 antennes régionales, c’est Montpellier qui accueille aujourd’hui l’association sous la responsabilité de Christian FINAUD, cadre retraité, qui œuvre depuis plusieurs années sur la Région dans le bénévolat de compétences.

Passerelles et Compétences mène des actions de sensibilisation du Grand Public et des acteurs de la solidarité (associations, fondations, institutionnels, écoles, …) sur l’intérêt du bénévolat de compétences et met en situation ses bénévoles, actifs ou retraités, hommes ou femmes, demandeurs d’emploi ou salariés, jeunes diplômés ou en insertion professionnelle, leur permettant de s’engager via leurs talents ou leurs compétences en fonction de leurs envies et de leurs possibilités,

  •  Directement, au travers de missions ponctuelles compatibles avec une activité professionnelle et au bénéfice de projets de solidarité, par exemple : refonte d’un site Web, aide au recrutement, audit financiers, sécurité, environnement, organisation d’évènements, conseil en organisation, …
  • Via le développement de partenariats, pour favoriser la mise en situation rapide ou développer de nouvelles opportunités d’engagement.

L’équipe "passerelles et compétences" de Montpellier

 

Le bénévolat de compétences, une pratique simple, efficace et solidaire. 

Pour tous renseignements en vue de devenir association adhérente, partenaire, bénévole ou pour simplement mieux connaitre l’association vous pouvez,

  • consulter le site http://passerellesetcompetences.org
  • contacter par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • appeler Christian FINAUD au 06 04 05 63 96 ou Hervé DELPIERRE au 06 64 67 51 33
 

L'Hérault premier département touristique de la région

Le budget consacré au tourisme par le Département de l'Hérault est de 6,34 millions d'€ dont 3,6 millions d'€ à Hérault Tourisme, organisme associé. Aujourd'hui, l’Hérault est le 1er département touristique d’Occitanie et le 4ème département touristique de l'Hexagone : 1,7 milliard d'€ de chiffre d’affaires et 41.000 emplois directs ou indirects.

L’ambition du nouveau schéma pour le Département est construite autour de trois enjeux majeurs :

  • Poursuivre l’attractivité touristique de l’Hérault, 1er département touristique de la Région, pour plus de retombées économiques : gagner 1 rang en terme de fréquentation et augmenter les dépenses de consommation qui y sont liées,
  • Anticiper les mutations numériques et créer les conditions favorables à l’investissement touristique,
  • Favoriser l’équilibre entre littoral et espace rural / Solidarité Territoriale / Tourisme durable.

A partir de thématiques comme celles de l’oenotourisme, de la culture, des loisirs de nature, des grands sites et du patrimoine, un certain nombre de constats et de priorités ont été retenues.

Selon les professionnels du tourisme interrogés, si le territoire est déjà bien équipé, le Département doit s’organiser pour relever deux grands défis pour l’avenir :
  • L’itinérance européenne, dans un cadre paysager préservé, avec la volonté de devenir leader de l’itinérance douce en Occitanie,
  • La digitalisation, avec la nécessité d’accompagner celle de l’ensemble de l’économie touristique et de favoriser l’innovation.

     le Département peut vous aider si vous êtes Porteurs de projets touristiques,

    Comment ?

    • informations sur les aides financières ;
    • analyse de faisabilité, du marché, des cibles ;
    • orientation vers les partenaires institutionnels et techniques (fédérations, structures de développement touristiques…) ;
    • contact avec des partenaires financiers ou des exploitants ;
    • recherche du site le plus approprié.

    Le dialogue avec les professionnels du tourisme est constant. Lors de l’actualisation du Schéma Départemental de Développement du Tourisme et des Loisirs, trois principes qui guident l’action du Département sont ressortis :  

    • l’efficacité des aides, au plus près des besoins des professionnels ;
    • la qualité, en exigeant l’adhésion aux labels de qualité (Qualité Tourisme, Qualité Hérault, Qualité Sud de France) ;
    • le développement durable, en exigeant ou en incitant des labels d’accessibilité (Tourisme Handicap) ou de qualité environnementale (Ecogîtes, Clé verte,…).

    Montée en qualité des Hôtels et des Restaurants

    Quand il investit dans la qualité, un professionnel bénéficie d’aides financières directes qui peuvent aller jusqu’à 80 000 €. Ces aides peuvent désormais être étendues aux travaux de mise aux normes (sécurité, accessibilité,...).

    Rénovation des meublés du littoral

    Les opérations groupées de rénovation de l’immobilier sur le littoral tardent à voir le jour. Si rien n’est fait l’offre risque de se dégrader. C’est pourquoi, le Département a décidé d’aider les propriétaires de meublés des stations à rénover et à moderniser leur site, dans le respect de critères de qualité et de mise en marché. C’est la seule collectivité à agir dans ce secteur.

