Pomerols

TERRA MILLENIUM : La nutrition au cœur de l’équilibre et de la performance du vignoble

Angibaud Derome & Spécialités, en partenariat avec les Ets Magne de Florensac signe la convention Terra Millenium avec la Cave de Pomerols.

C'est en présence de Marie Christine Fabre de Roussac, conseillère départementale représentant Yves Michel, le maire de Marseillan, des autorités locales et des viticulteurs de la cave coopérative de Pomerols, réunis en assemblée générale à la salle des fêtes de Pomérols, que le 23 juin dernier, la société Angibaud Derome & Spécialités, spécialiste de la fertilisation alternative, en partenariat avec les Ets Magne a conclu la convention Terra Millenium© qui engage 3 parties distinctes à atteindre un ou plusieurs objectifs communs liés à la fertilisation et à la nutrition des vignes : les viticulteurs de la cave de Pomérols, l'organisme de conseils et de préconisation, et la société Angibaud Derome & Spécialités, expert en fertilisation et nutrition des vignobles.

Cette convention de partenariat TERRA MILLENIUM® est une prise en compte dans la "réflexion fertilisation" d'un ensemble de facteurs ayant une incidence directe ou indirecte sur l'alimentation de la vigne en fonction d'un objectif fixé.

La démarche globale TERRA MILLENIUM s'appuie sur un ensemble d'outils d'aide à la décision mis à la disposition des contractants pour établir les diagnostics nécessaires aux propositions de plan de fertilisation et/ou nutrition ainsi que des outils d'évaluation de la performance et satisfaction liés à la prestation.

Les domaines d'intervention ainsi que les objectifs visés ont été définis et validés par l'ensemble des parties, en préalable à la signature de la convention. Celles ci s'engagent à associer leurs compétences en fonction du domaine principal d'activité, afin d'atteindre au mieux les objectifs visés.

Filiale de Véolia Propreté, Angibaud Derome & Spécialités, présente dans une trentaine de pays, a su développer au cours de toutes ces années une gamme d’engrais très étendue et une expertise dans ce domaine. Le site de production d’engrais organiques de Béziers a fait récemment l’objet d’une refonte complète permettant une harmonisation des outils et une augmentation des capacités de production.

Fertilisation organique, irrigation fertilisante, nutrition foliaire et localisée, terreaux, Angibaud Derome & Spécialités couvre aujourd’hui tous les marchés agricoles.  

Claude Stekelorom

Présidentielle 2017 à Pomerols : résultats du premier tour

 

   
Nombre

% Inscrits % Votants
  Inscrits  1694      
  Abstentions  284  16,77    
  Votants  1410  83,23    
  Blancs ou nuls  30  0,47  2,13  
  Exprimés  1380  81,46 97,87  

 

 
Candidats

  Nombre de Voix % Exprimés
 
           
  Arthaud    6  0,43  
  Asselineau    11  0,80  
  Cheminade    0  0,00  
  Dupont-Aignan    73  5,29  
  Fillon    235  17,03  
  Hamon    57  4,13  
  Lassalle    19  1,38  
  Lepen   516 37,39  
  Macron    218 15,80  
  Mélenchon    224  16,23  
  Poutou    21  1,52  

Un jeune pomérolais parmi les six sélectionnés pour le Critérium National Amateur de boxe.

Pour sa première année en boxe amateur olympique, le pomérolais Alexis Lefort, champion du Languedoc, est finaliste du tournoi qualificatif national zone sud qui s’est déroulé à Pessac en Gironde.

Sociétaire du Boxing Club Aldo Asaro, qui est l’ancien Boxing Club Agathois où tant de champions ont été formés, le jeune boxeur de 14 ans, est qualifié pour la phase finale du championnat de France de boxe olympique (cadet, moins de 46 Kg) qui se déroulera les 24, 25 et 26 février 2017 à Houdain (62).
Pour son premier combat il affrontera, vendredi 24, en quart de finale Medhi Fellih d’Ile de France. Le vainqueur sera opposé à Matteo Rivoual en demi finale le lendemain. La finale aura lieu dimanche 26.

