SPORT

Tambourin : Championnat de France en salle 2017 : le rideau est tombé sur une saison étonnante.

Les championnats de France en salle se sont terminés au Pennes-Mirabeau (Bouches-du-Rhône). Il ne reste que la phase finale du championnat de France jeunes, à Narbonne, le week-end prochain pour conclure la saison en salle.

Messieurs : la saison de Cournonterral-Fabrègues
Certains s’étaient habitués à voir l’équipe de Cournonterral-Fabrègues jouer les faire-valoir lors des saisons précédentes. Après leur victoire en coupe d’Europe il était clair que les verts avaient passé un cap. Ils l’ont confirmé de belle manière lors de ce dernier week-end de championnat en salle.

Lors de la dernière rencontre du championnat Cournonterral-Fabrègues n’a laissé que 5 jeux à Florensac (13-5). Les rouges de Florensac ont longtemps tiré le sport-tambourin en salle vers le haut depuis de nombreuses saisons. Les résultats de cette saison donneront certainement au Florensacois l’occasion de repartir avec de nouvelles ambitions pour la saison prochaine.

Si les saisons en salle précédentes avaient laissé l’armoire à trophées vide du côté de Cournonterral-Fabrègues cette saison aura ramené pas moins de quatre titres : vainqueur de la Coupe de l’Hérault, champion de l’Hérault, champion de France et champion d’Europe. Autant de trophées que de compétitions.

Lunel termine 3ème de ce championnat 2016-2017.

Dames : Poussan toujours présent
Malgré quelques soubresauts les filles de l’US Poussan ont encore livré une saison sans faute.
C’est le 19ème titre en championnat de France pour l’équipe féminine de Poussan.

Cette saison, les Poussanaises n’auront connu la défaite que deux fois : en demi-finale de Coupe de l’Hérault contre Notre-Dame-de-Londres (13-11) et en finale de la Coupe d’Europe contre les italiennes de Sabbionara (13-9).

Paulhan termine dauphine et se qualifie aussi pour la prochaine Coupe d’Europe des clubs et Notre-Dame-de-Londres complète le trio final.

USM : UN PRÉSIDENT DÉTERMINÉ

Interview fin février de M. Jacques Bautès, président de l'Union Sportive Montagnacoise.


Voilà six mois que vous avez pris la présidence de Montagnac, quel bilan en tirez vous ? 


Dès le début, sportivement, je me suis mis dans la peau d'un observateur en chamboulant très peu les éducateurs en place excepté l'équipe fanion ou j'ai doublé le poste. Mon exigence portait essentiellement sur la rigueur et le respect. Je peux, à ce jour, être satisfait sur ce point. Les U19 se sont achetés une bonne conduite ce qui leur permet d'exploiter leur potentiel football, de rester invaincus dans leur championnat et ainsi se donner beaucoup de chance pour accéder à la première division. 
Pour l'équipe réserve, qui se morfondait au fond du classement ces dernières saisons, suffisait de mettre les joueurs à leur place, d'ajouter du sérieux en son sein et cela leur coach a su le faire avec détermination. Résultat 12 victoires en 12 matchs. Ils postulent cette saison à la montée en première division.
Pas d'objectif affiché pour l'équipe fanion. En début de saison, il fallait avant tout que l'effectif prenne conscience de son potentiel mais surtout que les joueurs deviennent de vrais compétiteurs. Qu'ils n'étaient pas sur le terrain, que pour se faire plaisir ! 
Chose qu'ils n'avaient pas enregistrés en début de saison ! 
Un recadrage après le match de Lespignan leur permet actuellement de rester dans la course à la PHA, au cas où l'occasion se présenterai. 

Tout va donc pour le mieux ?

Loin de la ! Le plus gros travail reste à faire et notamment sur les jeunes. 
Je vais devoir travailler sur des éducateurs diplômés pour rétablir de la discipline, rayer les incivilités et permettre à toute la jeunesse Montagnacoise de venir pratiquer du beau football. 
Le foot animation va rester ma priorité, j'ai l'intention de prendre un responsable sportif de qualité. Les contacts sont pris. Je dévoilerai son nom prochainement et j'aimerai aussi poursuivre l'aventure CAE (30h) engagée avec la mairie, que je remercie au passage. J'en profite pour lancer un appel à candidature pour la saison à venir (20h au club et 10h en mairie) d'un éducateur diplômé.

