Hérault

Sécheresse : Reconnaissance des Calamités Agricoles

Reconnaissance des Calamités Agricoles sur 72 communes de l’Hérault suite à la sécheresse 2017

Dépôts des dossiers de demande d’indemnisation avant le 3 mai 2018 Le comité national de gestion du risque en agriculture réuni le 21 mars 2018 a donné un avis favorable à la reconnaissance de calamité agricole suite à la sécheresse fourragère 2017.

Les biens reconnus sinistrés sont des pertes de récoltes : prairies temporaires, prairies permanentes et parcours.

La zone reconnue sinistrée concerne les 72 communes suivantes :

-Secteur 1 (Larzac) :
Le Caylar, Le Cros, Les Rives, Saint - Felix - de - l’Heras, Saint - Maurice - de - Navacelles, Saint - Michel, Saint - Pierre - de - la - Fage, Sorbs, La Vacquerie - et - Saint - Martin - de - Ca stries -

Secteur 2 (Haut - Languedoc) :
Les Aires, Avène, Bédarieux, Le Bousquet - d'Orb, Brenas, Cambon et Salvergues, Camplong, Carlencas - et - Levas, Cassagnoles, Castanet - le - Haut, Ceilhes - et - Rocozels, Colombières - sur - Orb, Combes, Courniou, Dio - et - Valquières, Ferrals - les - Montagne, Fraïsse - sur - Agout, Graissessac, Hérépian, Joncels, Lamalou - les - Bains, Lauroux, Lavalette, Liausson, Lodève, Lunas, Merifons, Mons, Mourèze, Octon, Olargues, Olmet - et - Villecun, Pardailhan, Pégairolles - de - l'Escalette, Pézènes - les - Mines , Les Plans, Le Poujol - sur - Orb, Le Pradal, Premian, Le Puech, Riols, Romiguieres, Roqueredonde, Rosis, Saint - Etienne - d'Albagnan, Saint - Etienne d’Estrechoux, Saint - Geniès - de - Varensal, Saint - Gervais - sur - Mare, Saint - Jean - de - Minervois, Saint - Julien, Saint - Mart in - de - l'Arcon, Saint - Pons - de - Thomières, Saint - Vincent - d'Olargues, Salasc, La Salvetat - sur - Agout, Le Soulié, Taussac - la - Billière, La Tour - sur - Orb, Valmascle, Verreries - de - Moussans, Vieussan, Villemagne - l'Argentière

Afin de bénéficier d'une indemnisation, l es exploitants agricoles concernés peuvent déposer, avant le 3 mai 2018, une demande par formulaire papier auprès de la direction départementale des territoires et de la mer de l'Hérault (DDTM 34)
Le formulaire est disponible sur le site internet des servi ces de l’État : www.herault.gouv.fr/Politiques - publiques/Agriculture - foret - et - developpement - durable/Agriculture/Calamites - Agricoles

Contacts et renseignements :
DDTM 34 / SAF Bâtiment Ozone - 181, place Ernest Granier - CS 60556 - 34064 MONTPELLIER Cedex 2
04 34 46 60 51 ou 60 68 / ddtm - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les coquillages de l'étang de Thau de nouveau autorisés

牡蛎,oyster,oysters,shellLevée de l’interdiction temporaire de la récolte et de la commercialisation des huîtres, des moules et des palourdes de l’Etang de Thau

A la suite de plusieurs cas déclarés de toxi - infections alimentaires collectives dues à une consommation d’huîtres en provenance de l’Etang de Thau, le Préfet de l’Hérault a été amené à prononcer le 9 mars 2018 une interdiction temporaire de récolte et de commercialisation des huîtres, des moules et des palourdes en provenance de l’Etang de Thau ainsi qu’un retrait de tous les produits commercialisés depuis le 15 février.

