Bessan

Laetitia Cambon rejoint les services de l’agglomération

 

Laetitia Cambon, agent d’accueil à la mairie de Bessan depuis environ cinq ans, était aussi chargée d’une partie des services de l’eau et de l’assainissement. Ces services ayant été transférés à la communauté d’agglomération Hérault-Méditerranée, elle a demandé sa mutation et a pris ses nouvelles fonctions le 1er janvier.

Elle a fêté son départ lors d’un sympathique verre de l’amitié, entourée de Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, d’Emmanuel Lalande, directeur général des services, et de ses proches collègues de travail. Elle ne quitte pas pour autant la commune puisqu’elle y demeure, et qu’elle travaille désormais au centre technique eau et assainissement… à Bessan !

Origine de la fête de l’Epiphanie

Pour l’Epiphanie, c’est une habitude bien ancrée dans les coutumes gourmandes des fêtes de la Nouvelle Année, chacun se régale de déguster la Galette des Rois (ou le Royaume dans le Midi). On en oublie l’origine lointaine de cette fête très ancienne.

L'Épiphanie, tout comme le cycle de Noël, est loin d'être d'origine purement chrétienne, mais est une fête célébrant le retour de la Lumière après le solstice d’hiver et tire son sens des plus anciennes célébrations païennes.

En effet, Noël, avant d'être un jour, est d'abord un cycle, qui atteint son apogée au jour du solstice d'hiver (ou un des jours associés au solstice) le 25 décembre. Cette nuit du solstice, qui est la plus longue de l'année, signifie le retour de la Lumière ou, mieux, la renaissance de la Lumière à l'origine de toutes choses. Puis la célébration se prolonge durant le nombre symbolique de12 jours ; ainsi Noël est une fête qui dure 12 jours et 12 nuits, et prend fin le 6 janvier, à la fin du cycle, au moment où les jours commencent à s'allonger de façon sensible. On célèbre alors l'Épiphanie, la manifestation de la Lumière, et la traditionnelle galette ronde elle-même symbolise par sa forme le soleil.

Le nombre 12 représente entre autres la Totalité : 12 mois, 12 heures, 12 Apôtres, 12 Dieux Olympiens, 12 Imams dans le shiisme duodécimain, etc…

La fanfare départementale des pompiers heureuse d’être basée à Bessan


Photo de famille pour la fanfare départementale qui répète tous les mardis à la salle des fêtes de Bessan.

 Déjà plus de dix ans que la batterie fanfare départementale des sapeurs-pompiers de l’Hérault a vu le jour. Le groupe musical est présent à toutes les manifestations patriotiques bessanaises et à d’autres diverses prestations, très appréciées par toute la population.

Il faut rappeler que c’est à partir de la batterie fanfare de Bessan, créée en 1999 par le regretté Jacky Breuron et par Marcelle Myt, que la fanfare des pompiers s’est construite. Grâce au dévouement et à la volonté de son actuel directeur, Lionel Gilhodes, elle assure aujourd’hui plus d’une soixantaine de sorties annuelles avec un effectif de cinquante musiciens venant de Bessan, Béziers, Montady, Pignan, Pézenas, Montpellier, Vias, Saint-Martin de Londres…

Les répétitions ont lieu chaque mardi, à 20h30, à la salle des fêtes (place de la Promenade), prêtée gracieusement par la municipalité. Dernièrement, afin de remercier la ville pour cet accueil, Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, a été invité à s’associer à un pot convivial.

Les musiciens disponibles souhaitant intégrer les rangs du groupe musical sont en permanence les bienvenus. Ils peuvent s’adresser localement à Michel Prévost 06 12 33 27 30.

Le réveillon de la Saint-Sylvestre a tenu ses promesses

L’équipe du comité des fêtes de Bessan menée par son président David Pourrat, associée à celle du Stade Bessanais Rugby et à son président Grégory Vigne-Almuzara, a organisé le réveillon de la Saint-Sylvestre dans la salle des fêtes, afin de reprendre une tradition interrompue durant quelques années.

Les participants n’ont pas été déçus : le repas était excellent, l’ambiance très animée avec musique, danse et cotillons. Et la fête s’est poursuivie jusqu’au bout de la nuit…, ce qui a été apprécié des joyeux convives puisque cela leur permettait d’éviter les retours un peu trop risqués après la consommation d’alcool en début de soirée.

