Pézenas

Conférence : Israël-Palestine, la défaite du vainqueur ?

 

On entend souvent dire que le conflit israélo-palestinien a perdu de son acuité et de sa centralité au Proche-Orient en raison du caractère tragique des bouleversements dus à l’invasion américaine de l’Irak, à l’interminable guerre en Syrie et à l’irruption de Daech.
Jean-Paul Chagnollaud montre que la violence est toujours là, partout et à chaque instant, mais elle est silencieuse, insidieuse, fragmentée, et donc moins visible qu’auparavant. En poursuivant la colonisation de la Cisjordanie, malgré les injonctions de la communauté internationale, les gouvernements israéliens successifs n’ont cessé de mettre en cause la solution dite des deux États, la seule possible et raisonnable pour l’établissement d’une paix juste. Celle-ci passe forcément, en dernière instance, par un accord entre les parties, fondé sur le droit international. Sans cette nécessaire recherche de légitimité par le droit, les victoires remportées sur le terrain demeurent précaires et préfigurent sur le long terme la défaite du vainqueur.

Israël/Palestine : la défaite du vainqueur 

   

L'association Méditerranée Vivante fondée par Edmond Charlot a le plaisir de vous convier le vendredi 23 mars 2018, à 20h30, Théâtre de Pézenas, rue Henri Reboul pour une Conférence de Jean-Paul Chagnollaud sur le thème :  Israël-Palestine, la défaite du vainqueur ?

J.-P. Chagnollaud a été Professeur de Droit international et de science politique. Il est directeur de la revue Confluences Méditerranée et Président de l’Institut de Recherche et d’Etudes Méditerranée Moyen-Orient.


Avec le soutien de la ville de Pézenas, en partenariat avec Coup de Soleil Languedoc-Roussillon et Les Amis de Pézenas
(également conférence à Montpellier le jeudi 22 mars à 18h30, à l’initiative de Coup de Soleil Espace Martin Luther King, 27 Bd Louis Blanc )

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 06.85.40.93.16

 source : France-Culture

 

Découverte de Pézenas - Acte II

L’aventure continue pour la découverte de Pézenas avec le Pôle Patrimoine de l'Office de tourisme Cap d'Agde Méditerranée.
Mercredi 28 Février, à 15h  on passe à l’Acte II

Gratuit sur réservation au 06 45 82 46 14 -  Rendez-vous Hôtel Peyrat, Bureau d’Information Touristique Pézenas

Pézenas, site patrimonial remarquable – 4 Actes
Ville de foires au Moyen Age, Pézenas devient résidence des gouverneurs du Languedoc. De nombreux hôtels particuliers témoignent de ces périodes de faste ; cet ensemble urbain a été dès 1965 déclaré Secteur sauvegardé. Depuis peu, ce secteur protégé a été étendu aux quartiers du théâtre dit de la Contre-Réforme, au faubourg des Cordeliers et au nouveau couvent des Ursulines.
Découvrez le secteur sauvegardé et laissez-vous conter les nouveaux quartiers.

L'Acte II
Le deuxième enclos et les hôtels particuliers
A la fin du 16e siècle, la ville médiévale, s’est déjà étendue hors des remparts, une nouvelle enceinte est construite à l’initiative du Gouverneur du Languedoc, les nouveaux quartiers se spécialisent : quartiers religieux, résidentiels, artisanaux, découvrez le cours Jean-Jaurès et ses hôtels particuliers.
 

Du billard à Pézenas

Les 3 et 4 février a eu lieu Le traditionnel Challenge de l'Amitié Antoine Garcia. Cette compétition a vu s'affronter 30 joueurs venus de toute la France. En tout 15 clubs étaient représentés.

La 28ème édition a été remportée par Cédric Zoppi du club de La garde(Méditerranée) devant Jean-Marc Calvel du club de Souillac. Le concours dit consolante revient à André Vivaldi du club de La Garde devant Frédéric Liens du club de Pézenas. 

La remise de prix vers 20h s'est effectuée avec la présence de Béatrice Francés adjointe au sports et  de Jean Jacques Roques président de L'OMS qui a remis les trophées aux joueurs primés. 

Nous tenons a remercier également la mairie pour la mise à disposition d'une salle qui nous a permis d'organiser la restauration des joueurs et accompagnateurs.

Le billard club de Pézenas est ouvert tous les jours de 14H à 20H. Espace Zévort 2é étage place Boby Lapointe Pézenas. site internet.  

 

Exposition à ne pas manquer : Catherine C.

Du 16 février au 4 mars, Catherine C. et son invité Patrick Georget exposent sur le thème de poésies urbaines à l'hôtel des barons Lacoste à Pézenas. Une exposition tout en finesse.



 

You really should visit this exhibition!

If you're interested by Pezenas, I believe these pictures by Catherine will touch your heart! Exhibition starts on february 16th until march 4th, hôtel des Barons Lacoste in Pézenas, tuesday to sunday 3pm to 7pm, saturday 10am-1pm, closed on sundays. 