Un délai supérieur à 28 jours s’étant écoulé depuis l’événement contaminant, le Préfet de l ’Hérault a décidé de lever à compter du 23 mars 2018 les mesures restrictives prises pour les huîtres, les moules et les palourdes en provenance de l’Etang de Thau.
Cette décision ne s’applique pas à la zone des eaux blanches qui reste fermée suite à une contamination bactérienne détectée par le réseau de surveillance REMI en date du 7 mars 2018.
La levée de l’interdiction concerne la pêche, le ramassage, le transport, la purification, l’expédition, le stockage, la distribution et la commercialisation en vue de la consommation humaine.

Quelques professionnels ont continué à vendre des produits au mépris de l’arrêté préfectoral du 9 mars. Ces conchyliculteurs exposent délibérément la santé des consommateurs et seront sanctionnés par les services de l’Etat avec la plus grande sévérité. Ils encourent jusqu’à sept ans d’emprisonnement et 750 000 euros d’amende ainsi que des suspensions de leur activité

Profil sociologique des maires de l’Hérault (2014-2020)

Analyse réalisée par Tim Laurence (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), étudiant en sciences politiques à l’IEP de Lille (Sciences Po Lille)

 

 

Le maire d'une commune héraultaise

le profil type

  • Sexe : Homme
  • Prénom : Alain
  • Né le 29 octobre 1953
  • Retraité

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-1/p160x160/15966185_10154855468937410_8953094886214572166_n.jpg?oh=f2ff8fd408e27ab1d62ff888db955645&oe=5B02C756
Jordan Dartier, maire de Vias
plus jeune maire de l'Hérault (né en 1987)

 

   

Les maires font partie du personnel politique le plus apprécié par la population du fait de leur proximité immédiate avec le terrain. Cette enquête statistique de Tim Laurence est donc particulièrement pertinente et éclairante pour cerner les caractéristiques socio-démographiques des premiers magistrats de nos communes. Cette étude a été réalisée à partir des données du Ministère de l’Intérieur issues de la liste des maires héraultais élus lors des dernières élections municipales de 2014. (*)

 Profession des maires dans le département

Les maires du département sont des retraités pour près de la moitié d'entre eux, pour parts presque égales entre ceux issus du public et ceux issus du privé. Une illustration de l'importance des retraités dans la vie du pays. Sans eux et sans leur travail largement désintéressé au service de leurs concitoyens, nombre de petites villes seraient à l'abandon.

Autre constatation : la composition socioprofessionnelle des maires de l'Hérault est équilibrée et assez représentative des métiers exercés par la population du département. Un élément de plus qui explique la bonne image dont les maires jouissent en générale. Pour plus détails : voir document à télécharger en cliquant ici

Catégories socio-professionnelles Nombre %
Retraités 150 43,7%
dont secteur public 72 21,0%
dont secteur privé 78 22,7%
Agriculteurs propriétaires exploit. 36 10,5%
Fonctionnaires  35 10,2%
Encadrement et ingénieurs 33 9,6%
Professions  libérales 20 5,8%
Enseignants 18 5,2%
Médecins, dentistes, pharmaciens, vétérinaires 11 3,2%
Employés (secteur privé) 7 2,0%
Chefs entreprise 5 1,5%
Sans profession déclarée 5 1,5%
Artisans 5 1,5%
Commercants 4 1,2%
Salariés agricoles 3 0,9%
Salariés du secteur médical 3 0,9%
Permanents politiques 3 0,9%
Hommes de lettres et Artistes 2 0,6%
Journalistes et autres médias 2 0,6%
Représentants de commerce 1 0,3%
     
total 343  

Parité hommes/femmes 

Dans l'Hérault, seulement 14% des maires sont des femmes. Elles représentent 49 des 343 maires du département.  Une proportion légèrement en dessous de la moyenne nationale (16,1% ).

