Saint-Thibéry

Grand nettoyage à Saint-Thibéry

Samedi 7 avril, dès 8h du matin, les bénévoles venus participer à l’opération Saint-Thibéry propre affluaient au Boulodrome pour la constitution des équipes.

Quelques 80 bénévoles de tous âges avaient en effet décidé de sacrifier leur samedi pour nettoyer les alentours du village, le long de la voie qui mène à Pézenas, Nézignan-l’Evêque, mais également le bord de l’Hérault et la Thongue. Cette opération lancée par la mairie et coordonnée par Marie Romain et des membres du conseil, a lieu tous les deux ans.

Elle est nécessaire plus pour avertir les jeunes générations et les sensibiliser, que pour le nettoyage en lui même.

 

 

   

Cependant près de 16 tonnes de déchets (4 containers pleins) furent récoltés lors de cette matinée, ce qui prouve qu’il y a encore du travail pour changer les mentalités et les automatismes qui consistent à jeter ses déchets par la portière de sa voiture. Les jeunes présents, eux, l’ont sans doute déjà assimilé et étaient révoltés.

Il ne reste plus qu'à espérer ne pas à avoir à refaire cette opération chaque année. Cela voudrait dire que les gens deviendraient un peu plus des citoyens responsables.

Florence de Martino

Premier Atelier de Scrapbooking à la MDJ

La Maison des Jeunes de Saint-Thibéry, qui dépend du Foyer rural, propose une nouvelle activité en accueillant une créatrice de talent, Marie Figueras.

Le premier atelier de scrapbooking aura lieu mercredi 4 avril de 15 à 16h à la Maison des Jeunes de Saint-Thibéry, 3 rue de l’ancienne mairie.

Pour cette occasion, venez créer une carte avec le matériel de Marie, pour la modique somme de 9€. Cet atelier est ouvert aux autres villages, et aux jeunes à partir de 6 ans. Le scrapbooking est un faux anglicisme, et signifie Loisir créatif qui consiste à personnaliser, notamment par collage, un album de photos, de souvenirs, un journal intime.

Le prochain atelier aura lieu le 2 mai aux mêmes horaires, et il s’agira cette fois de créer des marque pages en scrapbooking. Et bien entendu de passer un bon moment de convivialité ensemble, avec cette créatrice qui tenait à partager sa passion.

Pour vous inscrire, contactez la via sa page Facebook ou son site mariescrapoune.com.

Ateliers premiers secours

La micro crèche Coccinelle et Escargot et l’association Bulles de bébé vous proposent un atelier premiers secours pour les 0-3 ans. Cet atelier est ouvert à tout le monde. Pour vous inscrire ou pour tous renseignements n’hésitez pas à les contacter.

Chaque atelier a une capacité de 10 places, deux ateliers sont prévus le samedi 10 mars, un le matin de 9h30 à 12h30 et un autre de 14h à 17h au sein de la micro crèche Coccinelle et Escargot de Saint Thibéry.

Réservations 07 68 40 64 95 ou par courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Aide à la personne: un métier difficile

L’ADMR, siégeant à Saint-Thibéry, 1 rue de l’ancienne mairie, joue un rôle fondamental dans le maintien à domicile des personnes âgées. Dans une société où les hôpitaux refusent des patients faute de place, le maintien à domicile est une des solutions envisageables pour la plupart des familles éloignées, soucieuses du bien être de leurs anciens. Le rôle des auxiliaires de vie et celui des aides à domicile ne s’arrête pas à la livraison des repas, le ménage, le repassage, il est surtout un soutien moral, une écoute pour ces personnes seules souvent, mais également une aide aux aidants, un soulagement dans leur journée.

Le 30 janvier dernier, la mobilisation des personnels des Ehpad et de l’aide à domicile a été largement suivie sur un plan national (en photo Incarnation auxiliaire de vie de l'ADMR et une résidente en colère). A l’appel du Syndicat Départemental de l’Action Sociale Force Ouvrière, des salariées de l’Admr de Saint Thibéry se sont joint au mouvement. Cette mobilisation avait pour but d’alerter sur les conditions de travail des salariés, et des conditions d’accueil et de soins des résidents en structure, mais aussi à domicile. Les logiques d’économies et de restrictions budgétaires n’épargnent plus le secteur de l’aide à domicile et la qualité des services et la prise en charge des personnes âgées s’en ressent.