Le maire, venu partager les derniers moments de cette fin d’année et les premiers instants de 2018 avec les festaïres, a salué les bénévoles des deux associations qui ont œuvrés pour la pleine réussite de ce réveillon, ainsi que ceux de l’association des parents d’élèves qui, dans la salle Raymond Devos, organisait cette même soirée un repas pour les familles.

Assemblée générale des Retraités du bâtiment

 

L’association des retraités du bâtiment et des travaux publics de Bessan tiendra son assemblée générale annuelle le mercredi 10 janvier, à 14h30, dans la salle Raymond Devos du centre social, rue des Anciennes Ecoles.

A la fin de la réunion, selon la tradition, les adhérents se retrouveront pour un moment de partage autour du verre de l’amitié et de la galette des rois.

Un repas offert aux personnes seules pendant les fêtes de fin d’année

Pour la troisième année, avec le soutien actif de bénévoles, de divers partenaires, du Centre Communal d’Action Sociale de Bessan, du Père Jean Barthès, curé, et de fidèles de la paroisse « Saint-André-Chemin des Romieux », une chaine de fraternité s’est créée afin de réunir autour d’un repas festif des personnes isolées et seules pour les fêtes de fin d’année.

Initiée par Martine Blanch, une opération de ventes de gâteaux sur les marchés a déclenché un élan de générosité et de solidarité de la part des Bessanais sollicités, et a permis aux bénévoles de concocter un délicieux repas de fête qui a été offert à une trentaine de personnes originaires de Bessan, Saint-Thibéry et Florensac. Ce repas s’est déroulé à Bessan dans un local mis à disposition par la municipalité et autour de tables joliment décorées. L’ambiance qui régnait était chaleureuse, et tous les invités, choyés, ont passé ensemble un très beau moment qui les a changés de leur quotidien solitaire et leur a permis de tisser des liens entre eux.

A l’apéritif, Martine Blanch a remercié tous les bénévoles ayant permis cette rencontre sympathique, ainsi que la ville représentée par le maire, Stéphane Pépin-Bonet et sa première adjointe, Laurence Thomas. Le souhait des organisateurs de cette chaîne de solidarité est d’amplifier si possible cette action actuellement prévue pour les fêtes de fin d’année, et de la renouveler une autre fois en période estivale.

L’ASB Football a honoré Henri Estournet

 

A la fin du loto de l’Asb Foot, une belle surprise a été réservée à Henri Estournet, que l’on appelle amicalement « Toutou » dans toute la commune : très applaudi, il a reçu des mains de Serge Maurin, actuel président, et de son équipe dirigeante, une sympathique distinction pour des années de service au sein du club.

Henri, ancien tonnelier, 95 ans au printemps et toujours actif, curieux et l'esprit clair, est depuis toujours passionné par le ballon rond. Dans le passé, il a donné beaucoup donné de son temps pour le club en s’impliquant dans les instances dirigeantes, et actuellement encore fidèle des matchs au stade municipal et des lotos du dimanche. Il s’est montré heureux et très ému par cette amicale récompense à laquelle, modeste, il ne s'attendait aucunement.

Une belle histoire pour Noël : Adam a pu retourner, guérie, au Mali

 

Adam Samake est une fillette malienne qui, ayant ingéré accidentellement de l’acide chlorhydrique à l’âge de 2 ans, avait besoin pour survivre de lourds traitements. Sa famille, n’ayant pas les moyens d’en assumer les frais, a fait appel à l’association «Ensemble nous pouvons», afin de sauver la petite fille. L’association a d’abord mis en place un dispositif pour que la fillette puisse recevoir au Mali une alimentation adaptée à son état, avant de trouver en France une famille d’accueil, celle de Lucie Bénédicto, Bessanaise et membre de l’association.

A son arrivée en France, en juin 2016, Adam avait 8 ans et ne pesait que 16 kg. Elle a été entourée, choyée, soignée, scolarisée à l’école du village, suivie par un médecin local, et a repris des forces et du poids, afin de pouvoir subir une indispensable intervention chirurgicale, d’abord prévue au CHU de Montpellier. Il s’est avéré que cette opération, une greffe colon-œsophage, devrait être réalisée à Paris par l'équipe du professeur Chardot, à l'hôpital Necker. Ce qui, malgré les difficultés, a pu être fait tout juste un an après son arrivée.

A présent, après 18 mois, ayant grandi de 20 cm, métamorphosée, Adam a pu repartir à Bamako, juste avant Noël. Difficile pour elle de quitter sa « deuxième famille » avec laquelle elle a vécu si longtemps et partagé des moments qu’elle n’oubliera jamais, mais quel plaisir aussi de retrouver les siens au Mali et de reprendre une vie normale !

 

Ce sauvetage a été possible grâce à la mobilisation de deux associations héraultaises, « Ensemble nous pouvons » et « Espoir pour un enfant ». Une jolie histoire que vivent chaque année des dizaines d'enfants grâce à la solidarité de bénévoles et de donateurs, lorsque dans leur pays les soins sont impossibles. À Montpellier, les cliniques privées Saint-Roch et Saint-Jean accueillent ces enfants. Pour Adam, l’équipe du professeur Chardot était bénévole, mais pas les journées d’hospitalisation qui coûtent cher, entre 1 500 et 3 000 €.

D’autres enfants, comme Adam, ont besoin de la générosité de tous.

Pour faire un don, matériel ou pécuniaire, contacter Lucie Bénédicto pour Ensemble nous pouvons au 06 84 36 30 69. Pour Espoir pour un enfant, cliquer ici ou tél au 07 89 88 57 52. 

Plus de 6 000 € récoltés pour le Téléthon

 

La coordination locale bessanaise du Téléthon, toutes actions comprises, pourra cette année remettre à l’AFM (Association Française contre les Myopathies) a permis la collecte de plus de 6 000 €, somme en forte augmentation par rapport au résultat de l’an dernier.

Les associations bessanaises, le collège, les sapeurs-pompiers, tous s’y sont employés, et les animations, étalées sur environ trois semaines avant la date officielle nationale, ont connu un beau succès : circuits de marche à pied ou sorties en vélos, portes ouvertes, concert de chorales, ventes d’objets décoratifs ou gourmands, châtaignes grillées, gâteaux maison, loto… Une belle preuve de la générosité des habitants.

Les vœux du maire et de son équipe aux Bessanais

 

Tout d’abord, le maire Stéphane Pépin-Bonet et son équipe municipale souhaitent à toutes les Bessanaises et à tous les Bessanais un joyeux Noël et d’excellentes fêtes de fin d’année.

Ils profitent de cette occasion pour inviter la population à assister à la cérémonie au cours de laquelle ils présenteront leurs vœux, le samedi 13 janvier 2018, à partir de 18h30, à la halle départementale de sport Jean-Louis Papin, avenue Condorcet.

Un apéritif dînatoire clôturera la soirée animée par des variétés populaires.

Un florilège d’animations pour fêter la fin de l’année

 

Pour commencer, dans la salle des fêtes, les chorales de « La Tucarella » de Bessan, « Florilège » de Florensac et « Agd’Choriolis » de la MJC d’Agde, et les « P’tits Voix Liées » des enfants de l’école Notre-Dame d’Agde dirigées par la chef de chœur Anne Lesure, ont proposé tour à tour ou ensemble un tour de chant moderne et varié.

Puis la chorale des « Villancicos », de Balaruc-le-Vieux, a interprété dans l’église Saint Pierre des chants de Noël joyeux et dansants en espagnol, terminant sa belle prestation par le très connu et populaire Salve Rociera que le public a pu reprendre en chœur.

Pour les établissements scolaires, écoles maternelle et élémentaire, fin d’année rime aussi avec un grand moment de chant choral proposé aux parents ravis dans la halle de sport Jean-Louis Papin. C’était la onzième fois pour l’école maternelle, et les 170 enfants de 3 à 5 ans, bien encadrés, installés sur la vaste estrade, ont chanté face à une salle comble des airs en français et en anglais, sur le thème de « L’esprit de Noël » incarné par quelques uns d’entre eux ; le Père Noël lui-même est venu les écouter ! Un beau cadeau pour les parents totalement séduits et admiratifs.