Age des maires

La date de naissance moyenne des 343 maires du département  correspond au 29 octobre 1953.  Les maires de l'Hérault sont légèrement plus âgés que la moyenne nationale qui sont nés sept mois plus tard  le 29 mai 1954.
Le plus jeune maire de France, Louis Chambon, né en 1992, est le maire de Le Falgoux dans le Cantal (139 habitants), le plus âgé,  Marcel Berthomme, né en 1922, est le maire de Saint-Seurin-sur-l’Isle, en Gironde (3066 habitants). Dans l'Hérault, le benjamin est le maire de Vias, Jordan Dartier né le 20 novembre 1987 et le doyen est Robert Tailhades, maire de Riols , né le 24 décembre 1932.

 Prénoms des maires dans le département : Alain en tête

Dans l’Hérault, 13 maires sur 313 se prénomment Alain, ce qui fait de ce prénom le plus courant porté par les maires du département. S’en suivent notamment Gérard et Jacques, qui complètent le podium, comme le montre le classement ci-dessous.

  Prénom nombre  %
1 Alain 13  3,8
2 Gérard 12  3,5
3 Jacques 12  3,5
4 Jean-Pierre 11  3,2
5 Michel 11  3,2
6 Pierre 11  3,2
7 Jean 9  2,6
8 Philippe 9  2,6
9 Daniel 8  2,3
10 Jean-Claude 8  2,3

Si l’on compare avec les prénoms des maires de France, nous pouvons mettre en exergue que 8 prénoms (en gras) dans le top 10 au niveau local sont présents dans le classement national.

  Prénom nombre  %
1 Michel 1509  4,12
2 Alain 1171  3,20
3 Bernard 981  2,68
4 Philippe 896  2,45
5 Christian 871  2,38
6 Daniel 844 2,30
7 Gérard 829  2,26
8 Jean-Pierre 778  2,12
9 Pierre 727  1,98
10 Jean-Claude 661  1,80

(*) Voir : Licence ODbl, Ideeslibres.org , Ministère de l’intérieur, http://www.data.gouv.fr/fr/datasets/liste-des-maires/

Les coquillages de l'étang de Thau de nouveau interdits à la consommation

牡蛎,oyster,oysters,shellÀ la suite de plusieurs cas déclarés de toxi-infections alimentaires collectives dues à une consommation d’huîtres en provenance de l’Etang de Thau, des analyses sur les coquillages ont démontré la présence de norovirus.

C’est la raison pour laquelle le préfet de l’Hérault a décidé de suspendre provisoirement la récolte e t la commercialisation des huîtres, des moules et des palourdes en provenance de ce secteur de production.
Il est demandé aux personnes qui détiendraient ces produits de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente.
En cas de doute, il convient de se renseigner auprès de son rayon de poissonnerie habituel pour savoir si le produit acheté est concerné par l’alerte.
Le norovirus est la cause la plus courant des gastro-entérites aigües. Les toxico-infections alimentai res causées par ce virus se traduisent par des symptômes gastro-intestinaux dans les 6 à 48 heures suivant la consommation.
Les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient ces symptômes sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.
Les huîtres, les moules et les palourdes récoltées antérieurement au 15 février 2018, ou provenant d’autres zones de production, ne sont pas soumises à cette mesure de restriction.
Cette mesure temporaire sera levée dès lors que les conditions de sécurité sanitaire seront réunies po ur une réouverture de la zone de production.

Participez à la création d’une grande base de données sur les soldats de l’Hérault


Grand Mémorial

 

À l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale et à compter du mois de janvier 2018, les Archives départementales de l’Hérault proposent à tous les internautes de contribuer à la création d’une grande base de données sur les soldats du département. Cette base nominative s’enrichira avec les données saisies par les internautes à partir des registres matricules militaires* mis en ligne sur le site des Archives. L’indexation portera sur les classes 1887 à 1921.

Ce projet d’indexation collaborative est gratuit et ouvert à tous. Il permettra de relever les noms des 137.000 soldats originaires de l’Hérault et du sud Aveyron. 

Le fruit de cette immense collaboration complétera le Grand mémorial, base de données des soldats de la Guerre 1914-1918 actuellement en ligne

Que sont les registres matricules du recrutement militaire?

