Bessan

Cérémonie d’accueil des nouveaux Bessanais

 

La municipalité invite les personnes récemment installées à Bessan à se faire connaître en vue d’une cérémonie d’accueil qui devrait se dérouler en novembre prochain.

Pour les personnes s’étant déjà signalées à la mairie lors de leur installation, une invitation est envoyée par la poste. Pour celles qui ne l’ont pas encore fait, ou qui n’auraient pas reçu le courrier, contacter Gisèle Soulié-Lognos, adjointe au maire, au 06 23 02 60 93.

Pour la première fois, le bus des aidants

 

Pour sa première visite à Bessan, le « Bus des Aidants » s’est installé sur la place de la Promenade, et a accueilli plusieurs personnes en demande de renseignements et de conseils. (Les aidants familiaux sont ces personnes qui au quotidien sont confrontés aux difficultés liées aux effets de l’âge ou de la maladie d’un proche.)

Dans ce bus, petit, intime et bien aménagé, tout en partageant un café ou un jus d’orange, les conseillers Julie Rabut et Cyril Peyré, ont pu leur donner certains conseils pratiques sur les structures existantes, les possibilités d’aide, et, ce qui est très important, les écouter et leur permettre d’échanger entre eux sur leur vécu. Pour ces aidants, un moment de convivialité rare et une aide précieuse.

Le prochain passage à Bessan de ce bus itinérant est prévu le lundi 27 novembre, de 14h à 17h.

Chapitre annuel de la confrérie « Croustade et Rosé de Bessan »

 

Pour la 17e fois, s’est déroulé le chapitre annuel de la confrérie « Croustade et Rosé de Bessan ». Trente-quatre confréries gourmandes (un record !) venues de toute la France, et même de l’étranger, s’y sont retrouvées. Le temps d’une journée, le Rosé de Bessan a côtoyé les vins du Quercy, les coquillages du bassin de Thau, les tripes d’Alès, ou les figues de Nézignan l’Evêque.

Le Petit Âne et ses jeunes danseurs ont ouvert la journée pour le plus grand plaisir des confréries dans la salle des fêtes. Une séquence très appréciée des confrères amoureux des traditions et heureux de constater qu’elles sont toujours bien vivantes à Bessan.

Vêtus de leurs toges de cérémonie et précédés de leurs oriflammes, les membres de chaque confrérie sont passés en cortège par le marché dominical pour se rendre à l’église Saint Pierre où l’office a été célébré par le père Joseph Terrer, 97 ans depuis le printemps, et toujours fidèle à ce rendez-vous.

De retour à la  salle des fêtes dont les visiteurs découvraient le nouveau visage, et en présence de Laurence Thomas l’adjointe au maire, Gaby Tissot, Grand Maistre, intronisa dans l’ordre de la Croustade et du Rosé de Bessan les cinq impétrants présentés par leur parrain ou marraine, selon la coutume. Les nouveaux adoubés sont Francis Artéro, Roger Bressac, et Francis Marti, tous trois de Bessan, Claudette Roman, de Solliès-Toucas dans le Var, et Martine Golinvaux, de Belgique. Tous les cinq, après avoir dûment goûté la croustade et le rosé local, se sont engagés à porter haut et fort les atouts de ces deux spécialités bessanaises.

Pour terminer en beauté cette journée, un excellent repas a été partagé par les 145 convives, couronné par une délicieuse croustade géante réalisée par Patrick Bénézech, officiel Maître Croustadier.

Le succès de cette manifestation annuelle est la preuve que dans toute la France et dans les pays voisins, la tradition du goût, soit celui des mets de terroirs, soit celui des boissons traditionnelles, est toujours (et de plus en plus) d’actualité. Les Bessanais y sont eux-mêmes très attachés, et le fort engagement des membres de la Confrérie locale en est la preuve.

Quelques mots sur la cérémonie en mémoire d’André Bessière

Les représentants bessanais de l’UNC (Union Nationale des Combattants), Jean-Pierre Clément, porte-drapeau, Antoine Pintor et Claude Mercouris, aux côtés du président de Vias, Guy Ivanès, ont participé à la cérémonie d’inauguration de la plaque gravée en mémoire d’André Bessière, enfant du village qui depuis son adolescence a consacré sa vie à la résistance.

