Pézenas

Portrait d'un saltimbanque: Pierre-Luc Scotto

J’avais peur, l’entourage immédiat me l'a transmit, peur de mal faire, de salir cet art auquel je tiens énormément. 

Saltimbanque Montpelliérain, Pierre-Luc Scotto est à la fois comédien, metteur en scène et acteur (3 films à son actif). Depuis l’âge de 4 ans, il souhaite devenir comédien mais son entourage proche lui transmet des peurs et c’est une rencontre, celle avec Michel Galabru qui aura gain de cause et lancera cet homme à l'abandon scénique indéniable dans l’univers dont il a toujours rêvé.

Je suis passé devant le conservatoire sans jamais y rentrer. Je pense être comédien depuis que j’ai 4 ans, obsédé par cette idée. Jeune, je voyais des pièces de théâtre à la télévision avec Robert Hirsch, Michel Roux, Jacqueline Maillan, Gérard Desarthe, Michel Bouquet, Maria Pacôme et je croyais tout comprendre. Ces acteurs immenses me donnaient l’impression d’une éternité et qu’ils savaient tout des sentiments humains et j’étais fasciné. J’imprégnais leur jeu en moi ainsi que leur finesse indéfinissable. 

Le conservatoire Galabru de Palavas l’a eu comme élève durant 4 mois avant qu’il soit intégré directement dans la troupe pendant 1 an pour partir en tournée dans toute la France. Il est remarqué au Printemps des comédiens par Daniel Bedos alors qu’il jouait Hook dans Peter pan. Il a eu la chance, même s’il a travaillé pour, d’y jouer les 2 années suivantes : Histoire du soldat de Ramuz et Stravinsky dans le rôle du diable et la 3ème année, et Les amours de Perlimplin de Lorca dans lequel il incarne le vieux petit garçon.

Je continue à jouer un peu partout avec plusieurs compagnies de théâtre, plus les cours, il faut être très organisé, obtenir ses 43 cachets afin de conserver le statut d’intermittent du spectacle, le bouche à oreille y fait beaucoup. Je suis comédien et tiens à le rester, toutefois, dans mes cours ce qui me plaît est le secret, l’imperceptible lien qui existe entre son professeur et son élève, une confiance qu’on ne retrouve pas ailleurs. L’Illustre théâtre est un lieu idéal, avec 3 endroits extraordinaires, le théâtre, le cabaret et l’extérieur pour transmettre à mes élèves ayant entre 7 à 87 ans tout ce que je sais, c est une vraie chance d’accomplir ma mission dans ses conditions

Pierre-Luc m’a reçu entre 2 cours alors qu’il reprenait des forces grâce à un panini et sachez-le, il tient aussi à ses lasagnes du midi, que d’ailleurs il n’a plus besoin de commander quand il s’assoie à son restaurant habituel.

 Si je n’ai pas d’énergie, mes élèves n’en n’auront pas non plus, ça doit partir de moi d’abord. Ils ne savent pas où est le meilleur en eux. Quand on est étudiant, on se dévoile et moi aussi je me révèle. Certains me connaissent mieux que des membres de ma famille. A force de se voir, on ne se voit plus. Avec le théâtre, il y a une distance mais on se lâche plus. Quand je suis à leur service, ma mission est de les valoriser et quand je suis comédien, c’est le texte, le personnage, les partenaires ou moi-même que je me dois de sublimer. 

Avec ses traits fins et cheveux mi-longs aux boucles naturelles (contrairement à Molière qui devait calamistrer sa perruque), ce personnage haut en couleur vous offrira tout l’été les classiques de Jean-Baptiste Poquelin avec ses acolytes de l’Illustre théâtre.

Céline B

Pour suivre son actualité, sa page Facebook.

Événements :

Du 6 au 10 juin : le théâtre dans tous ses éclats

Ses élèves présentent leur spectacle de fin d’année le vendredi 15 juin à partir de 19h et le samedi 16 juin dès 14h (enfants) et à 21h élèves adultes.