Pour les écoliers des classes élémentaires, c’était la deuxième fois qu’ils offraient à leurs familles ce spectacle au cours duquel ils ont longuement interprété des airs de fête longuement répétés en dehors des heures de classe avec leur professeur de musique Anne Lesure.

Il y a eu à Bessan en cette période d’autres fêtes, d’autres rendez-vous joyeux, mais pour que tous les âges soient bien représentés dans les animations festives propres aux fêtes de fin d’année, nous finirons sur la fête de Noël proposée aux « Jardins des Tuileries », la maison de retraite de nos aînés, avec Franck, Denis, et les gracieuses danseuses de leur troupe. Un spectacle magnifique et bien adapté aux goûts du public du jour…

L’école maternelle prendra le nom de Georges Bégou, un Bessanais passionné de culture

 

C’est une décision du conseil municipal, prise lors de la dernière séance de l’année : la future école maternelle, dont la première pierre sera posée dans le courant du premier trimestre 2018, et qui ouvrira pour la rentrée scolaire 2019, prendra le nom de ce Bessanais disparu en 2010 à l’âge de 70 ans.

Georges Bégou est resté de nombreuses années à la tête du service culturel d’Antenne 2 puis de France 2. Passionné par les mots et par la culture, son œuvre personnelle est variée : écrivain, peintre ou mise en scène de théâtre. Il était captivé par les gens, le monde des artistes, et toujours remarqué par sa puissance de création, son énergie, son enthousiasme, et sa soif d’enseigner.

A la fin de son parcours professionnel, Georges Bégou, revenu à Bessan, poursuit ses créations. L’un de ses derniers coups de maître sera la publication d’un magnifique livre illustré sur Molière, intitulé « Molière, l’illustre voyage de A à Z », et la mise en scène d’un spectacle évoquant les débuts de la troupe de l’Illustre Théâtre à Pézenas, sur les lieux même d’où le génie de Molière prit son essor.

Clin d’œil de l’histoire, Georges Bégou avait peint les toutes les grandes villes du monde dans une exposition de tableaux intitulée « L’âme des villes », notamment présentée à Montpellier. Et Bessan y était présente au travers de… son école. Aujourd’hui, l'école maternelle prendra son nom !

***

Le projet de construction de la nouvelle école maternelle vient de se voir attribuer des aides financières d’importance : l’Etat octroie un montant de 431 392 € au titre de la dotation d’équipement des territoires ; le conseil départemental de l’Hérault a adopté une aide de 100 000 € pour l’école elle-même et les bâtiments périscolaires associés ; la Caisse d’Allocations Familiales (Caf) a décidé de soutenir les locaux périscolaires avec une aide directe de 72 000 € et une offre de crédit à taux zéro pour un montant identique.

Ce nouvel établissement scolaire, remplaçant celui actuel datant de 1936, sera composée de 8 classes et d’équipements modernes, au cœur de la ville, près de la halle départementale de sport Jean-Louis Papin, et à proximité du complexe sportif Francis Casalta.

Réunion de fin d’année pour la fanfare des pompiers de l’Hérault

 

La batterie fanfare départementale des Sapeurs Pompiers de l’Hérault à tenu sa réunion de fin d’année dans la salle des fêtes de Bessan, en présence du maire Stéphane Pépin-Bonet et des représentants de la presse locale.

Lionel Gilhodes, directeur de la batterie fanfare, a remercié le maire pour l’intérêt porté à leur association, ainsi que pour les aides apportées tout au long de l’année : prêt de la salle des fêtes permettant les répétitions hebdomadaires et subvention annuelle. Il a également rappelé l’importance de la ville dans la création et les débuts de cette batterie fanfare créée à Bessan il y a plus de 10 ans par Jacky Breuron, leur chef d’alors, disparu depuis, et sa compagne Marcelle Myt.

Stéphane Pépin-Bonet, à son tour, et en toute simplicité, a félicité Lionel Gilhodes et l’ensemble des musiciens pour leur présence et la qualité de leurs prestations lors de chacune des cérémonies patriotiques bessanaises.

La soirée s’est terminée par la remise d’un colis de friandises à chaque musicien et membre de l’association, avant que tous se régalent du délicieux et copieux buffet artistiquement préparé avec par Yvan et Maïté.