André Bessière l’a d’abord vécue, jeune lycéen se battant pour que son pays reste libre, puis prisonnier, déporté, torturé… Les séquelles de cette période difficile étant trop importantes pour qu’il poursuive une carrière militaire, il fut ingénieur et entrepreneur. Le « passeur de mémoire » qu’il était se consacra alors à recueillir les témoignages, documents personnels et historiques de ses compagnons survivants, à les réunir, les informatiser, faire en sorte que chacun puisse les consulter librement. Ensuite, il multiplia les conférences auprès des populations, des jeunes dans les établissements scolaires et universitaires, partout où on le lui demandait.

C’est pourquoi, la population de Vias, village dont sa famille était originaire et où il a vécu, fière de l'avoir connu et côtoyé,  a tenu à lui rendre cet hommage. Un moment émouvant, au pied de la Croix de Lorraine, en présence de son épouse, de ses amis, des anciens combattants, du maire de Vias…

 

 

Pernod Ricard va fermer son site de Bessan en 2018

Le groupe Pernod-Ricard vient d'annoncer jeudi 5 octobre qu'il va fermer son unité de Bessan à la fin de l'année 2018 et qu'il va transférer ses activités bessanaises sur les sites de Marseille, Bordeaux, Lille et Thuir. Une opération d'optimisation de la gestion industrielle prévue dans son plan de développement stratégique.

Actuellement 30 personnes travaillent à Bessan pour Pernod-Ricard dont les comptes du dernier exercice font apparaître un chiffre d'affaires de 9,01 milliards d'euros en croissance de 4% . Pour cette même année, le bénéfice net a été de 1,393 milliards, en croissance de 13% par rapport à l'année précédente. Les bons résultats ont permis une réduction de 865 M€ de la dette nette du groupe qui s'élève encore à 7.851 M€.

Stéphane Pépin-Bonet, n'a pas caché sa déception aux deux membres dirigeants du groupe venus lui annoncer la mauvaise nouvelle pour sa commune. Il note aussi sur sa page Facebook, qu'en qualité de maire et avec l’ensemble de ses partenaires (Etat, Agglomération…), il est à la disposition du personnel de l’entreprise qui vit inévitablement des moments difficiles. Le Maire assure qu'il restera "très attentif à l'avenir social des salariés, comme à celui du site lui-même, placé au centre de Bessan et qui méritera l’attention de tous."

 

Pernod Ricard

Pernod Ricard est le n° 2 mondial des Vins et Spiritueux, avec un chiffre d’affaires consolidé de 9.010 millions d’euros. Né en 1975 du rapprochement de Ricard et Pernod, le Groupe s’est développé tant par croissance interne que par acquisitions : Seagram (2001), Allied Domecq (2005) et Vin&Sprit (2008). Pernod Ricard possède l’un des portefeuilles de marques les plus prestigieux du secteur : la vodka Absolut, le pastis Ricard, les Scotch Whiskies Ballantine’s, Chivas Regal, Royal Salute et The Glenlivet, l’Irish Whiskey Jameson, le cognac Martell, le rhum Havana Club, le gin Beefeater, la liqueur Malibu, les champagnes Mumm et Perrier-Jouët ainsi que les vins Jacob’s Creek, Brancott Estate, Campo Viejo et Kenwood.
Le Groupe compte environ 18.500 collaborateurs et s’appuie sur une organisation décentralisée, composée de 6 Sociétés de Marques et 86 Sociétés de Marché présentes sur chaque marché clé.

 

Etat civil du mois de septembre 2017

Naissances : Elisandro Meunier, Lucas Valette, César Linguagrossa Vialade, Aria Artéro, Nolan Ramond, Paula Herréra, Alya Guerbaz Carrasco.

Bienvenue à ces tout-petits !