 
 

Les "hasards" de la vie font que vous rencontrez une personne fascinante, qui vous parle d'une autre personne fascinante, et au final tout se recoupe et vous faites une belle rencontre.

Catherine C. me fascine. Ses photos sont empreintes de poésies, et c'est à juste titre que son exposition s'appelle Poésies urbaines. Pardon, pas son puisqu'elle a invité Patrick Georget dans cette aventure.

Voici comment elle explique cette passion et son cheminement:

Je suis une grande obsessionnelle de la ponctualité: j’arrive toujours en avance dans les gares, les aéroports, chez le médecin… Alors, je passe le temps en regardant les gens et en leur inventant une vie, je me laisse aller à des rêveries dans lesquelles ils vivent des histoires lumineuses ou sombres selon mon humeur.
Lorsque je me demande pourquoi je fais des photos, la réponse est évidente : pour me raconter des histoires. J’ai toujours eu un rapport « littéraire » aux images. Sans doute ce rapport est-il né des romans-photos que je lisais en cachette chez ma grand-mère. A 19 ans, avec mon premier salaire, je me suis offert un appareil photo et un petit labo de développement: mon goût pour la photo noir & blanc vient sans aucun doute de là. Ensuite, durant toute ma carrière d’enseignante, j’ai toujours demandé à mes élèves, petits, grands ou très grands, d’inventer des histoires à partir de photographies, de leurs photographies ou de celles des grands photographes de rue: Robert Doisneau, Willy Ronis, Henri Cartier-Bresson.... Je crois que c'était surtout parce que j’aimais découvrir leurs histoires et l’immensité de leur imagination.

Lorsque j’ai eu le coup de foudre pour Pézenas et que j’ai décidé de venir m’y installer, son architecture tortueuse, ses ruelles secrètes et ses pavés luisants m’ont immédiatement inspiré plein d’histoires. C’est ce rapport « littéraire » avec les instants de vie que j’aime capter à Pézenas que j’ai eu pour la première fois envie de partager en exposant mes photos. " 

Partager, voici le maître mot. Chère Catherine, merci de partager ces beaux clichés de poésie urbaine. Nous serons ravis de les découvrir dès le 16 février.

Florence de Martino

Poésies urbaines: 16 février au 4 mars,
hôtel des Barons Lacoste à Pézenas,
du mardi au dimanche de 15h à 19h
samedi 10h-13h, fermé le dimanche.

 

Du cinéma à Pézenas

   minisitecinema_02

Final Cult :
Les chefs d’œuvre du 7ème Art une fois par mois ! Des films cultes à ne manquer sous aucun prétexte !

Ciné-Club : le mardi soir !
Le Ciné-Club Jean Renoir vous donne rendez-vous le mardi soir pour des films à voir ou revoir sans modération : cliquez sur cette rubrique pour découvrir le programme !

Ciné’toiles :
des projections sous les étoiles… Une toile blanche à la Butte du Château ou au Théâtre de verdure du Parc Sans-Souci…

   

Au cinéma le Molière, ce ne sont pas que des films d'art et d'essais qui sont diffusés. Jugez-en par sa programmation.

Le cinéma municipal « Le Molière » a réussi son entrée dans l’ère de la projection numérique et propose depuis 2012 une programmation variée et de haute qualité visuelle et sonore.

La Ville de Pézenas, soucieuse d’apporter un service toujours plus qualitatif et très attachée à sa mission de transmission et de partage du patrimoine cinématographique, a également lancé un cycle mensuel baptisé « Final Cult ». Le public peut, dans ce cadre, apprécier la projection de copies restaurées ou numérisées des chefs d’œuvre du septième art, projetés en version originale sous-titrée en français.

Depuis 2012, le cinéma organise également le festival « L’attrape-courts », lors du dernier week-end de novembre : projection de courts-métrages dont, entre autres, les premiers prix des festivals de Clermont-Ferrand et de Cannes en collaboration avec l’agence du court-métrage.

+ d’infos ? Visitez la page Facebook !
04 67 90 76 41 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.1 Place Ledru Rollin, 34120 Pézenas.

 » voir aussi la rubrique cinéma de Agde-infos

 

Pezenas movie theatre is not an elitist theatre, it offers a range of movies that will please everyone. From original versions, to restored movies, you will spend a nice moment.

See calendar and showtimes here.

Cinéma le molière: 04 67 90 76 41 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,
1 Place Ledru Rollin, 34120 Pézenas.

 

Entretien avec Sébastien Miro

D'habitude, ce sont les anciens qui ont un tel parcours. A 36 ans, Sébastien Miro est déjà auteur, metteur en scène, écrivain, auteur du désormais célèbre Oscar, et directeur de la communication du magnifique théâtre de Pézenas. Intriguée, je suis allée à sa rencontre.