Contact 06.18.97.75.47 mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

En conclusion ?

Je terminerai par remercier tout d'abord la mairie pour son appui, même si je veux qu'ils sachent que j'ai besoin de beaucoup plus d'appui pour régler le incivilités autour du stade, les Domaines Paul Mas, sponsor équipements, fidèle parmi les fidèles mais aussi Brimarché et Carrefour Market Pézenas, sponsor maillot de l'école des jeunes, et tous les autres sponsors montagnacois qui par leurs participations vont aider l'USM à faire sa place dans le football régional. Rendez-vous est donné à l'Assemblée Générale du club en fin de saison.

Corinne Cambon

Tambourin : Finales des Championnats et Coupes de l’Hérault 2017

Les finales ont eu lieu dimanche 26 février tout au long de la journée. Animées par Danse évasion et La Garriga Lengadociana les finales ont attirés les connaisseurs et les curieux ravis d’assister à une véritable célébration du sport-tambourin en salle.

Chaque finale a tenu les spectateurs en haleine avec une mention spéciale pour la finale de coupe entre les équipes de Cournonterral et Mèze.

Mèze dans la cours des grands
Le club de Mèze alignait trois équipes dans cinq finales. En 2016, deux équipes, dames et messieurs, sont montées au meilleur niveau départemental grâce à la règle de non-cumul mise en place par le Comité départemental la saison précédente. Une montée qui a contribué au renouveau du club de l’étang de Thau. Mèze doit pourtant encore atteindre la maturité nécessaire à ce nouveau statut. Une maturité qui lui aurait certainement permis d’aborder cette journée de finales avec un peu plus de sérénité.

Paulhan chute deux fois
L’ES Paulhan avait deux équipes en finales mais a chuté par deux fois. Face à Mèze (H2F) et face à Gignac (H2M).

Notre-Dame-Londres et Cournonterral
A défaut de championnat de l’Hérault ou de France Notre-Dame s’est octroyé la coupe de l’Hérault féminine.
Cournonterral a aligné une équipe remaniée pour sa finale de coupes. Cela n’a pas empêché l’équipe de remporter cette rencontre à suspense. Le tenant du titre Européen, du championnat de l’Hérault 2017 est toujours en lice pour être sacré champion de France.

Remises des prix
Les prix ont remis aux vainqueurs de coupes par Christian Assaf, député, et Thierry Baëza, adjoint aux sports de la ville de Mèze, accompagnés des danseurs et danseuses de La Garriga.

Les Résultats :
Finale Hérault 3 Masculin : Lavérune 13-8 Montarnaud
Finale Hérault 2 Féminin : Mèze 13-10 Paulhan
Finale Hérault 2 Masculin : Gignac 13-5 Paulhan
Finale de Coupe Dames : Notre-Dame-de-Londres 13-6 Mèze
Finale de Coupe Messieurs : Cournonterral 13-12 Mèze

Voile sur l'Etang de Thau à Balaruc-les-Bains

L'étang de Thau est le plus grand plan d'eau de la région Occitanie Pyrénées-Méditerranée. Il a une superficie d'env. 7 500 hectares et une profondeur moyenne de cinq mètres. C'est un endroit exceptionnel pour la navigation en toute saison et par tous les vents.

La ville de Balaruc-les-Bains offre de nombreuses possibilités de naviguer :

"L'A.S.B.B. VOILE" un Club proposant toutes activités de voile de plaisance, la navigation en voilier habitable, une initiation ainsi que la formation d'équipiers. Ce Club organise des régates et des sorties régulières en toute convivialité.
Renseignements et inscriptions au Pôle Sportif et Associatif "Alain Colas" à Balaruc-les-Bains AdresseCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Le "Centre Nautique Manuréva" qui, en bordure de l'étang de Thau, offre des activités nautiques dès l'âge de 6 ans, pour tous les niveaux, en individuel, en groupe ou en famille.Différentes formules y sont proposées : stages, cours particuliers ou location.

Affilié à la Fédération française de Voile, le Centre nautique garantit à ses adhérents un encadrement qualifié dispensé par des moniteurs diplômés, dans des conditions idéales requises avec la mise à disposition d’équipements performants répondant aux normes de sécurité les plus exigeantes.

