Hérault

L’actu du Département en bref !

Mardi 3 décembre

ü 20h00 : Kléber MESQUIDA, Président du Département, participera au nouveau RDV littéraire du Département : les Mardis d’O : un cycle de rencontres autour des savoirs et des littératures dirigé par Régis PENALVA, Directeur littéraire de la manifestation.

 

Ce mardi, Edgar MORIN, sociologue, recevra son 1er invité : William BOUDON, avocat pénaliste au Barreau de Paris.

Ø RDV au Théâtre d’O, à Montpellier (entrée libre)

 

Un temps secrétaire général de la Fédération internationale des droits de l’homme, l’avocat William BOURDON est le fondateur et président de l’association Sherpa, dont l’objet est de « défendre les victimes des crimes commis par des opérateurs économiques ». Il est à l’origine des premières procédures engagées en France à l’encontre de certains responsables de crime contre l’humanité (notamment serbes et rwandais) et a défendu des familles franco-chiliennes victimes du dictateur Augusto PINOCHET. Il intervient également dans de nombreuses conférences en France et à l’étranger et rédige des articles très régulièrement sur la justice pénale et civile internationale, les Droits de l‘Homme, le droit pénal, la mondialisation, le terrorisme, la lutte anticorruption, les lanceurs d’alerte, la criminalité écologique et économique. William BOURDON est l’auteur de plusieurs essais, dont Les dérives de l’état d’urgence (Plon, 2017) et Petit manuel de désobéissance citoyenne (Lattès, 2014).

 

ü Assises de la Mer : Organisées les 3 et 4 décembre, les Assises de l’économie de la mer sont le rendez-vous annuel de la communauté maritime française. Avec 90 km de côtes, la mer représente un atout économique majeur de l’Hérault. Le Département en a fait une priorité en 2019 en lançant un plan Hérault Littoral. Sur un stand commun aux côtés de la Région et de 9 autres acteurs régionaux, le Département accueillera les professionnels à cet événement.

Ø RDV au Corum de Montpellier de 9h à 19h

 

Mercredi 4 décembre

ü Assises de la Mer : deuxième jour de conférences au Corum de Montpellier et stand commun sur la thématique Hérault Littoral. Ø RDV au Corum de Montpellier de 9h à 17h

 

ü Semaine de la Mer : le Département propose deux rdv inédits et gratuits au grand public Ø RDV à 15h00 : visite guidée du Belvédère de la Criée du Grau d’Agde (sur réservation au 06 16 07 09 62)).

Ø RDV à 18h00 : Présentation du film : Lo Passabiais, Le Passeur de savoir, construction d’une nacelle de l’étang de Thau par André Buonomo, charpentier de marine, un projet de l’association Voile latine de Bouzigues au Cinéma le Taurus, 15 Rue de la Méditerranée, à Mèze.

 

Jeudi 5 décembre

ü Inauguration du pôle petite enfance et de l'accueil collectif et familial de la crèche Saint-Jean d'Aureilhan. Ø RDV à 16 h 00 Parc Saint-Jean d'Aureilhan – 216 rue Monte-Cassino à Béziers

 

Vendredi 6 décembre

ü Kléber MESQUIDA, Président du Département, sera en visite dans le canton de Sète accompagné des conseillers départementaux de ce canton, Véronique CALUEBA-RIZZOLO et Sébastien ANDRAL. Ø 10h00 : Visite de l’entreprise Sathoan (société coopérative maritime)

Ø 11h15 : Visite du port départemental du Barrou

Ø 15h00 : Visite du Collectif l’Ile de Thau Sète

Ø 16h00 : Visite du collège Victor Hugo

 

ü Semaine de la Mer : le Département propose un rdv inédit : Ø RDV à 18h30 : Conférence gratuite « Le terrible et redoutable Golf du Lion : fortunes de mer à l’époque moderne » à Pierresvives, Montpellier. Ouverture de la billetterie à 16h30.

 

 

Samedi 7 et dimanche 8 décembre

ü Le Département organise avec le Comité départemental de randonnée pédestre de l’Hérault et leurs partenaires le week-end des OEnorandos. Ce rendez-vous OEnotour gratuit permettra de découvrir 2 des 17 OEnorandos aujourd’hui existantes. Ces itinéraires allient randonnée et vin au gré des vignobles héraultais.

 

Ø RDV à Saint-Chinian le samedi 7 décembre à 11h00. Les randonneurs partent à 11h du parking de la promenade de Saint-Chinian, à proximité de la Maison des vins, pour un parcours de 9km à travers les vignes de cette appellation héraultaise. Ils découvrent le roc de la Chapelle de Notre-Dame-de-Nazareth avant d’admirer un magnifique panorama sur la commune, la vallée du Vernazobre et en fond le massif du Caroux. Après 3 heures de marche, ils arrivent à la coopérative de Saint-Chinian, admirent les fresques qui recouvrent les cuves avant de goûter les vins de la cave.

 

Ø RDV à à Azillanet le dimanche 8 décembre à 9h00 sur le Parking de la gare à Azillanet. Entre les contreforts de la Montagne noire et la plaine du Minervois, l’OEnorando Les Mourels (collines allongées formées par l’érosion) de 6,5 km se faufile à flanc de coteaux entre les vignes et les pins dans l’odeur de la garrigue méditerranéenne. 2 heures plus tard, les promeneurs dégustent les vins de la cave Les 3 blasons. La cave est dotée d’un ingénieux dispositif de transport du raisin imaginé par le professeur Flanzy, agronome et précurseur de la macération en raisin entier. Ce système de wagonnets permet d’acheminer le raisin dans les cuves sans foulage.

 

À NOTER : LES AUTRES RDV DU DEPARTEMENT

 

Domaine départemental Pierresvives - Montpellier

Mardi 3 décembre à 19h30 Conférence de Paola Yacoub dans l’amphithéâtre (billetterie à 17h30) : Artiste libanaise, Paola Yacoub évoque la création de son tapis « Bey », dernier tapis tissé à l’atelier de la Savonnerie de Lodève en juin 2019.

Samedi 7 décembre

Ø de 10h00 à 13h00 : Atelier Archi Wiki (Archives). Ateliers d’enrichissement de l’encyclopédie Wikipédia sur les lieux de mémoire et les femmes de l’Hérault.

Ø de 14h30 à 16h30 : Atelier Sceau Cacao (Archives). Rencontre et atelier avec un artisan chocolatier (adultes et enfants à partir de 8 ans).

Ø à 17h30 : Spectacle jeunesse « Laissez parler les petits papiers » par la Compagnie Moustache dans l’amphithéâtre, billetterie à partir de 15h30 (entrée libre dans la limite des places disponibles, tous publics à partir de 8 ans). Quatre comédiens improvisent à partir des petits papiers sur lesquels le public propose des sujets.

 

Scène de Bayssan - Béziers

Mardi 3 décembre à 20h30 : Danse « People What People »

Ø Bruno Pradet propose une pièce au souffle puissant portée par une envoutante musique électro ponctuée de revigorantes fanfares. Dans un univers où la seule mécanique visible est celle des corps, les sept danseurs, poussés dans leurs retranchements par une indéfectible pulsation, sont bousculés aux confins de transes collectives et de danses rituelles joyeuses.

 

Save the date ! Vote du budget 2020 de l’Hérault les 9 – 10 – 11 décembre

Inédit! Mise en place d'un budget participatif

Le Département de l’Hérault met en place un budget participatif de 1,8 M€ d’investissement qui permet aux Héraultais de proposer des idées et de voter pour celles qu’ils aimeraient voir réaliser par le Département.

Comment ça marche ?

ÉTAPE N° 2/7 : J’examine les idées au sein d’une Commission Citoyenne

Ses missions ?

La Commission Citoyenne veille au bon déroulement du Budget participatif. A cette étape, son rôle est d’examiner les idées déposées sur le site https://jeparticipe.herault.fr et de vérifier leur recevabilité. Elle garantit ainsi la légitimité et la transparence du budget participatif.

Elle transmet ensuite les idées recevables à la « Fabrique des Projets », une équipe d’experts des services du Département qui étudie la faisabilité des idées et les transforme en projets.

Sa composition ?

*  17 membres (+ 17 suppléants) tirés au sort mi-novembre parmi les citoyens volontaires qui se seront inscrits sur le site https://jeparticipe.herault.fr

*  17 membres (+ 17 suppléants) volontaires issus des instances participatives existantes au niveau départemental (Conseil départemental des jeunes, Comités consultatifs du RSA...), de représentants consulaires et 2 élus départementaux.

La première réunion d'installation de la Commission Citoyenne aura lieu le 23 novembre 2019, de 10h à 17h  au Château d’O à Montpellier.

Puis de novembre 2019 à mai 2020, la Commission Citoyenne se réunira pour étudier les dossiers :

  • Le samedi en séminaire-journée (9h-17h)
  • en semaine et fin de journée (entre 18h et 20h)

Le nombre de ces réunions sera fonction des dossiers à examiner.

Le Département prendra en charge les frais de transport occasionnés et les repas des membres de la Commission Citoyenne.

Vous souhaitez devenir membre de la Commission Citoyenne ? 

DÉPOSEZ VOTRE CANDIDATURE AVANT LE 6 NOVEMBRE MINUIT

*  Envoyez un très court mail avec pour objet « Candidature Commission Citoyenne » à https://jeparticipe.herault.fr

*  Précisez vos nom et prénom, date de naissance, adresse postale, téléphone et adresse mail ;

*  Les mineurs (11 ans au moins) doivent  justifier de l’autorisation du représentant légal, en toute lettre dans le mail et en précisant ses propres coordonnées.

Attention !

Les  membres de la Commission Citoyenne ne pourront pas déposer d’idées au Budget participatif.

A la découverte de l'époque médiévale au Fontès parc 34

Fontès parc 34 est situé au bord de la D 124 sur la commune du même nom à proximité du village.

Pour y accéder par l’A 75, prendre la sortie 58 Paulhan ou 59 Lézignan la Cèbe. Il s’agit d’un parc à thème historique ou à la demande.

Actuellement implanté sur 3 ha, il devrait porter prochainement son emprise à 7. Ce parc n’est pas encore ouvert officiellement, mais pour les journées du patrimoine des 21 et 22 septembre prochain il y aura un week-end de découverte du monde médiéval offert par les partenaires et amis de ces lieux.

L’entrée sera gratuite ainsi que le parking. Il y aura des reconstitutions historiques de cette époque en costumes avec des animations. Ce site événementiel pourra recevoir à l’avenir des rassemblements divers.

L’époque médiévale se situe entre la fin de l’empire romain et la renaissance en 1450, elle regroupe tout ce qui se passait au moyen âge. C’est une période tourmentée, la société s’organise selon les systèmes de la seigneurie, c’est le temps des croisades. La famine, les maladies comme la peste noire, les guerres déciment les populations. L’insécurité va favoriser la mise en place de la féodalité. A partir de 1337, débute la guerre de cents ans qui durera 116 ans !

Quel est le rôle de Jeanne d’Arc dans ce conflit avec les anglais? Pourquoi l’église attendra 1920 pour la déclarer sainte ? Il faut venir se mettre dans cette ambiance à travers les animations et spectacles pour petits et grands.

Boissons et petite restauration sur place à la Taverne. Ce n’est pas encore le Puy du Fou, mais qui sait, l’avenir nous le dira.

Venez encourager ces bénévoles qui œuvrent dans plusieurs associations regroupées pour la circonstance.

Ce sera l’occasion de vous immerger dans cette époque le temps d’un week-end avec la cuisine d’Antan, les joutes équestres, les combats à l’épée par « Les chevaliers des terres d’Occitanie ».

Le tir à l’arc d’instinct, la fabrication de cordes de chanvre, le tissage, les jeux médiévaux, danses du moyen âge avec « Les compagnons de Simon ». La rencontre du cheval, du loup et du rapace avec « Le cheval et l’art ».

L’hygiène et les étuves, les jeux avec « La dame des aiguës ».

Toute l’équipe de Fontès parc 34 vous y attend.

Site géré par l’association CANS. Infos sur internet ici.

