ASSOCIATIONS

Tai chi : Nouvelle activité à Saint-Thibéry

Une nouveauté que le club de karaté de Saint-Thibéry a annoncé lors du forum des associations : le cours de tai chi santé bien-être est une activité de réappropriation du corps qui s’adresse à une population de non sportifs qui souhaitent pratiquer une activité physique non traumatisante.

Ce sport permet de pallier les problèmes articulaires et réadapter le système cardiovasculaire en douceur.

Il peut être recommandé par un professionnel de la santé car justement sans risque pour la santé.
La mémorisation des gestes est progressive et s’effectue en répétition, ce qui implique une forte concentration et une déconnexion totale de ses problèmes de tous les jours. C’est issu de son expérience dans les arts martiaux et tai chi depuis plus de 45 ans que Didier Postiaux, ceinture noire 6e dan, diplômé d’Etat, invite à découvrir à l’espace Cessero tous les lundis de 09h30 à 10h30 (pour le cours de tai chi santé éveil bien-être) et les mardis lors d'un cours de tai chi pour les débutants (de 20h30 à 21h30).

Les cours débutent lundi 11 septembre, inscriptions et renseignements sur place, sur leur site internet ou par téléphone au 06 82 86 02 52.

Florence de Martino

Libres Penseurs de l’Hérault

Le Groupe Victor Hugo des Libres Penseurs de l'Hérault communique :

Notre ami et camarade Maurice Moréno nous a quittés . Président départemental de l'ARAC-34 Maurice était adhérent du Groupe V. Hugo des LP -Hlt . Maurice Moréno était une personnalité du rassemblement pacifiste d' Aniane où il prenait la parole au titre de l'ARAC-34; son engagement résolu pour la réhabilitation des Fusillés pour l'exemple de la guerre 14-18 était très apprécié . Nous garderons le souvenir ému d'un camarade, d'un militant qui s'est dressé toute sa vie contre les injustices, contre la guerre et pour un monde de Paix et de Fraternité, conviction qui l'amena en novembre 2016 à être signataire de l'Appel de la conférence internationale " contre la guerre, l'exploitation et le travail précaire ".

Le Groupe V. Hugo des LP-Hlt salue la mémoire de son camarade et ami Maurice, assure son épouse Rose-Marie et leurs enfants de notre affectueuse solidarité dans cette épreuve .

Alain Visseq président du Groupe V. Hugo des Libres Penseurs de l' Hérault conduira une délégation lors de la cérémonie civile ..

Alain Visseq Président du Groupe Victor Hugo des Libres Penseurs de L’Hérault.
Tel 06 - 14 - 74 - 96 - 79 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Conférence de Stéphane Mauné : l'oléiculture à l’époque romaine

Les Amis de Montagnac

CONFÉRENCE DE STÉPHANE MAUNÉ L'OLÉICULTURE À L’ÉPOQUE ROMAINEL’oléiculture à l’époque romaine, par Stéphane Mauné docteur en archéologie et chercheur au CNRS.
C’est à une découverte passionnante que Stéphane Mauné a convié les Amis de Montagnac le samedi 4 mars dernier. Une conférence présentée dans un style qui lui est propre, fait de rigueur et de passion. 
Nous avons découvert comment de Bétique, sur les bords du Guadalquivir, à Rome l’huile d’olive espagnole alimentait le quotidien des romains pour toutes sortes d’usages : alimentation, éclairage, construction. Comment à partir d’une simple montagne d’amphores oubliées dans l’ancien port de Rome, à partir de 1860 et surtout au XX° s, les historiens ont pu établir ce trajet mais aussi amasser nombre de renseignements sur la culture de l’olivier, la production d’huile et la confection des amphores en Espagne. 
Un trafic qui a duré deux siècles et demi du 2° s avant JC au 2° s après, et s’est étendu à tout l’empire romain, remontant le Rhône pour atteindre l’Allemagne et la Hollande, affrontant l’Atlantique pour atteindre l’Angleterre. 
C’est toute une armée de potiers, de producteurs d’olives et d’huile, de marchands, de transporteurs et de marins qui participaient à ce grand mouvement avec des points d’arrêt languedocien comme Lattes ou Narbonne, à une époque où, paradoxalement, il n’y avait pas d’olivier chez nous, pays alors trop froid pour cet arbre. 