Souhaitons beaucoup de réussite à Alexis au cours de ce Critérium National Amateur cadet/homme 2017.

 

Costières de Pomerols

Projet de fusion à l’étude entre les caves coopératives des Costières de Pomerols et de Florensac

Jean Louis ATIENZA Joel JULIEN des Costieres Pomerols et Julien RAYNAUD President FlorensacLes caves coopératives des Costières de Pomérols (1800 hectares, 120.000 hl, 300 vignerons) et des vignerons de Florensac (700 hectares, 50.000 hl ,120 vignerons) étudient la possibilité d’un avenir commun annoncent Jean Louis ATIENZA, Joel JULIEN des Costieres Pomerols et Julien RAYNAUD President des vignerons de Florensac.

Pour cela, elles ont confié une étude à KPMG et Marc Baudouin Consulting pour déterminer la faisabilité et l’intérêt d’un tel projet.
Les deux caves sont proches, toutes les deux implantées dans l’aire de production de l’AOP Picpoul de Pinet et de l’IGP Côtes de Thau, mais elles ont chacune leur propre stratégie de développement.
« Nous, nous sommes sur le développement de l’activité conditionnée bouteilles et bibs en France et à l’export et Florensac, sur du vrac avec une approche qualitative.
Le rapprochement des deux structures est un projet économique, qui arrive au bon moment car le contexte actuel se durcit » souligne Joel Julien, Directeur General des Costières de Pomerols.
Cette fusion permettrait de mettre en synergie les compétences des deux entités et de consolider notamment le développement durable de l’activité sur le bassin de production ainsi que les ventes directes.
Cet avenir commun permettrait de rationaliser les coûts et d’accroitre les volumes en conditionné. L’audit demandé sera achevé au mois d’avril et soumis aux deux conseils d’administration des deux caves pour valider la réalisation du projet, qui pourrait être effectif pour les vendanges 2017.
Cette fusion serait un bel exemple économique, d’une vision d’avenir dynamique, qui consiste à aller encore plus haut, encore plus loin.

Le PLU a été approuvé à l’unanimité par le conseil municipal

Mardi 31 janvier, le maire, Robert Gairaud, avait invité le conseil municipal à se réunir, à 18h30, à la mairie, en session ordinaire afin de débattre et voter les différents points inscrits à l’ordre du jour.
Le Conseil Municipal de la commune de Pomérols avait décidé d'engager, le 20 Novembre 2008, l'élaboration de son Plan Local d'Urbanisme afin de prendre en compte le nouveau contexte législatif et répondre aux besoins actuels et futurs en matière d'aménagement, tout en assurant un développement durable du territoire.
Le projet de PLU a donc été arrêté par délibération du conseil municipale en date du 28 Juin 2016. La politique municipale en matière d'aménagement et d'urbanisme, établie à horizon 2025 ayant trouvé une traduction dans le PADD, a été débattue en séance le 9 Septembre 2014. Il a été soumis à enquête publique du 13 octobre 2016 au 14 novembre 2016 inclus. Suite à la réception des avis des personnes publiques associés et du rapport du commissaire enquêteur, le projet de PLU a été ajusté à la marge.
Les conseillers ont pris connaissance des modifications apportées au projet de PLU avant approbation.
Quelques pièces ont subi de légères modifications : quelques erreurs dactylographiques dans le rapport de présentation, la modification d’extraits cartographiques ainsi qu’un complément de l'analyse des incidences sur la prise en compte du risque sismique. Le rapport de présentation et une cartographie du périmètre de protection modifié de l'église de Saint-Cyr ont été corrigés.
Certaines parcelles cadastrées ont été intégrées pour garantir un aménagement cohérent des zones ainsi que le report de la zone inondable du PPRI sur l'OAP de Marche-Gay comme demandé par les services de la DDTM34. Enfin, quelques modifications mineures ont été effectuées dans les règlements écrits et graphiques.
Le conseil a par ailleurs refusé le transfert à la CAHM de la compétence "Plan local d’urbanisme, documents d’urbanisme en tenant lieu et carte communale" et a approuvé la convention de coopération pour la présentation de l’observatoire fiscal à l’échelle intercommunale
L’ordre du jour étant épuisé, la maire a levé la séance.