Bernard Bals

Un marché de l'immobilier contrasté en 2018

La Chambre des Notaires de l’Hérault viennent de présenter les premiers chiffres de l’immobilier pour l’année 2018.
Ce bilan est toujours très attendu car les statistiques utilisées proviennent du fichier Perval, la base de données de la profession que les notaires sont obligés d’abonder après chaque vente. Ils correspondent donc aux prix réels et sont plus fiables que ceux fournies par les agences immobilières qui ont une vue plus partielle et plus localisée sur leur zone de chalandise et leur type de clientèle.

L’Hérault reste un département attractif. Sa qualité de vie attire toujours beaucoup de retraités et les seniors qui représentent un quart des acheteurs. L’économie touristique et le développement de Montpellier et des pôles urbains entrainent également l’arrivée de jeunes actifs en mobilité professionnelle. Le littoral reste le marché le plus porteur avec 70% des ventes.
Dans l’ancien, les ventes des appartements sont en hausse de 1,1% tandis que les maisons sont en baisse de 1,4% ce qui reflète une tendance qui se fait jour vers un regain d’intérêt pour la ville au détriment des banlieues et des villages.
Au global, le volume des transactions est néanmoins en baisse de 5,1% en 2018 par rapport à 2017 du fait d’un fort recul des terrains et du logement neuf.
Le département héraultais affiche un prix au m2 médian de 2 600 euros avec un pic à 3 150 euros sur les zones du littoral. Palavas-les-Flots, le Grau-du-roi ou la ville d’Agde et ses alentours représentent les zones les plus cotées.

Remise des prix des villages fleuris

terre18_12_13_prix_departementaux_VVF

Jean-Luc FALIP, Vice-président du Conseil départemental délégué à l’aménagement rural, à l’agriculture, à la viticulture, à la pêche et à la forêt, Christophe MORGO, Vice-président du Conseil départemental délégué à l’environnement, Claude BARRAL Vice-président de Conseil départemental délégué au développement économique et au tourisme, Président d’Hérault Tourisme, Marie-Pierre PONS, Vice-présidente déléguée aux relations extérieures, Jacques RIGAUD, Vice-président délégué aux bâtiments départementaux et aux moyens opérationnels, ont procédé aujourd’hui à la remise des prix du jury départemental Villes et Villages Fleuris – édition 2018.

41 communes récompensées en 2018

Depuis 40 ans le programme « Plus belle ma commune » accompagne les villes héraultaises pour améliorer leur cadre de vie et contribuer ainsi à l’attractivité du territoire. Une démarche qui peut également leur permettre l’obtention du premier niveau du label « Villes et villages fleuris ». Deux nouvelles communes ont ainsi été proposées au label « Une fleur » cette année, les résultats régionaux sont attendus prochainement. Depuis 2003, 53 % des villes héraultaises se sont inscrites au programme « Plus belle ma commune ».

Dans ce cadre un concours est organisé chaque année par le Département afin de récompenser les travaux et embellissements réalisés par les villes et villages accompagnés. Un jury d’experts visite les communes et conseille les maires sur des thématiques aussi variées que le paysage, l’horticulture, l’aménagement urbain, la propreté, la gestion de la ressource en eau, la biodiversité et le tourisme.

41 communes ont reçu ce jeudi un prix départemental sous la forme d’un bon d’achat à valoir chez un professionnel du paysage, ou de livres (selon la taille de la commune). Dans un souci de préservation de la biodiversité, les 77 villes engagées dans ce programme ont également reçu un abri à chauves-souris.

Le Département s’engage pour la qualité de vie dans l’Hérault

En 2018, le Région Occitanie s’est structurée afin d’assumer pleinement sa compétence sur le concours « Villes et villages fleuris ». Dans ce contexte et dans le cadre de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République), le Département a décidé de se centrer sur ses compétences obligatoires, notamment les solidarités territoriales et d’accompagner les communes en proposant des dispositifs nouveaux et cohérents avec les projets départementaux.


La création d’un comité stratégique dédié aux paysages

Dans le cadre de la mise en œuvre du schéma départemental de développement du tourisme et des loisirs 2018-2021, un comité stratégique va être mis en place dès 2019. Il prendra en compte la dimension paysagère du territoire et aura pour objectif de valoriser les efforts réalisés par les communes en matière de paysages.