CONFÉRENCE DE STÉPHANE MAUNÉ L'OLÉICULTURE À L’ÉPOQUE ROMAINE

 

Le public a suivi avec intérêt cette conférence illustrée de nombreuses vues, de nombreux dessins, de nombreuses cartes donnant à l’exposé un aspect vivant et concret. C’était un retour à une page de notre histoire souvent méconnue, où l’on découvrait que les romains avaient déjà des notions techniques et commerciales que nous avons redécouvertes péniblement au cours des siècles. 
Mais pour cette leçon d’histoire il fallait un présentateur à la fois compétent et agréable à suivre c’est ce qu’a démontré pendant près de deux heures Stéphane Mauné. Le plus bel hommage que l’on pouvait rendre au conférencier c’était cette attention soutenue de l’auditoire, complétée par les nombreuses questions qui ont suivi la fin de l’exposé.

Corinne Cambon

Parti socialiste à Pézenas : 2017, place aux jeunes !

En appui à la candidature de Benoit Hamon à la Présidence de la République française, les socialistes du Piscénois souhaitent susciter le débat à Gauche avec l’ensemble de la population et des progressistes. La section socialiste du Piscénois vous convie à un échange autour du thème : 2017, place aux jeunes ! en présence de militants du Mouvement des Jeunes Socialistes le mardi 14 mars 2017 à 19h à la Salle Bonnafous Rue Massillon - Pézenas

Associations et numérique

Une étude montre l'impact positif du numérique pour les associations

Le numérique évolue en permanence. Il offre aux associations de réelles opportunités de se faire connaître, de se développer et de muscler leurs projets. Elles s’en saisissent généralement au gré des solutions nouvelles qu’elles découvrent et des opportunités qui s’offrent à elles.

team

Parmi les usages prépondérants, 73% des associations détiennent un site Internet propre. 62% d’entre elles utilisent les réseaux sociaux ; il s’agit de la plus importante progression en termes d’usages numériques depuis 2013 (+26%). On note aussi une forte percée de l’utilisation des outils collaboratifs entre 2013 (22%) et 2016 (43%). Ces derniers sont particulièrement adaptés au modèle associatif dont les équipes de bénévoles, salariés et administrateurs sont le plus souvent éclatées, avec des rythmes de travail différents.

Le numérique est au service des bénéficiaires et de leurs causes.

Lorsqu’elles sont connectées, 35% des associations en moyenne s’appuient sur le numérique pour développer des actions en direction de leurs bénéficiaires ou de publics fragiles.

Impacts positifs du numérique au sein des associations

Les effets positifs du déploiement des usages numériques dépassent l’enjeu de visibilité et de notoriété. Le partage de l’information arrive en tête (85%) avec pour corollaire un renforcement de la cohésion de l’équipe, de l’efficacité, du suivi et de l’évaluation des actions.
Un responsable d’association sur deux est convaincu des impacts positifs sur l’implication des adhérents, des bénévoles ou salariés.

Ainsi, ce baromètre pointe des impacts positifs au sein des associations tels que :

  • Des bénévoles plus impliqués
  • Des adhérents plus concernés
  • Des avancées réelles dans la gouvernance (plus de transparence, collaboration, participation)

Des difficultés mais des leviers d’action bien identifiés

Le manque de temps, de savoir-faire et de moyens constituent les principaux obstacles à une bonne appropriation du numérique dans les associations.
Alors qu’une meilleure maîtrise des outils numériques reste la principale préoccupation (49%), environ 1/3 des dirigeants d’associations sont convaincus que les outils numériques doivent s’inscrire dans une démarche globale d’acculturation numérique au sein de leurs associations.
Si les moyens financiers sont essentiels pour s’équiper (42%), les associations ont également conscience de la nécessité de rechercher des financements pour monter en compétences, soit en se formant (33%), soit en bénéficiant des conseils d’experts (22%).

» lire le rapport d''étude complète

Les Amis du Poulain de Pézenas lancent un financement participatif

A l'initiative des Amis du Poulain, Pézenas accueillera les 1er et 2 juillet 2017 un rassemblement majeur d'animaux totémiques, de géants et dragons processionnels, de France, de Belgique et de Catalogne : La ronde européenne des Géants et Totems 2017.

Bien que plusieurs partenaires soutiennent financièrement la manifestation, le recours au financement participatif est nécessaire pour boucler le budget. Les dons peuvent être effectués en ligne sur la plateforme Ulule. Ce complément de financement contribuera à couvrir les frais pour l'accueil des Totems, Géants et Dragons processionnels : frais de déplacements des groupes -parfois jusqu'à 50 personnes-, hébergements et repas -près de 700 personnes attendues le dimanche soir-, ainsi qu'aux frais techniques et administratifs liés au rassemblement (sonorisation, éclairage, communication, gestion, assurances...).