Le centre nautique dispose d'équipements pour les personnes à mobilité réduite, offrant la possibilité d’accueillir des personnes en situation de handicap. Doté d’une potence positionnée à son extrémité, un ponton permet d’embarquer sur des matériels adaptés à la pratique des sports nautiques pour les personnes handicapés physiques. Des bancs sont à disposition.

Renseignements et Inscriptions au Centre nautique MANUREVA
Tel : 04 67 48 55 63 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.ville-balaruc-les-bains.com

A.P.

Tambourin : Championnats TamSal

Des surprises à Florensac

La deuxième étape du Championnat de France a eu lieu à Florensac les 18 et 19 février. L’étape de Florensac a confirmé la hiérarchie nationale mais aussi réservé des surprises. Il restera une étape dans les Bouches-du-Rhône pour conclure le championnat de France.

Dans les derbies des Hauts-de-France Beuvrage (Nord) s’est imposé par deux fois sur Beauvais (Oise). Chez les messieurs sur le score serré de 13 jeux à 9 en faveur des Beuvrageois. Chez les dames les Beauvaisiennes se sont inclinées sur le score de 13 à 5.

En championnat Messieurs, Narbonne (Aude) s’est incliné face à Lunel (13-6) non sans avoir créé la surprise contre les Pennes-Mirabeau (Bouches-du-Rhône). Les Pennes-Mirabeau, en équipe expérimentée, était clairement favori de cette rencontre. Pourtant les Narbonnais sont parvenus à faire douter les Pennois avant de prendre le meilleur dans le jeu décisif (13-12).
En conclusion du weekend Florensac a battu Lunel (13-8).
Au classement Cournonterral et Florensac sont en tête à égalité de points. Lunel et Monceau-sur-Dordogne (Corrèze) sont à la lutte pour la 3ème place.

En championnat Dames, le derby héraultais Notre-Dame-de-Londres – Poussan a tenu ses promesses. Les Londraines se sont inclinées (13-10) après une rencontre âprement disputée. Le duel féminin nord-sud entre Beuvrage (59) et les Pennes-Mirabeau (13) a tourné court. Les Marseillaises sont sorties vainqueurs sur le score large de 13 à 3.
Au classement Poussan est en tête, Paulhan (34) est deuxième et Beauvais (60) ferme la marche à la 6ème place.

Pézenas : Dorian Lairi, vice-champion de France Junior de saut en hauteur

Dorian LairiAprès la brillante qualification de l'équipe cadette aux championnats de France de cross country , le club d'athlétisme C.A. Pézenas obtient à Nantes, aux championnats de France juniors, un titre de vice-champion de France juniors au saut en hauteur avec 2m10 par l'intermédiaire du talentueux Dorian Lairi, qui d'ailleurs ne perd la première place qu'au bénéfice du nombre d'essais face à son adversaire crédité de la même hauteur.
Cette performance lui permet, de plus, d'intégrer l'équipe de France Juniors pour un match international en Allemagne le 5 mars prochain. Il a aussi été retenu pour les "France Elite" qui ont eu lieu le weekend dernier à Bordeaux.
Entraîné par son père, cet athlète n'en finit pas de progresser vu qu'il n'est encore que junior première année. Il a reçu, tout récemment, la confirmation d'être retenu par le service de la jeunesse et des sports dans le suivi ministériel des athlètes de haut niveau.
Et tout dernièrement, aux championnats de France Elite où il avait été invité, il a battu son record avec 2m11 en terminant 9ème et premier junior Français. Une nouvelle performance de choix !


Autres résultats du club de ce dernier weekend, celui des coureuses féminines du CAP, qui aux 10Km de Leucate, se distinguent avec la vétérane 3 (plus de 60 ans), Liliane Bedos, qui réalise le bon chrono de 48'09" devançant sa coéquipière Marie Daniela Moia en 48'12".
Suivra le 12 mars, les 10 km de Béziers où le club enverra une grosse délégation.

Corinne Cambon

Pézenas : Anniversaire réussi pour le gala national de boxe

 

Cette 13ème édition a été couronné de succès tant au point de vu sportif avec de très beaux combats qu'au niveau populaire avec un public enthousiaste qui a créé une chaude ambiance dans le Gymnase B du stade municipal. 