Claude Stekelorom

Le patrimoine architectural pomérolais au menu de l’office de tourisme

Vendredi 27 janvier, l’office de tourisme de Pézenas-Val d’Hérault avait organisé une visite guidée gratuite de Pomérols, exemple architectural d’un village viticole languedocien.

C’est à 14 h que les visiteurs s’étaient donnés rendez vous, malgré une météo peu favorable, place de la mairie, point de départ d’un après midi riche en découvertes patrimoniales, mené sous la conduite de Denis Nepipvoda, le talentueux guide de l’office de tourisme.
Le groupe a emprunté diverses rues et ruelles du village qui se serait construit à partir du personnel travaillant les terres et par la proximité de la via Domitia.
Au cours de nombreuses haltes, ponctuées par les commentaires du guide, les visiteurs sont allés à la découverte des nombreux hôtels particuliers et maisons médiévales avec leurs façades datant du XIVe siècle, XVe siècle et XVIe siècle, témoignant d’une histoire tourmentée mais qui font la richesse du patrimoine communal malgré les dommages dus à la guerre de Cent Ans ou aux guerres de religion.
L'église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte de Pomérols qui date du XIIIe siècle doit son nom à saint Cyr et à sa mère sainte Julitte, deux martyrs chrétiens du IVe siècle. Si le récit de leur vie est semi-légendaire, l'authenticité de leur martyre est certaine.
Cette église paroissiale sert d’écrin à son trésor le plus précieux : le retable baroque de Jean Cannet, en bois sculpté et doré du XVIIe siècle, classé monument historique, qui fut décrit avec beaucoup de précisions par l’accompagnateur. A cette occasion, des reliques ont été présentées au cours de la visite de la sacristie.
Le circuit s’est poursuivi par les vestiges des remparts et la montée sur le point culminent du village à l’emplacement de l’ancien château.
Cette promenade guidée à travers le patrimoine pomérolais a été prenante et enrichissante tant par l’aspect historique de la ballade que par les explications d’un guide érudit qui a su communiquer sa passion.

Claude Stekelorom

A propos des travaux route de Florensac et route de Mèze

Mercredi 7 décembre, salle Paul Pujol, le maire, Robert Gairaud et Laurent Durban, premier adjoint, ont présenté le projet d’aménagement de la voirie, route de Florensac et de Mèze.


Les riverains, venus nombreux, ont écouté les informations concernant les travaux qui débuteront vers le mois d’avril 2017. Ce chantier était annoncé depuis de nombreuses années puisqu’il avait été mis en place puis abandonné, les subventions n’arrivant pas. Les finances ne pouvaient pas suivre. Aujourd’hui, la commune ayant obtenu quelques aides. Les travaux seront lancés.
Le chantier est reparti en 3 tronçons différents. Les éléments, sous forme de plans, ont été présentés aux riverains.
Le 1er tronçon ira de l’ancienne maison de retraite jusque l’avenue de Pézenas pour se raccorder au plateau traversant existant. Il s’agit d’un gros chantier puisque tout va être refait : les trottoirs aux normes handicapés, les réseaux humides et secs (pluvial, eau usé, eau, électricité et téléphone seront enterrés)
Le 2e tronçon débutera après le plateau traversant prés de la pharmacie pour arriver au « plan de Bascou ». La chaussée ayant été refaite il y a quelques années, le chantier consistera à ne reprendre que les trottoirs : coté nord pour le mettre aux normes handicapés. Ils laisseront 6 mètres de chaussées avec du stationnement. Le trottoir d’en face se fera sur la place restante
Le 3e tronçon, qui n’avait pas été prévu initialement, commencera à la suite du second pour finir au début du clos des vignes. Il consistera à buser, coté nord, le ruisseau et faire un trottoir adapté aux handicapés avec des places de stationnement sans toucher aux platanes. Le coté sud ne sera pas modifié, des passages piétons seront aménagés, à l’usage notamment des poussettes et autres, pour se rendre coté nord.
Sur l’ensemble de la chaussée, des tracés caractéristiques seront marqués à l’usage des personnes mal voyantes ou handicapées.
Les représentants de la municipalité ont été à l’écoute des suggestions et ont répondu aux différentes questions posées.