« Avec la création d’un comité stratégique dédié aux paysage, le Département continuera plus que jamais à œuvrer avec les Maires pour la qualité de vie dans l’Hérault, tant pour les Héraultais que pour les touristes.» Jean-Luc FALIP Vice-président du Département de l’Hérault, délégué à l’aménagement rural, à l’agriculture, à la viticulture, à la pêche et à la forêt

Passerelles et Compétences à Montpellier

L'association "Passerelles et Compétences" crée une nouvelle antenne régionale à Montpellier

Passerelles et Compétences, une association d’intérêt général régie par la loi 1901, exerce depuis plus de 15 ans. Elle s’étend progressivement sur tout le territoire national à partir de son siège Parisien. Après la création de 22 antennes régionales, c’est Montpellier qui accueille aujourd’hui l’association sous la responsabilité de Christian FINAUD, cadre retraité, qui œuvre depuis plusieurs années sur la Région dans le bénévolat de compétences.

Passerelles et Compétences mène des actions de sensibilisation du Grand Public et des acteurs de la solidarité (associations, fondations, institutionnels, écoles, …) sur l’intérêt du bénévolat de compétences et met en situation ses bénévoles, actifs ou retraités, hommes ou femmes, demandeurs d’emploi ou salariés, jeunes diplômés ou en insertion professionnelle, leur permettant de s’engager via leurs talents ou leurs compétences en fonction de leurs envies et de leurs possibilités,

  •  Directement, au travers de missions ponctuelles compatibles avec une activité professionnelle et au bénéfice de projets de solidarité, par exemple : refonte d’un site Web, aide au recrutement, audit financiers, sécurité, environnement, organisation d’évènements, conseil en organisation, …
  • Via le développement de partenariats, pour favoriser la mise en situation rapide ou développer de nouvelles opportunités d’engagement.

L’équipe "passerelles et compétences" de Montpellier

 

Le bénévolat de compétences, une pratique simple, efficace et solidaire. 

Pour tous renseignements en vue de devenir association adhérente, partenaire, bénévole ou pour simplement mieux connaitre l’association vous pouvez,

  • consulter le site http://passerellesetcompetences.org
  • contacter par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • appeler Christian FINAUD au 06 04 05 63 96 ou Hervé DELPIERRE au 06 64 67 51 33
 

L'Hérault premier département touristique de la région

Le budget consacré au tourisme par le Département de l'Hérault est de 6,34 millions d'€ dont 3,6 millions d'€ à Hérault Tourisme, organisme associé. Aujourd'hui, l’Hérault est le 1er département touristique d’Occitanie et le 4ème département touristique de l'Hexagone : 1,7 milliard d'€ de chiffre d’affaires et 41.000 emplois directs ou indirects.

L’ambition du nouveau schéma pour le Département est construite autour de trois enjeux majeurs :

  • Poursuivre l’attractivité touristique de l’Hérault, 1er département touristique de la Région, pour plus de retombées économiques : gagner 1 rang en terme de fréquentation et augmenter les dépenses de consommation qui y sont liées,
  • Anticiper les mutations numériques et créer les conditions favorables à l’investissement touristique,
  • Favoriser l’équilibre entre littoral et espace rural / Solidarité Territoriale / Tourisme durable.

A partir de thématiques comme celles de l’oenotourisme, de la culture, des loisirs de nature, des grands sites et du patrimoine, un certain nombre de constats et de priorités ont été retenues.

Selon les professionnels du tourisme interrogés, si le territoire est déjà bien équipé, le Département doit s’organiser pour relever deux grands défis pour l’avenir :
  • L’itinérance européenne, dans un cadre paysager préservé, avec la volonté de devenir leader de l’itinérance douce en Occitanie,
  • La digitalisation, avec la nécessité d’accompagner celle de l’ensemble de l’économie touristique et de favoriser l’innovation.

     le Département peut vous aider si vous êtes Porteurs de projets touristiques,

    Comment ?

    • informations sur les aides financières ;
    • analyse de faisabilité, du marché, des cibles ;
    • orientation vers les partenaires institutionnels et techniques (fédérations, structures de développement touristiques…) ;
    • contact avec des partenaires financiers ou des exploitants ;
    • recherche du site le plus approprié.

    Le dialogue avec les professionnels du tourisme est constant. Lors de l’actualisation du Schéma Départemental de Développement du Tourisme et des Loisirs, trois principes qui guident l’action du Département sont ressortis :  

    • l’efficacité des aides, au plus près des besoins des professionnels ;
    • la qualité, en exigeant l’adhésion aux labels de qualité (Qualité Tourisme, Qualité Hérault, Qualité Sud de France) ;
    • le développement durable, en exigeant ou en incitant des labels d’accessibilité (Tourisme Handicap) ou de qualité environnementale (Ecogîtes, Clé verte,…).

    Montée en qualité des Hôtels et des Restaurants

    Quand il investit dans la qualité, un professionnel bénéficie d’aides financières directes qui peuvent aller jusqu’à 80 000 €. Ces aides peuvent désormais être étendues aux travaux de mise aux normes (sécurité, accessibilité,...).

    Rénovation des meublés du littoral

    Les opérations groupées de rénovation de l’immobilier sur le littoral tardent à voir le jour. Si rien n’est fait l’offre risque de se dégrader. C’est pourquoi, le Département a décidé d’aider les propriétaires de meublés des stations à rénover et à moderniser leur site, dans le respect de critères de qualité et de mise en marché. C’est la seule collectivité à agir dans ce secteur.

    Gîtes ruraux

    Le Département soutient les gîtes ruraux pour les travaux de construction et de rénovation.

    Environnement et campings

    L’offre des campings est globalement de grande qualité en Hérault. Toutefois, en partenariat avec les professionnels, une priorité a été ciblée, soit le développement du caractère paysager et environnemental des sites. Un guide pratique a été réalisé et les dépenses liées à ces travaux font dorénavant partie des dépenses admissibles aux aides.

    Repositionnement des Villages de Vacances

    L’évolution du tourisme social est complexe. Le Département, précurseur en la matière, a lancé un appel d’offres afin de soutenir plusieurs projets exemplaires de rénovation, restructuration et repositionnement commercial. Trois grands projets (un à Sète, un à Saint-Bauzille-de-Putois et un autre à Palavas) ont été conduits et sont aujourd’hui opérationnels. 3 M€ ont été consacrés à ces opérations exemplaires, constituant des références en la matière. Aujourd'hui, les projets sont étudiés sur les mêmes principes, au cas par cas. 

    Pour plus de renseignements sur l'Hérault et ses destinations, consultez les brochures.

    http://www.herault-tourisme.com/brochures/~/offrestouristiques-34-1.html

Sécheresse : Reconnaissance des Calamités Agricoles

Reconnaissance des Calamités Agricoles sur 72 communes de l’Hérault suite à la sécheresse 2017

Dépôts des dossiers de demande d’indemnisation avant le 3 mai 2018 Le comité national de gestion du risque en agriculture réuni le 21 mars 2018 a donné un avis favorable à la reconnaissance de calamité agricole suite à la sécheresse fourragère 2017.

Les biens reconnus sinistrés sont des pertes de récoltes : prairies temporaires, prairies permanentes et parcours.

La zone reconnue sinistrée concerne les 72 communes suivantes :

-Secteur 1 (Larzac) :
Le Caylar, Le Cros, Les Rives, Saint - Felix - de - l’Heras, Saint - Maurice - de - Navacelles, Saint - Michel, Saint - Pierre - de - la - Fage, Sorbs, La Vacquerie - et - Saint - Martin - de - Ca stries -