A dix huit ans j'ai quitté ma province
Bien décidé à empoigner la vie
Le cœur léger et le bagage mince
J'étais certain de conquérir Paris
Chez le tailleur le plus chic j'ai fait faire
Ce complet bleu qu'était du dernier cri
les photos les chansons et les orchestrations
Ont eu raison de mes économies...

Ces paroles de Charles Aznavour, Sébastien aurait pu les écrire. Le cœur plein d'espoir il s'en est allé à Paris. Son périple parisien dura 17 ans ! Puis il revint au pays, riche d'expériences, mais un peu malheureux, il n'a pas vu le cadeau de la vie ; et après 3 ans de doutes, Oscar est né.
Un « hasard » fit que suite à une lecture de son livre (le 2ème après Tristan Fantillage aux éditions Domens) on le poussa à faire une lecture théâtralisée au somptueux théâtre de Pézenas. Et Oscar, né de cette maturité d'esprit rare chez un aussi jeune homme, déclencha chez tout un ensemble de personnes une vague d'enthousiasme et de solidarité. On se battit pour former une équipe de production, mise en scène, illustration, autour de Sébastien, dépassé par cet engouement qu'il avait recherché vainement ces 17 précédentes années mais auquel il ne s'attendait pas chez lui.
De ses expériences passées, heureuses et malheureuses, de sa sensibilité, de son appréhension de la vie, est né Oscar. Oscar est né squelette.... Sans chair et sans peau mais à fleur de peau. Une anomalie en quête perpétuelle du sens dessus dessous de sa vie. Voici son histoire insolite, qui va résonner étrangement avec la nôtre. De sa naissance à sa mort, l’énigmatique Oscar se livre avec sincérité, sous forme de petites scènes originales à la folie jubilatoire, pour donner à voir et à entendre sa différence. Mais Oscar est-il si éloigné de nous ?
Un plaidoyer délicieusement ironique, touchant le cœur de nos différences individuelles, et qui parlera à chacun d'entre nous.
Sébastien décrit fort bien son œuvre : Une étrange création, entre théâtre, littérature, feuilleton, poésie et humour. Voilà mon pari, mon désir, ma grande envie. OSCAR c’est un autoportrait qui n’a rien à voir avec la réalité. Je l’ai écris sous un masque, mais cette histoire faussement vraie n’est pas pour autant un mensonge. Loin de là. C’était le plus sûr moyen de tout dire sans offenser la pudeur, ni trahir les secrets qu’il faut respecter. Aborder des sujets graves et sensibles sous l’angle de l’absurde, du fantastique et de l’ironie.
Alors, allez voir Oscar le 5 mai (le 3 est déjà complet) : On y parle du sens de l'existence, de la mort comme une transformation, de "normalité" et de folie, du harcèlement, de chirurgie esthétique, de zombies, et des cons aussi.,. avec acidité, réflexion et sensibilité.
Je ne résiste pas au plaisir de partager cet extrait qui m'a mise en forme pour la journée :

Je suis né squelette.
Oscar, sans chair et sans peau mais à fleur de peau.
Une "anomalie" en quête perpétuelle du sens dessus dessous de sa vie.
Voici mon histoire. ...

Le jour de ma naissance, ma mère a perdu les « os » … :
c’était moi, fait d’os et d’os, agrémenté d’accessoires ossements en guise d’ornements.
Oui, je suis né squelette, et alors ?
Un bambin de 37 grammes avec rien de tout ce qu’il faut là où il faut.

Fiche signalétique :
Homoplatus de sexe masculin,
Elevé dans la tradition judéo crânienne,
Un péroné prénommé Max,
Une mèroné prénommée Cynthia.

Mon petit nom était « Nonos » et mon grand nom Oscar.
Oscar Osvald.
Dès le départ, je cumulais les malchances. Un vrai attentat à ma vie cette affaire là.

 

» lire aussi l'article sur Oscar et Sébastien Miro en page littérature

Florence de Martino

Réservations : Théâtre de Pézenas, 04 67 32 59 23, Rue Henri Reboul à Pézenas.
Production : Association Printival, 09 50 53 46 58, 06 72 32 54 12.
Sébastien Miro : www.sebastien-miro.com et sur FaceBook.

   

Au Théâtre ce soir à Pézenas

Théâtre de Pézenas : 7bis rue Henri Reboul – 34120 PEZENAS
La billetterie ouvrira à partir du 6 septembre du mercredi au vendredi de 16h- à 9h et samedi matin de 10h à 12H30 Du mercredi au vendredi 16h/19h
04.67.32.59.23 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

» laissez-vous conter le théâtre de Pézenas : cliquez sur ce lien

LA PEUR (75 sur 296)  

LA PEUR
Cie Carinae, Atelier Théâtre Actuel
D’après Stefan Sweig
JEUDI 8 FEVRIER 2018 / 20H45 - THEATRE

Construit comme un roman à suspense, la pièce se déroule au rythme haletant des angoisses d’Irène, jeune femme adultère traquée par l’étrange compagne de son amant. Mensonges ? Vérités ? Hallucinations ? Comment déceler le vrai du faux ? On assiste au vacillement d’une couple qui ne se comprend plus… jusqu’au dénouement final, véritable coup de théâtre.