Claude Stekelorom

Wines's forum : Joël Julien, élu manager de l’année

La première édition de la Tribune Wine’s Forum a eu lieu ce mercredi 9 Novembre 2016 au Palais des Congrès de Perpignan, en présence de 130 participants. Lors de cet événement co-organisé par La Tribune Toulouse et Objectif Languedoc-Roussillon, plusieurs entreprises de la filière viti-vinicole ont été récompensées. Outre le prix spécial du jury,  des prix ont été attribués dans  les catégories  inovation, international, jeune talent et manager. Dans cette dernière catégorie, Joël Julien, Directeur Général des Costières de Pomérols, a été désigné Manager de l’année.


Carole Delga et Joël Julien

 

Ce prix honore l’esprit d’initiative concertée du directeur au sein d’une mission collective : la Cave Coopérative. Il reconnait la stratégie de Joël Julien qui a contribué à la commercialisation en France et dans le Monde de la marque phare Beauvignac.

Ce dernier est distingué grâce à la réussite parfaite du rapprochement des trois caves Pomérols, Castelnau de Guers et Mèze, en suggérant une démarche visant la qualité, la compétence et la régularité. Ses qualités de visionnaire ont été gratifiées. Il a pensé, avec son Président et son Conseil d’Administration, à investir dans la création d’une nouvelle chaine d’embouteillage, installé cette année, sous la bannière de l’innovation. Il a, avec ses vignerons coopérateurs, toujours su s’adapter aux nouvelles contraintes d’un marché mondial.

C’est pour toutes ces qualités que Joël Julien a été élu « Manager de l’Année ».

Ce prix remis par Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, rend non seulement hommage à Joël Julien, mais aussi honore le dynamisme de toute l’entreprise, le professionnalisme et le savoir-faire des 350 vignerons, des œnologues et des salariés des Costières de Pomérols.

En tout cinq entreprises et personnalités de la filière viti-vinicole de la Région Occitanie – Pyrénées Méditerranée ont été récompensées à l’occasion de cet événement organisé par la Tribune Toulouse et par Objectif Languedoc Roussillon et cinq lauréats ont été distingués dans les catégories innovation, jeune vigneron, international, prix spécial du jury et Manager de l’année.

Pomérols : Le patrimoine du village retracé

Pomérols a voyagé, samedi 20 août, dans son patrimoine avec la prescience de la Communauté chrétienne et l’abbé Jean Barthés accompagné du maire Robert Gairaud, et de nombreux élus.

Lucienne Gayraud et Gérard Ortiz, organisateurs de cette journée festive, ont donné le signal du départ, sur le parvis de l’église Saint-Cyr Sainte-Julitte, pour ce plongeon dans le passé révolutionnaire du village.

Éric Barthélémy, grand maître de cérémonie a mené le défilé en costumes d’époque à travers les anciennes rues du village, ponctué par des  haltes explicatives de Denis Nepipvoda, guide conférencier, qui a retracé avec passion l’historique des lieux grâce notamment au soutien très actif de la Municipalité qui a apporté son concours à cette manifestation.

Pour agrémenter le défilé, les seniors pomérolais « les trois pommes d’or » ont  dansé "les treilles" précédant le groupe Agathois " Danse S'telles et Temps Danse" qui a ravi le public avec ses danses de la révolution lui faisant même danser la carmagnole.

Avant la messe dite en plein air, le prêtre a béni la croix des XVIIe siècles dont la restauration, financée par une souscription, a été effectuée par Nanni Linzer et Olivier Dahlmann, restaurateurs d’art.

Un pot de l’amitié a été offert à l’assistance avant le repas en plein air servi au boulodrome, copieusement arrosé par la pluie qui n’a pas altéré la bonne humeur ni l’appétit des convives.