Secteur 2 (Haut - Languedoc) :
Les Aires, Avène, Bédarieux, Le Bousquet - d'Orb, Brenas, Cambon et Salvergues, Camplong, Carlencas - et - Levas, Cassagnoles, Castanet - le - Haut, Ceilhes - et - Rocozels, Colombières - sur - Orb, Combes, Courniou, Dio - et - Valquières, Ferrals - les - Montagne, Fraïsse - sur - Agout, Graissessac, Hérépian, Joncels, Lamalou - les - Bains, Lauroux, Lavalette, Liausson, Lodève, Lunas, Merifons, Mons, Mourèze, Octon, Olargues, Olmet - et - Villecun, Pardailhan, Pégairolles - de - l'Escalette, Pézènes - les - Mines , Les Plans, Le Poujol - sur - Orb, Le Pradal, Premian, Le Puech, Riols, Romiguieres, Roqueredonde, Rosis, Saint - Etienne - d'Albagnan, Saint - Etienne d’Estrechoux, Saint - Geniès - de - Varensal, Saint - Gervais - sur - Mare, Saint - Jean - de - Minervois, Saint - Julien, Saint - Mart in - de - l'Arcon, Saint - Pons - de - Thomières, Saint - Vincent - d'Olargues, Salasc, La Salvetat - sur - Agout, Le Soulié, Taussac - la - Billière, La Tour - sur - Orb, Valmascle, Verreries - de - Moussans, Vieussan, Villemagne - l'Argentière

Afin de bénéficier d'une indemnisation, l es exploitants agricoles concernés peuvent déposer, avant le 3 mai 2018, une demande par formulaire papier auprès de la direction départementale des territoires et de la mer de l'Hérault (DDTM 34)
Le formulaire est disponible sur le site internet des servi ces de l’État : www.herault.gouv.fr/Politiques - publiques/Agriculture - foret - et - developpement - durable/Agriculture/Calamites - Agricoles

Contacts et renseignements :
DDTM 34 / SAF Bâtiment Ozone - 181, place Ernest Granier - CS 60556 - 34064 MONTPELLIER Cedex 2
04 34 46 60 51 ou 60 68 / ddtm - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les coquillages de l'étang de Thau de nouveau autorisés

牡蛎,oyster,oysters,shellLevée de l’interdiction temporaire de la récolte et de la commercialisation des huîtres, des moules et des palourdes de l’Etang de Thau

A la suite de plusieurs cas déclarés de toxi - infections alimentaires collectives dues à une consommation d’huîtres en provenance de l’Etang de Thau, le Préfet de l’Hérault a été amené à prononcer le 9 mars 2018 une interdiction temporaire de récolte et de commercialisation des huîtres, des moules et des palourdes en provenance de l’Etang de Thau ainsi qu’un retrait de tous les produits commercialisés depuis le 15 février.

Un délai supérieur à 28 jours s’étant écoulé depuis l’événement contaminant, le Préfet de l ’Hérault a décidé de lever à compter du 23 mars 2018 les mesures restrictives prises pour les huîtres, les moules et les palourdes en provenance de l’Etang de Thau.
Cette décision ne s’applique pas à la zone des eaux blanches qui reste fermée suite à une contamination bactérienne détectée par le réseau de surveillance REMI en date du 7 mars 2018.
La levée de l’interdiction concerne la pêche, le ramassage, le transport, la purification, l’expédition, le stockage, la distribution et la commercialisation en vue de la consommation humaine.

Quelques professionnels ont continué à vendre des produits au mépris de l’arrêté préfectoral du 9 mars. Ces conchyliculteurs exposent délibérément la santé des consommateurs et seront sanctionnés par les services de l’Etat avec la plus grande sévérité. Ils encourent jusqu’à sept ans d’emprisonnement et 750 000 euros d’amende ainsi que des suspensions de leur activité

Profil sociologique des maires de l’Hérault (2014-2020)

Analyse réalisée par Tim Laurence (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), étudiant en sciences politiques à l’IEP de Lille (Sciences Po Lille)

 

 

Le maire d'une commune héraultaise

le profil type

  • Sexe : Homme
  • Prénom : Alain
  • Né le 29 octobre 1953
  • Retraité

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-1/p160x160/15966185_10154855468937410_8953094886214572166_n.jpg?oh=f2ff8fd408e27ab1d62ff888db955645&oe=5B02C756
Jordan Dartier, maire de Vias
plus jeune maire de l'Hérault (né en 1987)

 

   

