Bessan

La saison est-elle lancée pour le Stade Bessanais Rugby ?

Une victoire qui lance véritablement la saison ! Les hommes d’Antoine et Girault se déplaçaient à Nissan - Colombiers pour le compte de la quatrième journée du championnat première série d’Occitanie. Après deux défaites, dont une sévère à domicile, l’équipe bessanaise a bien réagi en allant gagner 21 à 16 et en inscrivant trois essais transformés par Dorian Izard (10e Karim El Ouardi nouveau joueur, 31e Jérémy Vidal-Buono et 67e sur interception, le centre Rémi Giner). Le score aurait pu être plus lourd si une pénalité avait été convertie.

Les joueurs ont enfin pris conscience de la valeur du groupe et ce de la plus belle des manières puisqu’ils ont battu une équipe adverse véloce et solide, invaincue depuis le début de saison. Grâce à cette première victoire, les bleus et blancs ouvrent enfin le compteur ! Cette victoire met beaucoup de baume au cœur à l’ensemble du club. Toutefois, il faut rester lucide et travailler encore et encore pour bien préparer le match de dimanche 20 octobre prochain au stade Bernard Ibanez, à 15h, contre l’équipe audoise de Pezens.

Famille de sauveteurs : les gestes qui peuvent sauver bébé

 

L’arrivée d’un bébé est un moment très attendue dans un foyer. Cette arrivée peut toutefois susciter quelques inquiétudes et appréhen­sions. Créée par le Bessanais Kévin Rocamora, sapeur-pompier professionnel et formateur de secourisme et incendie, l’initiative « Famille de sauveteurs » place bébé au centre des préoccupations.

L’initiation est consacrée aux gestes qui sauvent, à la prévention des risques domestiques et aux situations d’urgence pé­diatrique. Les parents et futurs parents peuvent inscrire une session sur leur liste de naissance ou même se la faire offrir : un cadeau original et utile. Pour ceux qui souhaitent tout simplement se former, c’est aussi réalisable à domicile, en famille ou en salle de formation entre parents.

Avec « Famille de sauveteurs », Kévin Rocamora se déplace partout dans les départements de la région Occitanie pour former les futurs parents, ainsi que toute la famille dans le but d’accueillir bébé en toute sérénité.

Pour tous renseignements complémentaires, contacter le 06 58 05 13 11 ou consulter le site internet : familledesauveteurs.com.

L’amour des abeilles au cœur d’un projet associatif d’envergure

L’association « Par amour des abeilles », basée à Bessan, a fêté son premier anniversaire. Viktor Bajard et Matthieu Martinez, les responsables et animateurs du dynamique groupe, ont récemment invité leurs adhérents et sympathisants à l’assemblée générale, au siège social de la route de Montblanc. Une occasion pour retracer le beau parcours de l’association en seulement quelques mois d’existence et pour remercier toutes les personnes qui les soutiennent.

Après avoir salué tous les participants, venus d’horizons différents, Viktor et Matthieu ont rappelé l’essence même de leur engagement et les orientations portées depuis la naissance de l’association. Leur objectif est de continuer à faire fleurir de beaux projets pour la nature et par amour des abeilles et du vivant. Créer des projets certes mais surtout faire fleurir des initiatives pour mieux prendre conscience de la nécessaire protection des abeilles et de la biodiversité en général.

Comme ils l’ont rappelé, l’année écoulée a été riche en rencontres locales, départementales et régionales. L’association, avide de partage de connaissances, a pu créer des synergies auprès des politiques, écoles, médias, particuliers, professionnels, passionnés... Approuvé à l’unanimité des membres présents, le projet va encore se développer dans les mois qui arrivent. L’association est désormais présente sur l’ensemble du département et Bessan demeure le cœur de son activité.

 

Pour mieux connaître les projets ou échanger avec les responsables : contacter le 06 66 65 34 33 ou 06 32 97 49 42 ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

La page Facebook facilite également la connaissance de toutes les actions qui sont présentées en fonction de leur avancée.