Interviewée, Geneviève Debilliers, Déléguée Syndicale SDAS FO s'explique: "Si la situation est à peine meilleure que dans les structures, c’est essentiellement grâce au dévouement des salariés et bien évidemment au détriment de leurs conditions de travail, de leur vie de famille et au détriment de leurs conditions de rémunération. En effet, le fonctionnement de l’aide à domicile dépend essentiellement de financement public et les politiques d’austérité impactent gravement les salaires au point que les employeurs n’arrivent pas à respecter les simples mesures conventionnelles en matière de rémunération:

-- la totalité des kilomètres effectués ne sont pas remboursés

-- les temps de déplacement entre deux domiciles ne sont pas comptabilisés au réel

-- aucune augmentation de salaire si ce n’est l’augmentation annuelle du smic

-- aucune augmentation de l’indemnité kilométrique qui plafonne à 0,35 centimes depuis plus de 8 ans malgré les hausses du prix des carburants et celles des assurances

-- les trajets des interventions du début d’après-midi ne sont même plus pris en compte.

Rien que sur les temps de déplacement, qui sont considérés comme du temps de travail, c’est un manque à gagner en moyenne de plus d’un tiers par rapport au temps qui est décompté. Sans parler du fait que le manque de budget empêche toute augmentation de salaire ou avancées sociales que tous les autres secteurs d’activité obtiennent. A cela s’ajoutent des conditions de travail de plus en plus pénible, des- difficultés d’organisation qui impactent la qualité des services, un- isolement des salariés dits de terrain qui n’ont parfois de contact avec leurs collègues qu’au niveau administratif,- peu ou pas de coordination entre salariés pour la prise en charge des personnes et des horaires de travail qui changent sans arrêt d’un jour à l’autre et qui ont des répercussions sur la vie privée et sur la prise en charge des bénéficiaires. L’articulation entre vie professionnelle et privée est difficile dans ces métiers, les temps partiels favorisant des amplitudes horaires conséquentes et des interruptions d’activités journalières fréquentes.

L’épuisement physique et moral des salariés est grandissant. Les accidents de travail et arrêts maladie dans ce secteur sont une fois et demie supérieur aux autres secteurs. Ces pratiques engendrent fréquemment des accidents de travail, parce que bien souvent, les salariés ignorent les gestes techniques de manipulation des personnes et se font mal en effectuant de faux mouvements tout en portant du poids. Cela génère aussi un stress énorme, peur de faire mal, de mal faire, d’être face à des situations qu’on a pas appris à gérer, maladie, fin de vie, handicap... C’est pourquoi, outre les maladies professionnelles inhérentes à ces métiers, on fait face aujourd’hui à des troubles liés au stress, burn-out, dépressions, ainsi qu’à une extrême démotivation. Tout cela participe de la dévalorisation de nos métiers et des personnes qui les exercent, et de leur manque d’attractivité. A l’heure où le secteur des services à la personne est en pleine expansion, il peine à recruter. Il est temps de renverser la vapeur. Les métiers de l’aide à domicile sont des métiers magnifiques et les revaloriser par une reconnaissance financière et un plan réel de formations qualifiantes seraient une première étape vers la normalisation de la profession, encore trop souvent considérée comme marginale. C’est pourquoi d’autres mouvements pour dénoncer le manque de moyens sont prévus, et les salariées espèrent une participation grandissante de tous les acteurs concernés, salariés, bénéficiaires, employeurs, élus, syndicats."

En activité depuis 34 ans, cette structure emploie entre 50 et 99 salariés, et en fait un des plus gros employeurs du village. L’ADMR de Saint-Thibéry intervient sur plusieurs communes: Florensac, Montblanc, Nézignan-l’Evêque, Pinet, Pomérols. Elle est animée et gérée par une équipe de bénévoles qui encadrent des salariés.

Coordonnées de l'ADMR: Tél: 04 67 77 95 46. 1 rue de l’ancienne mairie.

Geneviève Debilliers Déléguée Syndicale SDAS FO : 06 47 58 20 57

F de Martino

Le club fait son carnaval

 

   

 

Les 20 adhérents du club de l’amitié rentrent de 4 jours d’escapade aux carnavals de Vendrell- Cunit de Barcelone et de Tarragone en Espagne. 

Ils ont pu assister au défilé du carnaval à Vendrell, puis visite guidée à Barcelone et défilé du carnaval à Cunit. Le 3e jour, découverte du marché de Santa Margarida i els Monjos et enfin le Carnaval de Tarragone dans une ambiance festive avec le soleil mais aussi de la fraîcheur. 

Le soir toute l’équipe se retrouvait sur la piste de danse pour passer une soirée de folie comme ils savent le faire si bien. 

Et au retour sur Saint-Thibéry un arrêt à la Jonquera s’imposa.

Contact André Jolly. Tél: 07 68 67 60 09.

 (c) Photos Bernadette Zoppis.