***

Mariages : Lefranc Zilamy et Marie-Alix Pizzocarro ; François Chaumarat et Léonie Grondin ; Pierre-Yves Chardin et Marion André ; Nordine Kchicho et Chaïma Aghbali ; Nicolas Brunel et Marjolaine Di Ciaccio.

Meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux époux !

***

Décès : Daniel Leroy, Hector Ferrarini, Karim Mouloud, Guy Salvestrini.

Sincères condoléances aux proches dans la peine !

Entraîner sa mémoire en s’amusant

 

Chaque vendredi, de 17h à 18h, dans la salle Raymond Devos du centre social de Bessan, rue des Anciennes Ecoles, Stéphane Cambra, psychologue clinicien, propose aux personnes intéressées « Les Ateliers Mémoire », une aide précieuse pour entretenir sa mémoire, la dynamiser, et ainsi préparer l’avenir et le bien vieillir.

Pour renseignements et inscriptions, tel : 06 13 51 32 05.

L’Âne de Bessan joliment caricaturé

 

A la demande du maire Stéphane Pépin-Bonet, qui avait admiré lors d’une exposition à Pézenas une figurine de l’Âne totémique local croqué avec humour par Gérard Garcia, celui-ci en a réalisé une autre version, faite de terre, de fer et de couleurs, où l’Âne est accompagné de son meneur, tout aussi joyeusement caricaturé. Cette œuvre drôle et expressive, fidèle à ce goût bien bessanais d’une tradition vivante, rigolarde et impertinente, trône désormais dans le bureau de Stéphane Pépin-Bonet.

***

Gérard Garcia est un caricaturiste apprécié. Il possède le talent inné de croquer en trois dimensions tout ce qui bouge, de modeler et colorer avec humour le personnage qui s’y prête. Il met aussi son habileté artistique et son regard malicieux au service d’affiches et de dessins toujours gais et aux vives couleurs.

L’humoriste Daniel Villanova en spectacle sur ses terres

 

Le vendredi 20 octobre prochain, à 21h, dans la salle des fêtes Aimé Péret, l’association Bessan SLA de lutte contre la maladie de Charcot, propose une soirée pleine d’humour en compagnie de l’humoriste Daniel Villanova.

Daniel Villanova, Bessanais d’origine, n’était pas venu depuis deux ans dans la commune et il est sûr que de nombreux habitants auront plaisir à le retrouver pour cette véritable balade burlesque dans l’univers bourougnanais et villanovesque qu’il présentera dans son spectacle « 30 ans de fous-rires », où l’on pourra retrouver quelques-uns de ses sketches les plus marquants, sa verve toute méridionale, et son humour incomparable.

Pour tous renseignements et réservations (conseillées car les places sont limitées), il est nécessaire de contacter le 06 03 45 70 77. Tarif : 15 €.

 

Toutes les manifestations organisées par Bessan SLA ont pour but de collecter des fonds pour la recherche contre la sclérose latérale amyotrophique (SLA), appelée plus généralement maladie de Charcot, une dégénérescence progressive des neurones moteur du cortex cérébral et de la moelle épinière, associée à une destruction du faisceau pyramidal, qui entraîne des défauts de motricité graves pouvant aller jusqu’à la paralysie des membres. A ce jour, en France, 8 000 personnes sont touchées par cette maladie et celles dérivées ; et les traitements demeurent encore rares et peu efficaces.

Hommage de Bessan à Jean-Louis Papin

Ce samedi 7 octobre, à 18h, un hommage auquel toute la population bessanaise est invitée à participer sera rendu à Jean-Louis Papin, à l’initiative de ses amis et avec le soutien de la municipalité et de l’ASB Football. Une plaque sera dévoilée à l’entrée de la halle départementale de sport qui prendra désormais officiellement son nom.

Jean-Louis Papin, novateur, motivant et entreprenant, dirigeant depuis 1995 de l’entreprise « JLP Remorques », ancien élu au sein du conseil municipal, populaire, il n’hésitait pas à donner de son temps pour les autres. Il s’était engagé par hasard dans l’ASB Football dont il a été président pendant plus de 10 ans, jusqu'à ce son état de santé ne lui permette plus de remplir ce rôle.Malgré son courage. Sa longue maladie a fini par gagner la partie, laissant famille, amis et sportifs dans la peine.

