Balades

L’abbaye de Sylvanès

C’est une longue balade que nous vous proposons : il vous faudra vous rendre à Lodève que vous traverserez. A la sortie, laissant la grande route qui va escalader le Pas de l’Escalette, vous prendrez la direction de Roqueredonde qui vous fera traverser le plateau du Grézac, riche d’empreintes bien conservées de dinosaures, puis le col du Perthus qui longe le plateau sauvage de l’Escandorgue. Des paysages surprenants pour des riverains de l’étang de Thau avec ses basaltes et une nature fraîche et verte.

Nous arrivons à Roqueredonde puis à Ceilhes-et-Rocozels ,d’où l’on découvre le grand lac d’Avene. On franchit le col Notre-Dame (667 m.) ,ligne de partage des eaux Océan-Méditerranée et avant d’arriver à Fayet, on prend l’embranchement vers Sylvanès, bien fléché.

Nous passons devant les anciens Bains de Sylvanès, dans un site rafraîchissant de collines boisées. Un kilomètre plus loin, voici l’abbaye de Sylvanès, construite au 12° siècle par les moines cisterciens. L’église romane est une des plus belles du Midi. Les férus d’architecture vous expliqueront que sa vaste nef annonce le futur gothique méridional. Mais nous, non spécialistes, nous apprécierons la vraie beauté de ces bâtiments, du cloître , de la salle capitulaire et d’une immense salle de cinq travées. Quel spectacle ! Pas mal d’architectes modernes devraient y faire retraite, en pénitence de leurs errements...

De Montbazin aux collines de la Moure

Cette randonnée est de type « PR » (petite randonnée), pour marcheurs confirmés. Les difficultés se situent au niveau des chemins caillouteux, et certaines montées sont un peu raides. il faut de bonnes chaussures de marche, à défaut des baskets. Temps : comptez 3h30 à 4h pour faire les 12 km sur cette boucle magnifique. Le dénivelé est de 160 m. Il n’y a pas beaucoup d’ombre sur le parcours la période idéale est d’avril à juin (nombreuses fleurs)  et de Septembre à octobre.
Départ de Montbazin, laissez votre voiture sur la place du jeu de ballon, prenez la direction à pieds de la route de Villeveyrac en prenant le trottoir de gauche, peint sur le trottoir vous apercevrez le premier signe jaune vous indiquant de tourner à droite, c’est le « Cami » d’Antonègre (Chemin d’Antonègre).