Lorsque les dégradations de notre cadre de vie nous inquiètent, lorsque le trio béton-bitume-bagnole prend la couleur de l’Enfer et l’odeur de l’égout, nous devrions nous inspirer des plantes, de leur sobriété, de leur prudence, de leur dignité; l’avenir de la planète serait moins sombre.
F. HALLÉ, Éloge de la plante, Ed. du Seuil,1999

 

ZONE BLANCHE (création)
Cie Plateau Neuf
VENDREDI 16 MARS 2018 / 20H45 - DANSE ET THEATRE

Inspiré de Éloge de la plante de Francis HALLÉ, avec également son aimable participation.

Déracinée de son environnement urbain, une promotrice immobilière se retrouve immergée dans la nature. Quel va être son comportement avec celle qui l’a fait vivre? Comment la nature va-t-elle répondre à l’impact de l’espèce humaine ? Un dialogue peut-il s’instaurer ?

Ce solo de danse-théâtre est un travail qui consiste à utiliser la scénographie comme base et à construire un duo corps/matière.

Le point de départ de la création étant la matière végétale, nous questionnons ici le rapport entre l’Homme et la Nature, et plus précisément la place et l’impact de l’espèce humaine sur son environnement.

Tarifs 15 / 10 / 5 euros

Dans le cadre des 4ème Discours Poétiques, le Printemps des poètes à Pézenas et en présence de Francis Hallé. Avec le soutien de Réseau en scène Languedoc-Roussillon

 

EOP  

ÊTRE OU PARAÎTRE
Théâtre du corps Marie Claude Pietragalla
SAMEDI 17 MARS 2018 / 20H45 - DANSE ET THEATRE

Sur une chorégraphie et une mise en scène de Marie Claude Pietragalla, Julien Derouault, devenu comédien qui danse se couronne ici roi d’un soir, roi de la nuit, roi de sa vie. Il joue, interprète et vit la poésie et le théâtre comme une libération des sens. Tout est possible même l’espoir et le rire. La poésie d’Aragon, celle de la Nuit des jeunes gens et Richard II de Shakespeare composent cette traversée de l’homme seul, de l’artiste et ses doutes.

 

LE CENTENAIRE DE LA FRAMBOISE FRIVOLE
DIMANCHE 25 MARS 2018 / 17H - HUMOUR MUSICAL

C’est de leur vivant qu’ils ont souhaité fêter cet événement. Depuis cent ans sous le nom de la « Framboise Frivole », Peter Hens (voix et violoncelle) et Bart Van Caenegem (piano) mettent en musique les liens imaginaires inexistants entre le chat de la mère Michel et l’œuvre de Salieri, entre le loup de Pierre et les menuets de Beethoven, entre les Jarre de Maurice et les mers de Trenet et Debussy… Cette fois, c’est Léonard de Vinci le chef d’orchestre !

Pour leur sixième spectacle, la Framboise Frivole vous fait découvrir musicalement l’influence des inventions de Léonard de Vinci sur les œuvres maîtresses des plus grands compositeurs. Tour à tour artiste, architecte et inventeur, il fallait bien un personnage aussi génial que de Vinci pour éclairer la boule à facettes de nos deux virtuoses. A l’instar d’Albert Einstein pressentant l’existence des ondes gravitationnelles par ailleurs avérée un siècle plus tard, la Framboise Frivole explore et met en lumière les trous noirs de la musique tout en transcendant les barrières du temps et des genres, cela s’entend… Vous verrez, dans cent ans, on pourra prouver la véracité de leurs révélations visionnaires d’antan !! Quand Peter et Bart mettent leur casquette de Framboise Frivole, ils deviennent les jouets d’une alchimie imprévisible et d’une fusion musicologique anachronique. Comme le dit la chanson, on n’a pas tous les jours cent ans. Alors jubilons à ce jubilé… ces deux hommes savent pourquoi…

« Le duo belge survitaminé de la Framboise Frivole n’a pas pris une ride et déride sans faillir. On peut compter sur eux pour détraquer les rouages du temps avec humour, et marier les genres musicaux avec talent, humour et sagacité »La Terrasse

« L’humour décalé (voir absurde) du duo nous enchante. L’un des spectacles dont les retours sont les plus positifs depuis le début du festival » Le meilleur du off Avignon

« Un grand moment de scène qui laisse joyeux et léger » Nostalgie

« Un spectacle musical hilarant, étonnant, passionnant. Jeux de mots sur jeux de mots, clin d’oeil musical sur clin d’oeil musical… Ils nous transportent dans leur univers mélodique et unique… »France bleu Vaucluse

TARIFS 20 / 15 / 10 euros

Photo 1 ©Christophe Vootz (1)  

LE JEU DE L’AMOUR ET DU HASARD
De Marivaux
Cie Saudade / Philippe Calvario
JEUDI 5 AVRIL 2018 / 20H45 - THEATRE

Si cette pièce nous joue la comédie, c’est toujours au prix de la souffrance des quatre personnages principaux. Ils se débattent dans un monde où leurs propres sentiments leur échappent peu à peu. Marivaux mêle sans cesse, dans le langage amoureux, la légèreté et la gravité.