Un bus gratuit pour aider… les « aidants » !

 

Bessan a été sélectionnée pour bénéficier du bus des aidants. Ce bus itinérant aménagé, convivial et accueillant, sera à Bessan les mercredi 4 octobre et lundi 27 novembre prochains, de 14h à 17h, sur la place de la Promenade afin de d’être à proximité des aidants s’occupant au quotidien d’un malade et de briser leur solitude.

Né de la constatation que les aidants de proches malades souffrent d’isolement et d’épuisement, ce projet, totalement gratuit pour la ville et pour les participants, donne la possibilité aux aidants familiaux de s’informer sur les solutions de répit qui existent, d’échanger, de parler pour « mettre des mots sur leurs maux ». Comme en témoigne une aidante : « On a une façade de convivialité, de sourire, elle est forte… mais en fait quand on gratte un peu, il faut nous aider ».Et pour compléter ce dispositif et améliorer la disponibilité des participants, une possibilité d'accompagnement des malades est prévu.

Pour tous renseignements sur ce dispositif mis en place avec la Carsat et l’Admr, contacter Laurence Thomas, au 06 22 44 26 99.

Ambiance joyeuse et festive au repas des aînés

 

Le traditionnel repas annuel des aînés, retardé exceptionnellement cette année à cause des travaux de rénovation de la salle des fêtes, a réuni plus de 250 personnes autour d’un excellent repas préparé par l’équipe « Languedoc Restauration », et d’un spectacle assuré par Stéphane Martinez et la troupe Diam’s. Les 130 Bessanais de plus de 60 ans ne pouvant ou ne souhaitant pas y participer, ainsi que les 56 résidents de la maison de retraite, n’ont pour autant pas été oubliés, et ont reçu chez eux le même jour un goûter gourmand.

 

Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan, entouré des administrateurs du Ccas, du conseiller départemental Sébastien Frey, et des élus municipaux, a ouvert les réjouissances en saluant chaleureusement les personnes présentes et en les assurant des « missions sociales de la ville au service de tous les retraités, et de la volonté de la municipalité de conserver un village où l’on prend plaisir à se retrouver et à échanger ».

L’ensemble vocal La Tucarella, comme toujours, a accompagné l’apéritif de chants choisis spécialement pour l’occasion, dans une ambiance déjà très animée, qui n’a fait que s’amplifier au cours du long repas entrecoupé de chants et de danses assurés sur scène avec un très  grand succès par la troupe d'artistes. Après la remise d’un petit présent à chacun et le tirage de la tombola, les invités comblés par cette agréable journée entre amis ont quitté la salle en remerciant l’équipe organisatrice, les cuisiniers et les serveuses.

Nouvelle directrice à la cave coopérative

 

La cave coopérative « Le Rosé de Bessan », qui fêtera ses 80 ans en 2018, a accueilli une nouvelle directrice, Delphine Berruezo, originaire d’Alignan-du-Vent et auparavant en poste à la cave d’Abeilhan. Elle vient de faire ses premières vendanges bessanaises aux côtés de Robert Crabol, directeur actuel qui prendra sa retraite en mars prochain.

Elle a eu l’occasion de faire la connaissance des conseillers départementaux, Marie-Christine Fabre de Roussac et Sébastien Frey, lors de leur visite avec le maire Stéphane Pépin-Bonet, le président de la coopérative Jean-Marc Ibanez et Robert Crabol.

Ceux-ci ont exposé les travaux de modernisation engagés comme chaque année : changement de pressoir et de la chaine d’embouteillage, réfection du toit du bâtiment principal, construction en cours d’un hangar de stockage de bouteilles.

En ce qui concerne la récolte, elle est stable avec 34 000hl environ, car Bessan a eu la chance de ne pas souffrir du gel cet hiver contrairement aux secteurs proches ; quant au nombre d’hectares cultivés, il est en augmentation, passant de 490 en 2016 à 530 en 2017. La cave bessanaise se porte donc bien et se développe de façon satisfaisante.