 

La saison démarre fort pour la gymnastique du collège Victor Hugo


 Déjà plus d’une centaine de licenciés à l’As gymnastique sur les 450 élèves du collège Victor Hugo : ce n’est plus une vague, c’est un tsunami ! En conséquence, les horaires ont été démultipliés pour offrir des entraînements de qualité à tout le monde, chacun à son niveau. Avec une petite surprise cette année, puisque beaucoup d’inscriptions ont été enregistrées chez les garçons : 23 et ce n’est pas terminé.

Au-delà des entraînements, les projets se mettent doucement en place en ce début de saison. Ainsi, une sortie spectacle à la salle « Zinga Zanga » de Béziers est prévue le samedi 30 novembre ; un entraînement de « Noël » au trampoline-parc de Béziers le 11 décembre ; une journée de formation des juges le 18 décembre… et bien-sûr, toutes les compétitions Unss dans la seconde moitié d’année.

L’objectif du groupe demeure le déplacement dans la capitale en mai 2020 pour le championnat de France Unss mais, pour cela, il faut que les équipes filles et garçons se qualifient. Lors de la saison passée, les filles ont terminé 28e meilleure équipe nationale et les garçons ont terminé 12e.

Tous sont pleinement mobilisés pour que Bessan se qualifie à nouveau et brille au plus haut niveau.

 

Nouvelle caserne, urbanisation et démission au menu du conseil municipal

 


Sous la présidence de Stéphane Pépin-Bonet, maire, les élus du conseil municipal ont adopté les délibérations suivantes lors de la dernière séance publique. Une réunion marquée par des décisions prises à l’unanimité et l’annonce d’une démission d’un conseiller municipal du groupe d’opposition.

  • Sapeurs-pompiers

Après le Service départemental d’incendie et de secours de l’Hérault (Sdis) qui s’était prononcé favorablement, le conseil municipal a adopté la construction d’une nouvelle caserne et son plan de financement. Construit par le Sdis, le nouveau casernement a un coût de 2.000.000 d’euros : 80 % pris en charge directement par le Sdis et 20 % par la commune. Le bâtiment sera érigé sur un terrain appartenant aujourd’hui à la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée. Il avait été préempté il y a quelques années à cette fin et il sera prochainement cédé par l’agglomération pour l’euro symbolique.

  • Enfance et jeunesse

Le nouveau contrat Enfance et Jeunesse avec la caisse d’allocations familiales a été adopté pour une nouvelle période, allant de 2019 à 2022. Ce contrat intègre l’ensemble des dispositifs dans le domaine de la petite enfance, de la jeunesse, du soutien à la parentalité, de l’animation de la vie sociale et de l’accès aux droits et au logement. A ce jour, 961 jeunes bessanais sont susceptibles d’en bénéficier via les services municipaux existants.

  • Urbanisation

Le conseil municipal a décidé de créer deux budgets annexes pour les futurs quartiers Saint-Claude et Namérique. Ces zones d’aménagement concerté ont également fait l’objet de plusieurs délibérations visant à lancer les études pour leur urbanisation, à entériner des échanges de terrains et à valider une convention opérationnelle avec l’établissement public foncier d’Occitanie et la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée.

  • Aides exceptionnelles

Deux subventions exceptionnelles ont été attribuées par les élus, d’un montant de 1.000 euros chacune. D’abord à l’opération « Plus fort la vie » visant à lutter contre le cancer en lien avec l’Icm Val d’Aurelle de Montpellier et, ensuite, à l’association Hérauzion, organisatrice du Festil’âne, dont l’édition 2019 a été perturbée par de mauvaises conditions climatiques.

  • Agglomération

Les élus municipaux ont pris connaissance des aides récemment attribuées à la commune par la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée. Une première concerne la réhabilitation de l’orgue de l’église Saint-Pierre (d’un montant de 5.614,78 euros) et une seconde pour la requalification en cours du centre-ville et notamment de la place de la Promenade (d’un montant de 125.000 euros). Ces deux aides ont été intégrées au budget de la ville.