Ricochets_viuel_28_avril_sans_marge

Mise en scène Alex Selmane
Jeu Denise Barreiros et Alex Selmane
Scénographie Daniel Fayet
Création lumière Philippe Catalano
Création sonore Eric Guennou
Costumes Pascaline Duron
Régie générale Serge Richard

 

RICOCHETS (création)
Cie Là-bas Théâtre
JEUDI 12 AVRIL 2018 / 18H30 - THEATRE JEUNE PUBLIC ET FAMILLE à partir de 9 ans

Oniriques ou inquiétants, "RICOCHETS", ce scénario-théâtre, est composé de deux courts textes pour la jeunesse : "Noir et humide" et "Kant" de l'auteur norvégien Jon Fosse. Ce spectacle joue avec l'enfance et ravive de la mémoire enfouie en chacun de nous.

L’histoire donnée à voir et à entendre avec « RICOCHETS », c’est celle-ci : à la tombée de la nuit, une femme (Lene) et son frère (Asle) reviennent pour un bref moment dans leur maison de famille, la maison de leur enfance, dorénavant inoccupée et qui a été au fil des ans vidée de son mobilier. La vie les a emmenés ailleurs, peut-être sont-ils eux-mêmes parents aujourd’hui. A la faveur de ce retour en ce lieu, surgissent, remontent à la surface deux souvenirs très nets, pour l’un et pour l’autre, et qu’ils vont pour la première fois se raconter, raconter, revivre dans cette maison.

Ils vont parler et faire jouer leur enfance. Et ce jeu, réel et imaginaire, devrait déclencher des événements spectaculaires, voire des apparitions troublantes. Oniriques ou inquiétantes.
« RICOCHETS », ce scénario-théâtre, joue avec l’enfance et ravive de la mémoire enfouie en chacun de nous.

TARIFS 10 / 5 euros

crédit photo: Catherine Chabaudie

JEUDI 3 MAI 2018 : COMPLET
Séance supplémentaire le
SAMEDI 5 MAI à 20h45

 

OSCAR (création)
Printival Productions
de Sébastien Miro et Valérie L’Hôte
JEUDI 3 MAI et samedi 5 mai 2018 / 20H45 - THEATRE

Dans ce seul en scène étonnant et émouvant, Sébastien Miro livre un autoportrait à la fois drôle, poétique et sensible. Oscar est né squelette. Sans chair et sans peau mais à fleur de peau. Une anomalie en quête perpétuelle du sens dessus dessous de sa vie. Voici son histoire insolite, sous la forme de petites scènes originales à la folie jubilatoire, pour donner à voir et à entendre sa différence. Mais Oscar est-il si éloigné de nous ? Un plaidoyer délicieusement ironique, touchant le cœur de nos différences individuelles, et qui parlera à chacun d’entre nous.

Direction artistique et Mise en scène – Valérie L’Hôte et Sébastien Miro
Plasticienne / Créations visuelles – Cristiana Daneo

D’après les illustrations de Sébastien Spagnolo
Création Lumière – Alexandre Penarrubia - Création sonore – Florian Papet
Texte paru aux Editions SYEL – Septembre 2017

« Le plaisir d’assister à ce spectacle a été grand. Oscar est un personnage sans doute différent, malicieux, plein de fantaisie, mais dont l’humanité émeut. Il faut saluer les qualités du comédien, l’étendue et la subtilité de son jeu. Si sa plume est à la fois douce et tranchante, il en a été de même de son jeu. Il jongle entre humour, poésie, ironie et mélancolie avec talent. Défi relevé ! » 
Midi Libre – Jean Montussac

« Un petit bijou ce livre ! Une tonalité jamais complètement tragique ni désespérée, toujours empreinte de tendresse et d’une fine drôlerie, réconfortante, gaie et sensible. Sébastien Miro et Sébastien Spagnolo nous enchantent avec cet ouvrage qui mêle profondeur et fantaisie, littérature et poésie. » Montpellier Infos

TARIFS 15 /10 / 5 euros

Une co-réalisation avec la Ville de Pézenas (Soutien technique et logistique, résidence de création au Théâtre de Pézenas)

150205-1595  

MON AMOUR FOU
La Strada et Cie / Roxane Kasperski
JEUDI 17 MAI 2018 / 20H45 - THEATRE

Mon amour fou raconte la course effrénée d’une passion qui, huit années durant, aura consumé la vie d’une femme avant de l’abandonner sur un rivage où tout est à reconstruire. L’une de ces batailles du cœur que tous savaient perdue d’avance – sauf celle-ci, aveugle et se croyant capable de déplacer des montagnes – mais que nul avertissement ne pouvait prévenir. Car la folie dont il est ici question n’est pas seulement celle des sentiments, mais celle de l’homme aimé.