    Gîtes ruraux

    Le Département soutient les gîtes ruraux pour les travaux de construction et de rénovation.

    Environnement et campings

    L’offre des campings est globalement de grande qualité en Hérault. Toutefois, en partenariat avec les professionnels, une priorité a été ciblée, soit le développement du caractère paysager et environnemental des sites. Un guide pratique a été réalisé et les dépenses liées à ces travaux font dorénavant partie des dépenses admissibles aux aides.

    Repositionnement des Villages de Vacances

    L’évolution du tourisme social est complexe. Le Département, précurseur en la matière, a lancé un appel d’offres afin de soutenir plusieurs projets exemplaires de rénovation, restructuration et repositionnement commercial. Trois grands projets (un à Sète, un à Saint-Bauzille-de-Putois et un autre à Palavas) ont été conduits et sont aujourd’hui opérationnels. 3 M€ ont été consacrés à ces opérations exemplaires, constituant des références en la matière. Aujourd'hui, les projets sont étudiés sur les mêmes principes, au cas par cas. 

    Pour plus de renseignements sur l'Hérault et ses destinations, consultez les brochures.

    http://www.herault-tourisme.com/brochures/~/offrestouristiques-34-1.html

Sécheresse : Reconnaissance des Calamités Agricoles

Reconnaissance des Calamités Agricoles sur 72 communes de l’Hérault suite à la sécheresse 2017

Dépôts des dossiers de demande d’indemnisation avant le 3 mai 2018 Le comité national de gestion du risque en agriculture réuni le 21 mars 2018 a donné un avis favorable à la reconnaissance de calamité agricole suite à la sécheresse fourragère 2017.

Les biens reconnus sinistrés sont des pertes de récoltes : prairies temporaires, prairies permanentes et parcours.

La zone reconnue sinistrée concerne les 72 communes suivantes :

-Secteur 1 (Larzac) :
Le Caylar, Le Cros, Les Rives, Saint - Felix - de - l’Heras, Saint - Maurice - de - Navacelles, Saint - Michel, Saint - Pierre - de - la - Fage, Sorbs, La Vacquerie - et - Saint - Martin - de - Ca stries -

Secteur 2 (Haut - Languedoc) :
Les Aires, Avène, Bédarieux, Le Bousquet - d'Orb, Brenas, Cambon et Salvergues, Camplong, Carlencas - et - Levas, Cassagnoles, Castanet - le - Haut, Ceilhes - et - Rocozels, Colombières - sur - Orb, Combes, Courniou, Dio - et - Valquières, Ferrals - les - Montagne, Fraïsse - sur - Agout, Graissessac, Hérépian, Joncels, Lamalou - les - Bains, Lauroux, Lavalette, Liausson, Lodève, Lunas, Merifons, Mons, Mourèze, Octon, Olargues, Olmet - et - Villecun, Pardailhan, Pégairolles - de - l'Escalette, Pézènes - les - Mines , Les Plans, Le Poujol - sur - Orb, Le Pradal, Premian, Le Puech, Riols, Romiguieres, Roqueredonde, Rosis, Saint - Etienne - d'Albagnan, Saint - Etienne d’Estrechoux, Saint - Geniès - de - Varensal, Saint - Gervais - sur - Mare, Saint - Jean - de - Minervois, Saint - Julien, Saint - Mart in - de - l'Arcon, Saint - Pons - de - Thomières, Saint - Vincent - d'Olargues, Salasc, La Salvetat - sur - Agout, Le Soulié, Taussac - la - Billière, La Tour - sur - Orb, Valmascle, Verreries - de - Moussans, Vieussan, Villemagne - l'Argentière

Afin de bénéficier d'une indemnisation, l es exploitants agricoles concernés peuvent déposer, avant le 3 mai 2018, une demande par formulaire papier auprès de la direction départementale des territoires et de la mer de l'Hérault (DDTM 34)
Le formulaire est disponible sur le site internet des servi ces de l’État : www.herault.gouv.fr/Politiques - publiques/Agriculture - foret - et - developpement - durable/Agriculture/Calamites - Agricoles

Contacts et renseignements :
DDTM 34 / SAF Bâtiment Ozone - 181, place Ernest Granier - CS 60556 - 34064 MONTPELLIER Cedex 2
04 34 46 60 51 ou 60 68 / ddtm - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les coquillages de l'étang de Thau de nouveau autorisés

牡蛎,oyster,oysters,shellLevée de l’interdiction temporaire de la récolte et de la commercialisation des huîtres, des moules et des palourdes de l’Etang de Thau

A la suite de plusieurs cas déclarés de toxi - infections alimentaires collectives dues à une consommation d’huîtres en provenance de l’Etang de Thau, le Préfet de l’Hérault a été amené à prononcer le 9 mars 2018 une interdiction temporaire de récolte et de commercialisation des huîtres, des moules et des palourdes en provenance de l’Etang de Thau ainsi qu’un retrait de tous les produits commercialisés depuis le 15 février.