 

Les Amis du Poulain

L'association, fondée par M. Francis Auran dit "Pampille" en 1981, prend en charge les sorties du Totem de la Ville de Pézenas "Lo Polin" (prononcer "lou pouli" !).

Le Poulain anime les rues de Pézenas à l'occasion des fêtes locales (Carnaval, inauguration des festivals, fête des Morts, Nadal ...) et est très régulièrement sollicité pour des prestations "hors les murs". 

C'est ainsi qu'en 1989 il embarque pour l'Inde ! Avec la Tarasque de Tarascon, le Poulain a été sélectionné par le Ministère de la Culture pour représenter, à Bombay et New Delhi, une des identités culturelles françaises dans le cadre de l’année de la France en Inde.

En 2005, à l’initiative de Claude Achard, le Poulain est "entré" à l’UNESCO. I y a été honoré au titre de "Chef-d’œuvre du Patrimoine Oral et Immatériel Mondial de l’Humanité". Il fait maintenant partie de la grande famille des géants portés de France et de Belgique.

En 2014, le Poulain a encore une fois été encensé, avec le “Prix Best”, obtenu à Barcelone, dans le cadre du "Festivitas Bestiarum". Une belle récompense, d'autant que le conseil d'administration de l'association “Agrupació de Bestiari Festiu i Popular de Catalunya ”, qui regroupe 1500 géants (Drac, Léone, Mulassa...), a décerné ce prix au Poulain devant plus de 400 personnes, "pour sa contribution au prestige et à la dignité des bêtes de fêtes européennes".

En 2017, les Amis du Poulain initie la Ronde des Géants et Totems européens, rassemblement unique, prémices à la constitution de la Fédération des Totems d'Occitanie.

 

Le temps du rassemblement

En collaboration avec la ville de Pézenas, le C.F.P.C.I. (Centre français du Patrimoine Culturel Immatériel) et le CIRDOC (centre interrégional de développement de l'Occitan), les Amis du Poulain souhaitent créer une Féderation des Totems d'Occitanie.​ Cette fédération organisera sa première assemblée générale durant ce premier week-end de juillet 2017.
Celle-ci aura pour but:

  • de promouvoir et de valoriser le patrimoine festif et rituel en lien aux animaux totémiques de la région Occitanie;
  • de constituer un centre de ressources facilitant les échanges et le partage d'informations, de connaissances et d'experiences;
  • d'organiser et d'aider à mettre en œuvre des actions culturelles et des projets de territoire pour la transmission et la valorisation de ce patrimoine;
  • d'être un outil d'expérimentation pour la mise en œuvre de politiques culturelles collaboratives pour la sauvegarde et la valorisation du Patrimoine Culturel Immatériel;
  • de permettre des échanges entre porteurs de projets au niveau local, national, européen et international.
   


Le Totem désigne l'incarnation de l' esprit des lieux dans un animal-jupon, une bête de toile, une effigie animée... C'est à travers lui qu'un peuple rendra hommage à l'esprit du lieu qui l'héberge et grâce à lui qu'il sera initié à la sociabilité, au respect de la nature et entrera au contact du sacré.

Les animaux totémiques représentent la mémoire collective, l'identité locale autant que l'invention constante des communautés. Ils sont les symboles de la création collective qui prend racine dans l'histoire, les mythes, les contes et légendes des contrées.

A chaque animal correspond son rituel, sa fête et son jeu, sa relation à la communauté. Chacun a sa légende, chacun a son histoire qui évolue au cours des siècles, mais tous éveillent un réel intérêt pour une population qui le sollicite et l'acclame à chaque sortie.

La région Occitanie est ainsi riche de plus de 60 animaux totémiques ; les processions d'animaux gigantesques, de monstres ou de dragons, à l'occasion de carnavals ou de fêtes votives, y demeurent très vivantes : le Poulain de Pézenas, le Chameau de Béziers, le Bœuf de Mèze ou l'Ane de Bessan figurent parmi les éléments les plus anciens et les plus connus de ce bestiaire fantastique.

Dans le Nord de la France, en Belgique, en Catalogne, géants et dragons processionnels remplissent des fonctions analogues à celles de nos animaux totémiques et constituent les acteurs principaux de grande fêtes populaires préparées avec la participation active des habitants pour lesquels elles conservent une importante valeur symbolique.

 

La ronde des Géants et Totems européens

S'il y a bien des moyens pour faire la fête, ce rassemblement unique dans la composition des participants (géants, dragons, animaux et légumes totémiques) sera un évènement majeur pour la valorisation du Patrimoine Culturel Immatériel.