La belle rentrée des gymnastes et sportifs du collège

 

Une centaine d’élèves en gym, 19 en VTT, à peu près autant en rugby, c’est le nombre très important que compte l’association sportive du collège en ce début d’année scolaire, et qui sont venus dans la halle de sport durant cette après-midi « de rentrée ».

Les « gyms » de Bruno Taragnat, professeur passionné, assuraient d’abord le spectacle. Il y avait bien sûr la performance, la gymnastique qui brille, les parents aussi qui aident pour le matériel ou la sono, il y avait les talents avec des acrobaties au plus haut niveau, mais il y avait bien plus que ça : « des enfants et des ados que je voulais mettre en valeur pour leur travail, leurs efforts, et cette idée de se mettre déjà à leur âge au service des autres ». Une belle humanité s’en dégageait : les « anciens » étaient là, pour assurer aux plus jeunes, après le spectacle, des ateliers de gymnastique au sol, à la barre, à la poutre. « C'était magnifique, car ce sont des valeurs qui comptent bien plus que la gym elle-même ».

Pour l’anecdote : Jack, le gros ours en peluche, mascotte de l'AsGym, a une histoire : au début, c’était un petit ours, « Mini Jack », offert par les gymnastes à leur entraîneur au retour d’un championnat de France. L'AsGym a grossi, Jack a grandi, et tellement qu'il y a 2 ans, le grand « Monsieur Jack », à la fin du spectacle de fin d'année, est arrivé triomphalement dans un énorme carton porté par les élèves. Depuis, incontournable, devenu l’ami de tous, il suit partout l’équipe.

Une stèle inaugurée en mémoire d’André Bessière

Ce samedi 30 septembre, à 10h, Guy Ivanès, président local de l’UNC, accueillera devant la mairie de Vias la cérémonie et le défilé vers la stèle érigée en l’honneur d’André Bessière, grand patriote, qui avait rejoint ses rangs dès sa création. Les Bessanais Claude Mercouris, président de l’UNC Bessan, Jean-Pierre Clément le porte-drapeau, et Antoine Pintor participeront à la cérémonie.

http://www.livresbessiere.com/modules/mod_news_pro_gk4/cache/k2.items.cache.27b4275cdf67fac8ef7af010ec180724_Lnsp_607.jpgAndré Bessière, disparu le 8 janvier 2017, résistant dès l’âge de 15 ans durant la guerre de 39-45, arrêté et incarcéré plusieurs fois, a été déporté à Auschwitz sous le matricule 185 074 tatoué sur son avant-bras gauche, puis à Buchenwald, plustard à Flossenburg, et libéré par les Russes en 1945.

Pour raison de santé, il quitta la carrière militaire et reprit ses études pour devenir ingénieur. Il fut très actif dans un certain nombre d’associations patriotiques, écrivit plusieurs livres sur son histoire, et, revenu à sa retraite vivre à Vias dont sa famille était originaire, multiplia les conférences sur les évènements qu’il a vécu, notamment auprès des jeunes dans les lycées, et les écoles militaires, afin que la mémoire ne s’en perde pas.

Conseil municipal

La prochaine séance publique du conseil municipal de Bessan se tiendra le lundi 2 octobre, à 18h30, dans la salle du conseil au rez-de-chaussée de la mairie.

L’heure du conte à la bibliothèque, un plaisir dès la rentrée

La bibliothèque Renée Petit, en cette rentrée 2017/2018, propose l'heure du conte sur le thème « Il était une fois, la famille...». Dans ce noyau familial, se côtoient amour, protection, solidarité, mais aussi rivalité, haine, jalousie. Chacun pourra s'identifier à cet « être de papier » et vivre intensément les épreuves à surmonter.

Les heures du conte, mensuelles, gratuites et ouvertes à tous, auront lieu pour ce premier trimestre les mercredis 4 octobre, 8 novembre et 6 décembre, à 14h30, dans le local de la Bibliothèque, au 2 rue de la Promenade.