Tournoi de billard à Pézenas

Les 3 et 4 février auront lieu le tournoi de billard au club de Pézenas. 30 joueurs se déplacent de 12 clubs  de différentes ligues, Occitanie, Auvergne Rhône-Alpes et Méditerranée.

Les compétiteurs seront répartis en 6 poules de 5 joueurs et seuls 16 d'entre-eux seront qualifiés le dimanche après midi pour la suite du championnat.

Cette année le niveau de jeu est très relevé car parmi les participants 2 joueurs classés MASTER ont fait le déplacement pour emporter le Challenge de l'amitié Antoine Garcia.

Cette 28ème édition devrait donc tenir ses promesses en qualité de jeu. L'entrée à la salle de billard est gratuite les amateurs et les non initiés sont invités à leur rendre visite pour ces deux jours de billard.

Adresse du club: Espace Zévort au 2ème étage( avec ascenseur) parking Boby Lapointe 31420 PEZENAS. Tél: 04 67 98 34 91.

 

Bienvenue au pays

Non il ne s’agit pas d’un slogan quelconque, mais d’une association qui accueille les nouveaux arrivants dans le piscénois. Elle compte 230 membres de 10 nationalités différentes. La présidente est une lézignanaise, Bernadette Denoyelle. Cette association souhaite favoriser les moments d’échange entre anciens et nouveaux résidents par le biais d’activités diverses, culturelles, artistiques, gourmandes, touristiques, conférences.

Justement en ce 21 novembre, il était proposé aux membres et quelques invités « Lavagnac, un château, une histoire ».

Bernard Bals, qui est né en ces lieux, a fait l’historique du château, à travers ses différents propriétaires et les périodes où il a souffert, notamment en 1632 où il a en partie été rasé par les troupes de Richelieu. En 1640, le renouveau avec Jean de Mirman, l’achat par le prince de Conti et cette période révolutionnaire où il est mis sous séquestre. En 1806, la famille d’Alzon entre en possession du domaine, prépare son installation en reconstruisant l’aile du Midi qui a brûlé et en y ajoutant une orangerie et un garage pour les voitures hippomobiles. On y pratique la polyculture jusqu’à la fin du XIXème. Il s’arrête sur le personnage le plus célèbre ayant habité en ces lieux, le RP Emmanuel d’Alzon, fondateur du journal La Croix, du Pèlerin, de la maison d’édition La Bonne Presse. Ensuite on passe d’un siècle à l’autre, ce domaine a basculé dans la viticulture, on fait du vin, beaucoup de vin, on appelle ces domaines des fontaines à vin. Après le phylloxéra, le krach financier de 1929, la guerre de 39-45, le château sera occupé en mars et avril 1944.

Il va encore connaître quelques années de répit dans les années 50-60 avant d’amorcer sa descente aux enfers.

La différence avec un conférencier de métier, c’est que Bernard connait beaucoup d’anecdotes et ne manie pas la langue de bois, il a une documentation exceptionnelle avec des parchemins de 1632.

Depuis de nombreuses années il poursuit un combat sans répit pour sauver ces lieux de l’oubli, mais pire encore de la ruine. Après les questions diverses, sur les japonais qui ont pillé le château, que devient ce projet, la consommation d’eau, il a été servi un petit goûter ou les discussions se sont poursuivies avec un verre à la main.

Corinne Cambon

Concert de L'Orchestre de Chambre du Languedoc

L'Orchestre de Chambre du Languedoc se produira le vendredi 8 décembre à 20h45 au théâtre de Pézenas.
Alexandre BENDERSKI (violon solo et directeur artistique) - Laurent GIGNOUX (Hautboïste et présentation des oeuvres)

orchestre chambre du languedoc

Depuis leur rencontre en 1996, Bruno JOUVENEL et Alexandre BENDERSKI, tous deux violonistes et montpelliérains, collaborent avec passion à de nombreux projets musicaux originaux et enthousiasmants (Festivals d’été en Corse, opéras, création d’un orchestre régional en Corse, tournées internationales, Académie Euroméditérranéenne de Musique). La création d’un orchestre dans sa région d’enfance pour le premier et d’adoption pour le second, ajoute à leur parcours, une nouvelle dimension dont ils ont longtemps rêvé. Tout au long de ces années, ils ont réussi à fédérer le talent et la passion d’un groupe d’instrumentistes de très haut niveau qui composent aujourd’hui cette nouvelle formation languedocienne : de jeunes musiciens professionnels pour la plupart, associés à des solistes d’orchestres renommés confèrent à cet ensemble une qualité d’interprétation remarquable servie par une énergie communicative. Interprète du répertoire classique et de toutes les musiques, cette entité non permanente et à géométrie variable est à même d’interpréter un répertoire varié, en tous lieux a n d’aller à la rencontre de tous les publics. Autre caractéristique de l’OCL : toutes les œuvres interprétées font l’objet d’une présentation conviviale et éclairée pour permettre au public d’en savourer toutes les subtilités.