Le combat vedette qui clôturait la soirée entre le Parisien Michaël Peynaud et le Biterrois Bastien Ballesta a tenu toutes ses promesses. Durant les échanges des six rounds de haute qualité pugilistique, le public a vu la victoire aux points de Bastien signant ainsi sa dixième victoire depuis qu'il est passé professionnel. Agé de 22 ans il devrait maintenant intégrer le top 5 des meilleurs Français et se présenter sous peu à la candidature pour le titre de champion de France, pourquoi pas à Pézenas en 2018 !

 

 

L'autre combat professionnel de la soirée a vu la victoire du Nîmois Matias Collados face au Dijonnais Mohamed Larabi. Une victoire aux points difficile à départager, pour les juges, tant les deux boxeurs étaient de bon niveau. 
A saluer chez les féminines l'excellente prestation de la Montpelliéraine Myrail Sarahoui, du team Barry, qui promet beaucoup !
Les trois boxeurs Piscénois engagés vainqueurs : le team Jabeneau présentait au cours de cette soirée ses meilleurs jeunes et le public a été enthousiasmé par Marius Boilon. Dernièrement champion du Languedoc de sa catégorie juniors de 70 kg, il a expédié par deux fois son adversaire Nîmois, Amine Benmehdi, au tapis, devant une cohorte de supporters Piscénois qui ont enflammé le public.
Nicolas Canovas, lui aussi titré champion du Languedoc juniors en 58 kg, s'est logiquement imposé aux points face au Biterrois Estant Laakili.
Enfin dans la boxe éducative, la victoire de Jazon Gaubour, qui présente des qualités rares de boxeur, a été vivement apprécié du fait de sa jeunesse !
Voila pour le Ring Olympique des mots d'encouragement pour continuer à œuvrer dans la formation des jeunes !
A noter aussi, l'excellente organisation du club surtout au niveau sécurité avec l'appui essentiel de Stéphane Jabeneau pour que le public du noble art passe une bonne soirée.

Tambourin : championnat de France

2ème étape du Championnat de France.
La deuxième étape du Championnat de France aura lieu à Florensac les 18 et 19 février prochains.

Après un premier tour dans l’Oise et avant une ultime étape du côté de Marseille le championnat de France fera étape dans l’Hérault.

Ce sera l’occasion pour les Héraultais revoir leurs équipes locales en action après le Championnat d’Europe des clubs organisé à Madrid le weekend des 4 et 5 février.

L’équipe messieurs de Florensac, exempte lors de la première étape, fera son entrée dans la compétition après son très bon parcours européen.

Les matchs à suivre

Le samedi 18 février il y aura deux derbies des Hauts-de-France entre Beauvais (Oise) et Beuvrage (Nord) chez les messieurs (9h30) et chez les dames (12h30) au gymnase (Avenue de la Gardie).

Samedi verra Narbonne affronter Lunel (17h Halle, Av. Evariste Fabre) en championnat masculin tandis que le derby héraultais Notre-Dame-de-Londres – Poussan (18h30 gymnase) conclura la journée de championnat féminin.

Dimanche 19 février la rencontre des extrêmes géographiques opposera les équipes féminines de Beuvrage (Nord) et des Pennes-Mirabeaux (Bouches-du-Rhône) à 13h30 à la halle.

Une rencontre beaucoup plus locale conclura ce weekend en point d’orgue avec l’opposition Florensac – Lunel (18h30 gymnase).

Tambourin : championnat d’Europe des clubs en salle

 

Madrid : Finale 100% Française
Les 24ème Championnats d’Europe féminin et masculin des clubs se sont achevés sur une finale entre deux équipes Françaises chez les messieurs.
Chez les dames l’US Poussan a raté la dernière marche de la compétition en s’inclinant face aux féminines de l’équipe Italienne de Sabbionara.

Coupe d’Europe Dames :  
Le TC Pennes-Mirabeaux (13) et l’US Poussan (34) représentaient les clubs Français lors de cette édition 2017. Les Pennes-Mirabeaux sont sorties des poules en éliminant les Allemandes de Desdre-Loebtau. Mais elles ont été éliminées par Barcelone en quart-de-finale (13-4).
Poussan est sorti sans encombre d’une poule composée de l’équipe Catalane de Farole et des Anglaises d’Oxford. Elles ont éliminé l’équipe Italienne de Tigliolese en demi-finale avant de se casser les dents en finale (13-9) sur Sabbionara, l’autre équipe Italienne de la compétition.