La Semaine Bleue pour de précieux échanges intergénérationnels

 

Du lundi 2 au dimanche 8 octobre, aura lieu au niveau national la Semaine Bleue pour les personnes âgées et retraitées. Ces 7 journées désormais traditionnelles et toujours appréciées permettent d’informer et sensibiliser l’opinion sur la contribution des retraités à la vie économique, sociale et culturelle, sur leurs préoccupations et les difficultés qu’ils rencontrent, sur les réalisations et projets des associations concernées. C’est l’occasion d’organiser des animations permettant de créer des liens entre générations en invitant le grand public à prendre conscience de la place et du rôle social joué par les aînés.

A Bessan et ses alentours, plusieurs manifestations intercommunales sont organisées.

Le lundi 2 octobre, à Bessan, les enfants de l’école élémentaire Victor Hugo rencontreront les seniors de la maison de retraite au travers de différents ateliers, avec pique-nique le midi.

Le jeudi 5, les aînés des maisons de retraite d’Agde, Bessan, Marseillan, Pinet, Pomérols et Vias se baladeront entre ces communes au cours d’un grand rallye en voiture juste pour eux.

Le vendredi 6, à Florensac, les participants au rallye du jeudi se retrouveront à midi autour d’un repas qui leur sera offert.

Informations complémentaires et inscriptions auprès de Laurence Thomas, première adjointe au maire chargée de la solidarité et des affaires sociales, au 06 22 44 26 99.

Quelques informations sur les récents travaux

 

Accessibilité.

Des travaux d’aménagements et de mise en accessibilité pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite, ont été réalisés durant l’été au restaurant scolaire. Ces mises en accessibilité sont planifiées sur 6 années, et seront terminés pour l’ensemble des bâtiments communaux, dont l’agence postale avec la mise en place d’un ascenseur. C’est déjà chose faite pour l’hôtel de ville, la crèche, les écoles, la police municipale et la salle des fêtes.

Voirie, sécurité routière.

Le sens de circulation de la rue des Mimosas a été inversé et des ralentisseurs installés. Des stops ont été installés sur l’avenue du 8 mai 1945 et sur l’avenue de Marseillan afin de mieux sécuriser la sortie des établissements scolaires. Le chemin de la Croix de Redon a été aménagé avec des plots et des ralentisseurs, tandis qu’une restriction de vitesse à 30 km/h et un giratoire à l’angle de la rue de la Chicanette.

Une réflexion est d’autre part engagée sur le carrefour entre l’avenue de la Victoire et la rue des Anciennes Ecoles (près du monument aux morts) afin de faire disparaitre une priorité à droite particulièrement dangereuse.

Ecoulement des eaux.

Un réseau de délestage pluvial a été construit durant l’été par l’entreprise TPSM à la demande de la municipalité, pour résoudre les problèmes de la difficile évacuation des eaux pluviales au bas du boulevard Jean Moulin dans le secteur de la maison de retraite et des jardins familiaux, causant des inondations en cas de forts orages, notamment en 2014 et 2016 en automne. Les résultats devraient se faire connaître avec la période des pluies d’automne. D’autres secteurs de la commune ont également connus de récents travaux facilitant le règlement de problèmes hydrauliques, comme la zone d’activités de la Grange Basse.

Après la rentrée scolaire

Choix des rythmes scolaires. Les écoles primaires (maternelle et élémentaire) de Bessan conservent pour cette année l’organisation à 4,5 jours de classe par semaine, solution choisie aussi par la majorité des écoles de France. Une réflexion et une concertation entre tous les partenaires éducatifs locaux, permettront de décider si Bessan, pour la rentrée scolaire 2018-2019, retrouvera la semaine des 4 jours ou maintiendra celle de 4,5 jours.

Service jeunesse. Les démarches et inscriptions à l’ensemble des services gérés par le service jeunesse municipal peuvent se faire directement en ligne, via le portail famille (bessan.portail-famille.net) pour lequel les identifiants doivent être sollicités au préalable auprès du service, au 06 22 44 26 92.