   

 

 

Saint-Thibéry attire de nouveaux commerces

Dans un pays où il y a 61000 faillites de micro entreprises et PME par an, saluons le courage de deux entrepreneurs ayant décidé de s’installer à Saint-Thibéry, village de 2700 habitants.

Le cocoon des coquettes: A la place de la rue pavée, place Francis Laurent, s’installe le 1er mars Noémie, âgée de 21 ans. Diplômée dans le métier de la beauté et du bien-être, elle a eu l’opportunité de créer sa première entreprise à 20 ans en tant qu’esthéticienne à domicile et aujourd’hui elle ouvre son premier institut de beauté à Saint-Thibéry grâce au soutien de sa famille et de ses proches. Pourquoi Saint-Thibéry? Parce que c’est un village que j’adore, la mentalité des habitants, les animations, c’est un village qui bouge! Et d’ailleurs je vais bientôt y emménager afin de me rapprocher de mon travail et ma famille qui vit sur Saint-Thibéry, Nézignan-l’évêque et Pézenas.

Tél: 06 46 75 16 44. Ouverture le 1er mars. Le coccon sera ouvert du lundi au samedi de 9h30 à 19h.

Les trois Pâtes: Ouvert mardi 6 février, à l’emplacement de la boucherie Nardini 3 rue de la Porte-de-Béziers à Saint-Thibéry, Thierry Roque a ouvert un service de restauration à emporter. Des pizzas tout d’abord mais par la suite il cuisinera ses spécialités un jour par semaine. Sur la photo il pose fièrement lors de l’ouverture aux amis et à la famille venus nombreux tester ses pizzas. Il est vrai que depuis le départ à la retraite de Mr Nardini, peu de plats à emporter sont proposés sur la commune.

 

Horaires: du mardi au dimanche de 11h à 14h et 17h30 à 22h. Téléphone:06 40 38 20 33.

 Bonne chance à tous deux..

Première victoire du tir à l'arc

L’équipe de tir à l’arc du Foyer Rural de Saint-Thibéry a assuré sa première victoire de 2018 au Critérium Départemental 2018 à Vailhauques.

Sur la photo en première position on distingue de gauche à droite Christian Vacassy président du club et leur entraineur. Puis Marc Domergue qui est arrivé 4ème en Seniors, Brigitte Puech 8ème en féminines, Gill Yarland arrivée 7ème en Seniors +275 avec un tir à 15 mètres, Anaïs Besson arrivée 3ème dans la catégorie cadets (tir à 15 mètres) , Steven Garcia 5ème en juniors, Nathan Martins 6ème dans la catégorie des cadets, Matéo Mougenot 13ème aux cadets également et Sandra Arruebo 5ème en féminines. Voilà pour les classements individuels.

Au classement final départemental, l’équipe de Saint-Thibéry a atteint la première position devant les équipes de la Félinoise d’Archerie et Vailhauques. Prochaines compétitions à Féline début mars et à Saint-Thibéry le 8 avril. Gageons que cette victoire n'est pas la dernière de l'année... Félicitations à l'équipe! 

Le club est ouvert aux autres villages. Contact : Christian Vacassy au 06 89 18 81 40.

   

 

Goûter du Club de l'amitié de Saint-Thibéry

Le vendredi 26 janvier, à la salle des fêtes de Saint-Thibéry,  90 adhérents du Club de l'Amitié se sont réunis pour assister à la rétrospective des activités de l’année 2017 qui dura une bonne heure.

S'ensuivit une projection des meilleurs moments des manifestations, sorties, voyages de l’année écoulée, tous ces petits moments humoristiques prit au hasard.

Les éclats de rire ont fusé. A la fin un copieux goûter accompagné de café, chocolat etc… fut servi tout en discutant et se remémorant tous ces bons moments passés. La journée prit fin vers 18h et tous se fixèrent rendez-vous pour le loto du 1er février et le repas du carnaval le vendredi 23 février en se promettant de venir déguisés.

Le club est ouvert aux autres villageois. Contact André Jolly au 07 68 67 60 09.

 

   

 

Le relais des assistantes maternelles fête la galette à Saint-Thibéry

Le Relais des Assistantes Maternelles (RAM) a dégusté la galette ce samedi 27 janvier à la salle des fêtes de Saint-Thibéry. 

   

 

Les Relais assistantes maternelles (RAM) sont des dispositifs initiés, en France, par les caisses d’allocations familiales, et créés en partenariat avec les collectivités locales. Elles ont parfois un statut associatif, notamment en milieu rural ou un statut privé ou public. Les RAM organisent pour les assistantes maternelles et les gardes d’enfants à domicile des temps de rencontre et d’échanges de pratiques, dans le but d’améliorer la qualité de leur accueil et de rompre l’isolement dû à la profession exercée essentiellement au domicile des professionnelles.