  • Démission

A l’issue de la réunion, Dominique Lefort, conseiller municipal d’opposition, a annoncé sa démission, en raison de son départ prochain de la commune. Il a tenu à remercier le conseil municipal pour son accueil et le maire l’a également salué pour son action, toujours constructive. Suivante de la liste « Bessan avec audace », Caroline Taquet devient conseillère municipale et sera officiellement installée lors de la prochaine séance prévue en décembre.

 

Les échos de la Tuque : informations locales à connaitre

 

  • Nouveaux habitants

La municipalité invite les nouveaux habitants en mairie le dimanche 17 novembre prochain pour mieux connaître les richesses de la cité, les activités locales et les actions municipales. Cette cérémonie d’accueil se déroulera de la manière suivante : à 10h, accueil en mairie ; diaporama sur l’histoire de Bessan ; visite guidée du centre historique avec l’association patrimoniale « La Guilde » ; rencontre avec les élus et les représentants associatifs clôturée par le verre de l’amitié.                    Contact et inscriptions au 04 67 00 81 89.

  • Calendrier des lotos

Le calendrier des lotos associatifs est désormais connu. Les lotos ont lieu tous les dimanches à la salle des fêtes Aimé Péret, à 16h30 selon le calendrier suivant : 20 octobre, Croix-Rouge Française ; 27 octobre, la Padrime (lutte contre le cancer) ; 3 novembre, les Aînés de la Tuque ; 10 novembre, Stade Bessanais Rugby ; 17 novembre, Adc Country 34 ; 24 novembre, école de musique ; 1er décembre, Secours Populaire Français ; 8 décembre, Téléthon 2019 ; 15 décembre, confrérie Croustade et Rosé…

  • Stérilisation des chats errants

Afin de stopper leur prolifération dans l’espace public, une nouvelle campagne de stérilisation de chats errants va avoir lieu en lien avec la fondation « 30 Millions d’Amis », laquelle finance l’opération en partie avec la municipalité. Les signalements de chats errants sont à faire à l’accueil de l’hôtel de ville ou auprès de Philippe Marin, adjoint au maire chargé de la citoyenneté.     Contact : 04 67 00 81 81 ou le 06 24 36 11 39.

  • Listes électorales

Les élections municipales se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Lors de ce scrutin, les listes électorales seront extraites du répertoire électoral unique. Les demandes d’inscription sur les listes devront être déposées le vendredi 7 février 2020, dernier délai. Il est nécessaire de se déplacer en mairie avec une pièce d’identité en cours de validité et un justificatif de domicile daté de moins de 3 mois.

Pour tous renseignements, contacter le service chargé des élections au 04 67 00 81 80.

 

Fantas’tuque : l’événement culturel bessanais de l’automne

Avec l’âne totem, la tuque est un emblème de Bessan. Cette cucurbitacée n’est d’ailleurs pas forcément connue par tous les habitants. Pour la mettre à l’honneur et la partager par le plus grand nombre, la municipalité organise une grande exposition autour de cette belle coloquinte. Et disons-le également : une courge.

Proposée du lundi 28 octobre au vendredi 8 novembre 2019, l’expo aura lieu en mairie, dans l’ancienne salle du conseil municipal.

Ce rendez-vous permettra de retracer les légendes, les traditions et déclinera la tuque sous toutes ses formes. Toutes les personnes intéressées pour exposer leurs tuques sont d’ores et déjà invitées à se faire connaître. Naturelle, peinte, décorée, en forme picturale, sculpture, lampe ou même porte-clefs : l’objectif est de partager les tuques du quotidien.

Pour participer à cette exposition avant tout originale et identitaire, contacter un des numéros suivants :

06 47 60 64 77, 06 35 46 77 46 ou 07 85 16 33 91.

→ Le vernissage de l’exposition aura lieu le samedi 26 octobre, à 11h. Du lundi 28 octobre au vendredi 8 novembre, le public pourra visiter l’exposition aux heures d’ouverture de la mairie, de 8h30 à 12h et de 15h à 18h.