Claude Stekelorom

 

Dimanche 14 août, Pomérols a présenté son animal totémique

Dès le matin, à l’occasion de la première fête totémique du village, le marché des produits du terroir avait pris place sur la place du Général de Gaulle avec ses artisans et artistes : Pierre et Nadine Roset, Myklo, Alain de la Ascunsion, Agnés Clerc de Cusimi, Danielle Lautier du petit atelier des Mougères, des associations Pomérolaises ainsi que la cave Beauvignac représentée par son président Jean-Louis Atienza qui a gentiment offert le vin d’honneur.

Le maire Robert Gairaud accompagné du vice-président Départemental Vincent Gaudy, a procédé au baptême républicain du "Rhynchite", le nouvel animal totémique Pomérolais qui a exécuté sa danse rituelle sous le regard ravi du public.

En fin d’après midi, le Rhynchite, accompagné du Loup de Castelnau de Guers, de la Baragogne de St Christol, du Cochon Rose de Poussan, du Cerf de Servian, du Mulet de Valros, de l'Âne de Bessan, a défilé dans la rue principale, précédé par l’infatigable Peña florensacoise "Sulfate de Cuivre."

C'est à l'ancienne gare, après avoir dansé et montré son désir d'entrer dans la famille des animaux totémiques, que le Loup de Castelnau de Guers l'a adoubé.

 

La Rhynchite est maintenant un animal totémique à part entière.

 

Claude Stekelorom

C’était la fête d’été ce samedi soir à Beauvignac

Tous les ingrédients étaient réunis pour que la fête soit belle.

Jean louis Atienza, Julien Ronet Chaplin, Stéphane Zidi et Joel Julien

Dés l’ouverture du bar à vins et du bar à huitres, le nombreux public avait pris place, dans la cour intérieure de la cave, pour assister à cette " Beauvignac Summer Party " organisée par les costières de Pomérols ce samedi 6 août.

Après quelques danses en guise de préambule, laissant présager la qualité du spectacle, le nouveau président de la cave coopérative de vinification  " les costières de Pomérols  " , Jean louis Atienza, accompagné du directeur, Joël julien, a souhaité la bienvenue aux élus et aux participants. Il a présenté le site de production de Pomérols : « Notre cave coopérative est constituée de 300 coopérateurs repartis sur 1800 hectares. Nous représentons 120 000 hectolitres dont 65 % sont conditionnés et 35 % en vrac. »  

Joël julien, après avoir remercié les sponsors et partenaires, a mis l’accent sur les installations et la qualité de l’outil de production « Cet outil nous permet de développer notre activité commerciale, à la fois en France comme à l’export qui représente plus de 50 % de notre activité. » puis évoquant la soirée «  Nous sommes très fiers aujourd’hui, avec les vignerons Beauvignac, de monter en gamme, de progresser puisque c’est un repas chaud qui vous sera servi, rythmé par une sélection artistique de qualité, de façon à vous satisfaire et de passer une bonne soirée ensemble.»

Traditionnellement, la confrérie des compagnons du piquepoul de Pinet introduit des personnalités du show-business présentées par Antoine Ros, producteur et réalisateur bien connu, originaire de notre région, qui aime et apprécie les vins. Ces artistes, bénéficiant d’une certaine aura,  sont des ambassadeurs précieux qui permettent de faire découvrir et recommander les vins Beauvignac.

A l’occasion de cette troisième fête d’été, Julien Ronet Chaplin, acteur et cinéaste, petit fils de Charlie Chaplin et Stéphane Zidi, Compositeur renommé de musique de film, illustres impétrants, ont été élevés, au cours de ce 75 eme chapitre de la confrérie, à la dignité de compagnon par le grand maitre, promettant de "défendre et d’aimer le piquepoul de Pinet".

Aprés le repas composé de tielle de Dassé, melon et paella au feu de bois, la soirée s’est poursuivie par un Show Brésilien de toute beauté, habillé magistralement de plumes et de lumière, évoquant le carnaval de Rio. Puis s’ensuivit une grande soirée cabaret, menée avec charme par la rayonnante chanteuse Charlotte Tichit dont la très belle voix fut enjolivée avec sensualité par les danseurs et danseuses de la revue  " séduction "

La soirée s’est terminée par un bal animé par DJ Cédric

 

Claude Stekelorom.