Cette galette des rois était un moment d’échange entre les parents, les enfants et les assistantes maternelles. A en juger par leurs mines épanouies, ce moment était fort et ludique.

Contact: Tél: 04 67 35 95 43 ou 04 67 89 60 31 (le vendredi) ou par courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Tai Chi santé

 

Découvrez ce sport ancestral qu'est le Tai Chi, la gymnastique que les chinois pratiquent tous les jours pour une bonne santé.

Le Tai Chi fait partie des approches corps-esprit. Pratiqué depuis des siècles en Chine, il vise à améliorer l'équilibre des personnes âgées (ce sport demande tellement de concentration, qu'il est quasi impossible de le pratiquer avant l'âge de 30 ans).

Et c’est bien parti pour le Tai Chi santé qui a pris ses marques pour cette saison de nouveau à l’espace Cessero à Saint-Thibéry. Avec sa formule débutants seniors il permet aux nouveaux adeptes de pratiquer pour deux séances à leur rythme les lundis en matinée pour l’’éveil en douceur de 9h30 à 10h30 et les mardis de 20H30 à 21H45 pour une relaxation de fin de journée.

Tout ce beau monde y trouve son compte dans cette formule et Didier Postiaux est épaulé par ses élèves Duans ou ceintures noires Tai Chi de la FFKADA qui encadrent les débutants. Une super ambiance règne dans les cours qui n’empêche pas une pratique sérieuse et ludique pour nos seniors.

Sportifs ou non, les neopratiquants apprécient les gestuelles douces et lentes du tai chi qui redonnent un bien être confortable et apaisant. Des places sont encore disponibles.

Renseignements auprès du Club de karaté Wado-Ryu de Pézenas, Didier Postiaux au 06 82 86 02 52, Site internet: karate-wadoryu-pezenas.fr. Les cours ont lieu à l’espace Cessero, Grand Rue à Saint-Thibéry. 

   

Voeux de Guy Amiel

Vendredi 12 janvier à la salle des fêtes de Saint-Thibéry ont eu lieu les traditionnels voeux du maire Guy Amiel et de ses conseillers.

 

Guy Amiel et le conseil

 

Les voeux de Guy Amiel ont commencé par une annonce de travaux nécessaires à l'amélioration de la sécurité et de l'habitat: Travaux qui, comme à son habitude, seront étalés sur plusieurs années afin de ne pas peser sur les impôts locaux. A commencer par les écoles, une adaptabilité des bâtiments publics aux handicapés, une requalification de la Croix de la mission, la création de pistes cyclables et piétonnes entre la zone commerciale et la maison de retraite, des travaux sur le parvis du cimetière et enfin une réhabilitation du château d'eau, par l'agglomération.

Pour ce faire, l'agglo finance une partie de ces travaux, ainsi que l'Europe (demandes en cours), et une chasse au gaspillage a été entreprise. Le bon côté étant que les subventions qui permettent au village de financer les actions des associations ne sont pas touchées. 

 

 

   

Puis quatre personnalités du village furent récompensées pour leur rôle important au sein de la communauté:

Jean-Pascal Lariucci tout d'abord, absent pour raisons de santé: Né à Saint-Thibéry, a fait sa carrière chez Mazza, puis aux Roches Bleues, puis en tant qu'agent administratif à l'urbanisme. Mais c'est son engagement dans les associations telles que le Sporting club, le jazz, les Amis d'Espagne et le patrimoine, qu'a voulu saluer Guy Amiel.

 Jérôme Lancelot, fondateur de la société ASG, qui a récemment reçu le trophée dans la catégorie Piloter des TPE, sociétés innovatrices. ASG34 a déménagé d'Agde à Saint-Thibéry en 2008, et en dehors de la personnalité dynamique de son dirigeant, il était à saluer le fait que son président a créé des emplois.

   

 

Puis vint le tour d'Annie Vernières, figure du village. Née à Saint-Thibéry, elle a pendant 25 ans contribué à éduquer les jeunes de l'école primaire, après un passage à Montpellier. et elle continue puisque même à la retraite, elle s'occupe de l'association pour la préservation du patrimoine, du carnaval, du jazz (mme crêpes), et des écoles.

Et enfin le sympathique Robert Bringuier, qui grâce à son épouse Montsé a déménagé de Bessan à Saint-Thibéry, et contribue par ses talents de chauffeur à filer un coup de main à l'entente bouliste, les amis pêcheurs, le jazz etc.


La soirée se poursuivit avec le verre de l'amitié, devant des buffets somptueux et superbement décorés. Tous nos voeux pour cette nouvelle année 2018!