Nouvelle soirée du vin primeur avec la cave coopérative


Les responsables de la cave coopérative « Le Rosé de Bessan » organisent leur traditionnelle grande soirée dégustation à l’occasion de la fête du vin primeur le vendredi 18 octobre prochain, à partir de 19h30, à la cave coopérative. Comme à l’habitude, le programme préparé par les coopérateurs sera alléchant avec des châtaignes grillées, une animation musicale et la possibilité de se restaurer. Les vins primeurs en rouge, rosé et blanc pourront être dégustés… avec modération !

Entrée gratuite et ouverte à tous. Renseignements complémentaires, tel. 04 67 09 02 63.

Entretien avec Jacques Nespoulous, président du conseil des sages

Régulièrement, la ville invite à mieux connaître l’action des élus, des agents ou des partenaires de la vie municipale.

Rencontre avec Jacques Nespoulous, président du conseil des sages de Bessan.

 

 

Vous vous investissez depuis longtemps dans la vie du village. Vous avez été élu, membre actif dans des associations et depuis 2014, vous présidez le conseil des sages. Pouvez-vous nous expliquer son rôle ? Né en 2005, le conseil des sages est composé de 27 personnes retraitées. Il s’agit d’un organe consultatif visant à favoriser la réflexion des aînés, lesquels demeurent une force de propositions. Par ses avis et ses éventuelles études, il éclaire le conseil municipal sur les différents projets intéressant la commune et apporte une critique constructive. Il est mis en place pour une durée de 6 ans, correspondant à celle du mandat municipal.

Comment le conseil des sages fonctionne-t-il ? Assisté de deux vice-présidents (Paule Tissot et Henry Galland-Cornet) et d’un secrétaire (Fernand Cambra), je réunis les membres tous les deux mois environ. A cette occasion, nous rencontrons le maire et les élus, dont l’adjoint chargé de la Citoyenneté. Nous échangeons sur tous les sujets, ce qui nous permet de faire remonter régulièrement les remarques des administrés et de formuler des suggestions, afin de faire traiter par les services municipaux des problématiques très concrètes touchant au cadre de vie. Par ailleurs, les réponses apportées permettent aux sages de mieux appréhender les dossiers en cours.

Pouvez-vous nous indiquer les différentes actions auxquelles le conseil des sages a participé ces derniers mois ? Elles sont nombreuses et variées. Notre objectif n’est pas de rester en mairie et d’uniquement discuter. Nous allons aussi au-devant des sujets de l’actualité. Ainsi, nous avons visité le conseil départemental, le centre de tri des déchets de Montblanc, la cave coopérative, la criée du Grau d’Agde, l’ensemble des services municipaux…

Comment facilitez-vous également le dialogue avec les autres composantes de la population ? Nous avons tenu ces dernières années à avoir une action citoyenne à vocation intergénérationnelle. Nous participons toujours avec plaisir aux échanges avec les jeunes au travers de projets environnementaux. Ces actions ont permis de créer des liens avec des enfants du centre de loisirs et des écoliers, ce qui a été enrichissant pour tous, jeunes et moins jeunes.

Où en est l’acquisition du site de la société Ricard par la ville ?

 

Depuis quelques mois, les odeurs d’anis ne sont plus présentes aux abords du site industriel de la société Ricard à Bessan. L’unité de production, créée dans les années 1950 par Paul Ricard lui-même, a fermé ses portes, l’entreprise ayant transféré son activité dans les Pyrénées-Orientales. Si ce n’est pas encore officiellement signé, le site va devenir propriété de la ville. En effet, l’accord est acté depuis quelques mois maintenant  entre la municipalité et la direction de la société Ricard.

Comme le maire de Bessan l’a déjà dévoilé à plusieurs reprises, les lieux d’une superficie de 16.000 m² vont pouvoir permettre de construire la nouvelle salle polyvalente dont Bessan a besoin, dans le cadre d’un projet urbain encore à définir. Des salles et des ateliers pour les associations pourraient également y être ouverts, créant dans un futur proche un nouvel espace de vie, idéalement placé entre le cœur de ville et les nouveaux quartiers.

Mais dans quels délais la ville sera-t-elle propriétaire du site ?