  Programme

Une petite musique de nuit KV 525 / W.A MOZART (1756-1791)
1. Allegro II. Romance III. Menuet IV. Rondo

St Paul’s Suite / Gustav HOLST (1874-1934)
I.Gigue II. Ostinato III. Intermezzo IV. Finale

Entracte

Concerto pour hautbois N°2 / Tomaso ALBINONI (1671-1751)
Allegro e non presto II. Adagio III. Allegro

Simple Symphony / Benjamin BRITTEN (1913-1976)
Boisterous Bourrée - Playful pizzicato - Sentimental Saraband - Frolicsome Finale

TARIFS 20 / 15 / 10 euros

La saison 2017/2018 du théâtre de Pézenas


Théâtre de Pézenas : 7bis rue Henri Reboul – 34120 PEZENAS
La billetterie ouvrira à partir du 6 septembre du mercredi au vendredi de 16h- à 9h et samedi matin de 10h à 12H30 Du mercredi au vendredi 16h/19h
04.67.32.59.23 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

» laissez-vous conter le théâtre de Pézenas : cliquez sur ce lien

spectacle SWING AFFICHE

AMOUR, SWING ET BEAUTE
DIMANCHE 1er OCTOBRE 2017 / 17H -THEATRE MUSICAL – HUMOUR

 De l’impeccable ménagère des années 50 à la diva déjantée, les Swing Cockt’Elles chantent la femme dans tous ses états à travers des arrangements inédits et des rencontres insolites : Britney Spears flirte avec Rachmaninov, ​Villa-Lobos a le béguin pour Jobim, Chopin a une liaison avec Sabine Paturel, Gershwin fait de l’œil à Bach, Gloria Gaynor en pince pour Brel…Avec humour, énergie et complicité, elles empruntent des sentiers musicaux inattendus mêlant la tradition des Andrew Sisters avec la chanson française, le jazz, l’opéra et la pop américaine.

 enfant

 L’ENFANT CACHEE DANS L’ENCRIER
Joël Jouanneau
VENDREDI 17 NOVEMBRE 2017 / 20H45 - THEATRE JEUNE PUBLIC – FAMILLE – à partir de 7 ans

Un voyage initiatique entre rêve et sommeil pour le plus grand bonheur des petits et des grands.
Joël Jouanneau fait partie des grands auteurs et metteurs en scène du théâtre public en général, en direction de la jeunesse en particulier.

 
 photo orchestre de chambre du languedoc

ORCHESTRE DE CHAMBRE DU LANGUEDOC
VENDREDI 8 DECEMBRE 2017 / 20H45  - CONCERT CLASSIQUE

Au programme :
MOZART, Gustav HOLST, Tomaso ALBINONI, Benjamin BRITTEN

 Joelle Saint-Pierre 3 (par William Mazzoleni)

CONCERT JOËLLE SAINT-PIERRE
Une programmation PRINTIVAL et Ville de Pézenas
JEUDI 14 DECEMBRE 2017 / 20H45 -  CHANSON FRANCAISE

Des chansons en français, un peu pop et bien douces. Un peu comme des bands avec des chanteuses de bossa ou de jazz doux, sans le jazz ni la bossa.

 l-homme-d-habitude michel-froment-

 L’HOMME D’HABITUDE
Compagnie Vilcanota, Les Blérots de R.A.V.E.L
DIMANCHE 21 JANVIER 2018 / 20H - MUSIQUE ET DANSE – en partenariat avec le Théâtre sortieOuest

L’homme d’habitude, c’est l’aventure d’une formidable rencontre entre les danseurs de Vilcanota et les musiciens des Blérots de R.A.V.E.L. Nul ne peut dire qui a apprivoisé l’autre le premier, tant les onze interprètes de ce spectacle hybride à la couleur rock affirmée forment une seule et même tribu, prise dans un tourbillon jubilatoire.

 
 LA PEUR (75 sur 296)

LA PEUR
Cie Carinae, Atelier Théâtre Actuel
D’après Stefan Sweig
JEUDI 8 FEVRIER 2018 / 20H45 - THEATRE

Construit comme un roman à suspense, la pièce se déroule au rythme haletant des angoisses d’Irène, jeune femme adultère traquée par l’étrange compagne de son amant. Mensonges ? Vérités ? Hallucinations ? Comment déceler le vrai du faux ? On assiste au vacillement d’une couple qui ne se comprend plus… jusqu’au dénouement final, véritable coup de théâtre.