Coupe d’Europe Messieurs : une première historique.
Chez les messieurs Florensac et Cournonterral-Fabrègues représentaient les clubs Français. Les deux équipes sont facilement sorties de leurs poules respectives. En quart-de-finale Florensac a éliminé Madrid (13-3) tandis que Cournonterral-Fabrègues sortait les Allemands de Fallersleben (13-3).

En demi-finales les Italiens de Monale ont longtemps maintenu le suspense avec de concéder la victoire à Cournonterral-Fabrègues (13-9). Florensac a beaucoup plus rondement mené son affaire face à Ragusa (13-2). Une victoire qui offrait une finale 100% française pour la première fois de l’histoire du championnat d’Europe des clubs en salle.

Cournonterral-Fabrègues avait atteint la finale lors de l’édition précédente mais c’était incliné. Mais 2017 était l’année des Cournonterralais, champions de l’Hérault, qualifiés pour la finale de la coupe de l’Hérault et toujours en lice pour remporter le championnat de France.

Les Florensacois, qui dominent le tambourin en salle Français depuis plus d’une décennie, n’étaient pourtant pas prêt à laisser filer un titre de champion d’Europe.

Pourtant Florensac a dû s’incliner dans cette finale 2017 en terre madrilène. Cournonterral s’est emparé du trophée sur le score de 13 jeux à 6.

L'USM reste au contact

Le week-end des 21 et 22 janvier a vu la reprise des plateaux chez les tous jeunes, les U6 U7 continuent sur leur lancée ne laissant que des miettes à leurs adversaires du jour. 
Les U8 et U9 ramènent à eux deux 3 victoires 3 nuls pour une seule défaite en U8. 
Les U10 U11 n'ont pu présenter qu'une équipe, faute à la grippe, ramenant un nul pour une défaite. 
Les U13 continuent leur apprentissage au niveau supérieur en concédant leur 2ème nul en autant de rencontres, montrant malgré cela beaucoup de qualité, seules des fautes d'inattention leur coûte la victoire. 
Pour les U15 et U17 le chemin de croix continue avec 2 lourdes défaites. 
La satisfaction venant des U19 qui, après avoir dominé le leader Méze le week-end précédant, ont ramené un bon nul de Pézenas (1-1). 
Chez les seniors, la réserve continue son "sans faute" avec un 3-0 net sur leur poursuivant Canet ; dix victoires en autant de match. Les félicitations des dirigeants sont de rigueur !
L'équipe fanion, après avoir tenu le leader Pézenas en échec la semaine dernière chez eux, n'a pas pu confirmer à la maison, se faisant rejoindre dans les arrêts de jeu par Alignan, après avoir pourtant montré de très belles choses. Mais la réussite n'était pas au rendez-vous. Il suffira de répéter ce genre de match et de ne rien lâcher pour espérer une fin de saison très prenante. Il faut y croire !
Le président, M. Jacques Bautès, remercie Bricomarche Pézenas, sponsor des équipes de jeunes.

Corinne Cambon

Tambourin : 13ème journée des championnats en Salle de l'Hérault

Le championnat de France est en ligne de mire à deux journées de la fin des Championnats de l’Hérault alors que tout semble joué sauf la place de champion de l’Hérault.

Championnat Hérault 1 Masculin :
Florensac s’est facilement débarrassé de Paulhan (13-2). Cournonterral-Fabrègues n’a pas non plus tremblé contre Lunel (13-6). Florensac et Cournonterral-Fabrègues restent donc à un point d’écart en tête. La rencontre de la 14ème journée sera décisive pour la place de Champion de l’Hérault.
En bas du tableau Bessan et Paulhan II sont condamnés à la descente. La 14ème journée sera leur baroud d’honneur en série H1M.

Championnat Hérault 1 Féminin :
Poussan I reste en tête du classement à une journée de la fin et ne pourra plus être inquiété par Notre-Dame-de-Lon
dres pour la place de Champion de l’Hérault.Jacou est définitivement condamné à la descente en Hérault 2 Féminin la saison prochaine.