Actuellement, la société Ricard finalise la procédure administrative quant à la fermeture du site et à la dépollution éventuelle du terrain, conformément aux directives des services de l’Etat. Le dossier est en cours d’instruction. Dès son acceptation, l’acte notarié devrait être signé, au mieux en fin d’année. Débutera ensuite une longue période de réflexion et d’études pour la municipalité afin de pouvoir aménager le site.

Matinée municipale pour accueillir les nouveaux habitants

Le rendez-vous a été fixé le dimanche 17 novembre 2019. En plein cœur du centre-ville, à proximité du marché dominical, la municipalité invite les nouveaux habitants en mairie pour mieux connaître les richesses de la cité, les activités locales et les actions municipales.

Cette cérémonie d’accueil se déroulera de la manière suivante :

à 10h : accueil en mairie ; diaporama sur l’histoire de Bessan ; visite guidée du centre historique avec l’association patrimoniale « La Guilde » ; rencontre avec les élus et les représentants associatifs clôturée par le verre de l’amitié.

Toutes les personnes récemment installées à Bessan, ou celles qui y résident mais qui n’ont jamais participé à ce rendez- vous, y sont cordialement invitées.

Pour plus de renseignements ou pour s’y inscrire, contactez le 04 67 00 81 89.

Un enfouissement progressif des lignes électriques aériennes

Les travaux de requalification du centre-ville, débutés au mois de janvier dernier, ont dû répondre à de nombreuses contraintes techniques. Une d’entre-elles a été volontairement engagée par la municipalité, laquelle a souhaité l’enfouissement des réseaux aériens dans le périmètre du projet. Il n’était pas concevable d’embellir et de créer un espace public de qualité en laissant les fils électriques et téléphoniques au-dessus de toutes les têtes.

Des travaux d’enfouissement de ces réseaux (principalement électriques mais également téléphoniques) ont été engagés dans plusieurs secteurs du centre-ville dont la Grand’rue, le boulevard de la Liberté et la place de la Mairie. De même, ces travaux ont permis d’anticiper l’arrivée de la fibre optique en plaçant des fourreaux souterrains destinés à recevoir ce nouveau réseau numérique dans les semaines qui arrivent. Le centre-ville rénové en sera ainsi encore plus beau à l’issue du chantier.

L’agence de communication « On a visé la lune » s’est implantée à Bessan

C’est le projet un peu fou de Morgan Remus. Passionné de graphisme et de nouvelles technologies, c’est après des études dans la communication et le marketing, et un passage en école d’art, que Morgan fait ses marques en agence de communication sur Montpellier et Chambéry. Avant de retourner dans son sud natal et de lancer sa société « On a visé la lune » : une micro-agence spécialisée dans la communication graphique et digitale.

« On a visé la lune » accompagne les entrepreneurs et associations dans la réalisa­tion de leurs travaux graphiques et digitaux, en réalisant logotypes, cartes de visite, dépliants, affiches, sites internet, visuels pour réseaux sociaux… afin d’offrir à chaque projet une communication et un uni­vers graphique soigné, original et distinctif, tout en bénéficiant d’offres allant jusqu’à - 20 %. Les particu­liers ne sont pas en reste, puisque Morgan Remus propose aussi la création de faire-parts de mariage ou naissance à la fois créatifs et impactant.

 →Pour plus de renseignements ou pour accompagner votre projet, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet www.onaviselalune.fr. Contact par mail : morgan@onavise­lalune.fr ou téléphone : 06 29 51 67 77.

Un comité des fêtes très motivé pour continuer à animer le village

Si le comité des fêtes attire les foules lors de ces animations estivales, il y avait malheureusement peu de monde lors de son assemblée générale annuelle, tenue récemment à la salle des fêtes Aimé Péret. Autour d’habitués et de soutiens fidèles, David Pourrat et son équipe ont présenté le bilan complet des festivités de l’année écoulée, en présence du maire, Stéphane Pépin-Bonet et de son adjoint aux festivités, Eric Millan. Ainsi, les absents n’auront pas pu entendre les bons résultats financiers de l’association qui démarre une nouvelle saison avec des comptes confortables.