Du lundi 9 juillet au vendredi 31 août :Estivales de l'Illustre Théâtre.

ou

Tous les Lundis : Le Bourgeois Gentilhomme - 21h

Tous les Mardis : Cyrano de Bergerac - 21h

Tous les Mercredis : Daniel Villanova - Nouveau spectacle : Sept Jours sur Sète - 21h

Tous les Jeudis : Le Malade Imaginaire - 21h

Tous les Vendredis : Les Fourberies de Scapin - 21h

Tous les Samedis : Daniel Villanova - 21h

Tous les Dimanches : Les Précieuses Ridicules - 21h

Illustre théâtre 22 Avenue de la Gare du Midi, 34120 Pézenas

Téléphone : 04 67 98 09 91

 

 

 

L’association Denro recherche un local de stockage

Cette association Franco-burkinabée à caractère humanitaire achemine au Burkina Faso des containers remplis de matériels divers. Ils sont destinés à équiper et faire fonctionner un groupe scolaire dans la ville de Koudougou à 100 km à l’Ouest de la capitale Ouagadougou. Ces matériels sont offerts par des mairies (Pézenas) écoles, collèges, lycées, entreprises ( Altrad), groupe scolaires, associations. Il s’agit de bureaux, tables, chaises, mobiliers divers, matériel de cantine, scolaire, de sports, des vélos, jouets, encyclopédies.

Il y a de l’électroménager, outillage, vaisselle, postes radio, télévisions, ordinateurs, qui seront vendus à des artisans afin de récupérer des liquidités qui viendront alimenter le budget de fonctionnement. Mais lorsque ces donateurs décident de se séparer de ces dons, c’est dans l’immédiat qu’il faut les retirer.

C’est là qu’intervient le problème du stockage en attendant le chargement du container. Autre raison, c’est à partir du volume de matériel récolté que l’on va pouvoir envisager la faisabilité. Un container envoyé par voie maritime coûte environ 6.000 euros, il faut l’immobiliser le moins de temps possible, 24hoo, 48hoo au plus. Ramener du matériel du Jura, de Nimes, Montpellier ou d’ailleurs prend du temps. Il faut le remplir au maximum, les bénévoles habitués de ce type de chargement appellent cette opération une partie de « Tétris ». Les vélos, meubles, bureaux sont démontés, les tiroirs remplis. Il y a urgence absolue de trouver un local dans la région de Montagnac, Pézenas, Paulhan, pour stocker tous les dons en attente d’être acheminés. C’est un geste humanitaire très fort qu’attend DENRO de votre part. Il en va de l’avenir de ces enfants et adolescents en cours de scolarité et de formation.

Vous pouvez suivre la vie de cette association et du groupe scolaire sur internet en tapant Denro ou sur youtube en rajoutant Denro. Pour contacter cette association et son président Romuald Yaméogo par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 06.22.03.73.77, il y a urgence.

Bernard Bals

Catherine C.: Je suis timide mais je me soigne

Piscénoise d’adoption depuis 2 ans et demi et membre du club photo piscénois malgré une passion pour cet art depuis ses 18 ans, Catherine C. nous livre ses moments de hasards vécu aux travers de photos en noir et blanc dans les rue de Pézenas.

Appréciant la luminosité naturelle des pavés qui jonchent les rues du centre historique, immortalisant la neige rare dans cette ville du sud-ouest ou profitant des ombres naturelles crées par le décor urbain, Catherine C. aime aussi se poster à la fontaine et observer les passants en s’inventant une histoire retranscrite dans ses clichés volés.

Vous serez reçus par Francine et Daniel tous les mercredis de la saison de 18 à 20h à l’Atout Pézenas, chambre d’hôte nouvellement reprise par ce beau couple adorable, sympathique et ouvert Suisse qui vous conteront l’histoire de chaque photo exposée dans leur demeure.

Je suis timide mais je me soigne  : Catherine propose des stages photos, vous trouverez tous les renseignements sur son compte facebook .

Exceptionnellement, le comédien du théâtre de Pézenas Sébastien Miro et Catherine C. unis par l’amour de l’art avec un grand A, offriront un décor de photos dans ce lieu mythique piscénois lors de la première pièce de ce dernier, Oscar , jouée les 3 et 5 mai à 20h45.