Cette année, plus de 70 sorties ont été assurées avec un effectif d’une cinquantaine de musiciens âgés de 14 à 88 ans. Des musiciens disponibles et motivés qui souhaitent intégrer les rangs de cette fanfare sont toujours les bienvenus. S’adresser à Michel Prévost, tél : 06 12 33 27 30.

Le marché international de Noël, succès malgré la pluie

 

C’était le 10e anniversaire du marché international de Noël de Bessan, et, malgré la pluie fine qui s’est invitée toute la journée, l’affluence y était de mise, l’ambiance chaleureuse, et les visiteurs ont pu découvrir des produits artisanaux de grande qualité, de différents terroirs et de différentes traditions, sur les nombreux stands présents sur la place de la Promenade. Tout pour préparer les fêtes de Noël, depuis le cadeau original fait main jusqu’aux spécialités gastronomiques festives.

Du côté des animations proposées tout au long de la journée, notons le conte merveilleux qui a transporté les enfants dans l’univers de la magicienne Lune-Blonde et du Corbeau Noir, les mascottes à taille humaine déambulant sur le marché, la visite d’Anouk Chardon, Miss Bessan, et d’Aurore Kichenin, 1ère dauphine de Miss France et 4e dauphine de Miss Monde. Sans oublier… la visite tant attendue du Père Noël distribuant des papillotes.

En fin de matinée, sur ce marché qui s’améliore d’année en année, on pouvait rencontrer entre les stands le maire Stéphane Pépin-Bonet, les conseillers départementaux Sébastien Frey et Marie-Christine Fabre de Roussac qui visiblement ne boudaient pas leur plaisir à se trouver là. Prochaine édition du marché de Noël, avec le soleil espérons-le, le dimanche 9 décembre 2018 …

Une distinction pour Francis Pédra, porte-drapeau de la FNACA

 

Le comité local de la Fnaca, regroupant les anciens combattants d’Afrique du Nord, a tenu son assemblée générale annuelle dans la salle des fêtes Aimé Péret.

Aux côtés de Fernand Cambra, président local, Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, Michel Martel, président départemental, Michel Combeau, vice-président départemental et Vincent Fernandez, responsable du secteur, y assistaient.

Après une minute de silence pour les adhérents partis récemment, le trésorier Alphonse Villagrasa a donné le compte-rendu financier de l’année, avant que soit présenté le compte-rendu moral et les participations aux cérémonies commémoratives locales et départementales. Michel Martel et Michel Combeau ont ensuite communiqué de nombreuses informations sur le volet participatif et sur le volet social de la fédération, et remercié la municipalité pour son accueil du congrès départemental au mois de mai. Enfin, une distinction méritée a été remise par le président départemental au porte-drapeau Francis Pedra, visiblement ému.

S’inscrire sur les listes électorales

 

L’inscription sur les listes électorales est un devoir civique et une obligation légale : elle est indispensable pour pouvoir voter.

Les demandes d’inscription doivent être effectuées à la mairie avant la fin de l’année. Pour cela, il est nécessaire de présenter les documents suivants au service accueil de l’hôtel de ville aux heures d’ouverture des bureaux : une pièce d’identité en cours de validité et un justificatif de domicile daté de moins de trois mois.

Afin de faciliter ces inscriptions, une permanence exceptionnelle aura également lieu à la mairie le samedi 30 décembre, de 10h à 12h.

Pour tous renseignements complémentaires, contacter les services de la mairie au 04 67 00 81 81 aux heures d’ouverture des bureaux.

Encore une victoire pour le Stade Bessanais

 

Pour ce premier match de la phase retour, les Bessanais, 2es au classement, se déplaçaient chez le 4e, l’entente Cruzy-St Chinian.

En première période, les Bleu et Blanc jouant contre le vent font une bonne entame mais leurs efforts ne sont pas récompensés. Au début, la marque est en faveur des locaux qui mènent 12 à 3. Après une mise au point, les équipes se retrouvent à 14 contre 13. Les Bessanais restent vaillants et tenaces, et John Genieis inscrit malgré tout un essai. Score à la mi-temps : 12 à 10.