 ZONE_BLANCHE_300dpi_CMJN_credit-cieplateauneuf

 ZONE BLANCHE (création)
Cie Plateau Neuf
VENDREDI 16 MARS 2018 / 20H45 - DANSE ET THEATRE

Inspiré de Éloge de la plante de Francis HALLÉ, avec également son aimable participation. Déracinée de son environnement urbain, une promotrice immobilière se retrouve immergée dans la nature. Quel va être son comportement avec celle qui l’a fait vivre? Comment la nature va-t-elle répondre à l’impact de l’espèce humaine ? Un dialogue peut-il s’instaurer ?

 
 EOP

ÊTRE OU PARAÎTRE
Théâtre du corps Marie Claude Pietragalla
SAMEDI 17 MARS 2018 / 20H45 - DANSE ET THEATRE

Sur une chorégraphie et une mise en scène de Marie Claude Pietragalla, Julien Derouault, devenu comédien qui danse se couronne ici roi d’un soir, roi de la nuit, roi de sa vie. Il joue, interprète et vit la poésie et le théâtre comme une libération des sens. Tout est possible même l’espoir et le rire. La poésie d’Aragon, celle de la Nuit des jeunes gens et Richard II de Shakespeare composent cette traversée de l’homme seul, de l’artiste et ses doutes.

 40x60_FramboiseFrivoleTournéePanache-10

LE CENTENAIRE DE LA FRAMBOISE FRIVOLE
DIMANCHE 25 MARS 2018 / 17H  - HUMOUR MUSICAL

C’est de leur vivant qu’ils ont souhaité fêter cet événement. Depuis cent ans sous le nom de la « Framboise Frivole », Peter Hens (voix et violoncelle) et Bart Van Caenegem (piano) mettent en musique les liens imaginaires inexistants entre le chat de la mère Michel et l’œuvre de Salieri, entre le loup de Pierre et les menuets de Beethoven, entre les Jarre de Maurice et les mers de Trenet et Debussy… Cette fois, c’est Léonard de Vinci le chef d’orchestre !

 
 Photo 1 ©Christophe Vootz (1)

LE JEU DE L’AMOUR ET DU HASARD
De Marivaux
Cie Saudade / Philippe Calvario
JEUDI 5 AVRIL 2018 / 20H45 - THEATRE

Si cette pièce nous joue la comédie, c’est toujours au prix de la souffrance des quatre personnages principaux. Ils se débattent dans un monde où leurs propres sentiments leur échappent peu à peu. Marivaux mêle sans cesse, dans le langage amoureux, la légèreté et la gravité.

 Ricochets_viuel_28_avril_sans_marge

RICOCHETS (création)
Cie Là-bas Théâtre
JEUDI 12 AVRIL 2018 / 18H30 - THEATRE JEUNE PUBLIC ET FAMILLE à partir de 9 ans

Oniriques ou inquiétants, "RICOCHETS", ce scénario-théâtre, est composé de deux courts textes pour la jeunesse : "Noir et humide" et "Kant" de l'auteur norvégien Jon Fosse. Ce spectacle joue avec l'enfance et ravive de la mémoire enfouie en chacun de nous.

 15241880_1333848499981853_5868618222918269401_n

OSCAR (création)
Printival Productions
de Sébastien Miro et Valérie L’Hôte
JEUDI 3 MAI 2018 / 20H45 - THEATRE

Dans ce seul en scène étonnant et émouvant, Sébastien Miro livre un autoportrait à la fois drôle, poétique et sensible. Oscar est né squelette. Sans chair et sans peau mais à fleur de peau. Une anomalie en quête perpétuelle du sens dessus dessous de sa vie. Voici son histoire insolite, sous la forme de petites scènes originales à la folie jubilatoire, pour donner à voir et à entendre sa différence. Mais Oscar est-il si éloigné de nous ? Un plaidoyer délicieusement ironique, touchant le cœur de nos différences individuelles, et qui parlera à chacun d’entre nous.

150205-1595

MON AMOUR FOU
La Strada et Cie / Roxane Kasperski
JEUDI 17 MAI 2018 / 20H45 - THEATRE

Mon amour fou raconte la course effrénée d’une passion qui, huit années durant, aura consumé la vie d’une femme avant de l’abandonner sur un rivage où tout est à reconstruire. L’une de ces batailles du cœur que tous savaient perdue d’avance – sauf celle-ci, aveugle et se croyant capable de déplacer des montagnes – mais que nul avertissement ne pouvait prévenir. Car la folie dont il est ici question n’est pas seulement celle des sentiments, mais celle de l’homme aimé.