Facebook : https://www.facebook.com/catherine.chabaudie

Atout pézenas : https://www.atoutpezenas.com/atout-pezenas

Théâtre de Pézenas : http://www.ville-pezenas.fr/theatre/oscar-1902/

 Céline B

Territoire Factory à Bonne-Terre

48 h pour créer, en équipe, des entreprises innovantes pour notre territoire

Le lycée Bonne-Terre s’est transformé pendant deux jours en incubateur de startup. Ce projet a réuni 85 élèves, des enseignants, des élus, des entrepreneurs, des responsables d’association et d’organismes sociaux pour imaginer des solutions innovantes afin de dynamiser le mieux vivre dans le territoire.

 

 

PAROLES D’INTERVENANTS :


J’attendais beaucoup je ne suis vraiment pas déçu.

C’est important pour la suite de votre projet professionnel.

Vous êtes l’avenir vous avez montré que vous êtes structuré, dynamique avec des idées Votre savoir être il faut le capitaliser

Quand on a la motivation et une équipe cohérente on fait émerger un cerveau d’entreprise

Ce qui est important c’est le capital confiance que vous avez acquis

Vous valez mieux que vos peurs vos inhibitions vos doutes.

Beaucoup de plaisir vous m’avez épaté vos projets méritent d’aller au bout.

Merci je suis venu faire le coach vous m’avez coaché et je pars avec plein d’idées.

Vous avez réussi en 2j à prendre la posture entrepreneuriale vous êtes prêt à aller de l’avant.

Si vous continuez venez à la maison d’entreprise de Pézenas

Vous avez su montrez votre dynamisme, votre initiative votre ingéniosité.

Je me mets à votre disposition pour vous aider dans vos projets.


Merci à Christelle, à la communauté d’agglo, à Mme Pratviel pour toute l’énergie qu’elle a mis à toute l’équipe enseignante pour votre accueil merci spécial à Julia. Merci au crédit agricole, à Intersport, à Elior, Leclerc. .



 

Les Startups

Des problématique comment le savoir-faire des seniors peut-il être source d’inspiration pour les nouvelles activités ? Comment le monde rural peut-il impulser une dynamique jeune pour remédier à une population vieillissante ? Comment mettre en avant les atouts du territoire pour faire émerger une identité territoriale ?

 

   

Le concept « Territoire Factory » a été développé par la société Visionary afin de permettre à des élèves collégiens ou lycéens de vivre l’expérience de création d’entreprises, partant du principe qu’il sommeille en chaque jeune un esprit de créativité qu’il suffit de faire émerger… C’est en créant, en imaginant les entreprises de demain pour leur territoire que les élèves mobilisent leurs savoirs, leur savoir-être, leurs capacités d’entreprendre, ensemble, en réseau.



13 équipes de 4 à 6 jeunes de Bonne Terre ont été constituées en mixant à la fois, les personnalités (après des tests de personnalité effectués par chacun), les âges, les domaines de formation (viticulture, services aux territoires, à la personne, et agronomie) ; il s’agissait de travailler en synergie, en complémentarité de compétences et de sensibilité.

Chaque groupe a choisi une des problématiques de développement du territoire qui avaient émergées quelques jours avant, lors d’un brainstorming et d’une table ronde avec des acteurs locaux. Ceux-ci, en se présentant et en parlant de leurs engagements professionnels et associatifs ont permis aux jeunes de réfléchir et de choisir des problématiques qui les intéressent : la place des jeunes dans les communes rurales, la place de l’agriculture dans le bien-être des populations locales, la valorisation des formations agricoles, le vivre ensemble en milieu rural…

Les équipes ont été accompagnées par des coaches de profils très variés : retraités, élus, chefs d’entreprise, responsables de structures sociales… Ceux-ci les ont aidés à s’exprimer, à se dépasser, à mettre en commun leurs talents, à développer leur imagination, à proposer des solutions innovantes, et à se confronter aux réalités du terrain.

Après un jour et demi de travail intensif les équipes de Startupeurs issus des classes de 2nde générale, STAV, SAPAT, Viti ont soutenu leur projet d’entreprise devant un jury représentant des acteurs du territoire : Roland ex Directeur d’EPAHD, Fabienne responsable territoire en Gérontologie, J-François : responsable au SICTOM ; Jean-Luc Adjoint au maire de de Tourbes, J-Rémi responsable association d’insertion professionnelle, Christel représentant la communauté d’agglo Hérault Méditerranée, Frère Marie ex manager commercial, Pierre du syndicalisme agricole, Claire expert-comptable.