La fête donne un sens à l'animal totémique tout comme l'animal totémique donne un sens à la fête! Ils sont indissociables. Ils sont les représentants de "l'exhibition collective au moment où la société proclame ce qui la fonde". Leur place est de ce fait dans la rue et ils symbolisent l'appartenance à une communauté et à un lieu.

Sans aucun doute ces animaux totémiques continueront à être les signes unanimes de ce qui confère aux citoyens une "identité de fête".

C'est dans cet esprit de fête que déambuleront dans les rues de Pézenas, deux jours durant, plusieurs dizaines de Totems*, dansant, sautant, crachant le feu, au son des fifres, hautbois, tambours et fanfares, dans un esprit de partage et d'échanges entre villes et villages européens.

 

Des tables rondes se tiendront durant ce weekend afin d'informer et de réflechir sur l'évolution des géants et des animaux totémiques dans notre société. Celles-ci permettront des rencontres et des échanges entre acteurs locaux -français, belges et catalans-, chercheurs, élu(e)s et administrateurs d'institutions culturelles sur le territoire de la région Occitanie Pyrénées Méditerranée, afin d'établir un état des lieux des besoins et d'envisager les modalités de mise en place d'outils de soutien, d'accompagnement et de transmission s'inscrivant dans une démarche de valorisation, de dynamisation et de sauvegarde du patrimoine totémique.

 

L'US Montagnac UN CLUB EN BONNE SANTÉ

Le président, Jacques Bautès, et ses dirigeants ont pu faire déjà un premier bilan de leur implication depuis le début de cette saison. Beaucoup de satisfaction est à mettre à leur crédit, tout d'abord la barre des 200 licenciés a été franchie, le football reste le sport roi. Le club peut se targuer d'aligner au moins une équipe dans chaque catégorie d'âge, le budget éducateur a été revalorisé, la rigueur, la discipline et le respect se mettent progressivement en place.

Le football d'animation avec plus de 60 enfants demandera encore plus d'investissement. Le comité restant très à l'écoute des familles compte bien accentuer ses efforts sur l'encadrement.

Les U13 présentent beaucoup de qualités mais doivent apprendre à se discipliner. 

La catégorie des U15 a été créé cette saison. Plus de 20 jeunes y ont adhéré mais doivent travailler beaucoup plus pour exister sportivement.Les U17, seule équipe de niveau supérieur, payent le fait du manque de U15 l'année dernière, avec un effectif beaucoup trop limité  pour la 2ème division.

Une des grandes satisfactions vient de la bonne tenue des U19 qui ont enfin compris le message. A savoir que jouer au ballon c'est bien la chose qu'ils font le mieux ! Oublier les mauvais comportements et se concentrer sur la lutte à l'accession en 1ère division, voilà le message qui leur est donné et pour l'instant ils sont à l'écoute et cela paye ( 1er de leur groupe).

L'autre embellie vient des hommes de Belaïd Mostefa, qui ont retenu la leçon des saisons passées à végéter dans leur championnat, en ne laissant cette année que des miettes à leurs adversaires, 11 victoires sur 11. Enfin ! Même si le début de saison fut difficile, l'équipe fanion s'est remise sur les rails et s'apprête à jouer une vrai finale sur le terrain de Magalas afin d'espérer une toujours possible montée en PHA. 

Le président et son comité remercie la mairie de Montagnac pour son soutien ainsi que ses sponsors, "Les Domaines Paul Mas", dont le logo Arrogant Frog est arboré sur l'ensemble des tenues, Bricomarché Pézenas, sponsor de toutes les équipes de jeunes, Carrefour Market Pézenas , fournisseur de tenues et matériel nécessaire à l'épanouissement des jeunes et les entreprises Lambert et Brouillet ainsi que tous les autres commerçants, artisans montagnacois qui soutiennent le club.

Corinne Cambon

 

Le RPF soutient Fillon

Le RPF officiel continue de soutenir le Capitaine du navire Droite Plurale, François FILLON

Le RPF officiel (Rassemblement Pour la France) maintient son soutien et sa confiance au candidat à la Présidentielle François FILLON, celui qui fut son choix dès le premier tour de la Primaire de la Droite et du Centre (seul parti à l'avoir soutenu au premier tour de celle-ci bien avant qu'il ne soit donné favori).

L'heure des explications viendra mais pour le moment c'est la présomption d'innocence qui doit s'appliquer, la même que la Gauche réclamait en 2011 dans l'affaire DSK et qui a globalement été respectée (il faut bien différencier l'action d'un simple sympathisant qui est dans l'émotion, la passion plutôt que dans la modération et la raison comme peut l'être un responsable politique ou un élu).