Les registres regroupent des fiches matricules (une par soldat), contenant les états signalétiques de service de chaque conscrit, à partir du jour de leur recensement par l’armée, dans l’année de leurs 20 ans (classe d’âge). Les fiches matricules sont très détaillées : elles donnent des informations sur l’état civil, les caractéristiques physiques, le degré d’instruction du conscrit, la carrière militaire, les unités d’incorporation, les éventuelles blessures, les grades jusqu’à la démobilisation. 

Présentation du projet 

Il s’agit de relever, à partir des images mises à disposition et grâce à une grille prédéfinie, les informations suivantes : nom, prénom, date et lieu de naissance, lieu de résidence, degré d’instruction, numéro de matricule… 

Comment participer ? 

Pour participer à l’indexation collaborative, rien de plus simple. Créez votre compte personnel puis rendez-vous sur le formulaire des registres matricules pour visionner les registres matricules de votre choix. Vous pouvez commencer à indexer. Un tutoriel video est accessible en cliquant ici.

Les objectifs du président Mesquida pour l'Hérault

 Béziers, ce mardi 16 janvier, Kléber Mesquida, Président du Conseil Départemental de l'Hérault présentait ses vœux à la presse. L'occasion de faire un point sur les réalisations passées et de présenter ses objectifs pour le Département.

 

 Kléber Mesquida,
President of Hérault Department.

On tuesday january 16th, President Kleber Mesquida conveyed his best wishes to the media in Béziers Department Hall. An opportunity to present year 2018 objectives and his thoughts on the future of Hérault Department.


Not only on the technology side as optical fiber will be everywhere in Herault by the end of 2020, but in terms of attraction for tourists, with the creation of a huge park of activities, free of charge for the public, in the Bayssan Domain, around Sortie Ouest. In terms of culture of course, this park will include a huge theatre (900 seatings) to host more festivals.

Regarding oenotourism, not only will they encourage the 59 wine-tasting cellars to attract more tourists, but also build infrastructures to host them, such as guest houses, bed and breakfast etc. The wine-growers as well will be helped by a department watering plan to face future lack of water and save the vineyards.

Last but not the least among the projects introduced is the buyout of the Beziers airport shares andinfrastructures management, which should secure the activities of that airport..

   

Nul n'étant prophète en son pays, Kléber Mesquida a choisi le sien: amoureux de l'Hérault, il en parle avec passion et se bat depuis 2002 pour aider ce département à se hisser au niveau international (l'Hérault est la 1ère destination favorite des français et la 4ème au niveau international). Avec ses 15000 habitants supplémentaire par an depuis 2002, les infrastructures doivent changer pour accueillir et héberger ses quelques 1.150.000 habitants.

Les projets pour 2018 incluent donc des structures de solidarité, telles que la maison des solidarités Eliane Bauduin à Béziers, de la solidarité aux territoires avec les communes qui accueillent des projets, mais également des créations telles que en 2018 Hérault Ingénierie pour la recherche de financement aux communes.

Plus d'habitants entraînant plus de voitures donc un besoin de sécurité accroissant, de gros travaux sont mis en oeuvre tels que les carrefours Edgar Faure, la rocade nord, les déviations de Puisserguier, Montagnac, le passage surélevé au niveau de Cers pour rouler de Béziers à Agde... Mais également plus d'aires de covoiturage afin d'inciter les citoyens à devenir éco citoyens.

Et s'il est bien de sécuriser, il faut également rendre accessibles les commerces. En toute logique une aide aux collectivités a donc été octroyé aux collectivités désireuses de rendre accessible des maisons des services public aux citoyens.

Puis son cheval de bataille: les réseaux de télécommunication. Où dès 2012 il s'est battu afin de raccrocher l'Hérault au niveau national de la fibre optique. D'ici fin 2020, la région devrait être équipée et ceci gratuitement pour les communes.
Au niveau sportif, Hérault Sport en 2017 a animé 3704 journées sportives sur les plages, les écoles etc. Deux événements majeurs en 2018 dans notre région également: les 12 et 13 mai à Olargues, les championnats du monde d'enduro et de VTT, et la coupe du monde de rugby des moins de 20 ans, finale à Béziers fin 2018.