Les soutenances orales ont été de qualité, chaque membre de chaque équipe a pris la parole pour défendre sa proposition en la situant dans le contexte local, en précisant le déroulement prévisionnel, les partenaires et le financement puis répondant aux questions du jury. Ces innovations seront – elles le socle d’ entreprises qui développeront le bien vivre dans notre territoire demain ? Nous le souhaitons !

Pour tous les jeunes, ce fut une expérience unique de rencontres entre eux et avec des acteurs locaux, l’occasion de valoriser leurs propres aptitudes… l’occasion de travailler ensemble, de faire preuve de créativité, de force de conviction. « Territoire Factory » est un excellent outil pédagogique dont les jeunes du lycée Bonne terre ont bien profité pour développer la confiance en eux , l’analyse des situations concrètes, la communication, le vivre ensemble.

Yves Carmichael
CDI bonne-terre.fr

portes ouvertes
vendredi 18 mai de  15h à 19h et mercredi 6 juin de 13h30 à 17h

F

 

 

Les trois lauréats sont :

  1. Liberté échange agriculture : coffret type Wonder Box pur aller vivre une semaine le quotidien d’un agriculteur : rencontre jeune citadin et agriculteur, déconstruire les préjugés.

  2. Flot Art : valorisation en hiver des bois flottés sur les plages à l’initiative d’une association qui signerait des conventions entre des mairies du littoral et des entreprises locales de valorisation du bois, et des ateliers de création artistique.

  3. Festiscène Cœur d’Hérault : création d’un festival mettant en avant notre culture locale avec un programme inter générationnel – familles, aînés et jeunes. Yves Carmichael CDI bonne-terre.fr portes ouvertes vendredi 18/05 15h-19h et mercredi 6/06 13h30-17h

 

 

Des nouvelles du club de billard

Résultats de la saison 2017-2018

 

Une belle moisson de performances pour le billard club piscénois.

Palmarès de Pierre ALQUIER catégorie nationale 3 : au jeu de cadre il est vice-champion de la ligue Occitanie.

Au jeu par 3 bandes il est 3ème de la ligue

Il est qualifié pour disputer le 14 avril à SAINT GAUDENS la finale de ligue Occitanie. Il est qualifié également pour la finale de ligue à la partie libre à BLAGNAC le 5 mai.

Roland Haguelon en catégorie régionale 1 au jeu de la partie libre est qualifié pour disputer la finale de ligue les 14 et 15 avril à NARBONNE. Ses performances au jeu par 3 bandes le propulse en catégorie supérieure il jouera l’an prochain en catégorie nationale 2.

Autre grand exploit de notre joueur Frédéric Liens classé en nationale 1 au jeu de cadre qui prend la 5ème place en finale de France à MONTBRISSON.

Francisco Marin classé nationale 2 au 3 bandes termine 3ème de la ligue, ainsi que Antoine Garcia classé en nationale 1 au 3 bandes.

Anthony Marin notre espoir du club se débrouille bien car il va disputer les 14 et 15 avril avec Bernard Canaguier tous les deux membres du club la finale de ligue Occitanie à AGDE en catégorie régionale 1 au jeu de la bande.

Grande satisfaction pour le club car Anthony Marin a réussit en une seule année de pratique a se qualifier pour la Finale de France à la discipline du Billard Artistique en catégorie Nationale 1.

Il se déplacera les 26 et 27 mai à VALENCE.

Le billard club organise les 28 et 29 avril son 36ème Challenge de la ville au jeu par 3 bandes.

40 joueurs sont attendus pour disputer ce tournoi très prisé car pas moins de 22 clubs seront représentés.

Les membres du club se réunissent ce mardi 10 avril pour peaufiner l’organisation de l’événement sportif.

L’entrée au club pour voir évoluer les joueurs est gratuite.

 

Le club se trouve à l’Espace Zévort à l’étage.