Cette bonne santé budgétaire est primordiale pour développer tous les rendez-vous festifs d’une association importante, laquelle rayonne sur toute la ville et même au-delà. Fête locale de la Saint-Laurent, soirées du « Premier c’est le Rosé », course de brouettes, danse du soufflet… la plupart des animations de la saison passée seront renouvelées. Avec également quelques nouveautés dont une grande soirée autour d’Halloween dès le 31 octobre prochain à la salle des fêtes : un moment pour petits et grands entièrement gratuit.

Si David Pourrat a été réélu président et Laetitia Planchand, renouvelée en qualité de trésorière, le poste de secrétaire a été attribuée à Laury Almuzara, en remplacement de Franck Bosca. A l’issue de la réunion, le maire a salué l’ambiance et le rôle joué dans la ville par le comité des fêtes, lequel vivra une année 2020 particulière, puisque les travaux de la place de la Promenade, centre névralgique de la majorité des animations locales, devraient être terminés en mai prochain. Une occasion rêvée pour le comité des fêtes pour marquer les esprits avec des nouveautés en perspective.

Le comité de jumelage bientôt en partance pour le Luxembourg

 

Si les échanges entre Bessanais et Remichois, réunis par un jumelage scellé il y a déjà plus de seize ans, est très actif, cela faisait quelques temps qu’une délégation bessanaise n’avait pas fait le déplacement en terre luxembourgeoise. C’est désormais d’actualité puisque le comité de jumelage (association loi 1901) a proposé un séjour de quelques jours en novembre et décembre prochains… et les places ont été réservées en seulement quelques jours.

Vincent Burlet, président de l’association, et toute son équipe, ont récemment réuni l’ensemble des participants qui seront du déplacement pour découvrir Remich, la perle de la Moselle luxembourgeoise. Lors de cette rencontre à la salle Raymond Devos du centre social, le comité de jumelage a précisé les modalités du voyage, qui va aussi permettre une visite, le temps d’une journée, au traditionnel marché de Noël de Strasbourg.

Le groupe d’une cinquantaine de personnes sera accueilli à Remich par Jacques Sitz, nouveau maire de la localité. Si les Bessanais pourront mieux connaître les charmes de Remich, idéalement placée aux frontières avec l’Allemagne et la France, ils auront même le privilège de participer aux festivités de la Saint-Nicolas, lequel fera son apparition depuis les eaux de la Moselle. Un rendez-vous aux souvenirs sans aucun doute inoubliables et porteur d’avenir pour le jumelage.

Le 19e chapitre de la confrérie a mis en avant la croustade et le rosé


 Comme chaque année le premier dimanche d’octobre, ils sont venus de toute la France et de l’étranger, pour participer au 19e chapitre de la confrérie « Croustade et Rosé de Bessan ». Comme à l’habitude, de nombreuses confréries étaient représentées. Le temps d’une journée, le vin rosé a côtoyé les tripes d’Alès, les coquillages du bassin de Thau, les vins de Faugères ou encore les figues de Nézignan l’Evêque. Dès le petit déjeuner, tous ont pu découvrir le petit âne, venu danser spécialement pour eux.

Vêtus de leurs toges traditionnelles et précédés de leurs oriflammes, les membres de chaque confrérie ont traversé en cortège le centre du village, contournant les travaux du centre-ville pour se rendre à l’église Saint-Pierre où l’office a été célébré en occitan. De retour à la salle des fêtes Aimé Péret, la confrérie a intronisé quatre nouvelles personnalités dans l’ordre de la Croustade et du Rosé de Bessan, en présence du maire et de sa première adjointe.

Ainsi, le grand maistre Gaby Tissot, a adoubé Françoise Grousset, Philippe Escande, Cathy Mula et Henri Druilhe. Ils se sont tous engagés à porter haut et fort les atouts des deux spécialités bessanaises, lesquelles ont ensuite partagé un bon repas et une croustade géante. Le nouveau succès de cette manifestation a démontré l’attachement des bessanais à leurs produits du terroir et l’engagement des membres de la confrérie locale.

Rendez-vous le dimanche 4 octobre 2020 pour le 20e anniversaire !