Les maires font partie du personnel politique le plus apprécié par la population du fait de leur proximité immédiate avec le terrain. Cette enquête statistique de Tim Laurence est donc particulièrement pertinente et éclairante pour cerner les caractéristiques socio-démographiques des premiers magistrats de nos communes. Cette étude a été réalisée à partir des données du Ministère de l’Intérieur issues de la liste des maires héraultais élus lors des dernières élections municipales de 2014. (*)

 Profession des maires dans le département

Les maires du département sont des retraités pour près de la moitié d'entre eux, pour parts presque égales entre ceux issus du public et ceux issus du privé. Une illustration de l'importance des retraités dans la vie du pays. Sans eux et sans leur travail largement désintéressé au service de leurs concitoyens, nombre de petites villes seraient à l'abandon.

Autre constatation : la composition socioprofessionnelle des maires de l'Hérault est équilibrée et assez représentative des métiers exercés par la population du département. Un élément de plus qui explique la bonne image dont les maires jouissent en générale. Pour plus détails : voir document à télécharger en cliquant ici

Catégories socio-professionnelles Nombre %
Retraités 150 43,7%
dont secteur public 72 21,0%
dont secteur privé 78 22,7%
Agriculteurs propriétaires exploit. 36 10,5%
Fonctionnaires  35 10,2%
Encadrement et ingénieurs 33 9,6%
Professions  libérales 20 5,8%
Enseignants 18 5,2%
Médecins, dentistes, pharmaciens, vétérinaires 11 3,2%
Employés (secteur privé) 7 2,0%
Chefs entreprise 5 1,5%
Sans profession déclarée 5 1,5%
Artisans 5 1,5%
Commercants 4 1,2%
Salariés agricoles 3 0,9%
Salariés du secteur médical 3 0,9%
Permanents politiques 3 0,9%
Hommes de lettres et Artistes 2 0,6%
Journalistes et autres médias 2 0,6%
Représentants de commerce 1 0,3%
     
total 343  

Parité hommes/femmes 

Dans l'Hérault, seulement 14% des maires sont des femmes. Elles représentent 49 des 343 maires du département.  Une proportion légèrement en dessous de la moyenne nationale (16,1% ).

Age des maires

La date de naissance moyenne des 343 maires du département  correspond au 29 octobre 1953.  Les maires de l'Hérault sont légèrement plus âgés que la moyenne nationale qui sont nés sept mois plus tard  le 29 mai 1954.
Le plus jeune maire de France, Louis Chambon, né en 1992, est le maire de Le Falgoux dans le Cantal (139 habitants), le plus âgé,  Marcel Berthomme, né en 1922, est le maire de Saint-Seurin-sur-l’Isle, en Gironde (3066 habitants). Dans l'Hérault, le benjamin est le maire de Vias, Jordan Dartier né le 20 novembre 1987 et le doyen est Robert Tailhades, maire de Riols , né le 24 décembre 1932.

 Prénoms des maires dans le département : Alain en tête

Dans l’Hérault, 13 maires sur 313 se prénomment Alain, ce qui fait de ce prénom le plus courant porté par les maires du département. S’en suivent notamment Gérard et Jacques, qui complètent le podium, comme le montre le classement ci-dessous.

  Prénom nombre  %
1 Alain 13  3,8
2 Gérard 12  3,5
3 Jacques 12  3,5
4 Jean-Pierre 11  3,2
5 Michel 11  3,2
6 Pierre 11  3,2
7 Jean 9  2,6
8 Philippe 9  2,6
9 Daniel 8  2,3
10 Jean-Claude 8  2,3

Si l’on compare avec les prénoms des maires de France, nous pouvons mettre en exergue que 8 prénoms (en gras) dans le top 10 au niveau local sont présents dans le classement national.

  Prénom nombre  %
1 Michel 1509  4,12
2 Alain 1171  3,20
3 Bernard 981  2,68
4 Philippe 896  2,45
5 Christian 871  2,38
6 Daniel 844 2,30
7 Gérard 829  2,26
8 Jean-Pierre 778  2,12
9 Pierre 727  1,98
10 Jean-Claude 661  1,80

(*) Voir : Licence ODbl, Ideeslibres.org , Ministère de l’intérieur, http://www.data.gouv.fr/fr/datasets/liste-des-maires/