 

Portes Ouvertes au lycée agricole Bonne Terre

Portes Ouvertes au lycée agricole privé Bonne Terre de Tourbes-Pézenas
le samedi 07 avril 2018 de 8h30 à 13h

Venez découvrir les formations générales et technologiques (4ème, 3ème, 2nd générale et Bac STAV) et les filières professionnelles (Services à la personne - au territoire - vente , Agriculture - petits élevages - arboriculture - viticulture)

Vous pouvez télécharger les présentations de chacune des filières dans les pages "nos formations" sur www.bonne-terre.fr ou en suivant le lien.

A la découverte du Burkina Faso.

L’association Bienvenue au Pays est une association dynamique qui propose à ses adhérents de découvrir notre région où ils ont choisi de s’installer.

La présidente Bernadette Denoyelle proposait à ses adhérents une fois n’est pas coutume, une conférence sur ce pays enclavé d’Afrique de l’Ouest, le Burkina Faso.

C’est à Pézenas dans la salle Bonnafous que Bernard Bals a fait découvrir l’ancienne Haute Volta qu’il côtoie depuis 30 ans et apporte son aide à des associations sur place. Depuis 1989, la population a doublé, elle est passée de 8,5 à 17,3 millions.

Ce pays est classé 183ème sur 187 à l’indice de développement humain. C’est le pays le plus accueillant de l’Afrique de l’Ouest, mais aussi le plus pauvre. L’éducation est un véritable cauchemar pour l’Etat qui consacre 16% de son budget ce qui est insuffisant. Seul 2,2% des enfants sont préscolarisés. Les classes sont surchargées de 80 à 120 élèves et mal équipées.

Viennent s’ajouter l’absentéisme à cause des travaux des champs, les difficultés de transport pour se rendre à l’école, le mariage forcé pour les filles. Heureusement des associations se mobilisent comme Denro sur Pézenas, Montagnac, Bélarga pour l’éducation. Pays essentiellement rural, l’agriculture occupe 80% de la population mais se caractérise par son coté archaïque. L’élevage est excédentaire et s’exporte vers les pays voisins du Sud. Le Burkina est un producteur de coton, de canne à sucre, d’haricots verts, de riz, d’arachides, de fruits, mangues, bananes, ananas, citrons verts. Le tourisme régresse à cause des attentats terroristes qui ont frappé la capitale et cela est bien dommage, car c’est un peuple de traditions et de coutumes à découvrir. L’artisanat est très développé avec les bronzes, masques et sculptures sur bois, les poteries. Les terres de ce pays sont convoitées par les chinois et les universités américaines, à tel point que l’opposition propose de rebaptiser le pays, Burchina Faso.

On parle de croissance, mais pour qui ? Les investisseurs freinent le développement en pratiquant une politique d’achat qui ne laisse aucune place aux investissements. Reste la culture, avec le cinéma et son Fespaco. Pour terminer, un sujet qui fait réagir, les aides d’Etat, celles des ONG et les associations humanitaires pour quels résultats? Un goûter a clos cet après midi.

Les prochaines sorties sont à consulter sur « Bienvenue au pays ».

 

F de Martino

Appel aux spectateurs du théâtre d Pézenas

En raison de 3 coupures successives de courant hier au Théâtre de Pézenas, la billetterie informatique a été endommagée. 

Un incident technique majeur a effacé les données des transactions depuis le 14 mars. 
Un appel est lancé seulement aux personnes ayant réservé, acheté, retiré des billets pour les spectacles suivants entre le 14 et le 21 :

  • LA FRAMBOISE FRIVOLE
  • RICOCHETS
  • OSCAR
  • MON AMOUR FOU

 Merci de vous rapprocher de la billetterie au plus vite pour vérifications. 04 67 32 59 23 dès ce vendredi à partir de 16h. 
Désolé pour ces désagréments indépendants de notre volonté.
Nous allons rétablir la situation au mieux et au plus vite.

Coupure de courant le 23 Mars 2018.

http://www.enedis.fr/sites/default/files/%3A//ERDF_Corpo.jpg

Pour répondre aux besoins de sa clientèle, ENEDIS a prévu de réaliser des travaux sur le réseau de distribution qui entraîneront une ou plusieurs coupures d’électricité.