La culture n'est pas épargnée, la culture étant le patrimoine de ceux qui n'en ont pas. Les grands travaux de 2018 incluent: La réfection du théâtre de toile (Sortie ouest), 900 places, 41000 visiteurs par an, le grand projet du domaine de Bayssan avec la création d'un parc à thème sur le thème du cinéma et du numérique (par une entreprise privée Think Well) , mais également la création des Jardins de la Méditerranée, et des parcours pour la famille entièrement sécurisés avec pistes cyclables et de randonnée.

L'étude faisabilité sera achevée fin 2018 et ces sites devraient permettre la création de 800 emplois et un intérêt certain pour plus de touristes, ce domaine étant près des plages et bien situé par rapport à Montpellier, Narbonne et l'aéroport, devrait pouvoir les attirer lors des journées de grand vent.

Et enfin, autre richesse de notre région, l'Oenotourisme: 24 routes des vins devraient être reconnues sur le plan national, avec des circuits (59 caveaux pour recevoir le public, organiser des dégustations, mais également héberger), un plan d'irrigation afin de sauver nos vignes.

Bref, une présentation concise et intelligente de plans pour mettre en valeur le patrimoine de notre région, et ce sans langue de bois et en toute ouverture d'esprit.

Florence de Martino

La fanfare départementale des pompiers heureuse d’être basée à Bessan


Photo de famille pour la fanfare départementale qui répète tous les mardis à la salle des fêtes de Bessan.

 Déjà plus de dix ans que la batterie fanfare départementale des sapeurs-pompiers de l’Hérault a vu le jour. Le groupe musical est présent à toutes les manifestations patriotiques bessanaises et à d’autres diverses prestations, très appréciées par toute la population.

Il faut rappeler que c’est à partir de la batterie fanfare de Bessan, créée en 1999 par le regretté Jacky Breuron et par Marcelle Myt, que la fanfare des pompiers s’est construite. Grâce au dévouement et à la volonté de son actuel directeur, Lionel Gilhodes, elle assure aujourd’hui plus d’une soixantaine de sorties annuelles avec un effectif de cinquante musiciens venant de Bessan, Béziers, Montady, Pignan, Pézenas, Montpellier, Vias, Saint-Martin de Londres…

Les répétitions ont lieu chaque mardi, à 20h30, à la salle des fêtes (place de la Promenade), prêtée gracieusement par la municipalité. Dernièrement, afin de remercier la ville pour cet accueil, Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, a été invité à s’associer à un pot convivial.

Les musiciens disponibles souhaitant intégrer les rangs du groupe musical sont en permanence les bienvenus. Ils peuvent s’adresser localement à Michel Prévost 06 12 33 27 30.

lutte contre l’exploitation sexuelle.

Lutte contre la prostitution, le proxénétisme et la traite des êtres humains aux fins d’exploitation sexuelle : L’Etat réaffirme son engagement dans l’Hérault Pierre Pouëssel, préfet de l’Hérault, a installé ce jour à la préfecture la Commission départementale de lutte contre la prostitution, le proxénétisme et la traite des êtres humains aux fins d’exploitation sexuelle .

Créées par la loi du 13 avril 2016, les commissions départementales de lutte contre la prostitution ont pour mission de mettre en place une politique coordonnée d’actions en matière de prévention et de lutte contre la prostitution et d’accompagnement des victimes.
Les membres de cette commission ont réaffirmé leur engagement à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel dans l’Hérault.

