Hérault

La Réserve opérationnelle dans l'Hérault

Forte de 23 000 hommes et femmes, la réserve opérationnelle de la gendarmerie renforce l'action des unités d’active et les structures de commandement. Les réservistes contribuent directement, aux côtés de leur camarades d'active, à la production de sécurité (garantir la protection des personnes et des biens, renseigner, alerter, porter secours) comme à la bonne exécution des lois.

Vous souhaitez :

  • Vous engager pour votre pays, en consacrant une partie de votre temps au service de vos concitoyens;
  • Agir aux côtés des gendarmes, dans le cadre de leurs missions quotidiennes ;
  •  Vivre une expérience humaine et professionnelle valorisante.

Exemples d'emploi dans la réserve opérationnelle

Les réservistes sous ESR sont convoqués pour renforcer temporairement les unités de gendarmerie proches de leur domicile et participer notamment :

  • au service quotidien des unités (patrouille de surveillance, contact avec la population, aide, conseil et secours) ;
  • à la sécurité de manifestations sportives ou culturelles ;
  • à des dispositifs de recherches ;
  • à des missions de sécurité publique ou de lutte contre la délinquance ;
  • à des mesures exceptionnelles de sécurité telles que le plan VIGIPIRATE ;
  • à la gestion des conséquences des catastrophes naturelles ou accidentelles ;
  • à l'encadrement des sessions de JDC ou de formation des réservistes ;
  • Le temps consacré à ces activités peut aller jusqu’à 30 jours par an.

Conditions d'admission

  • Être de nationalité française ;
  • Être âgé de 17 ans au moins;
  • Avoir satisfait aux obligations du service national, avoir suivi la JAPD ou la JDC ;
  • Avoir une bonne condition physique ;
  • Être apte moralement et psychologiquement ;
  • Être détenteur du diplôme de gendarme adjoint de réserve (DGAR), obtenu à l'issue d'une préparation militaire encadrée par la gendarmerie.

+ d'information

Information préfecture : l'Hérault en vigilance sécheresse

Malgré les orages observés dernièrement qui sont restés globalement localisés, l’absence de pluies significatives depuis le début de l’été a pour conséquence la diminution globale des ressources en eau, notamment pour certains affluents de l’Orb amont.

Suite à la réunion de "la cellule sécheresse" en charge de la surveillance de la ressource en eau, le préfet de l’Hérault a émis des premères restrictions sur l'Orb amont.  Ainsi, depuis le 22 juillet 2016 tout le département est placé en vigilance.

Premières restrictions sur le secteur amont de l’Orb (hors fleuve Orb)

Les principales mesures sont :

  • Interdiction 24h/24h : le remplissage des piscines privées, le lavage des véhicules en dehors des stations professionnelles, le fonctionnement des bornes et fontaines en circuit ouvert.
  • Interdiction de 8h à 20h : l’arrosage des terrains de sports, des golfs, des jardins, des pelouses et espaces verts publics et privés.
  • Strictement réglementé par les dispositifs spécifiques prévus en cas de sécheresse dans le cadre de leur autorisation : le fonctionnement des Installations Classées Pour l’Environnement (ICPE), des stations d’épuration, des plans d’eau, des activités économiques, commerciales et industrielles, ASA, …

ATTENTION : toute infraction est passible d’une contravention de 5ème classe de 1500 € ou de 3000 € en cas de récidive.

Un chantier innovant à Nissan-Lez-Ensérune

En cohérence avec sa démarche « route durable », le Département de l’Hérault se positionne  comme un acteur de l’innovation, en incitant la profession routière à développer des techniques nouvelles au bénéfice de l’environnement et du cadre de vie. A ce titre, le conseil départemental a lancé récemment un appel d’offre exigeant la réalisation d’ « enduits de faible granularité » dont la mince couche de granulés privilégie l’utilisation de gravillons fins, sous-employés dans les carrières locales.

Plusieurs avantages

Cette technique innovante présente plusieurs avantages : économiser les ressources naturelles et le recyclage des déchets, améliorer les performances techniques en créant une bonne adhérence, assurer un meilleur confort pour les cyclistes et diminuer les nuisances sonores. Philippe Vidal, vice-président délégué à l’aménagement du territoire, représentant Kléber Mesquida, Président du Département, Député, précise : « Ce chantier expérimental est actuellement réalisé sur la RD 162 au sud de Nissan-lez-Ensérune, sur une longueur de 3 kilomètres. Il faut savoir que l’entreprise Eiffage qui réalise ces travaux, a également appliqué des sous-couches de renforcement avec trois matériaux innovants fabriqués à froid, qui génèrent très peu de gaz à effets de serre. »

Un chantier test suivi par le Département sur plusieurs années

Pour suivre et comparer pendant plusieurs années ces  techniques appliquées sur des secteurs différents, le département a mis en place un chantier test suivi par le département sur plusieurs années. Ce chantier innovant, d’un montant total de 140 000 €, est intégralement financé par le Département.

Les chiffres clés du chantier :

  • 800 tonnes de grave émulsion 100 % recyclées
  • 300 tonnes de grave émulsion améliorée par empilement granulaire
  • 300 tonnes de grave recyclée régénérée au liant biosourcé

Un fourgon pour les Restos

 Le Département de l'Hérault a fait don d'un fourgon aux Restaurants du Cœur de Béziers.
Le 30 juin à 9h30 à l'Hôtel du Département à Montpellier Kléber Mesquida, Président du Département, Député de l'Hérault a remis les clés du fourgon à Michel Landon, Président de l'association des Restaurants du Coeur sur le territoire de l'Hérault.

Contre le vol de vélos

 Mardi 20 septembre à 10h, le Département signe une convention avec la gendarmerie pour lutter contre le vol des vélos

Le Département de l'Hérault, acteur majeur en matière d'aménagements cyclables et de promotion du vélo, signe une convention avec la direction départementale de la sécurité publique de l'Hérault, le groupement de gendarmerie départementale de l'Hérault et l'association le Vieux Biclou.

OBJECTIF : « Tatouer les vélos pour lutter efficacement contre le vol »