Vendredi 23 Mars 2018 entre 8h30 et 13h30

 Résultat de recherche d'images pour "enedis"

Le sport-tambourin revient à Pézénas

Il y aura du sport-tambourin sur la place du 14 juillet de Pézénas à la faveur des finales du 3ème Tournoi Chris Allemand.
C’est grâce au travail du COC Castelnau-de-Guers auprès de la municiaplité que le sport-tambourin fait son retour au cœur de Pézénas. La place du 14 juillet avait été pendant longtemps le théâtre de belles empoignades de sport-tambourin. Mais à la faveur d’un désintérêt pour la discipline le terrain avait cessé de recevoir des rencontres à la fin des années 2000.
Aujourd’hui, émoustillée par le renouveau du sport-tambourin dans le département et une volonté de proposer des animations originales et authentiques qui éveillent l’intérêt des habitants et des visiteurs pour la ville.
La ville de Pézènas souhaite, dans le cadre d’un projet d’urbanisme plus global, réaménager la place pour accueillir régulièrement des rencontres de sport-tambourin.
Quoi que le futur réserve pour le sport-tambourin à Pézénas il faudra créditer le club de Castelnau-de-Guers pour avoir ramené, grâce au tournoi Chris Allemand, la discipline au cœur de Pézènas.

 

Programme du dimanche 18 mars
sur la Place du 14 juillet de Pézénas :

  • 13h30 Match pour la 3ème place
  • 16h Finale du tournoi Chris Allemand

Pendant les rencontres : atelier gratuit de découverte de la pratique et stand de la fabrique de tambourins

 

terrain de Pézenas

Thurifères, gardiens du temps

Très belle exposition du 9 au 31 mars à Pézenas: 

Cette exposition est le fruit d’un travail et d’une collaboration entre Philippe Deltour, peintre, et Geneviève Michon, ethnobotaniste et photographe. Croisement ou connexion de deux regards sur le  genévrier- thurifère :  dessins, peintures, photographies et fusion des deux, accompagnés de textes et d’un livre élaboré pour l’occasion.

Hôtel Flottes de  Sébasan, du 9 au 31 mars
Entrée libre. Exposition ouverte du mardi au vendredi de 15h à 19h, le samedi de 10h à 12h et de 15h à 19h.

Inauguration de l’exposition samedi 17 mars à 11h, avec la participation du Café Calandreta des Polinets.
Dédicace du livre
 édité à compte d’auteurs*, sorti à l’occasion de cette exposition (à se procurer sur place ou sur commande auprès des auteurs).
Le vernissage sera suivi d’une rencontre avec les artistes Philippe Deltour et Geneviève Michon.

Geneviève Michon et Philippe Deltour dédicaceront également le livre à l’issue de la conférence de Francis Hallé qui se déroule jeudi 15 mars à 18h30 au Théâtre de Pézenas.

Retrouvez ici le programme complet des Discours Poétiques, le Printemps des Poètes à Pézenas, ou en téléchargement dans l’onglet ‘Documentation’.

Geneviève Michon est ethnobotaniste, directrice de recherche à l’IRD (Institut de recherche pour le développement). Les arbres, c’est son métier. En particulier les liens que tissent entre eux, depuis l’aube de l’humanité et partout dans le monde, les hommes et les arbres.

Philippe Deltour est peintre. Dans son travail, il y a les hommes, qu’il observe depuis longtemps dans leur quotidien, là où la vie a façonné les mains, pesé sur les dos, gravé les traits des visages.

Et il y a les arbres, et on pourrait leur attribuer les mêmes qualificatifs.

Le trait d’union n’est pas la vieillesse ou la sagesse comme on serait tenté de le croire, mais la vie.

Et le trait d’union entre Geneviève Michon et Philippe Deltour est la rencontre des genévriers thurifères dans l’Atlas marocain. Une rencontre qui ne relève pas d’une démarche écologique ou environnementaliste, même si par ailleurs tous deux s’y rattachent, mais d’un même cheminement personnel, un même voyage intérieur.

Les photographies de Geneviève Michon répondent d’un prolongement naturel, évident, aux dessins et peintures de Philippe Deltour. Et les textes de l’un et l’autre expriment les mêmes émotions devant ces arbres vénérables, confidents de toujours des hommes et des chèvres, gardiens du temps et des pierres de ces montagnes arides.

Ce travail commun n’en est sans doute qu’à ses débuts. La publication qui accompagne l’exposition, et qu’ils éditent à compte d’auteurs, en scelle la promesse.