Mobilisation de l’État contre les violences faites aux femmes

La loi du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées permet d’améliorer la prise en charge des personnes victimes de prostitution, de proxénétisme ou de traite des êtres humains aux fins d’exploitation sexuelle, en créant un parcours de sortie de la prostitution proposé à toute personne qui souhaite en bénéficier.
Les associations, Amicale du Nid 34 et Mouvement du Nid 34 , ont été agréées dans l’Hérault pou r accompagner les personnes prostituées dans le cadre du parcours de sortie, dont les premières demandes seront examinées dès janvier 2018.
La loi permet en outre de lutter plus efficacement contre les réseaux mais aussi d’atteindre les clients qui alimentent les réseaux. En 2016, un réseau complet a été démantelé et 65 infractions de recours à la prostitution ont été relevées .

Les services de l’État sont mobilisés pour lutter contre l’achat d’actes sexuels, contre les réseaux de proxénétisme et de traite des êtres humains et pour protéger les personnes en situation de prostitution. Ils participeront à une formation dédiée en décem bre afin d’appréhender les spécificités du phénomène prostitutionnel sur le département de l’Hérault .

L’État est au rendez - vous de la lutte contre toutes les violences faites aux femmes. La prévention et la lutte contre la prostitution s’inscrivent aujourd’hui à part entière dans les politiques publiques de lutte contre les violences faites aux femmes. A ce titre, elle figure dans le 5 ème plan interministériel de lutte contre les violences faites aux femmes (2017 - 2019) présenté en novembre 2016 par le Gouvernement.

Ad Populum au Pouget

 Nous y sommes entrés par hasard en visitant Le Pouget. L'exposition Rur'Art City avait lieu au Pouget aujourd'hui. L'association Ad Populum, met depuis 18 ans des outils au service des artistes porteurs de projets.  Elle est à l’initiative d’un collectif d’artistes, d’idéalistes et de citoyens qui ont l’ambition simple de changer le monde, en couleurs, en notes et en idées…



 

Considérant que les utopies ne sont que des réalités précoces et qu’une contestation est plus féconde lorsqu’elle est proposante,
Considérant que l’art comme la politique ne doivent pas être aux mains d’une pensée unicellulaire qui préfère être concurrent plus que partenaire,
Considérant de plus, que les sons, les mots ou les lumières sont plus éblouissantes lorsqu’elles ont un sens,
Considérant enfin que l’envie de vivre dans un monde plus solidaire est une revendication qui nous empêche de penser le quartier, la ville sans penser la terre,
Nous souhaitons proposer à tous les citoyens qui pensent ou rêvent demain, sans rougir d’une telle naïveté, de venir nous rejoindre.Cyril Cadars, premier Président, Ad Populum.

L’association souhaite faire se rencontrer des artistes musiciens d’ici et de là-bas et le public sous une forme originale. Les rencontres se déroulent dans un lieu aménagé prévu pour recevoir 50 personnes au maximum.

AD POPULUM (loi 1901) ayant peu de moyens mais l’envie de promouvoir des artistes rencontrés aux hasards des festivals, des concerts ou entendus sur les ondes, s’est arrêté sur une formule ‘ZIK & TCHATCHE’ qui s’articule de la façon suivante :

  • Une partie tchatche qui permet aux artistes de présenter leurs parcours et leur actualité sous la forme d’une interview personnalisée et d’échanges avec le public durant trente minutes.
  • Une partie musique d’environ trente minutes également avec la présentation de morceaux choisis par eux dans leur propre répertoire.

Pour agrémenter les rencontres et pour découvrir les artistes sous d’autres profils, ceux ci présentent, à leur convenance, d'autres artistes plasticiens de leurs connaissances dont les réalisations apporteraient une touche supplémentaire à la rencontre de leur univers et à la décoration du lieu, pour le plaisir de tous, ainsi qu’une play liste de deux heures contenant la musique qu’ils leur plait simplement d’écouter ou dont ils peuvent s’inspirer pour leurs propres compositions. A l’issue de la rencontre un repas préparé maison est servi et ajoute à la convivialité du moment.