De retour des vestiaires, les fautes s’enchainent et l’arbitre sanctionne. C’est donc aux buteurs d’offrir les points à leur équipe respective. Les locaux résistent aux assauts des valeureux Bessanais mais Roye finit par aplatir une seconde fois. La fin de match est pleine de suspens et de rebondissement puisque Cruzy-St Chinian revient au score peu avant la fin. Les Bleu et Blanc, au mental d’acier, finissent par s’imposer 26 à 29.Cette nouvelle victoire montre le potentiel et la cohésion de ce groupe qui conforte sa place de second.

Maintenant, c’est la trêve et donc le moment pour chacun de prendre un repos bien mérité. Le club compte sur ses supporters fidèles pour la suite du championnat et leur donne rendez-vous le dimanche 14 janvier, à 15h, au stade St Claude pour la réception de l’AS Portel.

Réunion publique de la municipalité autour de thèmes très différents

Tous les six mois, la municipalité organise une réunion publique au cours de laquelle sont évoquées les actions menées par les élus et sur les projets communaux. Ainsi tous les habitants peuvent en être informés et poser des questions à leurs élus.

Une petite centaine de personnes étaient présentes cette fois encore, et plusieurs thèmes ont été abordés avec beaucoup de clarté par les élus en charge de ces sujets : les problématiques du logement social par Laurence Thomas ; la prolifération des pigeons et les moyens envisagés pour la maîtriser par André Albertos ; l’avancée du nouveau site internet par Céline Carminati-Sanchez ; les énergies renouvelables et la nouvelle borne de recharge pour les voitures électriques par Philippe Marin ; le sport par Eric Millan; la citoyenneté par Hélène Grenouillon ; et les importants travaux de voirie en cours et à venir par Angel Millan.

Puis les questions du public, le plus souvent sur des thèmes du quotidien, ont reçu des réponses les plus claires possibles, et les échanges se sont poursuivis le temps du partage du verre de l’amitié, tradition incontournable des fins de réunions bessanaises.

Vers l’élimination totale des pesticides

 

Depuis le 1er janvier dernier, la loi interdit l’usage des produits phytosanitaires (*), reconnus comme dangereux pour la santé et l’environnement, pour l’entretien des espaces verts et de la voirie. Et au 1er janvier 2019, l’usage des pesticides de synthèse par les particuliers sera également interdit.

Pour répondre à cet enjeu important la communauté d’agglomération Hérault-Méditerranée, gestionnaire des espaces verts et de la voirie de Bessan, a défini un plan de gestion de ses espaces : le désherbage manuel et thermique est désormais privilégié dans les cœurs de ville, des balayeuses ont été équipées d’une brosse en acier pour arracher les herbes naissantes, des aspirateurs électriques permettent d’attirer les mauvaises herbes…

Quant aux usagers non agricoles, professionnels et particuliers, ils sont invités à limiter autant que possible leur utilisation de pesticides et à modifier leurs pratiques. Un site internet, www.jardiner-autrement.fr, porté par la Société Nationale d’Horticulture de France, donne des informations utiles et des fiches techniques pour la réussite d’un jardinage raisonné.

Et si ce nouveau moyen de désherbage de rues et trottoirs, plus long à réaliser, laisse le temps à quelques herbes de pousser entre deux passages, rien n’empêche les habitants, propriétaires ou locataires, de les arracher eux-mêmes ! Ce serait même une preuve de leur attachement raisonné à l’objectif « Zéro Pesticide »…

(*) Les produits phytosanitaires sont des produits chimiques utilisés pour soigner ou prévenir les maladies des organismes végétaux. Ces produits font partie, avec les biocides, de la famille des pesticides.

Etudes assistées après la classe

 

Les familles bessanaises sont invitées à inscrire leurs enfants pour la prochaine période des études assistées, encadrées par un animateur.

Les enfants participant aux études assistées doivent être récupérés par leurs parents à 17h50, sauf s’ils sont inscrits dans le module intitulé « Après l’étude », et poursuivent cette période jusqu’à 18h30 par un temps d’accueil périscolaire.

Contacts :

Blog du service jeunesse : http://servicejeunessebessan.midiblogs.com.

Portail familles : https://bessan.portail-familles.net.

Tél : 06 22 44 26 92, ou 06 22 44 26 95.