Un délai supérieur à 28 jours s’étant écoulé depuis l’événement contaminant, le Préfet de l ’Hérault a décidé de lever à compter du 23 mars 2018 les mesures restrictives prises pour les huîtres, les moules et les palourdes en provenance de l’Etang de Thau.
Cette décision ne s’applique pas à la zone des eaux blanches qui reste fermée suite à une contamination bactérienne détectée par le réseau de surveillance REMI en date du 7 mars 2018.
La levée de l’interdiction concerne la pêche, le ramassage, le transport, la purification, l’expédition, le stockage, la distribution et la commercialisation en vue de la consommation humaine.

Quelques professionnels ont continué à vendre des produits au mépris de l’arrêté préfectoral du 9 mars. Ces conchyliculteurs exposent délibérément la santé des consommateurs et seront sanctionnés par les services de l’Etat avec la plus grande sévérité. Ils encourent jusqu’à sept ans d’emprisonnement et 750 000 euros d’amende ainsi que des suspensions de leur activité

Profil sociologique des maires de l’Hérault (2014-2020)

Analyse réalisée par Tim Laurence (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), étudiant en sciences politiques à l’IEP de Lille (Sciences Po Lille)

 

 

Le maire d'une commune héraultaise

le profil type

  • Sexe : Homme
  • Prénom : Alain
  • Né le 29 octobre 1953
  • Retraité

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-1/p160x160/15966185_10154855468937410_8953094886214572166_n.jpg?oh=f2ff8fd408e27ab1d62ff888db955645&oe=5B02C756
Jordan Dartier, maire de Vias
plus jeune maire de l'Hérault (né en 1987)

 

   

Les maires font partie du personnel politique le plus apprécié par la population du fait de leur proximité immédiate avec le terrain. Cette enquête statistique de Tim Laurence est donc particulièrement pertinente et éclairante pour cerner les caractéristiques socio-démographiques des premiers magistrats de nos communes. Cette étude a été réalisée à partir des données du Ministère de l’Intérieur issues de la liste des maires héraultais élus lors des dernières élections municipales de 2014. (*)

 Profession des maires dans le département

Les maires du département sont des retraités pour près de la moitié d'entre eux, pour parts presque égales entre ceux issus du public et ceux issus du privé. Une illustration de l'importance des retraités dans la vie du pays. Sans eux et sans leur travail largement désintéressé au service de leurs concitoyens, nombre de petites villes seraient à l'abandon.

Autre constatation : la composition socioprofessionnelle des maires de l'Hérault est équilibrée et assez représentative des métiers exercés par la population du département. Un élément de plus qui explique la bonne image dont les maires jouissent en générale. Pour plus détails : voir document à télécharger en cliquant ici

Catégories socio-professionnelles Nombre %
Retraités 150 43,7%
dont secteur public 72 21,0%
dont secteur privé 78 22,7%
Agriculteurs propriétaires exploit. 36 10,5%
Fonctionnaires  35 10,2%
Encadrement et ingénieurs 33 9,6%
Professions  libérales 20 5,8%
Enseignants 18 5,2%
Médecins, dentistes, pharmaciens, vétérinaires 11 3,2%
Employés (secteur privé) 7 2,0%
Chefs entreprise 5 1,5%
Sans profession déclarée 5 1,5%
Artisans 5 1,5%
Commercants 4 1,2%
Salariés agricoles 3 0,9%
Salariés du secteur médical 3 0,9%
Permanents politiques 3 0,9%
Hommes de lettres et Artistes 2 0,6%
Journalistes et autres médias 2 0,6%
Représentants de commerce 1 0,3%
     
total 343  

Parité hommes/femmes 

Dans l'Hérault, seulement 14% des maires sont des femmes. Elles représentent 49 des 343 maires du département.  Une proportion légèrement en dessous de la moyenne nationale (16,1% ).

Age des maires

La date de naissance moyenne des 343 maires du département  correspond au 29 octobre 1953.  Les maires de l'Hérault sont légèrement plus âgés que la moyenne nationale qui sont nés sept mois plus tard  le 29 mai 1954.
Le plus jeune maire de France, Louis Chambon, né en 1992, est le maire de Le Falgoux dans le Cantal (139 habitants), le plus âgé,  Marcel Berthomme, né en 1922, est le maire de Saint-Seurin-sur-l’Isle, en Gironde (3066 habitants). Dans l'Hérault, le benjamin est le maire de Vias, Jordan Dartier né le 20 novembre 1987 et le doyen est Robert Tailhades, maire de Riols , né le 24 décembre 1932.

 Prénoms des maires dans le département : Alain en tête

Dans l’Hérault, 13 maires sur 313 se prénomment Alain, ce qui fait de ce prénom le plus courant porté par les maires du département. S’en suivent notamment Gérard et Jacques, qui complètent le podium, comme le montre le classement ci-dessous.

  Prénom nombre  %
1 Alain 13  3,8
2 Gérard 12  3,5
3 Jacques 12  3,5
4 Jean-Pierre 11  3,2
5 Michel 11  3,2
6 Pierre 11  3,2
7 Jean 9  2,6
8 Philippe 9  2,6
9 Daniel 8  2,3
10 Jean-Claude 8  2,3

Si l’on compare avec les prénoms des maires de France, nous pouvons mettre en exergue que 8 prénoms (en gras) dans le top 10 au niveau local sont présents dans le classement national.

  Prénom nombre  %
1 Michel 1509  4,12
2 Alain 1171  3,20
3 Bernard 981  2,68
4 Philippe 896  2,45
5 Christian 871  2,38
6 Daniel 844 2,30
7 Gérard 829  2,26
8 Jean-Pierre 778  2,12
9 Pierre 727  1,98
10 Jean-Claude 661  1,80

(*) Voir : Licence ODbl, Ideeslibres.org , Ministère de l’intérieur, http://www.data.gouv.fr/fr/datasets/liste-des-maires/

Les coquillages de l'étang de Thau de nouveau interdits à la consommation

牡蛎,oyster,oysters,shellÀ la suite de plusieurs cas déclarés de toxi-infections alimentaires collectives dues à une consommation d’huîtres en provenance de l’Etang de Thau, des analyses sur les coquillages ont démontré la présence de norovirus.

C’est la raison pour laquelle le préfet de l’Hérault a décidé de suspendre provisoirement la récolte e t la commercialisation des huîtres, des moules et des palourdes en provenance de ce secteur de production.
Il est demandé aux personnes qui détiendraient ces produits de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente.
En cas de doute, il convient de se renseigner auprès de son rayon de poissonnerie habituel pour savoir si le produit acheté est concerné par l’alerte.
Le norovirus est la cause la plus courant des gastro-entérites aigües. Les toxico-infections alimentai res causées par ce virus se traduisent par des symptômes gastro-intestinaux dans les 6 à 48 heures suivant la consommation.
Les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient ces symptômes sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.
Les huîtres, les moules et les palourdes récoltées antérieurement au 15 février 2018, ou provenant d’autres zones de production, ne sont pas soumises à cette mesure de restriction.
Cette mesure temporaire sera levée dès lors que les conditions de sécurité sanitaire seront réunies po ur une réouverture de la zone de production.

Participez à la création d’une grande base de données sur les soldats de l’Hérault


Grand Mémorial

 

À l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale et à compter du mois de janvier 2018, les Archives départementales de l’Hérault proposent à tous les internautes de contribuer à la création d’une grande base de données sur les soldats du département. Cette base nominative s’enrichira avec les données saisies par les internautes à partir des registres matricules militaires* mis en ligne sur le site des Archives. L’indexation portera sur les classes 1887 à 1921.

Ce projet d’indexation collaborative est gratuit et ouvert à tous. Il permettra de relever les noms des 137.000 soldats originaires de l’Hérault et du sud Aveyron. 

Le fruit de cette immense collaboration complétera le Grand mémorial, base de données des soldats de la Guerre 1914-1918 actuellement en ligne

Que sont les registres matricules du recrutement militaire?

Les registres regroupent des fiches matricules (une par soldat), contenant les états signalétiques de service de chaque conscrit, à partir du jour de leur recensement par l’armée, dans l’année de leurs 20 ans (classe d’âge). Les fiches matricules sont très détaillées : elles donnent des informations sur l’état civil, les caractéristiques physiques, le degré d’instruction du conscrit, la carrière militaire, les unités d’incorporation, les éventuelles blessures, les grades jusqu’à la démobilisation. 

Présentation du projet 

Il s’agit de relever, à partir des images mises à disposition et grâce à une grille prédéfinie, les informations suivantes : nom, prénom, date et lieu de naissance, lieu de résidence, degré d’instruction, numéro de matricule… 

Comment participer ? 

Pour participer à l’indexation collaborative, rien de plus simple. Créez votre compte personnel puis rendez-vous sur le formulaire des registres matricules pour visionner les registres matricules de votre choix. Vous pouvez commencer à indexer. Un tutoriel video est accessible en cliquant ici.