Ces rendez-vous ont lieu d’octobre à avril à raison d’un par mois et sont enregistrés en apportant le plus grand soin à la qualité de la sonorisation et de la captation sonore afin de permettre une diffusion sur R.P.H. (Radio Pays d’Hérault), partenaire de ces rencontres, le deuxième mercredi de chaque mois.

L’information publique se fait par voie électronique et par le bouche à oreille aussi n'hésitez pas à visiter leur page Facebook ou leur site internet.

Florence de Martino

Un bilan sécurité routière inquiétant

On dénombre déjà 66 tués sur les routes de l’Hérault pour les 10 premiers mois de 2017 ( contre 65 sur la même période en 2016)

Crash Test Dummies  


Parmi eux, une forte proportion d'usagers vulnérables :

  • 33% de 2 roues motorisées (alors qu'ils ne représentent que 2.5% du trafic)
  • 18%  de piétons :
  • 2% de cyclistes :

90 % des accidents sont la conséquence d’un comportement à risque des usagers de la route :

Non respect du code de la route :

  • vitesse excessive ou inadaptée :
  • aux conditions atmosphériques,
  • à l’état ou à l’environnement de la route
  • non respect des distances de sécurité
  • non respect des priorités
  • non indication des changements de direction
  • dépassements dangereux …

Altération des capacités de conduite (diminution de la concentration, de la vigilance, du champ visuel, augmentation du temps de réaction)  :

  • sous l’effet de l’alcool et/ou de produits stupéfiants : tolérance zéro pour se prémunir de tout accident
  • suite à la prise de certains médicaments : se référer au pictogramme sur l’emballage
  • par l’utilisation du téléphone en conduisant : un fléau qui fait de plus en plus de victimes (lien avec la dernière campagne de com)

source : Préfecture del'Hérault

Solidarité handicap

Le Président du Département partage l’opération brioche de l’UDAPEAI Hérault

Mercredi 4 octobre 2017, Kleber Mesquida, Président du Département et Gabrielle Henry, vice-présidente déléguée à la solidarité-handicap ont reçu M. Aigueperse, Président de l’Union Départementale des Associations de Parents et amis de personnes handicapées mentales et d’Enfants Inadaptés (UDAPEAI) et M. Combe Président de l’APEI Grand Montpellier et Bassin de Thau lors de la traditionnelle opération brioche.
Cet événement fédérateur est l’occasion pour le Département de l’Hérault d’affirmer sa solidarité envers les personnes handicapées mentales. Une solidarité qui profite à d’autres : le Département a offert 650 brioches à des associations d’aide alimentaire : Croix rouge, Secours catholique, Secours populaire, St Vincent de Paul, Les Restos du Coeur, Solidarité Dom Tom Montpellier, Roule contact à Gignac, Epicerie solidaire d’Agde.

Le Département garant des solidarités à la personne

Au-delà du « coup de projecteur » sur cette opération ponctuelle, le Département soutient les associations de handicap en veillant à l’équilibre, la pluralité et la diversité des modes d’accompagnement pour tous les types de handicap. Elles ont été associées à la réflexion du schéma départemental de l’Autonomie 2017-20211 adopté par l’Assemblée départementale en mars dernier. Le Président du Conseil départemental a annoncé les priorités de ce schéma aux représentants de l’APEI : 70 places destinées à l’accueil des jeunes majeurs handicapés seront créées ainsi que 130 places d’accueil des personnes handicapées vieillissantes. La Maison départementale des personnes handicapées est aujourd’hui la porte d’entrée des personnes et familles en situation de handicap.

Le Département consacre la moitié de son budget à soutenir les plus fragiles, notamment les personnes concernées par un handicap, et coordonner l’ensemble des services sur son territoire.
En 2017, la collectivité départementale a dédié un budget de 142,8 M€ à sa politique en faveur du handicap.

 

Le Département organise :
La Journée Départementale de Sensibilisation au Handicap Sur le Thème “Handicapés et Valides, Vivre et Travailler Ensemble” Jeudi 16 novembre 2017, à l’Hôtel du Département à Montpellier (Alco)