Ceux qui se désolidarisent à la première difficulté bafouent deux principes élémentaires de la Droite : la loyauté envers le Chef et la chasse en meute.

Nous trouvons l'attitude de Georges FENECH profondément mesquine et pitoyable : priver 4 millions d'électeurs de leur vote (à 2€ le tour profitant à un objectif très restreint) pour décider au final entre apparatchiks de qui sera le « candidat de plan B », juste pour régler ses comptes personnels avec le Député de Paris qui lui a préféré Michel HAVARD à Lyon en 2014 en remerciement de son soutien à la Primaire UMP en 2012, ce même Monsieur HAVARD qui a pourtant fini par soutenir Alain JUPPE en 2016.

Cette primaire n'était pas celle de LR mais bien celle de cinq partis dont trois organisateurs : LR – PCD – CNIP – RPF off et UDI et nul ne saurait résumer la Droite à un seul parti : la Gauche était plurielle, la Droite est plurale.

Autres propos profondément révoltants : ceux de Gérard LONGUET qui a déclaré que le Général de GAULLE n'avait pas eu les mêmes difficultés parce qu'il n'avait « pas vécu à l'époque d'internet », ce qui laisserait sous entendre, surtout chez la Gauche, que des scandales ont été passés sous silence.

Igor KUREK          
Président du RPF Officiel

RC Montagnac: mondial de handball 2017

 

 

 Dimanche 29 janvier, la France a décroché un sixième titre mondial en s'imposant à domicile face à la Norvège (33-26). Proposée sur TF1, la finale a réuni en moyenne 8,67 millions de téléspectateurs. 

Dans la salle des rencontres André Sambussy, Le Racing Club Montagnacois avait organisé, pour ses membres, la retransmission sur écran géant. Ils étaient une centaine a s'être déplacé pour l'occasion, amenant avant le match tartes, gâteaux et autres préparations... 
Après cette belle victoire, les handballeurs montagnacois ont prolongé la fête en partageant un bon repas.

Corinne Cambon

Le Laser fait son Assemblée Générale

C'est un très joli spectacle que les enfants de l'association Laser ont offert aux personnes présentes avant l'Assemblée Générale qui avait lieu vendredi 3 février dans la grande salle rue Aspiran Lebaron à Montagnac. 

 Devant Monsieur le Maire, Yann Llopis, Mme Barattini, adjointe à la culture, Mme Imbert et M. Morgo, conseillers départementaux, les membres de l'association, les bénévoles et les parents, les enfants ont fait "le show" : chorale, cirque, arts plastiques et lecture slam livrés en petites scènes.

Puis M. André Biau, président de Laser, a ouvert l'Assemblée Générale en présentant les différents bilans. Parmi les points forts de 2016, il y a eu les travaux de restructuration, le plafond de la grande salle a été refait et les peintures rafraîchies ainsi que l'installation de clôtures et de portes autour de la cour pour sécuriser l'environnement...

 Malheureusement, cette belle association est victime de son succès. L'augmentation importante des effectifs (352 adhérents en 2016) montre le réel engouement pour cette association aidant, entre autre, les écoliers qui ont un besoin important de soutien en dehors de l'école. Bien sûr c'est l'objectif de l'association et le conseil d'administration a longuement travaillé sur l'organisation, le dédoublement des activités, la séparation des groupes et l'organisation optimale des salles. Toutes ces stratégies fonctionnent à la condition d'avoir des bénévoles qui animent ces groupes. Et c'est là où le bât blesse ! 

Depuis septembre dernier, de nouvelles personnes sont venues rejoindre les bénévoles mais cela ne suffit pas, alors si vous êtes intéressé pour les aider : 06 28 07 39 93. 
Après avoir remercié l'équipe professionnelle pour leur réelle implication dans leur travail et les différents partenaires pour leurs soutiens, le président a conclu par : "Je voudrais vous dire combien nous sommes fiers, nous les militants et les professionnels de Laser de ce qu'est, de ce que fait, de ce que représente notre association...Ce qui rend belles les choses, ce qui renforce l'espoir, c'est de voir ces enfants qui ont joué ensemble pour nous avant la réunion, ce qu'ils disent, ce qu'ils chantent, ce qu'ils construisent ensemble et cette chaîne de force que nous, parents, école, bénévoles construisons autour d'eux pour les porter le plus loin possible dans leur futures vies d'adultes et de citoyens. Ce qui est beau c'est que nous sommes utiles ici et maintenant et que nous aussi nous construisons l'avenir de ce monde. Merci d'y participer."

Un repas partagé avec les spécialités de chacun est venu clôturer cette réunion annuelle.

Corinne Cambon