Une nouvelle campagne de stérilisation des chats errants


Afin de stopper la prolifération des chats errants dans l’espace public, une première campagne de stérilisation avait été engagée il y a quelques mois. La population est informée que de nouvelles actions vont être lancées sur l’ensemble du territoire communal, en lien avec la fondation « 30 Millions d’Amis », laquelle finance l’opération en partie avec la mairie. Les signalements de chats errants sont à faire à l’accueil de l’hôtel de ville ou auprès de l’adjoint au maire chargé de la citoyenneté.

Du côté pratique : les chats sont capturés via des cages spécifiques disposées par les agents de la fourrière animale intercommunale du Sivom du canton d’Agde. Ils sont ensuite déparasités, vermifugés, stérilisés et identifiés au nom de la fondation « 30 Millions d’Amis » pour être ensuite remis dans leur milieu naturel.

Pour tous signalements ou toutes informations complémentaires, contacter le 04 67 00 81 81 ou le 06 24 36 11 39.

Beau succès du premier atelier cosmétique consacré aux enfants


 A l’initiative de la municipalité et en partenariat avec « Les ateliers cosmétiques de Marie », basés à Aniane, des ateliers de création de cosmétiques naturels et bio ont été mis en place. Le premier, à destination des enfants, a remporté un grand succès auprès des familles, si bien que les demandes d’inscription n’ont pu être toutes satisfaites. A la salle des fêtes, les enfants ont ainsi réalisé un savon et un gel douche shampoing parfumés aux fragrances de leur choix qu’ils ont ensuite emporté chez eux.

Les réalisations étaient hautes en couleurs et très parfumées, ce qui ne leur donnait qu’une envie : aller se laver pour les essayer ! Les parents, restés pour partager ce moment, étaient eux aussi ravis, demandant les recettes à Marie pour reproduire ces jolies créations à la maison. Parce que certains sont particulièrement soucieux de leur santé, de l’environnement ou de faire des économies, la confection de produits cosmétiques et ménagers naturels sera prochainement proposée aux adultes.

Le programme est le suivant : création de produits ménagers le vendredi 22 novembre, de 17h30 à 19h30, à la salle Raymond Devos avec lessive écologique, spray nettoie-tout et crème à récurer, puis création de cosmétiques le vendredi 6 décembre, de 17h30 à 19h30, à la salle Raymond Devos avec une crème visage adaptée aux types de peau et un gel exfoliant visage aux perles de jojoba. 

 A l’issue, les participants repartent avec les produits confectionnés. Places limitées à 20 personnes avec inscription obligatoire une semaine à l’avance au 06 60 04 43 97. Tarif : 5 € à régler sur place.

La jeunesse bessanaise a remercié ses nombreux soutiens lors de la fête

La fête locale de la Saint-Laurent repose sur de nombreuses traditions, lesquelles se succèdent et conditionnent le succès de ce rendez-vous annuel important pour tous les Bessanais. La mise en œuvre de ces traditions (distribution des fougasses, danse de l’animal totem, organisation des cérémonies, mise en place de la tournée de l’âne…) nécessite également des soutiens pour les chefs de jeunesse et les demoiselles d’honneur qui demeurent les piliers centraux du dispositif festif.

Afin de remercier tous leurs partenaires, les six jeunes de l’édition 2019 ont ainsi tenu à réunir toutes les personnes qui leur sont venues en aide : une aide matérielle, humaine ou même financière. Ainsi, au cœur du gymnase Jules Ferry, ils ont offert un bon moment de convivialité autour d’un apéritif dinatoire où l’on pouvait croiser des élus, des responsables associatifs, des amis de l’âne, les membres du comité des fêtes, des artisans et commerçants...

Si Maxime, Brice, Cléa, Lauriane, Océane et Anaïs ont brillamment réussi cette soirée de remerciements, de leur côté, les participants ont tenu à les féliciter grandement pour leur action en faveur de la fête locale, avec une mention particulière à l’ensemble de leurs familles, pleinement impliquées dans le bon déroulement de toutes les festivités. La barre est désormais haute pour leurs successeurs qui seront désignés lors de la traditionnelle élection en mairie en mars prochain.