ECHOS

Casier judiciaire vierge pour tout candidat à une élection ?

Les députés de l'Hérault font adopter l'amendement lors de la lecture au projet de loi Sapin II sur la transparence.

A l’initiative de députée de la 3ème circonscription de l'Hérault, Fanny Dombre-Coste, un amendement, cosignés par deux autres députés de l'Hérault, Christian Assaf et Frédéric Roig, visant à ce que les personnes condamnées en raison d’un manquement au devoir de probité (corruption, prise illégale d’intérêts, fraude fiscale) et d’atteinte aux personnes (violence, agression sexuelle, harcèlement, abus de faiblesse) ne puissent pas être candidates à une élection vient d’être adopté par l’Assemblée nationale.

"S’inscrivant dans le projet de loi relatif à la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique, dont Sébastien DENAJA est le rapporteur, cette avancée est nécessaire, selon Christian Assaf, pour renouer le lien de confiance entre les citoyens et les élus, pour que le « tous pourris » ne cache pas et ne gâche pas l’engagement citoyen de milliers de femmes et d’hommes dont l’honnêteté ne souffre d’aucun doute. Pour cela, avec cet amendement, il était indispensable de rappeler que la probité des représentants du peuple doit être au-dessus de tout soupçon.
Déjà soutenu par Henri CABANEL au Sénat, cet amendement avait été rejeté par la majorité sénatoriale. La droite n’est décidemment pas au rendez-vous des avancées démocratiques dont notre pays a besoin. D’ailleurs, certains de ces leaders ne veulent-ils pas revenir sur le non-cumul des mandats adopté en 2014 ?

Depuis 2012, de nouveaux progrès ont été faits dans les domaines démocratiques et institutionnels, que ce soit avec la parité, le non-cumul ou la transparence. Hier soir, l’Assemblée nationale a décidé de faire un nouveau pas sur l’indispensable chemin du renouveau démocratique. Cette décision en appelle d’autres. En effet, les enquêtes d’opinion le démontrent, les Françaises et les Français sont attachés à la démocratie et aiment la Politique, nous devons donc répondre à leurs attentes et être à la hauteur de leurs exigences."

Reste maintenant à aller au bout du processus législatif. Déjà le Sénat est revenu une nouvelle fois fin octobre, en commission, sur cet amendement. À six mois du scrutin présidentiel, une telle mesure est en effet loin de séduire l’ensemble des responsables politiques. Cette mesure s'appliquera-t-elle pour la prochaine élection présidentielle et pour les prochaines législatives de 2017 ? Rien n'est moins sûr...

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon